FJpower !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
» Hibiscus syriacus - althea
par eaglefour Aujourd'hui à 20:19

» Stratiotes aloides (ananas d'eau) ou Aloès d'eau
par eaglefour Aujourd'hui à 20:16

» Passiflora x violacea
par eaglefour Aujourd'hui à 20:12

» Stapelia gigantea [devinette]
par eaglefour Aujourd'hui à 20:09

» Une saison en iris (2024)
par cavaliere79 Aujourd'hui à 19:53

» Liste d'iris PBF (base pourpre) connus (à mettre à jour)
par France Aujourd'hui à 19:18

» Iris 'Donegal' - Keppel 1996
par Lilou752 Aujourd'hui à 19:18

» Albizia julibrissin - arbre à soie
par cortejuan Aujourd'hui à 16:51

» Vitis vinifera - vigne
par cortejuan Aujourd'hui à 15:39

» Nelumbo nucifera et horticoles - lotus sacré
par tragus Aujourd'hui à 10:20

» Paederia lanuginosa
par tragus Aujourd'hui à 10:10

» Farfugium japonicum (= Ligularia kaempferi)
par tragus Aujourd'hui à 10:07

» Quelle est cette plante de zone humide?
par tragus Aujourd'hui à 10:04

» Semis ligneux inconnu
par Gaëtan Aujourd'hui à 9:05

» Iochroma australe (= Acnistus australis)
par Avalou Hier à 19:34

» Aristolochia gigantea
par Vinci Hier à 19:32

» Que faire de cet Eucalyptus pulverulenta ?
par BUGADE Hier à 19:29

» Bauhinia yunnanensis
par PierredeSFA Hier à 16:23

» Pavonia sepium
par eaglefour Hier à 14:07

» Fatsia japonica - fatsia du japon
par Vincent24 Hier à 11:52

» Piper auritum - Poivrier mexicain
par Gaëtan Hier à 10:23

» Petunia - les pétunias (hybrides, cultivars...)
par Veronica Hier à 9:19

» Les botanistes
par Vernousain Hier à 8:42

» Jasminum grandiflorum - jasmin à grandes fleurs
par Jadero07 Hier à 6:29

» Petites fleurs d'été en fête
par cugandense Hier à 6:27

» Rubus fruticosus - ronce commune
par cugandense Hier à 6:11

» Lophospermum erubescens (= Asarina erubescens)
par eaglefour Mer 17 Juil 2024 - 20:35

» Hibiscus rosa-sinensis
par eaglefour Mer 17 Juil 2024 - 20:34

» Passiflora incarnata- = Passiflora edulis var. kerii
par eaglefour Mer 17 Juil 2024 - 20:26

» Passiflora sanguinolenta - passiflore sanguinolente
par eaglefour Mer 17 Juil 2024 - 20:22

» Hydrangea macrophylla - hortensia
par Avalou Mer 17 Juil 2024 - 13:58

» Michou - un jardin de curiosités et de botanique de Marie-Jo et de Michel " 44 "
par Michou Mer 17 Juil 2024 - 13:48

» Jadero07- jardin d'acclimatation en sud Ardèche
par Jadero07 Mer 17 Juil 2024 - 7:23

» Nerium oleander - laurier rose
par PierredeSFA Mar 16 Juil 2024 - 21:27

» Alocasia macrorrhizos
par PierredeSFA Mar 16 Juil 2024 - 21:15

» abeilles
par cortejuan Mar 16 Juil 2024 - 15:50

» Michou ..Différences entre deux hybrides de l'Erythrina X Amélie Jeckert et l' Erythrina X Bidwillii
par PierredeSFA Lun 15 Juil 2024 - 18:08

» Michou. notre Tetrapanax Papyrifera, vieux de 24 ans, culminant à 6 mètres à des feuilles qui sont grillées ?????
par Michou Dim 14 Juil 2024 - 10:45

» Gaëtan - Bienvenue dans ma jungle urbaine
par Avalou Dim 14 Juil 2024 - 7:10

» le jardin de mayah
par daniela Sam 13 Juil 2024 - 18:32

» Comment peut-on en avoir peur !!
par BUGADE Sam 13 Juil 2024 - 16:54

» Parkinsonia aculeata - épine de Jérusalem
par tragus Ven 12 Juil 2024 - 7:29

» Echeverias ou hybride, sp ?
par tragus Ven 12 Juil 2024 - 7:23

» Musa 'Himalayan Fruit'®
par cortejuan Jeu 11 Juil 2024 - 16:57

» variété Adromischus (Identifiées)
par Cederic Laloutre Jeu 11 Juil 2024 - 15:39

» Dudleya à identifier
par Cederic Laloutre Jeu 11 Juil 2024 - 12:20

» Crassulas ?
par Cederic Laloutre Jeu 11 Juil 2024 - 12:15

» Furcraea foetida 'Variegata'
par Vernousain Jeu 11 Juil 2024 - 12:02

» Stenocarpus salignus
par medoc33 Jeu 11 Juil 2024 - 9:05

» Eucalyptus gunnii
par mayah Jeu 11 Juil 2024 - 8:03

» Manihot esculenta et carthaginensis (= grahamii)
par cugandense Jeu 11 Juil 2024 - 7:43

» Limoniastrum monopetalum
par Jadero07 Jeu 11 Juil 2024 - 7:34

» Fourmis chirurgiennes
par cugandense Jeu 11 Juil 2024 - 7:26

» Que suis-je?
par dijiris Jeu 11 Juil 2024 - 6:24

» Pollinisation Bougainvillier
par Vinci Mer 10 Juil 2024 - 22:02

» Musa orinoco & dwarf orinoco
par cortejuan Mer 10 Juil 2024 - 16:18

» La Guyane en 2018
par Vernousain Mer 10 Juil 2024 - 13:09

» Sansevieria - généralités, conseils, identifications...
par mayah Mer 10 Juil 2024 - 8:53

» "Créer un jardin jungle" - Hervé Jamard & Franck Jault - Ed. Le Moniteur
par Gaëtan Mer 10 Juil 2024 - 7:13

» les caprices de la nature
par mayah Mar 9 Juil 2024 - 22:37

» Déficoncours "petites plantes ou fleurs sauvages comestibles" - Les participations
par daniela Mar 9 Juil 2024 - 18:58

» Capricornes Cerambycidées
par tragus Mar 9 Juil 2024 - 18:08

» Sphinx tête de mort (Acherontia atropos)
par BUGADE Mar 9 Juil 2024 - 17:26

» Dendropanax trifidus
par BUGADE Mar 9 Juil 2024 - 16:55

» Brassaiopsis glomerulata
par KAWAN Mar 9 Juil 2024 - 15:01

» Schefflera venulosa
par PierredeSFA Mar 9 Juil 2024 - 13:40

» Solanum laciniatum, Solanum aviculare, Ruellia - confusions
par tragus Mar 9 Juil 2024 - 7:40

» Heteromeles arbutifolia
par PierredeSFA Lun 8 Juil 2024 - 12:08

» Argyrocytisus battandieri (= Cytisus battandieri) - genêt ananas
par daniela Lun 8 Juil 2024 - 7:56

» Billbergia nutans pollinisé avec B. pyramidalis
par Vinci Dim 7 Juil 2024 - 15:03

» Falkia repens - [identification]
par Vernousain Dim 7 Juil 2024 - 8:29

» Si l'on parlait du temps qu'il fait - 2024
par daniela Sam 6 Juil 2024 - 20:03

» Sesbania punicea
par BUGADE Sam 6 Juil 2024 - 19:26

» Pistacia vera - pistachier vrai
par cortejuan Sam 6 Juil 2024 - 9:42

» Veronica — ‘Guinguette Parc’
par tragus Sam 6 Juil 2024 - 8:31

» Jacaranda mimosifolia
par Veronica Ven 5 Juil 2024 - 19:52

» Platycerium - le genre - fougère épiphyte
par tragus Ven 5 Juil 2024 - 9:03

» Chilopsis linearis - chilopsis à feuilles linéaires
par medoc33 Jeu 4 Juil 2024 - 19:15

» Brassaiopsis mitis
par PierredeSFA Jeu 4 Juil 2024 - 17:40

» Caesalpinia pulcherrima
par PierredeSFA Jeu 4 Juil 2024 - 17:29

» Phoenix dactylifera - palmier dattier
par tragus Jeu 4 Juil 2024 - 7:30

» fil(et) à papillons
par tragus Jeu 4 Juil 2024 - 7:28

» Cnicothamnus lorentzii
par tragus Jeu 4 Juil 2024 - 7:19

» Figuier brunswick
par cortejuan Mer 3 Juil 2024 - 9:31

» Cultiver avec les ronces
par cortejuan Mer 3 Juil 2024 - 9:27

» Philodendron bipinnatifidum - selloum
par Gaëtan Mer 3 Juil 2024 - 7:30

» Figuier "ronde de Bordeaux"
par cortejuan Mar 2 Juil 2024 - 17:19

» Ptivince - Nouvelle Page - Le jardin de Saint-Pierre
par ptivince45 Mar 2 Juil 2024 - 16:20

» Solstice fleuri
par cugandense Lun 1 Juil 2024 - 6:25

» Punica granatum - grenadier commun
par cortejuan Dim 30 Juin 2024 - 18:21

Le deal à ne pas rater :
Manga Spy x Family Tome 13 édition Collector : où le précommander ?
14.50 €
Voir le deal

Les botanistes

Page 44 sur 44 Précédent  1 ... 23 ... 42, 43, 44

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les botanistes - Page 44 Empty Nolin

Message  Veronica Lun 17 Juin 2024 - 12:33

Vernousain a écrit:En fin de vie l'abbé Nolin va créer un jardin exotique à Hières (Hyères)

Hello Vernousain, grâce à toi, je viens de faire une découverte (pour moi, en tout cas).
Une recherche à partir de ton propos (ci-dessus) m'a amenée sur ce lien:
Les Jardins royaux de Provence et le Jardin botanique et d'acclimatation de la Marine de Toulon, et notamment, Culture de l'Oranger et de la Canne à sucre à Hyères.

Bien avant le XIXème, ceci nous fait remonter, pour Hyères, au XVIème et à Catherine de Médicis.
Cela pourrait peut-être titiller quelques fous-acclimateurs parmi nous…
Veronica
Veronica

Messages : 1208
Date d'inscription : 17/07/2022
Région : Hyères (zone 10)
Humeur : Espiègle

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 44 Empty Re: Les botanistes

Message  Vernousain Lun 17 Juin 2024 - 14:10

Bonjour Veronica

Oui il y a bien eu pas mal d'essais pour introduire pas mal de plantes agrumes et d'autre plantes comme la canne à sucre, le riz , sur nos côtes méditerranéennes . Louis XIV, Louis XV et Louis XVI firent faire de nombreux essais . Hors durant cette période il y eut de nombreux grands froids qui décimèrent ces cultures .
On peut se rappeler que le Rhône a gelé à cette époque donc de grands froids qui créèrent de nombreuses famines .

Actuellement nous avons des oranges, des citrons , des kumquats , le riz en Camargue , vignes et oliviers et beaucoup de nouveaux palmiers .

La canne à sucre fut aussi essayée ainsi que le coton dans ma ville à la Seyne sur mer plus froide que Hyères . Il ne fait pas assez chaud en hiver pour maintenir ces plantes .

Mais qui sait un jour pourrons nous cultiver toutes ces plantes ? .

Les températures changent , les oliviers ne gèlent plus, peut être allons nous avoir encore des montées de températures (pas trop l'été mais plutôt en hiver et alors là tout pourrait être possible ????? ) pour moi c'est un peu tard mais pour les nouvelles générations petits enfants et arrières petits enfants peut être des évolutions ...

Les vignes sont de plus en plus plantées dans le nord (Angleterre ) alors tout reste possible

Merci pour ton article que j'avais déjà lu, mais tout le monde apprécie cette documentation qui démontre cette envie d'apporter ces fruits venus d'Asie .

Lorsque je ferai bientôt le botaniste Nicolas Claude Fabri de Peyresc , il y a quelques notions aussi de plantations et d'essais d'agrumes .

Ce qui est bien sur les botanistes, c'est que plus on croit savoir plus on s'aperçoit que l'on ne connait finalement que peu de choses . Les botanistes - Page 44 763795

Bonne journée à toutes et à tous .
Vernousain
Vernousain

Messages : 3525
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : La Seyne sur Mer

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 44 Empty Les-botanistes

Message  Jadero07 Mar 18 Juin 2024 - 6:33

Il y a trente cinq  ans de cela dans le Gard entre autre dans la plaine vers Anduze on pouvait trouver de ci delà, des pieds de coton dans certains champs, résurgence d’une ancienne culture.

Pour la canne à sucre cela fait maintenant 6 ans que je cultive un pied de canne à sucre en pleine terre, protégé au début mais plus maintenant, qui ressort chaque année et produit en fin de saison des tiges de 2 m de haut, bien sucrée. On pense à la fabrication d’un rhum Ardéchois pour bientôt!!!

Les botanistes - Page 44 Img_6713
Jadero07
Jadero07

Messages : 1009
Date d'inscription : 08/06/2021
Région : Ardèche du sud

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 44 Empty Re: Les botanistes

Message  Vernousain Mar 18 Juin 2024 - 8:23

Des cannes à sucre en Ardèche  et des champs de coton quelle belle idée Les botanistes - Page 44 364495

Bien sur ça ne peut pas fonctionner mais ce doit être surprenant de voir des pieds de coton du côté du pont de l'arc !

J'imagine aussi Olivier de Serres recommander comment faire pousser de la canne à sucre  Les botanistes - Page 44 364495

Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_647173
Ils en ont deja planté à Lyon Les botanistes - Page 44 364495
Vernousain
Vernousain

Messages : 3525
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : La Seyne sur Mer

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 44 Empty North Marianne

Message  Vernousain Jeu 20 Juin 2024 - 9:18

Marianne North

Née en 1830 à Hastings dans le Sussex
Décédée en 1890 dans le Gloucestershire

Ou quand la peinture se mêle à la botanique .

Naturaliste et illustratrice botanique . Voyageuse ,  exploratrice, collectionneuse de plantes et dessinatrice de paysages avec les plantes dans leur milieu naturel.

Les botanistes - Page 44 Marianne_North01Marianne North domaine public

Sir William Hooker directeur de "Kew garden's " était un ami du père de Marianne North .

Marianne North est née dans une famille anglaise fortunée . Son père a beaucoup de terres et il est membre du parlement britannique et sa mère était également de bonne descendance , en effet son beau père était également membre du parlement .

Durant sa jeunesse elle s'initie à la musique et à la peinture .

Sa mère décède , elle va s'occuper de son père et du coup ne se marie pas durant tous les longs voyages à travers le monde elle le suit durant quatorze ans . Son père meurt elle a alors 39 ans .

Après la mort de son père elle demeure près de Kew Gardens et va durant cinq mois dessiner les plantes qui poussent dans les jardins et les serres de Kew .

Entre 1871 et 1872 elle part seule au Canada, passe par les Etats Unis et la Jamaïque  demeure un an au Brésil ou elle dessine plantes et paysages en vivant le plus souvent dans des endroits plus que précaires .
On la retrouve en 1875 partie pour un tour du monde , passe par les Canaries, La Californie, le Japon Bornéo , Java, le Ceylan et une année en Inde .Elle se rendra en 1880 en Australie du côté de Sydney et en Nouvelle Zélande . Elle passe aussi en Afrique du sud, au Chili aux Seychelles On peut dire qu'elle a fait à peu près le tour du monde et aura dessiné sur tous les continents les plantes qui y poussent avec un justesse et une précision inégalée d'après nature .

Marianne peint .......


Ses mémoires sont éditées .



Étant très fortunée elle propose d'exposer à ses frais dans un magnifique bâtiment qu'elle fait construire à ses frais et expose toutes ses œuvres au public de Kew Gardens soit environ 832 peintures de toutes les régions visitées , le lambris est formé de 246 espèces de bois qu'elle a récolté lors de ses voyages .

De nos jours la galerie existe toujours et rien n'y a été changé toutes ces huiles nous montrent toute son œuvre intacte et de très belle facture . Parfois l'argent de certaines personnes font le bonheur de tous .   Les botanistes - Page 44 749768

Elle est décédée dans sa soixantième année

Je n'ai pas trouvé de photos disponibles de ses peintures . Les botanistes - Page 44 154655 Les botanistes - Page 44 154655

Quelques plantes sont aujourd'hui à son nom , certaines comme le Nepenthes et Chassalia sont peintes par l'artiste ;

Nepenthes northiana natif de Bornéo
Neomarica northiana (Iridaceae ) (Trimezia northiana)
Chassalia northiana T.Y.Yu 2021 qui fut peinte par Marianne North puis redécouverte seulement en 1973 . le genre ne fut donné qu'en 2021;arbuste de un à deux mètres de haut ,endémique de Borneo et de la famille des Rubiaceae à fruits bleu métallique . Il y aurait une douzaine d'espèces ?
Vernousain
Vernousain

Messages : 3525
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : La Seyne sur Mer

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 44 Empty Paeon ou Péon

Message  Vernousain Sam 22 Juin 2024 - 15:21

Paeon ou Péon
ou  
Le dieu grec de la médecine et de la guérison . Il guérit et soigne Adès et Arès de blessures de guerre .

Il n'est pas botaniste , mais je ne pouvais l'extraire des botanistes . La pivoine étant une fleur aimée de tout le monde qui nous vient de Chine et des USA  avec des milliers de variétés .

Un vieux proverbe chinois ;
"La pivoine a le pouvoir d'enrichir notre vie en d’autant de façons que la fleurs a de pétales"
Dans ce cas il vaut mieux avoir des Pivoines à fleurs double  Les botanistes - Page 44 188715

La pivoine aux multiples significations dont la plante de l'amour

Pline l'ancien estimait que la pivoine était la plus ancienne des fleurs cultivées .

Dioscoride médecin grec utilise les propriétés médicinales de ses racines tubéreuses pour soigner l'épilepsie .

Hypocrate l'utilisait pour les maux des femmes.

Matthioli au XVI siècle en parle ainsi que Dodoens .

Linné lui donne le genre définitif sous le nom Paeonia en 1750


Paeonia  L 1753

Considérée comme la reine des fleurs .

Famille des Paeoniaceae

Plusieurs systèmes de classifications sont effectués sur le genre

En voici un parmi les autres ni mieux ni moins bien

En général on classe les pivoines en deux ou trois groupes:

Les arbustives qui forment de belles touffes qui peuvent mesurer au bout de trente années 2,50 mètres de haut sur 2,50 mètres de diamètre .

Les herbacées qui repartent du pied chaque année
Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_669787Pivoine herbacée 'Clair de lune'

Les pivoines intersectionnelles x itoh sont intermédiaires entre les espèces arbustives et les herbacées . Issues entre un croisement réalisé par le japonais Toichi Itoh en 1948 . Il fait 20.000 croisements avant qu'une hybridation correcte survienne . C'est après sa mort que les premières fleurs apparurent en 1964.

Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_829134
Paeonia x itoh 'Bartzella'

Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_709978
Paeonia x itoh 'Julia rose'

L'espèce itoh ne monte à pas plus d'un mètre en 10 ans et doit être isolé pour montrer toutes ses qualités .

Les pivoines herbacées représentent 40 espèces de nos jours elles servent en décoration de printemps durant le mois de mai .

parmi les plus cultivées

P lactifolia

P officinalis

P mascula

P tenuifolia originaire des Balkans
Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_741015le feuillage est différent

P californica brownii USA

P coriacea Afrique du nord

P broteri (pivoine de Brotero )

P veitchii

P x emodi pivoine de l'Himalaya

P Wittmanniana découverte par Wittmann en mer noire (Transcaucasie)

P rockii découverte par Joseph Rock au Tibet

Pivoine arbustives 8 espèces

P delavayi

P ostii  

P suffruticosa

P lutea

P rockii
Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_712125
'Château de Courson '
Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_713894
"Niigata 'Ottome no mai"



Il y aurait beaucoup d'autres choses à rajouter sur toutes les espèces , formes et cultivars etc... voir les fiches qui existent déjà .
Une Pivoine une fois en place ne doit plus être déplacée alors méfiance en la plantant .

Éviter de planter des pivoines qui font des fleurs très grosses , car à la pluie les tiges se courbent .

la culture de la pivoine herbacée est l'objet d'un essor important dans le Var depuis une vingtaine d'années . le fait qu'elle n'est pas besoin de chauffage fait que des centaines d'horticulteurs de plein air ce sont mis à la cultiver pour la fleur coupée .

Ce sont les mêmes cultivars qui servent pour les amateurs et les professionnels .

Le Var en produit au marché floral de Hyères une vente de 4,5 millions en 2008 et aujourd'hui 10 millions en 2017 .

Variétés vendues en 2022.

Coral Charm  un million issu du croisement entre un lactiflora et un P
Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_669615
Hybride de lactiflora


'Sarah Bernard' une vieille variété extraordinaire
Fleur de pécher
'Pink Hawaïan'
Duchesse de Nemours
Madame Claude Tain
'Monsieur 'Jules Elie'
Odile
Felix Crousse etc.... Environ en tout cinquante variétés .

Une erreur est possible ?
Vernousain
Vernousain

Messages : 3525
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : La Seyne sur Mer

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 44 Empty Palisot Ambroise Marie François Joseph de Beauvais

Message  Vernousain Lun 24 Juin 2024 - 8:48

Ambroise Marie François Joseph Palisot de Beauvais

Français

Né en juillet 1752 à Arras
Mort en 1820 à Paris

Les botanistes - Page 44 Palisot_de_Beauvois_Ambroise_1752-1820
Baron Palisot de Beauvais  photo domaine public

Ses études se font dans le droit . Il devient avocat au parlement de Paris , puis receveur -général des domaines et des bois .

Ainsi il devient par son cheminement s'intéresser à la botanique , suit les cours de Bernard de Jussieu  sa carrière fait qu'il est nommé correspondant de l'Académie des sciences en 1781 . Il a alors 29 ans .

En 1786 il part au Bénin et expédie la faune et la flore du Pays à Paris .

En 1788 on le retrouve à Saint Domingue ou il doit rétablir l'ordre . Deux ans plus tard il devient membre du conseil supérieur de la colonie et s'oppose à la fin de l'esclavage ( Tous les botanistes ne sont pas anti-esclavagistes même si Palisot de Beauvais n'était pas un pur botaniste comme on l'entend) .

La révolution française passe par là et le proscrit .
Ruiné par les révoltes qui se poursuivent à Saint Domingue il s'enfuit de l'ile et arrive à Philadelphie ruiné et ayant perdu ses collections .

Ce n'est qu'en 1798 qu'il est rayé des listes des procrits et récupère une partie de ses biens anciens.

En 1806 , il remplace Michel Adanson à l'Académie des sciences .

Il se sera occupé durant une bonne partie de sa vie aux cryptogames, aux graminées et aux insectes .

En 1804 il avait décrit un arbre d'Afrique de l'ouest qu'il va appeler Napoleonaea  impérialis (lorsque la politique rencontre la botanique)

Bien sur en l'honneur de Napoléon Bonaparte .

Napoleonaea impérialis P.Beauvais 1804

Les botanistes - Page 44 800px-Napoleonaea_imperialis00
Domaine public

On le rencontre dans une bonne partie de l'Afrique de l'ouest , au Bénin, Nigéria, Gabon, Ex Congo et Angola .

Haut de quatre de quatre à 8 mètres de hauteur , arbre d'ornement .

Les fleurs sont directement sur le tronc .


Palisot de Beauvais a lui aussi une plante à son nom le Palisota

Palisota Rchb ex Endl 1836

De la famille des Commelinaceae

Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_647905
Palisota mannii au parc de la tête d'or à Lyon (dans les serres ou la plante semble bien se plaire )

Plante qui pousse dans le centre de l'Afrique .
Vernousain
Vernousain

Messages : 3525
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : La Seyne sur Mer

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 44 Empty Pancher Jean Armand Isidore

Message  Vernousain Ven 28 Juin 2024 - 12:08

Jean Armand Isidore Pancher

Cette fiche n'existerait pas sans la bienveillance de Benoit qui est un spécialiste des plantes endémiques de Nouvelle Calédonie .
Il a bien voulu me prêter des photos de ce genre de plantes que j'ai choisi dans son registre des Cunoniceae sur le site de Gardenbreizh

J'en profite pour ceux qui ne connaissent pas ce site qui devrait bientôt disparaitre ? pour vous donner son identifiant Ben 152 . Un des plus grand spécialiste de la flore néo-calédonienne .

Jean Armand Isidore Pancher

Né en 1814 à Versailles
Mort en 1877 à 100km au nord de Nouméa en N .Calédonie .

Il fut jardinier explorateur , collectionneur de plantes venues du Pacifique (Tahiti et N Calédonie) membre du MNHN .

De 1849 à 1857 il est à Tahiti comme jardinier colonial

De 1857 à 1869 botaniste gouvernemental à Nouméa ou il va découvrir des dizaines d'espèces de plantes endémiques qui portent son nom (genre Pancheria et espèces pancheri)

De 1874 à 1877 il travaille pour un horticulteur belge Jean Jules Linden a qui il envoie des graines et des plantes endémiques de Nouvelle Calédonie . Il meurt sur l'ile en 1877 en travaillant toujours à récolter des plantes pour cet horticulteur.

Il a publié avec H Sebert une
"Notice sur les bois de la N Calédonie" entre 1873 et 1874

Toutes le plantes qui arrivent au Muséum de Paris sont étudies par les deux spécialistes des plantes de N Calédonie que sont Théodore Alphonse Brongniart et Jean Antoine Gris .

Le genre Pancheria est donc une mise à l'honneur de Pancher par ses collègues du Muséum que sont Brongniart et gris .




Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_694649
Pancheria hirsuta  aux nervures de veines des feuilles très rouge

Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_694794
Pancheria communis dans son milieu naturel

Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_693767
Pancheria ferruginea  avec son jeune feuillage bien rouge

Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_840237
Pancheria billardierei en l'honneur de la Billardière


Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_915437
Pancheria humboldttiana en l'honneur de Humboldt cette espèce pousse aussi sur le mont Humboldt au nord de l'ile

Je signale que Ben 152 a également 400 photos dans les Cunoniacea pour ceux qui veulent y jeter un œil  ces arbustes semblent rester assez courts .

Quelques plantes ou espèces qui portent le nom de notre botaniste .

Callitris pancheri
Hibbertia pancheri
Boronia pancheri
Agathea pancheri
Basselinia pancheri



Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_258897
Magnifique photo d'un Melaleuca pancheri

Neocallitropsis pancheri
Pittosporum pancheri
Aenopyle pancheri
Fontainea pancheri
Xyris pancheri
Stokiella pancheri
Soulamea pancheri
Zygogynum pancheri
Psychotria pancheri
Styphelia pancheri
Pandanus pancheri
et sans doute bien d'autres qui sont pour la plupart dans le site des endémiques de Ben 152 .

Encore une énorme merci à Benoit qui nous prête ses images avec gentillesse . Il a par ailleurs plusieurs milliers de photos de plantes endémiques qui poussent en Nouvelle Calédonie .
Vernousain
Vernousain

Messages : 3525
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : La Seyne sur Mer

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 44 Empty Parkinson John

Message  Vernousain Lun 1 Juil 2024 - 11:36

John Parkinson

Anglais

Né en 1567 à Nottinghamshire
Mort en 1650 à Londres

Les botanistes - Page 44 John-Parkinson
Photo domaine public

Il était apothicaire de Jacques premier et cultivait déja à cette époque plus de cinq cents plantes dans son jardin dédié à l'apothicairerie . Herboriste de Charles premier en 1629 après la publication de :

Paradisi in sole Paradisus terrestris" ou il donne des conseils de cultures des fleurs des plantes culinaires, et des conseils sur les orchidées sauvages .
[img]https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/2/24/John-Parkinson-001-1629.jpg/800px-John-Parkinson-001-1629.jpg[/img
Domaine public . Beaucoup de ces plantes ont déjà été décrites par Charles de l’Écluse et par Mathias L'Obel botanistes de cette période .

Suit un :

[/img]
Une plante honore le botaniste apothicaire , c'est Linné qui lui attribue le genre Parkinsonia en 1753.

Parkinsonia L 1753 .

Famille des Caesalpiniaceae

Nom commun : épine de Jérusalem

Le genre comprend une douzaine d'espèces venues d'Afrique pour moitié et d'Amérique.

Afrique
P africana Botswana , Afrique du sud et Namibie .
P anacantha Kenya
P raimondoi Somalie
P scioana Djibouti , Ethiopie, Somalie , Kenya.

Amérique
P aculeata , Texas Arizona Argentine Galapagos
Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_728753
Au Maroc


P carterae Mexique Equateur
P florida, Californie du sud
P microphylla Californie Arizona, Mexique
P praecox Mexique et Argentine
P texana Texas et Mexique


Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_405441" />En fleurs sur Hyères , l'arbre peut atteindre 8 mètres de hauteur, a des épines qui font dix mm et ses fleurs sont jaune . L'arbre produit des gousses longues et marron à maturité . . Peut devenir envahissant dans certains pays chauds .
Demande le plein soleil . Supporterait des températures de - 5°c
Le feuillage est caduc et est constitué de 20 à 25 folioles par coté d'une feuille .
Évidemment très résistant à le sécheresse .
Vernousain
Vernousain

Messages : 3525
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : La Seyne sur Mer

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 44 Empty Parodi Lorenzo Raimondo

Message  Vernousain Ven 5 Juil 2024 - 11:40

Lorenzo Raimondo Parodi

Botaniste et agronome argentin

Né en 1895 à Pergamino (Province de Buenos Aires)
Mort en 1966 à Buenos Aires (Argentine)
Sans doute de descendance italienne ?

Il est diplômé de la faculté d'agronomie et de médecine vétérinaire de Buenos Aires .

Son premier exercice de botanique sera sur la famille des Poaceae de sa région natale .

Entre 1923 et 1947 il devient professeur de botanique à la faculté de la Plata , il s'occupe de la physiologie végétale et de la phytogéographie de la faculté de Buenos Aires .

Son œuvre principale est énorme puisqu'il va s'intéresser aux plantes utiles et cultivées en Argentine , un immense pays avec des climats très différents , il va d'ailleurs visiter tout le sud de son pays . De ce voyage découlera en 1953 un herbier de 15000 spécimens .
"L’encyclopédie argentine d'Agriculture et de jardinage"
en 13 volumes ce qui en fait un des herbiers le plus riche d'Amérique du Sud .

Le botaniste italien Carlo Luigi Spegazzi lui dédie en 1923 le genre Parodia .


Parodia
Souvent appelé de son ancien nom  Notocactus . ou Eriocactus ou Brasilicactus on ne sait plus à quel nom  les garder ?

Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_373367

Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_373368
Eriocactus magnifica

Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_591086
Parodia leninghausii

Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_297775
Parodia chrisacanthus


Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_576630
Notocactus roseoluteus ? à confirmer .


Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_728526
Parodia penicilata ? à confirmer

Toutes ces espèces sont assez résistantes dans le midi , en pot les arroser régulièrement en été sinon les racines brulent dans les pots .

Évidemment les mettre au soleil pour les voir fleurir

Tous les Parodia proviennent d'Amérique du sud . Argentine, Pérou , Brésil, Bolivie, Colombie et Uruguay .
Vernousain
Vernousain

Messages : 3525
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : La Seyne sur Mer

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 44 Empty Parrot Friedrich

Message  Vernousain Lun 8 Juil 2024 - 11:34

Frederic Parrot
Johann Jacob Friedrich Wilhelm Parrot

Né en 1791 à Karlsruhe
Mort en 1841 à Tartu en Estonie

Il était un explorateur, médecin, botaniste, naturaliste, alpiniste, biologiste et professeur d'université du grand duché de Bade  de la baltique à cette époque
Sa nationalité de son père était française de Montbéliard .Il est peut être Estonien , allemand ou russe ?


Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_650022
Dessin effectué pour le parc de la tête d'or

Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_714942
Le rapport entre Parrot et le parrotia

Frederich Parrot étudie la médecine à l'université impériale de Dorpat (tartu) en Estonie entre 1807 et 1814 ou il va obtenir son doctorat en 1814 sous le règne du tsar Alexandre premier  . Il va des 1815 devenir médecin chirurgien dans l'armée du tsar .

Entre 1811 et 1812 très jeune il effectue un voyage minéralogique en Crimée et dans le Caucase
En 1816 il entre à l'Académie des sciences de saint Petersbourg . et Va escalader dans les Alpes et les Pyrénées occidentales .
Vers 1821 il devient professeur de physiologie, de pathologie, de sémiotique et de physique . ce qui l’amènera à un poste de vice recteur de l'université de Tartu.

Entre temps il aura escaladé dans le Valais de nombreuses montagnes l'escalade est à cette époque une discipline toute nouvelle et appréciée . La pointe  Parrot 4435m entre la Suisse et l'Italie est en son honneur .

Avec le poète arménien Khatchatour Obavian il font une première l'ascension complète du mont Ararat (5137 mètres)

Il est l'inventeur d'un gazomètre et d'un baro-thermomètre utiles en montagne

En 1837 il fait un voyage au Cap nord à Tornio au nord de la Finlande ou il effectue des observations sur les oscillations d'un pendule et sur le magnétisme terrestre.

Malade il meurt en 1841 .

Un arbre dur comme du fer honore ce grand homme solide pour affronter les montagnes le Parrotia . C'est Carl Anton von Meyerallemand sujet de l'empire Russe qui l'honore .

Parrotia persica

Hètre de Perse, arbre de fer , Parrotie de Perse , arbre de perroquet que de noms pour cet arbre au feuillage  caduc .

Famille des Hamamelidaceae

Haut d'environ 6 à 10 mètres adulte et autant en largeur .

Planter en isolé  .

A l'automne il fait un beau feuillage bien jaune puis rouge

Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_609576
Résiste à des froids de -25°c et peut être plus .
Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_697159
Au parc de la tête d'or


Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_648551
Parrot devant son arbre à une autre saison , le printemps et l'été il est bien vert . On remarque qu'il est aussi large que haut et n'a pas encore sa taille adulte .

Fruits en capsules qui ressemblent à de petites noix

Une fois par an l'arbre se desquame .

Plusieurs variétés dont "Vanessa"  "Pendula" "Compacta" "Fastigiata" et Félicie"

Il existe aussi le genre Parrotiopsis jacquemontiana . resiste lui aussi à des températures proches de - 25°c à -30°c
Vernousain
Vernousain

Messages : 3525
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : La Seyne sur Mer

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 44 Empty Re: Les botanistes

Message  cortejuan Lun 8 Juil 2024 - 22:52

Pour la petite histoire, Parrot est un nom très courant dans le Pays de Montbéliard qui, jusqu’en 1792 dépendait du duché de Wurtemberg. À l’annexion par la France, de nombreux notables ont rejoint le saint empire germanique.

Montbéliard a donné plusieurs naturalistes comme Georges Cuvier, Charles Contejean, et Lucien Quélet mycologue (entre autres) qui a donné son nom à une russule et est surtout connu pour sa flore mycologique de la France et des pays limitrophes, grand classique dans le domaine des champignons supérieurs.

Comme Cuvier sa famille était originaire d’un petit bled Montécheroux vers Montbé.

Désolé pour cette digression dans le superboulot de vernousain.

cortejuan

Messages : 2080
Date d'inscription : 28/01/2015
Région : Haute-Saône, Franche-Comté
Activités : Rayé des cadres (ou presque)
Humeur : Râleur

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 44 Empty Re: Les botanistes

Message  Vernousain Mar 9 Juil 2024 - 8:10

Lorsque la botanique rencontre l'histoire on apprend beaucoup sur notre pays .
Les noms attachés aux régions sont parfois de véritables indicateurs implantations de familles qui sont implantées dans ces régions depuis des siècles , je connais cela dans le val de Loire , en Bretagne et aussi en Ardèche ou les personnes disent tel nom n'est pas de la région ou je connais ce nom à tel ou tel endroit .

Georges Cuvier je vois vient de cette région plus on recherche et plus on trouve de chose à gratter sur tous les botanistes et les mycologues

Merci pour ton passage qui complète parfaitement mon récit et je t'invite à digresser le plus souvent que tu le souhaites Les botanistes - Page 44 763795 Les botanistes - Page 44 763795
Vernousain
Vernousain

Messages : 3525
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : La Seyne sur Mer

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 44 Empty Pavlovna Anna de Russie

Message  Vernousain Jeu 11 Juil 2024 - 8:45

Anna Pavlovna
Anna Pavlovna grande duchesse de Russie

Née en 1795 à Saint- Petersbourg
Décédée en 1865 à La Haye

Reine consort des Pays Bas par son mariage avec Guillaume II

Elle est la huitième enfant de Paul premier de Russie et sixième fille de Sophie Dorothée de Wurtemberg

Une grande duchesse russe qui a un arbre à son nom !

Les botanistes - Page 44 PhotoqueenAnna
Photo domaine public . Nul doute que cette duchesse ait aimé la nature !

C'est sans doute pour cela que le botaniste médecin bavarois Philipp Franz von Siebold 1796 . 1866 l'honore en lui dédiant le genre d'arbre Paulovnia tomentosa

Paulownia tomentosa (tomenteux)
Paulownia impérialiste dans un premier temps .



Les botanistes - Page 44 800px-Paulowni_imperialis_SZ10

Famille des Paulowniaceae

Arbre de 20 mètres de hauteur qui pousse très vite ce qui est intéressant .

Le feuillage opposé  est très grand et de forme cordiforme , Il peut mesurer 60 cm de longueur après une taille du tronc

Les fleurs violettes sont mellifères et vont droites vers le ciel avec une petite odeur de violettes .

Les fruits sont des capsules .

Ne pas confondre avec le Catalpa bignioides

Arbre originaire de Chine et de Corée rustique jusqu'à - 20°c

Arrivé en Europe dans les années 1840 .

Paris en recense plus de mille arbres aujourd'hui , dans ses avenues et dans les parcs . Arbre mellifère .

Son bois est très léger et fragile .

Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_354376

Il se multiplie très facilement de semis .

Les botanistes - Page 44 1024px-PaulowniaTomentosaShell
Photo domaine public, les capsules s'ouvrent et laissent retomber les graines qui germent facilement sur des sols remués .
Vernousain
Vernousain

Messages : 3525
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : La Seyne sur Mer

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 44 Empty Fabri de Peiresc Nicolas Claude

Message  Vernousain Lun 15 Juil 2024 - 9:03

]Nicolas Claude Fabri de Peiresc ou
Nicolas Claude Fabri de Peyresc selon les écrits

Né à Belgentier le 1 décembre 1580
Mort à Aix en Provence en 1637

Une famille à l'origine de Pise en Italie .

Le nom de Peiresc ou Peyresc vient d'un tout petit village ou ses parents habitaient avant d'arriver à Aix en Provence . Peiresc se trouvant dans les Alpes de Haute Provence . Nicolas Claude Fabri n'y mis jamais les pieds malgré qu'il en fut seigneur .
Pour être complet Peiresc est situé entre 1000  m et 1500 m de hauteur qui surplombe la rivière  Vaïre et le nom de Peiresc veut dire (le pays des pierres ).


Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_518331Son portrait sur la maison ou il a habité

Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_536527
personnage important dans son époque ici au muséum de Toulon


Les activités de N.C Fabri de Peiresc sont très importantes et très diversifiées , il aura touché à toutes les sciences ; philosophe, humaniste, collectionneur d’œuvres d'art, correspondant avec toute l'Europe des scientifiques, astronome, botaniste, naturaliste, archéologue, numismate, conseiller au parlement d'Aix , zoologue, géologue, égyptologue . voici une vie bien remplie .

Tout jeune , né à Belgentier dans le Var à cause de la peste qui sévit alors qu'il devait naitre à Aix il va passer sa jeunesse à Belgentier , à Brignoles, Aix et Avignon . Ce n'est que plus tard qu'il va passer à Avignon et Montpellier , Padoue en Italie ou il demeure afin de parfaire ses études supérieurs ce qui va lui permettre de devenir docteur en droits . Il est certain qu'il visita le jardin de Padoue le plus vieux jardin du monde (1545) qui existait à son époque depuis une soixantaine d'années .

A quinze ans il monte à cheval apprend à manipuler les armes , apprend à danser comme dans le grand monde qu'il est appelé à côtoyer .

A 19 ans accompagné de son frère Palamède et un gouverneur , ses parents lui donnent trois ans durant lesquels il va parcourir l'Italie et s'instruire en visitant toutes les villes culturelles italiennes que sont les villes d'Italie du nord et du sud (Naples et le Vésuve) . Ils rencontrent de très grandes personnalités comme le cardinal de Barbarini qui deviendra plus tard le pape Urbain III qui fit son éloge à sa mort et qui fut ensuite traduit en 40 langues ce qui donne un aperçu que représentait à l'époque cet homme connu dans toute l'Europe . Pour faire ce voyage il part de Cannes, Passe par Gênes, Lucques, Pise, Florence, Bologne , Ferrare, Venise , Florence, Padoue, circuit obligé pour son jardin et voire les familles riches qui sont autant de personnes qui feront sa correspondance journalière . C'est sans doute là qu'il commence un cabinet de curiosité qui deviendra très conséquent au fur et à mesure de sa vie .
Lors de ce voyage il va croiser Pinelli à Padoue , mentor de Galilée botaniste et bibliophile et collectionneur d'instruments scientifiques . Toujours chez ce Pinelli il rencontre Galilée astronome et le peintre Rubens . .

Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_518347
Une petite partie partie de la plaque qui témoigne de son long voyage à travers l'Italie et qui est apposée au mur de son ancienne propriété de Belgentier mesure en réalité 5 mètres de longueur et 80 cm de hauteur en marbre .

En 1601 il est à Rome et part sur Naples pour voir le Vésuve mais ne poussera pas jusqu'en Sicile et y voir l'Etna . Revient sur Rome , Pérouse, Ancone, Rémini, Ravenne , Venise et Padoue ou il reste un an pour poursuivre ses études . Au retour il passe par Milan, Turin , traverse les Alpes et arrive à Genève, Lyon, direction Montpellier .  
Ce voyage s'effectuait uniquement dans les familles très riches , on peut imaginer ce que ce voyage pouvait couter mais le carnet d'adresses  était rempli de personnes qui toute leur vie suivent par correspondance leur voyage . Les lettres de recommandations servaient aussi beaucoup pour approcher ces personnes lettrées dans le monde des lettrés , de l'église et des savants . On considère que N.C Fabri de Peiresc avait environ 1500 correspondants en Europe et Moyen Orient .

En 1607 il est reçu comme conseiller au parlement d'Aix en Provence .

Début juillet 1608 " des pluies de sang " tombent du ciel et cela fait peur à le population , les moines abusent en expriment des influences sataniques . Nicolas Claude Fabri en récolte quelques gouttes et s'aperçoit qu'il s'agit plutôt d'excréments de papillons , mais il est mal écouté malheureusement .

Un voyage en Angleterre est organisé durant trois mois comme membre de l'ambassade de France  et envoyé par Henry IV , puis en Hollande (Pays unis) ou il rencontre Clusius (Charles de l’Écluse le grand botaniste de l'époque ) , il rentre à Paris au moment du baptême du dauphin ou il assiste à l'évènement .

La suite jeudi

Une erreur est toujours possible .


Dernière édition par Vernousain le Jeu 18 Juil 2024 - 11:55, édité 1 fois
Vernousain
Vernousain

Messages : 3525
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : La Seyne sur Mer

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 44 Empty Nicolas Claude Fabri de Peiresc suite

Message  Vernousain Hier à 8:42

Nicolas Claude Fabri de Peiresc suite

N C de Fabri fut le conseiller en art de Marie de Médicis .

Il tombe malade et arrête son courrier . Rome s'inquiète on pense que le savant est mort ...... des démentis sont alors envoyés pour assurer qu'il est seulement malade .

Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_412015
Fontaine aux quatre dauphins mise en place en 1667 quelques années après sa mort .

La peste apparait à plusieurs reprises et finalement Peiresc ne revient à Belgentier que les vingt dernières années de sa vie , le reste du temps il demeurait rue de la trésorerie à Aix en Provence .

La partie qui nous intéresse le plus est sans nul doute Peiresc et la botanique .

Il aimait énormément reconnaitre les plantes et les identifier . Il ira même faire quelques remarques sur des erreurs survenues à l'époque dans des livres qui parlaient de la flore provençale . Il herborisait parfois du c^té de Belgentier ville ou village coincé entre les Alpes du sud et les plantes méridionales . Il fait l'éloge du Styrax , du jasmin d'Arabie , du jasmin de Perse, du lentisque une belle méridionale, il reçoit des bulbes de Hollande de par son ami Charles de L'Ecluse et des bulbes venus de L'Afrique du Sud . Des semences du levant sans doute aussi a-t-il reçu quelques agrumes venus d'Italie . Il serait aussi le premier à avoir reçu un Eriobotrya japonica (néflier du Japon ) et des Papyrus venus d'Egypte.
Il a aussi une idée bien précise des jardins de simples qui poussent en Europe , celui de Padoue qu'il a eu à loisir de visiter durant une année lors de son voyage en Italie mais aussi celui de Paris et celui de Montpellier créé par Richer de Belleval .
Il avait même eu l'idée d'un abri chauffé pour les plantes craignant le froid . Les agrumes les premiers arrivent dans ces mêmes années, la plupart vont geler à cause des hivers très froids dans ces années là, Belgentier étant dans les terres et le froid y est plus intense qu'en bordure de mer .

Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_519322
Le château de Belgentier

Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_518420
Le Gapeau rivière locale a été dévié pour passer par le château et arroser les parterres et donner l'eau au château .

Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_519511
Ces marches il les descendait et les remontait  pour arriver au niveau de la rivière

Plus tard après sa mort fut planté des cèdres dans le parc , un magnolia grandiflora , un Maclura pomifera et un Sequoia sempervirens qui a dans les 180 ans ou un peu plus

Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_518341
Le Sequoia à l’extérieur de la propriété sur la place Peiresc .

Les botanistes - Page 44 GBPIX_photo_519501
Une borne milliaire qui marquait les anciennes voies  romanes , elles étaient disposées tous les mille pas d'un romain soit environ 1480 mètres . Pierre trouvée dans l'Esterel et rapportée en 1628 .

Sa vie ne se résume pas qu'à le botanique , il a un cabinet de curiosité très important surement un des plus conséquent en Europe .

Homme très cultivé il avait une bibliothèque qui contenait 5000 à 6000 livres tous reliés en cuir marocain rouge au chiffre de Peiresc  en doré par Corberan ou le Gascon ses relieurs et livres numérotés


Une collection de tableaux (200) qui devait garnir tous les murs du château , des tableaux offerts, vendus, échangés  avec les plus grands peintres de l'époque ; il y a des Rubens, des Caravage, Durer,Van Dyck, le Tintoret, Nicolas Poussin , Daniel Dumonstier , Abraham de Vries , près de 800 dessins de Philibert Delorme ainsi que des gravures, des ancres et des sanguines .

En matière d'astronomie , il n'est pas en reste avec un observatoire qu'il fait construire sur sa toiture de sa bastide ; avec des lunettes offertes par Galilée et une sphère offerte par Copernic .Son plus grand ami semble avoir été Gassendi avec qui il effectue une première carte de la lune fondée sur leurs observations au télescope .
Un cratère de la lune porte également le nom de Peiresc .
Un astéroïde 19226 découvert le 15 septembre 1993 porte par ailleurs son nom.

Il s'est aussi intéressé aux animaux venus de régions lointaines , c'est ainsi qu'il va voir un éléphant et une girafe de passage dans la région qui remontent sur Paris .

L'Egypte eut aussi un intérêt particulier pour cet homme .

Collectionneur de pièces anciennes il en aurait eu près de 20.000  ce qui est énorme .
Il collectionnait aussi les camées  avec 24.000 pièces ce qui en fait la plus grande collection d'Europe .

Voila résumé en quelques lignes l'histoire de cet homme  très peu connu de nos jours et qui en son temps fut d'une grande influence à son époque .

Il n'était pas marié et n'a pas eu de descendance . De nombreuses pièces provenant de ses collections sont visibles dans les musées français .

A suivre lundi prochain
Vernousain
Vernousain

Messages : 3525
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : La Seyne sur Mer

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 44 Empty Re: Les botanistes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 44 sur 44 Précédent  1 ... 23 ... 42, 43, 44

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum