FJpower !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
» Les botanistes
par Vernousain Aujourd'hui à 11:55

» Transformation du jardin
par France Aujourd'hui à 11:38

» Plante mouchetée [identifiée] Aucuba japonica "Crotonifolia'
par BUGADE Aujourd'hui à 10:52

» Douce Limagne
par neira Aujourd'hui à 9:14

» Solanum lycopersicum - les tomates
par daniela Aujourd'hui à 7:21

» Une saison en iris (2022)
par Lilou752 Hier à 19:20

» Déficoncours " Regardons de plus près" - Les votes
par Oursine des volcans Hier à 19:08

» Citrus 'Meyer'
par Cormillonne Hier à 15:33

» Michou - un jardin de curiosités et de botanique de Marie-Jo et de Michel " 44 "
par Michou Hier à 11:31

» Clerodendrum paniculatum
par benji Sam 1 Oct 2022 - 16:37

» Feuilles dans le vent
par benji Sam 1 Oct 2022 - 16:22

» Hibiscus schizopetalus - hibiscus lanterne japonaise
par benji Sam 1 Oct 2022 - 16:13

» Asparagus densiflorus
par LardyMum Sam 1 Oct 2022 - 11:43

» La rentrée au jardin
par cugandense Sam 1 Oct 2022 - 7:39

» Jadero07- jardin d'acclimatation en sud Ardèche
par tragus Jeu 29 Sep 2022 - 17:25

» Stapelia grandiflora
par benji Jeu 29 Sep 2022 - 14:05

» Des balcons de fous
par tragus Jeu 29 Sep 2022 - 7:28

» Sansevieria hargeisiana
par tragus Jeu 29 Sep 2022 - 7:27

» Bulbine frutescens
par BUGADE Mer 28 Sep 2022 - 17:30

» Persicaria amplexicaulis (= Bistorta amplexicaulis)
par neira Mer 28 Sep 2022 - 10:11

» Persicaria odorata - coriandre vietnamienne
par tragus Mer 28 Sep 2022 - 8:42

» Opuntia robusta
par Régis Mer 28 Sep 2022 - 8:31

» Viscum album - gui
par tragus Mar 27 Sep 2022 - 17:30

» Végétaliser un trottoir
par tragus Mar 27 Sep 2022 - 17:26

» Phoenix dactylifera - palmier dattier
par benji Mar 27 Sep 2022 - 15:24

» Hedychium rubrum
par benji Mar 27 Sep 2022 - 12:55

» Vitis labrusca et cultivars dérivés - vigne framboise
par cugandense Mar 27 Sep 2022 - 7:49

» Alocasia zebrina
par Vernousain Lun 26 Sep 2022 - 20:09

» Identification de Palmiers
par benji Lun 26 Sep 2022 - 20:03

» Iris variegata beige et violet - Flora et Lilou [identification en cours]
par Lilou752 Lun 26 Sep 2022 - 12:52

» Iris 'Donegal' - Keppel 1996
par neira Lun 26 Sep 2022 - 11:29

» Tuyau d’épandage et racines…
par daniela Lun 26 Sep 2022 - 9:41

» Setaria palmifolia - sétaire à feuilles de palmier
par tragus Lun 26 Sep 2022 - 7:43

» Anredera cordifolia (= Boussingaultia baselloides) - boussingaultie
par tragus Lun 26 Sep 2022 - 7:42

» Iris 'Ghost Train' - Schreiner 2000
par neira Lun 26 Sep 2022 - 5:55

» Ecorces d'arbres ( et autres ligneux )
par benji Dim 25 Sep 2022 - 17:10

» Iris 'Voltigeur' -[identification]
par neira Dim 25 Sep 2022 - 8:43

» Iris 'Loop The Loop'- Schreiner 1973
par neira Dim 25 Sep 2022 - 8:35

» Zanthoxylum armatum - poivre de Timut
par tragus Dim 25 Sep 2022 - 7:51

» Iris ' Going My Way' - Gibson 72
par neira Dim 25 Sep 2022 - 7:09

» Daniela - notre morceau de colline provençale
par daniela Sam 24 Sep 2022 - 20:38

» Iris 'Santana' - Keppel 76
par neira Sam 24 Sep 2022 - 17:10

» Iris 'Rogue'- J. Ghio 1994
par France Sam 24 Sep 2022 - 17:05

» Pteridium aquilinum - fougère Aigle
par benji Sam 24 Sep 2022 - 10:18

» Phoenix reclinata - Phoenix du Sénégal
par neira Sam 24 Sep 2022 - 7:49

» Arenga engleri - palmier de Formose
par benji Ven 23 Sep 2022 - 20:58

» Yucca elephantipes - Yucca gigantea - Yucca guatemalensis
par benji Ven 23 Sep 2022 - 20:07

» Jardin breton des Côtes d’Armor
par BUGADE Ven 23 Sep 2022 - 11:49

» Albizia julibrissin - arbre à soie
par BUGADE Ven 23 Sep 2022 - 10:19

» Sorbus domestica - cormier
par tragus Ven 23 Sep 2022 - 8:37

» Echinocactus grusonii
par tragus Ven 23 Sep 2022 - 8:29

» Phoenix theophrasti = Phoenix de Crête
par Jadero07 Ven 23 Sep 2022 - 6:56

» Pachypodium lamerei
par benji Jeu 22 Sep 2022 - 12:46

» Phyla nodiflora
par tragus Jeu 22 Sep 2022 - 7:19

» Amphilophium buccinatorium
par Vernousain Mer 21 Sep 2022 - 13:17

» Identification plante épiphyte
par neira Mer 21 Sep 2022 - 12:09

» Helianthus salicifolius
par neira Mer 21 Sep 2022 - 12:05

» Ficus pumila
par Vernousain Mer 21 Sep 2022 - 9:09

» Justicia spicigera
par Sanfeliu Mer 21 Sep 2022 - 8:15

» Oreocereus trollii
par tragus Mer 21 Sep 2022 - 7:21

» Davallia - fougère patte de lapin
par neira Mar 20 Sep 2022 - 19:43

» Aquilegia viridiflora
par neira Mar 20 Sep 2022 - 19:40

» Aconitum lycoctonum subsp. vulparia - aconit tue-loup
par tragus Mar 20 Sep 2022 - 19:17

» Celtis australis - micocoulier
par neira Mar 20 Sep 2022 - 12:08

» Boehmeria : le genre
par neira Mar 20 Sep 2022 - 9:15

» Arbres remarquables
par neira Mar 20 Sep 2022 - 9:06

» Si l'on parlait du temps qu'il fait - 2022
par Jadero07 Mar 20 Sep 2022 - 7:33

» Cascabela thevetia (= Thevetia peruviana)
par Veronica Lun 19 Sep 2022 - 19:08

» Acer monspessulanum - érable de Montpellier
par neira Lun 19 Sep 2022 - 17:59

» Dracaena draco
par benji Lun 19 Sep 2022 - 17:50

» Epipremnum aureum - pothos - Scindapsus aureus
par neira Lun 19 Sep 2022 - 17:38

» ID : plante aquatique, Thalia ?
par neira Lun 19 Sep 2022 - 12:18

» Pritchardia minor - palmier de Hawaii
par Vincent24 Lun 19 Sep 2022 - 11:38

» Campanula medium - campanule de jardin - carillon
par tragus Lun 19 Sep 2022 - 10:28

» Firmiana simplex - firmiana à feuilles de platane
par tragus Lun 19 Sep 2022 - 10:20

» Veronica - Jardinière maçonnée 1 m3 (L 230 / H 70 / P 65) en zone 10
par Veronica Lun 19 Sep 2022 - 9:56

» Ruellia simplex
par Jadero07 Lun 19 Sep 2022 - 6:52

» Veronica - Jardin de pots sur 9 m2 en zone 10
par neira Dim 18 Sep 2022 - 21:00

» Crinum x amabile?
par neira Sam 17 Sep 2022 - 20:22

» Pleiospilos nelii
par tragus Sam 17 Sep 2022 - 18:54

» Portulaca oleracea - pourpier maraicher , porcelane
par Oursine des volcans Sam 17 Sep 2022 - 9:38

» Bismarckia nobilis - palmier bleu de Madagascar
par benji Ven 16 Sep 2022 - 13:58

» hérisson
par daniela Ven 16 Sep 2022 - 11:13

» Ipomœa batatas - [identification]
par tragus Ven 16 Sep 2022 - 9:41

» Identification epiphyllum
par neira Jeu 15 Sep 2022 - 15:43

» Hémérocalles originales
par neira Jeu 15 Sep 2022 - 13:39

» Deuterocohnia brevifolia (= Abromeitiella brevifolia)
par Vincent24 Jeu 15 Sep 2022 - 9:57

» Dioon edule
par neira Jeu 15 Sep 2022 - 9:21

» fil(et) à papillons
par tragus Jeu 15 Sep 2022 - 7:25

» Sedum pachyphyllum
par daniela Jeu 15 Sep 2022 - 7:14

-37%
Le deal à ne pas rater :
PLAYMOBIL – 9266 – City Life – La Maison Moderne à 76,99€
76.99 € 121.96 €
Voir le deal

La MO au potager "en terres très pauvres" (partie 3)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La MO au potager "en terres très pauvres" (partie 3) - Page 2 Empty Re: La MO au potager "en terres très pauvres" (partie 3)

Message  AnJo11 Lun 28 Nov 2016 - 23:20

mais je suis d'accord globalement avec toi Carabus, sur tout, j'ai du mal m'exprimer...au sujet des excès et leurs conséquences je place les différents types d'agriculture au même niveau...et l'épandage de lisier sur les sols bretons généralement assez superficiels ou de l'azote chimique, c'est du pareil au même...
J'ai bossé plus de 20 ans dans le monde agricole, dont une bonne partie dans le Lauragais...j'ai quitté ce secteur d'activité ecoeuré par moult choses, mais en tout cas, quand je parle de sols morts, je sais précisément de quoi je parle!
Quiconque peut le vérifier, suffit de prendre une bêche, de renter à l'intérieur d'un champ, et de faire qq trous.
celui qui trouve UN ver de terre a gagné le gros lot ...
Quand des rafles de maîs mettent plus de deux ans à se décomposer, on peut commencer à se poser des questions...

Dans une agriculture idéale, on saurait probablement mettre à profit les techniques modernes et l'expérience ancienne, on aurait des sols vivants et productifs, et des produits de bonne qualité, avec des gens qui vivent bien de leur travail...
Les NPK produits industriellement ou extraits à grand cout énergétiques, si précieux et si efficaces, ne seraient pas gaspillés mais utilisés parcimonieusement avec profit et peu de conséquences néfastes...
Nul doute que des exemples de ce type existent, j'en vois bien qui s'en rapprochent fort, mais ce n'est pas la règle générale hélas.

Tous les indicateurs sont au rouge, que se soient les mesures d’érosion physique des sols, des taux de MO, de vie dans le sol, de contamination des eaux par des produits issus des activités agricoles de façon certifiée, de perte de biodiversité et de masse globale du vivant sauvage, du cout de revient/unité de mesure de chaque production, de chute permanente de rentabilité par unité de production obtenue, de chute du nombre d'agriculteurs et de membres de professions par-agricoles, d’augmentation d'unités d'énergie fossile nécessaire pour produire une unité d'énergie organique, de la croissance des investissements nécessaires par unité de production récoltée, de chute de la biodiversité des espèces cultivées ou élevées, etc etc etc...
Et ce à quelque niveau que l'on se place, sud méditerranéen, ma région d'élection, France, mon pays, Europe, monde...
Malgré les mises en garde de tant de gens, simple gens de la base aux plus grands scientifiques, comme certains de l'INRA par exemple, que je brocarde souvent mais apprécie bcp aussi pour la qualité de leur travaux et de tant d'autres dans tant de disciplines partout dans le monde, la démolition continue...

On a des outils fabuleux, mais si mal employés!
mais ça rapporte tellement à certains...
@


AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 4553
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

La MO au potager "en terres très pauvres" (partie 3) - Page 2 Empty Re: La MO au potager "en terres très pauvres" (partie 3)

Message  Carabus Mar 29 Nov 2016 - 11:35


Bonjour Claire,

Un petit préambule pour bien se comprendre et démystifier les calculs au potager.
geek Nous humains, avons besoin de 100 gr. de protéines (la viande ou les oeufs) par jour, de 250 gr. du glucides (les sucres) et de 50 gr. de lipides (les graisses).
Si la moyenne des aliments d'une journée contient par kilo : 50 gr. de protéines, 125 gr. de sucres et 25 gr. de graisses ... avec 2 Kg de nourriture par jours, on a couvert nos besoins journaliers.
geek Au potager, c'est pareil. Mais les légumes ont une autre "nature" de besoins. On parle, pour eux, de besoins en azote (N), en phosphore (P) et en potassium (K) car c'est leur nourriture. Je l'avais écrit dans un message précédent, en moyenne, ils ont besoin de disposer par m² de terre : 12 gr. d'azote, 9 gr. de phosphore et autour de 20 gr. de potassium.
Mais cela varie suivant les légumes. Les salades ont des besoin modestes : 8-6-19 alors que les tomates sont plus gourmandes : 16-8-25
Voila pour l'intro afin de bien comprendre la suite.


Tu as donc mis sur tes 5 m² : 40 Kg de compost de déchets verts et 20 Kg de Fumeterre (fumier déshydraté) .
Il suffit de faire le calcul des apports nutritifs de ces deux produits:
Le compost de déchets verts est proposé dans ce doc à épandre à raison de 30 à 50 m³ par hectare.
Avec une densité autour de 650 Kg/m³ cela correspond à 2,6 Kg/m² soit 13 Kg sur ta planche de 5 m². Or, tu en as déjà mis beaucoup trop puisque tu en as mis 40 Kg. Cela va expliquer déjà l'excès auquel on arrive au final du calcul.

J'ai retenu les valeurs nutritives de la fiche : NPK en Kg par tonne de MF (Matière Fraiche) = 7-3-5
La MO au potager "en terres très pauvres" (partie 3) - Page 2 135455 Le calcul pour l'azote (N) : 7 Kg d'azote par tonne = 7000 gr. / 1000 Kg = 7 gr. d'N / Kg de compost
et donc 280 gr. d'azote avec 1 poubelle de 40 Kg.

Tu as donc apporté avec tes 40 Kg de compost :  280 gr. d'azote, 120 gr. de phosphore et 200 gr. de potasse. sur 5 m².
On fait le même calcul avec ton sac de Fumeterre dont la composition en % est de NPK = 2,1 % - 1,5% et 2,6%.
On arrive au petit tableau suivant :

...................................La MO au potager "en terres très pauvres" (partie 3) - Page 2 Fetil_10

Désolé mais tu as beaucoup trop apporté de fertilisants sur ton carré de légumes.
Tu aurais pu te contenter de n'y mettre que 15 Kg de compost qui couvraient les besoins en phosphore et en potasse.
Il y avait certes, encore trop d'azote mais ce n'était pas très grave car ce genre de produit marque souvent une "faim d'azote". Les bactéries qui assurent la transformation définitive de ces végétaux en humus en ont besoin pour terminer le travail, l'azote est leur nourriture.

Il n'est pas évident de bien fertiliser ses légumes  Laughing j'en conviens et c'est vrai que ce n'est pas du tout marrant de devoir se livrer à ces calculs.
On le reverra avec des fiches par légume et c'est quand même intéressant de tenter de ne pas trop mal travailler au potager.
C'est la santé de nos légumes ... mais aussi la notre.  La MO au potager "en terres très pauvres" (partie 3) - Page 2 225100
Carabus
Carabus

Messages : 195
Date d'inscription : 09/10/2016
Région : Lauragais Toulousain en Midi Pyrénées
Activités : Retraité heureux d'avoir un grand potager.
Humeur : Très enjoué quand il a bien plu, ce qui se fait de plus en plus rare !

Revenir en haut Aller en bas

La MO au potager "en terres très pauvres" (partie 3) - Page 2 Empty Re: La MO au potager "en terres très pauvres" (partie 3)

Message  Vincent24 Mar 29 Nov 2016 - 17:04

Si c'est trop riche, il suffit d'y cultiver des coucourdes pendant quelques temps, et c'est sûr, ça va s'appauvrir ! La MO au potager "en terres très pauvres" (partie 3) - Page 2 217703
Vincent24
Vincent24
xériquentrotre

Messages : 9265
Date d'inscription : 30/04/2012
Région : Dordogne - Périgord noir
Humeur : flurp piti flurp

Revenir en haut Aller en bas

La MO au potager "en terres très pauvres" (partie 3) - Page 2 Empty Re: La MO au potager "en terres très pauvres" (partie 3)

Message  maraichin85 Ven 2 Déc 2016 - 20:23

Bonjour
Et ensuite tu en fais des gougourdes Laughing Je sais c'est une blague à 2 balles La MO au potager "en terres très pauvres" (partie 3) - Page 2 355479
maraichin85
maraichin85

Messages : 24
Date d'inscription : 04/11/2016
Région : pays de Loire

Revenir en haut Aller en bas

La MO au potager "en terres très pauvres" (partie 3) - Page 2 Empty Re: La MO au potager "en terres très pauvres" (partie 3)

Message  neira Sam 3 Déc 2016 - 7:58

La MO au potager "en terres très pauvres" (partie 3) - Page 2 364495 La MO au potager "en terres très pauvres" (partie 3) - Page 2 364495 La MO au potager "en terres très pauvres" (partie 3) - Page 2 364495 moi j'aime bien les blagues à 2 balles

_________________
Iris sur Flick'r
neira
neira
Magic'B

Messages : 45825
Date d'inscription : 16/10/2010
Région : Pôle nord centre
Activités : Cultivatrice exotique
Humeur : verdoyante

Revenir en haut Aller en bas

La MO au potager "en terres très pauvres" (partie 3) - Page 2 Empty Re: La MO au potager "en terres très pauvres" (partie 3)

Message  claire Dim 4 Déc 2016 - 11:26

Pour revenir à mon potager, je ne t'avais pas répondu par découragement Laughing Mon carré de potager va s'endormir pour l'hiver avec ce que je lui ai mis en surface griffée, et sans doute que les doses sont moins importantes que celles que je t'ai données, je ne mesure pas, ça reste approximatif. En tous les cas Carabus tu fais pour nous un travail colossal, je ne sais pas si on arrive tous à appliquer tes conseils. On a chacun ses petites habitudes et un temps que l'on doit partager pour faire mille et une choses dans une journée, mais je conviens qu'un expert puisse bondir. De tout ce que tu dis j'en retiens quelques règles qui me serviront à l'avenir et pour moi c'est l'essentiel Very Happy
On verra ce que ça donnera pour les récoltes. Le voilà dans sa physionomie pré-hivernale :
La MO au potager "en terres très pauvres" (partie 3) - Page 2 008_6011

claire
claire

Messages : 8984
Date d'inscription : 26/02/2013
Région : La Ciotat
Activités : La nature dans tous ses états
Humeur : taquine

Revenir en haut Aller en bas

La MO au potager "en terres très pauvres" (partie 3) - Page 2 Empty Re: La MO au potager "en terres très pauvres" (partie 3)

Message  Carabus Dim 4 Déc 2016 - 14:08


Bonjour Claire,

Il est beau ce carré de jardin et nul doute qu'il saura produire ce que tu attends, l'an prochain.
Ce qui serait encore mieux, c'est que tu profites de la tombée des feuilles, un peu partout, pour les passer à la tondeuse à gazon et tout couvrir de  quelques cm pour l'hiver.
Cela fera de la nourriture pour les vers et ton jardin ne sera "pas nu" jusqu'au printemps prochain, ce qui drevrait, en plus, l'empêcher de se salir.

Ce que tu as apporté au jardin est certes excessif par rapport aux besoins de tes futurs légumes et tu es loin d'être la seule en telle situation.
Quand on ne compte pas ce qu'on apporte au jardin, on en met toujours trop dès qu'on veut trop bien faire.
C'est le cas de ce jardinier qui, sur un autre site, disait << 10 cm de fumier de l'étable voisine font le bonheur de mes légumes chaque hiver !! >>
Si ce brave homme, qui pensait bien faire, avait aligné quelques chiffres, il se serait rendu compte que cela fait autour de 700 tonnes par Ha quand la loi demande aux agriculteurs d'en épandre au plus de 30 chaque année !
Ainsi, quand le calcul montre que tu as mis autour de 12 fois trop d'azote, chez lui, c'était 25 fois trop !

Bientôt une feuille sur la fertilisation des radis et des tomates ...
Carabus
Carabus

Messages : 195
Date d'inscription : 09/10/2016
Région : Lauragais Toulousain en Midi Pyrénées
Activités : Retraité heureux d'avoir un grand potager.
Humeur : Très enjoué quand il a bien plu, ce qui se fait de plus en plus rare !

Revenir en haut Aller en bas

La MO au potager "en terres très pauvres" (partie 3) - Page 2 Empty Re: La MO au potager "en terres très pauvres" (partie 3)

Message  claire Dim 4 Déc 2016 - 14:19

Carabus a écrit:
Ce qui serait encore mieux, c'est que tu profites de la tombée des feuilles, un peu partout, pour les passer à la tondeuse à gazon et tout couvrir de  quelques cm pour l'hiver.
Cela fera de la nourriture pour les vers et ton jardin ne sera "pas nu" jusqu'au printemps prochain, ce qui drevrait, en plus, l'empêcher de se salir.

C'est ce que j'allais faire !!! et même sans que tu me le rappelles (clin d'oeil), en plus c'est une activité que j'aime bien : ramasser les feuilles mortes et les tondre ! En ce moment il y a beaucoup trop de vent pour le faire, j'attends qu'il se calme.
claire
claire

Messages : 8984
Date d'inscription : 26/02/2013
Région : La Ciotat
Activités : La nature dans tous ses états
Humeur : taquine

Revenir en haut Aller en bas

La MO au potager "en terres très pauvres" (partie 3) - Page 2 Empty Re: La MO au potager "en terres très pauvres" (partie 3)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum