FJpower !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
» Holmskioda sanguinea
par benji Aujourd'hui à 18:25

» Si l'on parlait du temps qu'il fait - 2023
par tragus Aujourd'hui à 18:17

» Aloe arborescens
par tragus Aujourd'hui à 18:12

» Fleurs du froid
par tragus Aujourd'hui à 18:09

» Persea americana - avocatier
par PierredeSFA Aujourd'hui à 15:29

» Pierre - Jardin d'acclimatation privé : l'Oasis (66)
par PierredeSFA Aujourd'hui à 15:17

» Les botanistes
par KAWAN Aujourd'hui à 12:07

» adventices, messicoles, rudérales : définitions et débats
par BUGADE Aujourd'hui à 11:37

» Iris 'Bar de Nuit' (Anfosso 1986) + 'Superstition' (Schreiner 1977)
par France Aujourd'hui à 8:11

» Euryops virgineus - euryops virginal
par tragus Aujourd'hui à 7:32

» Buddleja auriculata
par Jadero07 Aujourd'hui à 7:13

» Iris rose Constant Wattez ? - Lilou [identification en cours]
par France Hier à 10:45

» Monstera deliciosa
par benji Hier à 10:41

» Déficoncours " détournements végétaux" - Les votes
par benji Hier à 10:38

» Senecio articulatus- Curio articulatus
par Dheeva Hier à 10:21

» Freylinia lanceolata
par tragus Hier à 9:50

» Tecoma stans
par tragus Hier à 9:24

» Mandragora officinarum - mandragore
par Yves0071 Hier à 9:22

» Yucca 'Jewel'
par tragus Hier à 9:21

» Michou - un jardin de curiosités et de botanique de Marie-Jo et de Michel " 44 "
par Michou Dim 5 Fév 2023 - 11:23

» Trois mignonnes devinettes de Michou....Trouvées.. Merci
par Michou Dim 5 Fév 2023 - 10:54

» Russelia equisetiformis
par tragus Dim 5 Fév 2023 - 9:27

» Callistemon viminalis 'Little John'
par tragus Dim 5 Fév 2023 - 9:09

» Sa Majesté les mousses
par Oursine des volcans Sam 4 Fév 2023 - 12:38

» Roldana petasitis (= Senecio petasitis)
par Sanfeliu Sam 4 Fév 2023 - 10:02

» Bauhinia yunnanensis
par cugandense Sam 4 Fév 2023 - 9:44

» Pyrostegia venusta
par Sanfeliu Sam 4 Fév 2023 - 9:42

» Recupérer un Pittosporum tenuifolium
par tragus Sam 4 Fév 2023 - 9:13

» Agave desmetiana 'Variegata' [Identification]
par tragus Sam 4 Fév 2023 - 9:03

» Crassula ovata
par tragus Sam 4 Fév 2023 - 9:00

» Strelitzia nicolai
par Vernousain Ven 3 Fév 2023 - 8:48

» Brachychiton rupestris
par daniela Ven 3 Fév 2023 - 8:18

» Iris amoena mauve - Lilou [identification en cours]
par Lilou752 Jeu 2 Fév 2023 - 16:16

» Brugmansia - le genre
par benji Jeu 2 Fév 2023 - 14:21

» Jadero07- jardin d'acclimatation en sud Ardèche
par PierredeSFA Jeu 2 Fév 2023 - 8:46

» Strobilanthes penstemonoides - strobilanthes à fleur de penstémon
par Jadero07 Jeu 2 Fév 2023 - 7:40

» Iris intermédiaire (?) jaune
par Lilou752 Mer 1 Fév 2023 - 18:15

» Lomandra sp - [identification]
par tragus Mer 1 Fév 2023 - 17:56

» La Réunion
par Vernousain Mer 1 Fév 2023 - 11:18

» Cydalima perspectalis - pyrale du buis
par PierredeSFA Mer 1 Fév 2023 - 8:10

» Magnolia grandiflora
par tragus Mer 1 Fév 2023 - 6:49

» Plaisirs renouvelés
par cugandense Mer 1 Fév 2023 - 5:52

» hérisson
par LardyMum Mar 31 Jan 2023 - 9:15

» Rotheca myricoides (= Clerodendrum ugandense) - clérodendron ougandais
par Veronica Lun 30 Jan 2023 - 18:50

» Déficoncours " détournements végétaux" - Les participations
par tragus Lun 30 Jan 2023 - 18:40

» Jacaranda mimosifolia
par Veronica Lun 30 Jan 2023 - 9:08

» Gibasis aff. pellucida (atropurpurea) vs Gibasis oaxacana
par ParvusPlants Lun 30 Jan 2023 - 8:57

» Ficus lyrata - figuier lyre
par tragus Dim 29 Jan 2023 - 9:34

» Brassaiopsis mitis
par Jamard Sam 28 Jan 2023 - 12:46

» Brassaiopsis glomerulata
par Jamard Sam 28 Jan 2023 - 12:33

» mur végétal (intérieur)
par Vernousain Sam 28 Jan 2023 - 10:15

» Identification
par Jadero07 Sam 28 Jan 2023 - 8:07

» Ficus elastica - caoutchouc
par tragus Ven 27 Jan 2023 - 7:26

» Ceropegia sandersonii
par Michou Jeu 26 Jan 2023 - 18:34

» Ceropegia sandersonii - [identification]
par Michou Jeu 26 Jan 2023 - 16:16

» Deux nouvelles devinettes de Michou....trouvées
par KAWAN Jeu 26 Jan 2023 - 15:02

» Végétaliser un mur extérieur
par BUGADE Mer 25 Jan 2023 - 16:52

» Echeveria pulidonis
par tragus Mer 25 Jan 2023 - 7:31

» Gelsemium sempervirens
par tragus Mar 24 Jan 2023 - 17:52

» Bartlettina sordida (= Eupatorium sordidum)
par tragus Mar 24 Jan 2023 - 17:45

» Euonymus japonicus - fusain du Japon
par tragus Mar 24 Jan 2023 - 7:30

» palmier sabal [identification à suivre]
par KAWAN Dim 22 Jan 2023 - 11:23

» Deux devinettes de Michou..Trouvées
par KAWAN Sam 21 Jan 2023 - 18:55

» Devinette tortueuse résolue = Euonymus japonicus
par tragus Ven 20 Jan 2023 - 17:23

» Meliosma parviflora
par KAWAN Ven 20 Jan 2023 - 10:59

» Solandra maxima
par tragus Ven 20 Jan 2023 - 7:44

» Bryophyllum fedtschenkoi (= Kalanchoe fedtschenkoi)
par tragus Jeu 19 Jan 2023 - 10:07

» Rubus fruticosus - ronce commune
par tragus Jeu 19 Jan 2023 - 9:58

» Hoya carnosa
par tragus Jeu 19 Jan 2023 - 9:50

» Jardin extraordinaire sur les falaises de Brest
par Avalou Mer 18 Jan 2023 - 19:56

» compostage - méthodes et bons trucs
par Veronica Mer 18 Jan 2023 - 11:12

» Tetrapanax papyrifera
par tragus Mer 18 Jan 2023 - 7:36

» Un arbre à deviner (trouvé)
par tragus Mer 18 Jan 2023 - 7:22

» Aechmea recurvata
par Gaëtan Mar 17 Jan 2023 - 16:12

» Graptopetalum para. x Sedum burrito
par Vincent24 Mar 17 Jan 2023 - 9:42

» Nerium oleander - laurier rose
par Régis Mar 17 Jan 2023 - 9:16

» Justicia adhatoda (= Adhatoda vasica) - carmentine en arbre
par tragus Lun 16 Jan 2023 - 18:06

» Hyacinthus orientalis - jacinthe
par tragus Lun 16 Jan 2023 - 17:56

» Colletia paradoxa (= Colletia cruciata)
par PierredeSFA Lun 16 Jan 2023 - 16:27

» Sedum hybride ( x adolphi ?) [identification ]
par tragus Lun 16 Jan 2023 - 7:47

» (64) Côte basque
par tragus Lun 16 Jan 2023 - 7:43

» Passiflora 'Fata Confetto'
par Vinci Dim 15 Jan 2023 - 18:54

» Aeonium arboreum
par Veronica Dim 15 Jan 2023 - 12:39

» Citrus 'Arcobal'
par Régis Dim 15 Jan 2023 - 11:13

» Phymosia umbellata
par Jadero07 Dim 15 Jan 2023 - 7:41

» Torricellia tiliifolia
par KAWAN Sam 14 Jan 2023 - 18:48

» Telanthophora grandifolia ( = Senecio grandifolius)
par claire Ven 13 Jan 2023 - 15:16

» Fruitiers rares
par PierredeSFA Ven 13 Jan 2023 - 14:27

» Solanum mauritianum - bringellier marron
par PierredeSFA Jeu 12 Jan 2023 - 10:27

» mantes, empuses et compagnie
par daniela Jeu 12 Jan 2023 - 7:36

-31%
Le deal à ne pas rater :
PNY – CS900 – SSD – 1 To – 2,5″
56.99 € 82.05 €
Voir le deal

Les botanistes

Page 23 sur 27 Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24, 25, 26, 27  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les botanistes - Page 23 Empty Gambel William

Message  Vernousain Lun 31 Oct 2022 - 9:03

William  Gambel

de Philadelphie 1823. 1849 américain
Mort très jeune de la  typhoide alors qu'il traversait la Sierra Nevada

En 1838 il voyage avec Thomas Nuttall un autre botaniste américain ou il collecte des plantes dans l'ouest américain . Pas très connu vu e son age , il aura tout de même fait de l'ornithologie, de la botanique et de la zoologie .

Une plante lui est dédiée mais je ne sais pas si aujourd'hui c'est le genre gardé ou si c'est un synonyme avec le Galvezia

Gambelia
Synonyme Galvezia ou le contraire ??


speciosa est l'espèce cultivée en France

Famille des Scrophulariaceae

Les botanistes - Page 23 GBPIX_photo_578714

Les botanistes - Page 23 GBPIX_photo_836255
Sujet ayant quelques années se plaisant bien au soleil avec quelques arrosages pour le maintenir beau l'été .

Origine ouest américaine de Californie

Dénommé Muflier de Bush Island

Arbuste qui aime le soleil et également l'ombre au plus chaud de la journée .

Quelques espèces portent son nom comme le Quercus gambellii
Et  une mésange Poecile gambellii

L'arbuste mesure environ à l'age adulte 1, 50m de haut et autant en largeur .

Elle fleurit par une belle fleur rouge de mai juin à la fin de l'automne .

Sa multiplication pas très facile se fait sur des bois aoutés vers le mois de septembre octobre .

Plante de climat assez chaud qui ne doit pas descendre en dessous de - 5°c sinon elle gèle .
Vernousain
Vernousain

Messages : 2770
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 23 Empty Garcia Da Orta

Message  Vernousain Mar 1 Nov 2022 - 9:36

Garcia Da Orta
Que l'on peut traduire en Garcia du Jardin ou Garcia du potager ? un nom prédestiné .

C'est un homme qui n'a pas de plante à son nom ? si vous trouvez .... Il mériterait d'avoir cette plante .

Il est portugais

Né en  ou 1500 ou 1501 ? à Castello de Vide
Mort en 1568 à Goa sur la côte ouest de L'inde

Ses parents étaient juifs espagnols . Ils ont fuit l'Espagne de l'inquisition et se sont réfugiés au Portugal .

Garcia fait ses études de médecine et de philosophie en Espagne à Madrid et Salamanque . Il sera plus tard au cours de sa vie le premier médecin qui va traiter de la médecine tropicale .

Pour mémoire c'est une histoire vieille de cinq cents ans !
Aujourd'hui un jardin Garcia da Orta sur les bords du Tage existe à Lisbonne depuis 1998 pour son 500 ème anniversaire de naissance .Des plantes venues Asie y sont présentes .

Il revient au Portugal en 1523 à Lisbonne et devient médecin du roi Jean III

Pour des problèmes de religion il doit s’expatrier en Indes et part donc en 1534 pour les Indes portugaises afin d'éviter l'inquisition.
Là il va y rester jusqu'à sa mort en 1569 .

C'est dans ce pays d'adoption qu'il découvre la grande richesse de la médecine indienne et des nouvelles plantes qui n'existent pas en Europe et au Portugal .

Ses connaissances en médecine vont l'aider à côtoyer le milieu noble local . De toutes ses connaissances acquises il va sortir un livre qui de nos jours est traduit en français

"Colloques sur les simples , les drogues et produits médicinaux de l'Inde ainsi que sur quelques fruits ou sont traités quelques faits de médecine pratique et autres choses bonnes à savoir"

C'est le premier livre indien qui explique la médecine indienne avec des explications sur ces plantes de cette grande région conquise par les portugais .
Cette première étude des plantes et de la médecine fut traduite par Charles de l'Ecluse vers 1567 et paraitra en 1574 pour sa première édition .
De nos jours on relit encore ce document en une version un peu plus moderne chez Actes Sud paru en 2004

Les botanistes - Page 23 GBPIX_photo_263468
C'est un remise en question de beaucoup d'écrits plus anciens sur des plantes que les "botanistes" des temps anciens décrivaient sans les avoir vus avec des erreurs notables . N'oublions pas que les photos et les réseaux sociaux n'existaient pas d’où les nombreuses erreurs faites et retransmises des siècles durant .

C'est vraiment un livre à lire avec ses 65 chapitres . On imagine bien tout ce qu’apprirent les médecins botanistes européens de ce livre qui est écrit sur une forme d'échange d'explications entre deux hommes qui parlent de ces plantes .le premier personnage pose des questions et le second Garcia da Orta s'efforce d'y répondre .

Le premier sujet traité est sur l'Aloe (32 pages )
Il est décrit sur tous les noms selon les régions , le nom est latin, grec, arabe, canarin (habitants de cette côte indienne ) castillan , portugais . On le trouve aussi en Inde mais sa principale espèce de meilleur qualité serait de Socotra Aloe perryi ? (l'ile est située en dessous du Yémen avec son fameux dragonnier Dracaena cinnabari) . Dans le livre sont cités très régulièrement , Aristote, Theophraste, Pline, Platon, Galien, Hyppocrate, Dioscoride , Ruellius, Avicenne etc ..
L'on y apprend que l’Aloès a des propriétés laxatives , mais qu'elle cicatrise également les pattes cassées avec un mélange de mastic de lentisque , encans et farine de blé , les pattes des faucons brisés .

Sont traités ensuite une soixantaine de sujets comprenant un maximum de plantes locales mais aussi quelques  pierres , l'ambre gris etc...
Aloe
L'ambre gris,
La cardamone
la noix de Cajou
l'arbre triste (Nyctanthes arbor (Oleaceae)
L'indigo
Les botanistes - Page 23 GBPIX_photo_578280

Le cannabis
Le Benjoin
le Jujube
Le camphre Cinnamomum camphora
la Casse Cassia
Le cocos commun et celui des Maldives originaire des Seychelles (décrit bien avant Pierre Sonnerat)
Le Datura
Les botanistes - Page 23 GBPIX_photo_766656
Le Galanga
Le gingembre
Les figues de L''Inde
d'une plante qui se ferme quant on la touche
Du macis et de la noix de muscade
Du Mangoustan
Des melons d'Inde
Du Myrobolan
Du Melia
Les botanistes - Page 23 GBPIX_photo_785426

De l'opium
du bois de serpent
Des pierres précieuses
du poivre noir et blanc
du Santal
De la Rhubarbe
du Tamarin
Du Zeodaire et du Zerumbet

Les botanistes - Page 23 GBPIX_photo_372685
Alpinia zerumbet

etc ...ce qui vous donne un aperçu des innombrables sujets traités

Juste une chose à ne pas oublier , contrairement à nos botanistes européens qui vivent en Europe Garcia da Orta découvre des plantes asiatiques méconnues  et qu'ils n'ont jamais été vues dans leur milieu naturel . Le livre pourrait être plein d'erreurs et bien il n'en est rien . Notre ami avec cinq cents ans d'écart nous décrit à sa façon bien des choses qui de nos jours avec tous les moyens à notre disposition nous sont encore un peu mal connues alors l'indulgence sur quelques erreurs n'est pas grand chose à côté des milliers d'informations nouvelles .

J'ai et j'aurai toujours une incroyable estime et respect pour toutes ces personnes qui nous firent découvrir toutes ces plantes venues des terres lointaines .

Venise en fut la marche pour les épices qui se  divulguèrent à travers tous les royaumes d'Europe tellement ses épices valaient (de l'or)

Un timbre portugais a été émis en son honneur

Des pièces de 200 escudos en 1991

Un jardin avait été créé Par Garcia à Bombay sur les iles à l'époque je ne sais pas s'il existe encore

Une erreur est toujours possible : le signaler .
Vernousain
Vernousain

Messages : 2770
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 23 Empty Alexander Garden

Message  Vernousain Ven 4 Nov 2022 - 8:34

Alexander Garden

D'origine écossaise .

Né en 1730
Mort en 1791 à Londres .

Ses activités se situent dans la médecine militaire, la botanique et le zoologie.

Ses premières grandes années d'études il les effectuent à l'université d’Édimbourg . Il se passionne déjà pour la botanique grâce aux cours de Charles Alston.

Il effectue deux années de médecine dans la marine entre 1848 et 1850.

Il part ensuite en Caroline du Sud entre 1853 et 1883 ou il pratique la médecine à Charleston.

Durant son long séjour en Caroline du Sud , il étudie l'histoire naturelle de cet état avec John Bartram et Cadwallader  Colden . Correspond et étudie des échantillons de plantes qu'ils expédient à Carl Von Linné .

Sa collection sera renommée dans les milieux scientifiques tant la partie botanique que zoologique .

Il est membre de la société royal de Londres . Il retourne en Angleterre à la fin de sa vie .

Linné lui confirme le genre Gardenia que lui avait au préalable offert John Ellis en 1761

Gardenia

Famille des Rubiacées

Originaire d'Afrique, de Madagascar et d'Asie

Dans le langage des fleurs cette fleur symbolise la sincérité .

Le genre comprend environ une centaine d'espèces avec certainement dedans des synonymes.

La plus connue sans doute jasminoides originaire de Chine ,

Les botanistes - Page 23 GBPIX_photo_728367

Les botanistes - Page 23 GBPIX_photo_745814
La fleur et le feuillage



mais aussi taitensis venue de Tahiti (le tiaré)au feuillage toujours vert et qui monte à 4 mètres environ
Les botanistes - Page 23 GBPIX_photo_556568
Au parc Phoenix de Nice



Les botanistes - Page 23 GBPIX_photo_458756
Un non identifié à fleurs doubles peut être 'magnifica' ??

Les fleurs sont blanches et très parfumées , selon les espèces de 5 à 9 pétales beaucoup plus pour les fleurs doubles ,elles sont placées un peu comme les hélices des bateaux .

La plante est assez difficile de culture s'expose au soleil ou à le mi-ombre dans le sud

Son mélange de terre est acide . Arroser avec une eau non calcaire

L'été en extérieur et l'hiver en intérieur à 18°c
Vernousain
Vernousain

Messages : 2770
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 23 Empty Pierre Joseph de Garidel

Message  Vernousain Jeu 10 Nov 2022 - 11:12

Pierre Joseph de Garidel

Né à Aix en Provence en 1658
Mort à Aix en Provence en 1737

Né dans une famille de magistrats .

Il fait ses premières études au collège des jésuites .

Le botaniste Pitton de Tournefort ami d'enfance de Garidel n'aura de cesses d'essayer de le faire venir à Paris . Rien y fera , cet homme préfère sa Provence à Paris et même l'argent ne le fera pas quitter sa très belle région .

Il est tout d'abord médecin et par incidence botaniste . Il découvre les plantes chez son professeur de botanique un apothicaire d'Aix du nom de Jacques Daumas .

Il aura deux très grands amis de la botanique dans la vie et excusez du peu : Joseph de Tournefort et Charles Plumier le marseillais qui revient d'un voyage en Amérique Centrale .

En 1697 il correspond avec l'Académie royale à Paris .

Il aura cependant un énorme problème dans les années 1720 1721 l'épreuve de la peste noire qui sévit sur la région et que personne ne sait guérir . Les régions sont pourtant clôturées rien empêche cette peste de se diffuser dans les campagnes .

Il meurt à l'age de 78 ans après six jours de maladie (apoplexie)

J'aurais bien aimé être là lorsqu'il collectait des plantes méditerranéennes avec ses deux amis à travers toute la Provence , ce devait très enrichissant ces échanges de connaissances .

Un livre parait en 1715 , un chef d’œuvre de la botanique que j'ai pu lire il y a des années .  

Les botanistes - Page 23 F7
Histoire des plantes qui naissent aux environs d'Aix et dans plusieurs autres endroits de la Provence .

Un volume que j'ai pu lire il y a une vingtaine d'années à Aix en Provence . Il fait 522 pages et est illustré par Henri Blanc d'une cinquantaine de planches gravées .

Une petite plante honore notre botaniste Garidel . C'est Joseph Pitton de Tournefort qui l'honore avec qui tous les deux faisaient de longues cueillettes jusque sur les iles d'Hyères  et dans la région de Bormes les Mimosas , mais aussi en Savoie et dans le Dauphiné .

Garidella nigellastrum

Cette plante rare très protégée de nos jours vit sur quelques terres messicoles et les herbicides ne lui conviennent absolument pas .
Dans son livre page 203 il décrit sa plante comme suit après l'avoir découverte en 1692 . Il en envoie également des graines à son ancien professeur de Montpellier  (le grand Pierre Magnol ) .
Elle semble un peu partout à l'époque , il la retrouve dans les champs d'oliviers de vigne dans le Tholonet ou encore dans les champs de céréales ou elle était présente . Deux départements  sont à cette époque le territoire de cette plante , le Vaucluse et le Var .

Dans Visoflora , un site de plantes bien connu voici ce que Fabien Tamboloni nous dit à propos de cette plante en 2012 ;
La Garidella nigellastrum certainement une des deux ou trois plantes plus rare en France avec une seule station stable dans un champ messicole dans le Vaucluse qui comptait dans les années 1980 un seul exemplaire . Les efforts des protecteurs de la nature ont permis à la station de légèrement augmenter les effectifs .
Famille des Renonculacées et protection nationale . Plante extraordinairement exceptionnelle très fier de l'avoir trouvé . J'espère que vous l’apprécierez , J'espère vraiment sinon c'est à désespérer .
Si une personne trouve cette plante lors d'une sortie , prenez là sur tous les angles et si vous avez encore la fleur c'est le Grâle  Les botanistes - Page 23 4252002958
Voila  qui en dit long sur cette plante sauvage .

Depuis il y aurait une deuxième station tenue secrète à la Roque sur Pernes dans le 84 d'après Fabien qui est de Flayosc (guide botaniste)

Pour voir cette plante (je n'ai pas demandé l'autorisation de vous la montrer aussi passez par Wikipedia )

Quelques détails la concernant :

Floraison mai juin
Racine annuelle pivotante
Tiges de 40 cm dressées
Fleurs blanchâtres ou rougeâtres
5 sépales et 5 pétales
Visible aussi dans le Caucase, en Espagne et en Asie Occidentale

Après Tournefort c'est Linné qui confirme le nom en 1753 .

Cette plante est protégée par le parc du Lubéron
Le Conservatoire national botanique de Porquerolles

Quelques informations prises sur internet
le voyage des plantes de Lucile Allorge
Les informations de Cadien
Les botanistes de Marseille et de Provence .
Vernousain
Vernousain

Messages : 2770
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 23 Empty Re: Les botanistes

Message  tragus Jeu 10 Nov 2022 - 12:05

Ha la fameuse garidelle!
Je ne l'ai bien entendu jamais vu mais c'est vrai qu'elle est mythique.

_________________
Jardin de 2007 à 2015 en Vendée, jardin parental dans le Var, balcon à Marseille.
tragus
tragus
zi-amaranthophylantrotrofou

Messages : 29567
Date d'inscription : 02/02/2012
Région : Marseille
Humeur : A l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 23 Empty Re: Les botanistes

Message  Vernousain Jeu 10 Nov 2022 - 13:08

Merci pour tes interventions qui sont toujours enrichissantes et complémentaires de nos sujets préférés . Y compris les retraits de nos erreurs ! Les botanistes - Page 23 124991
Vernousain
Vernousain

Messages : 2770
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 23 Empty Edward Gardner

Message  Vernousain Ven 11 Nov 2022 - 8:44

Edward Gardner

Il n'est pas à proprement parler un botaniste .

Il n'a pas de genre à son nom mais une espèce très très jolie et c'est pour cela que je vous en parle  .

Administrateur colonial résidant à la cour royal de Katmandou et fils de l'amiral Lord Gardner .

Nathaniel Wallich danois directeur du jardin de Calcutta entre 1815 et 1850 lui dédie l'espèce de (longose) Hedychium  gardnerianum qui est découverte dans le vallée de Katmandou en 1819 . Il le cultive au jardin de Calcutta et ensuite expédie quelques rhizomes au jardin de Liverpool .

Depuis il se multiplie un peu partout en Europe . Sa résistance au froid étant d'environ - 7 à -8°c

Hedychium gardnerianum

Les botanistes - Page 23 GBPIX_photo_487964
A la bambouseraie d'Anduze ou il pousse très bien malgré le froid des hivers de la région . Je ne sais pas si les rhizomes sont protégés l'hiver .

Cette plante au demeurant très belle faite partie des 100 plantes les plus invasives du monde . Secteurs pays chauds à ambiance tropicale .

Famille des Zingibéracées (gingembre)

Nom commun ; le longose

Originaire des forêts marécageuses de l'Himalaya du Bouthan , du nord de l'Inde .

Il en existe une quarantaine d'espèces en provenance de toute l'Asie  .

Dans de bonnes conditions le rhizome se multiplie très vite à l'humidité et à la chaleur bien qu'il soit devenu vite indésirable dans tous le pays chauds et humides .

Il peut atteindre en pleine terre 2,50m à 3 m de hauteur

Résiste à -7 à -8°c voir plus  sous la paille

Le feuillage peut atteindre deux mètres de hauteur avant de voir arriver les floraisons spectaculaires . Chaque feuille mesure dans les 30 cm .

L'exposition est selon les régions de légèrement ombrée à très ombrée .

Il aime la terre riche en éléments NPK et oligo-éléments .

Les botanistes - Page 23 GBPIX_photo_490023
Les hampes florales jaunes orangées (une centaine) dépassent largement les 50 cm de hauteur les étamines sont  longues et rouge Un parfum en ressort lorsqu'il fait chaud

Peut se cultiver en pot pour les régions froides , il faudra juste le rempoter régulièrement afin qu'il ne manque pas de nourriture .
Normalement pas de problème d'insecte ou de champignon .

Se multiplie donc par division de rhizomes . Dans les pays chauds ce sont les graines qui retombent au sol et les oiseaux qui propagent l'espèce .
Vernousain
Vernousain

Messages : 2770
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 23 Empty Nicholas Garry

Message  Vernousain Sam 12 Nov 2022 - 12:13

Nicholas Garry

Né en 1782 en Angleterre
Mort en 1856

Sa mère Isabella Garry met au monde un enfant illégitime d'un marchand décédé peu après sa naissance . Un testament prévoyait un legs pour son éducation ce qui fut fait .
Avec  une très bonne éducation il apprend  plusieurs langues dont le français, l'allemand et le Russe .
Dans un premier temps il commerce sur Riga dans le commerce du bois avec les Russes .

On le retrouve en 1817 au Canada il est sous-gouverneur de la compagnie de la baie d'Hudson d'une union entre la NWC et de la HBC des sociétés concurrentes dans le commerce général et les  fourrures il y demeure jusqu'en 1835

A partir de 1835 notre homme est déclaré malade mental et relevé de ses fonctions .

Il existait un fort Garry construit en 1822 de la compagnie de la baie d'Hudson qui honore l'homme , aujourd'hui Winnipeg (Manitoba) entre la Rivière Rouge et la rivière Assiniboine , il n'en resterait que la porte nord aujourd'hui .  

Il meurt 21 ans plus tard toujours malade mental .

Le botaniste David Douglas honore le personnage par l'intermédière d'une famille de plantes : les Garryaceae (Garrya et Aucuba classification APGIII )


Garrya Douglas ex Lindley

Il y a une dizaine d'espèces .

En France seule l'espèce elliptica semble cultivée ?

Arbre  haut de 8 m à 10 mètres

Originaire de l'est et nord est des USA jusqu'en Amérique Centrale et aux Antilles .

Cet arbre pas des plus commun pousse un peu partout puisqu'il résiste à - 10 ou - 12°c .

Planter en isolé il est vite repéré surtout en hiver ou automne au moment de sa floraison . Éviter de le placer en plein courant d'air froid

La feuille est opposé ovale et elliptique comme l'espèce le suggère Les fleurs forment des chatons pendants de 25 cm de longueur .

La plante est dioïque les chatons mâles sont semble-t-il  plus décoratifs et les chatons femelles produisent des baies sphériques brun pourpre.

Je constate que la plante est traitée sur FJPower par Abeille 26 dans la Drome et qu'il semble s'y plaire et j'en profite pour utiliser une photo des chatons prise par Tragus , j'espère qu'il ne m'en voudra pas ?

Les botanistes - Page 23 Dscf2424
Photo de Tragus 2013 des chatons

Il existe aussi un chêne de Garry

Quercus garryana qui résisterait également dans les - 10 °c également de l’Amérique côté ouest canadien et USA .
Le feuillage est caduc et résistant à la sécheresse . Haut de 5 à 6 mètres de haut et propose trois sous espèces .
Je ne sais pas s'il existe en France ?


Edit Modo: rectification effectuée


Merci


Dernière édition par Vernousain le Sam 12 Nov 2022 - 13:16, édité 1 fois
Vernousain
Vernousain

Messages : 2770
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 23 Empty Gaulthier Jean François

Message  Vernousain Lun 14 Nov 2022 - 9:22

Gaulthier Jean François
Il y a plusieurs écritures

Il est né dans la Manche en 1708
Mort du  typhus en 1756 au Québec .

Il est médecin du roi du Québec au XVIII ième siècle  naturaliste, botaniste et météorologue .
Avant 1742 il pratique la médecine à l’hôtel dieu à Paris .

En 1742 il part au Québec (Nouvelle France ) comme médecin pour remplacer le célèbre médecin botaniste Sarrazin mort en 1734.

Jean François Gaulthier va passer 14 années au Québec entre 42 et 56 et y meurt à cause du typhus .

En 1745 il est fait membre de l'Académie royale des sciences .

Il a connu Duhamel de Monceau à Paris et se doit de rapporter à celui ci des rapports sur la météorologie du Québec ainsi que des informations sur les plantes qui poussent au Québec ce qui sera fait avec beaucoup de détermination .

Durant ces quatorze  années il expédie un bon nombre de plantes qui poussent dans la région du Québec et du Canada  à Karl Linné . Il sera aussi un excellent professeur de botanique pour un élève de Linné: Pehr Kalm puisqu'il s'appelle ainsi qui vient apprendre les plantes de la région et envoyé par Karl Linné.

Le genre avait déjà été décrit par Sarrazin qui l'avait expédié à Pitton de Tournefort quelques années plus tôt , aussi on ne peut pas dire que Gaulthier ait découvert le genre contrairement à des idées reçues .

Linné a confirmé le genre en 1753

Cette région était mal connue à cette époque Gaulthier envoie des plantes que Sarrazin avait découvert un peu plus tôt ainsi 150 plantes arrivent à Paris et chez Linné dont le fameux Gaultheria

Gaultheria

La Gaulthérie

Thé du Canada, Wintergreen du Canada, Thé des bois

Famille des Ericaceae

Origine du Canada et de Chine

Deux espèces nous intéressent un peu plus que les autres :

Gaultheria procumbens couchée
Gaultheria fragrantissima (pour les parfums) du Népal

La Gaulthérie est depuis toujours utilisée par les locaux à des fins médicinales reconnues partout pour ses bienfaits .
Les sportifs et les personnes âgées utilisent les huiles essentielles de gaulthérie victimes de douleurs articulaires, arthrose, tendinite, anti rhumatisme, anti inflammatoire, hépatome-stimulante, entorse etc ...
Employé régulièrement par les kinésithérapeutes sous forme de massages .
Suivre bien sur les indications des médecins .

Les botanistes - Page 23 Dscn0604
Gaultheria procumbens , Pernettya mucronata correction Kawan

Correction faite supprimé l'Ardisia qui n'était pas le Gaultheria x wisleyensis

Les fleurs sont des clochettes blanche (un peu comme du muguet) , ses baies sont rouge ou violette selon les espèces et toxiques . La plante atteint de 15 cm à un mètre de hauteur

Les feuilles sont persistantes et odorantes , simples et alternes .

La plante pousse sur des terres acides d'Amérique , du Canada à la Terre de Feu puisque l'espèce mucronata fut découverte dans les Malouines par Charles Gaudichaud Beaupré . Le Chili ainsi que l'Argentine en a aussi de très nombreux pieds . On le rencontre aussi en Australie, en Tasmanie, Nouvelle Zélande, Japon, Chine, Népal .

Le genre procumbens est celui qui nous intéresse le plus , il mesure 15 cm et peut pousser en France  dans des endroits humides , acides, et surtout à l'ombre de sujets plus grands .

Les livres de botanique n'ont pas encore tranché avec le genre Pernettya qui sont deux genres séparés ? et qui honore le bénédictin Antoine Joseph Pernety qui relate à son époque le voyage de Bougainville aux iles Falkland (Malouines) et le passage du détroit de Magellan
Les botanistes - Page 23 GBPIX_photo_852675
Pernettya mucronata 'Alba' ??

Comme le sujet est assez compliqué une erreur est possible ? confirmé Les botanistes - Page 23 154655


Dernière édition par Vernousain le Lun 14 Nov 2022 - 11:28, édité 5 fois
Vernousain
Vernousain

Messages : 2770
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 23 Empty Re: Les botanistes

Message  tragus Lun 14 Nov 2022 - 10:20

Tout est super bien documenté et écrit comme d'habitude Very Happy
La seule "erreur" que je vois est une photo qui ne correspond pas: Un Ardisia crenata s'est glissé à la place de Gaultheria x wisleyensis.
Je ne connais pas bien les Gaultheria mais j'ai reconnu l'Ardisia.

Le thé des bois...
Au Canada, beaucoup de dentifrices, chewin-gum, etc... ont ce parfum si caractéristique que l'on ne retrouve pas en Europe où ce sont plutôt les goûts mentholés qui prédominent.

_________________
Jardin de 2007 à 2015 en Vendée, jardin parental dans le Var, balcon à Marseille.
tragus
tragus
zi-amaranthophylantrotrofou

Messages : 29567
Date d'inscription : 02/02/2012
Région : Marseille
Humeur : A l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 23 Empty Re: Les botanistes

Message  Vernousain Lun 14 Nov 2022 - 10:34

Du cout effectivement je me suis planté sur le Gaultheria x hybride et le supprime !

C'est bien d'avoir eu cette correction merci
Vernousain
Vernousain

Messages : 2770
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 23 Empty Re: Les botanistes

Message  KAWAN Lun 14 Nov 2022 - 11:07

Pour la plante aux baies roses, je reconnais Pernettya mucronata (mucronée signifie que le limbe est terminé par une pointe) Il s'agit d'un arbuste érigé.

Gaultheria procumbens est comme son nom spécifique l'indique, à port rampant, ses feuilles sont plus larges, sans pointe terminale, les baies sont rouges.
KAWAN
KAWAN

Messages : 4268
Date d'inscription : 03/11/2014
Région : Loire-Atlantique, France

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 23 Empty Re: Les botanistes

Message  Vernousain Lun 14 Nov 2022 - 11:26

Je savais que cette plante me poserait des problèmes et pourtant elle était bien marquée Gaultheria procumbens

Du cout je n'ai pas de Gaultheria à vous présenter et je corrige de ce pas

Merci aussi pour ton intervention .
Vernousain
Vernousain

Messages : 2770
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 23 Empty Re: Les botanistes

Message  KAWAN Lun 14 Nov 2022 - 12:17

Désolé, je n'ai pas non plus.
J'ai un Gaultheria shallon, vue de loin.

http://gardenbreizh.org/photos/HIBOU/photo-608667.htmlLes botanistes - Page 23 GBPIX_photo_611936
KAWAN
KAWAN

Messages : 4268
Date d'inscription : 03/11/2014
Région : Loire-Atlantique, France

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 23 Empty Re: Les botanistes

Message  Vernousain Mar 15 Nov 2022 - 7:41

On peut voir que cette espèce a l'aire de bien se plaire en France , le feuillage est bien vert . Annoncé comme très résistant au froid.
Merci pour la photo
Vernousain
Vernousain

Messages : 2770
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 23 Empty Claude Gay

Message  Vernousain Mar 15 Nov 2022 - 13:23

Claude Gay

Claude Gay est né Place aux herbes à Draguignan dans le Var le 18 mars 1800 .

Il décède à Flayosc toujours dans le Var en 1873.

Complètement inconnu du grand public mis à part quelques dracénois ou une place lui est dédiée avec son buste et une grande fresque à deux pas de la place rue Jean Aicard . Il est botaniste et historien et géologue

Les botanistes - Page 23 GBPIX_photo_879455
Son buste sur la place

Les botanistes - Page 23 GBPIX_photo_536521
Son visage est reconstitué avec des animaux et des oiseaux


Les botanistes - Page 23 GBPIX_photo_536522
Une partie de la fresque de Draguignan

A dix huit ans il travaille dans une pharmacie et tombe sur un livre de botanique , sa carrière se dessine ce jour là . Il va dès qu'il le peut parcourir la campagne et revenir à chaque fois avec un herbier conséquent . Il commence aussi l'archéologie .

Les botaniste Jussieu et Richard viennent le voir . Il monte à Paris et devient aide pharmacien à l’hôpital Saint Denis puis pharmacien en chef .

Il suit les cours à la Sorbonne , c'est à cette époque que le Chili demande à la France une personne qui pourrait fonder un collège national à Santiago du Chili .

Il part de Brest via Valparaiso en passant par Rio de Janeiro quel beau voyage pour lui , la découverte est totale et Draguignan très loin!

Arrivé au bout de son voyage très vite installé son collège ferme ses portes . .

Il est alors embauché pour faire l'inventaire du Chili de long en large et de haut en bas . Durant douze années il inventorie tout ce qu'il voit , fait des cartes, vit chez l'habitant , voit les tribus d'indiens (amérindiens araucans) , parcourt les montagnes , les vallées , le volcan Antuco et le désert Atacama au nord du pays le désert le plus aride au monde . Il parcourt aussi les forêts primaires du Chili .
Il dort au froid , au chaud décrit lacs et rivières croise nombre d'oiseaux et de rapaces inconnus et de nombreux animaux sauvages . c'est la grande aventure .

Je n'ai pas trouvé de livres sur ce qu'il a pu voir comme plantes et  arbres , mais nul doute qu'il est un des premier européen à voir des forêts d'Araucaria araucana et des Jubaea chilensis en grande quantité .

Les botanistes - Page 23 GBPIX_photo_743194
Araucaria araucana (imbricata)

Les botanistes - Page 23 GBPIX_photo_327272
Jubaea chilensis

En 1840 suite à tout son travail effectué un travail titanesque il devient citoyen chilien .

Avec tout ce qu'il a collecté il rentre en France , cela représente une centaine de grosses caisses  Il fait paraitre ses travaux dans les années qui suivent de 1844 à 1871 . Ainsi sortent 28 volumes "Histoire physique et politique du Chili" .
Sur les les 28 volumes 8 volumes sont consacrés à la botanique , ont collaborés pour la parution : Clos, Decaisne, Emile Desvaux , Naudin, J Remy et Montagne .
4000 plantes sont décrites dont les trois quarts récoltées par Claude Gay en personne .
Pour la faune également 8 volumes ,également aidant à l'identification Des Murs pour les oiseaux, Guichenot pour les poissons et les reptiles, Hercule  Nollet pour les araignées et les crustacés Antoine Joseph jean Sollier pour les insectes Paul Gervais pour les mille pattes et les insectes . Spinola pour les mollusques . Louis Hippolyte Huppé pour les mollusques

Il existe une fondation Claude Gay à Vaticura au Chili .
En 1856 il est élu à l'Académie des sciences dans le secteur botanique . Il est envoyé de 1856 à 1858 en Russie et en Tartarie . Puis en fin 15858 et 1860 les États Unis

En 1863 il retourne au Chili et fera encore quatre volumes supplémentaires .

La suite demain
Vernousain
Vernousain

Messages : 2770
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 23 Empty Re: Les botanistes

Message  KAWAN Mer 16 Nov 2022 - 12:15

Incroyable ! une statue et une fresque pour ce botaniste presqu'inconnu !
Merci pour ce paragraphe le concernant. Beau travail Patrick Les botanistes - Page 23 203146

Je connais Ribes gayanum , arbuste persistant du Chili.
KAWAN
KAWAN

Messages : 4268
Date d'inscription : 03/11/2014
Région : Loire-Atlantique, France

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 23 Empty Claude Gay suite

Message  Vernousain Mer 16 Nov 2022 - 13:21

Claude Gay n'est pas oublié deux cents ans après son passage au Chili .

En face du Chili (à l'ouest se situent 3 iles ) L'une appelée R Crusoé de 22 km sur 8 km , Santa Clara plus petite et Alejandro Selkirk qui ont été découvertes en 1574 par Juan Fernandez
. Elles sont à 670 km des côtes chiliennes .

Dans le livre des iles Robinson paru chez Natan et commandé par Yves Rocher trois lignes sont consacrées à Claude Gay page 64 . Il est fait mention que Claude Gay passa trois semaines sur les iles en 1832 . Un livre en 1840 sort suite à cette visite . Durant ces trois semaines il va inventorier une partie des plantes endémiques qui poussent sur les trois iles . Je n'ai pas trouvé de trace de ce livre de 1840 mais gageons qu'il a pu voir beaucoup de ces plantes endémiques qui ne vivent que là de par le monde , un des rares endroits ou sur si peu de surfaces on retrouve une centaine d'espèces endémiques .

Les botanistes - Page 23 GBPIX_photo_263832

Sont dessinées ou photographiées bon nombre de ces plantes parmi celles décrites :
Dendroseris berteriana en l'honneur du botaniste italien bertero visite l'ile vers 1830 plante  endémique
Eryngium bupleuroides
Escallonia calcottiae

Les botanistes - Page 23 Dsc00120
Robinsonia masafuerae et en fleurs dans les iles de Robinson

Chusquea fernandeziana
Robinsonia gracilis
Juania australis (palmier)
Erigeron fernandezianus
Raphitamnus venustrus endémique
Lycopodium gayanum endémique
Dicksonia externa et D. berteroana
Gunnera masafuerae feuilles de 2,50 m
Myrceugenia fernandeziana
Yunquea tenzii
Centorodendron palmiforme
Chenopodium crusoeanum
Sophora fernandeziana
Blechnum cycadifolium
Santalum fernandezianum (disparu aujourd'hui)
Ochagavia elegans une bromeliacée
et des dizaines ou des centaines d'autres plantes toutes plus intéressantes les unes que les autres .

Claude Gay a sa plante sur l'ile l'espèce Lycopodium gayanum endémique , plante près des fougères et qui forme de grands tapis sur l'ile Alejandro Selkirk

C'est la caverne de plantes de Robinson Crusoe  Les botanistes - Page 23 205125

Il y a aussi des oiseaux endémiques . churete et le colibri oiseau mouche endémique de l'ile Stephanoides fernandezia sur l'ile Robinson Crusoe avec de grosses différences de plumages entre le mâle et la femelle .

Francis Hallé le grand botaniste qui est allé sur ces iles dans les années 2000 a proposé d'y créer un jardin des endémiques . Je ne sais pas ce qu'il en est aujourd'hui mais l'idée me parait bonne car à la vitesse ou vont les choses j'ai bien peur que beaucoup d'espèces disparaissent .

De ce voyage quelques plantes et graines sont amenées à Brest l'association Robinsonia y cultive 62 plantes dont 35 proviennent de L'archipel Juan Fernandez  



 

Botanique. Un peu des îles de Robinson à Brest
Catherine Le Guen le 12 octobre 2017 à 00h00
1. De gauche à droite : Philippe Danton, association Robinsonia, Dominique D'Hervé, directeur du CBN, Mathieu Hildenbrand et Muriel Litzler, du Conservatoire de Mulhouse, et Stéphane Buord, du CBN de
1. De gauche à droite : Philippe Danton, association Robinsonia, Dominique D'Hervé, directeur du CBN, Mathieu Hildenbrand et Muriel Litzler, du Conservatoire de Mulhouse, et Stéphane Buord, du CBN de Brest. 2. Philippe Danton, de l'association Robinsonia, présente une fougère récemment découverte qui n'a pas encore de nom. 3. Les îles de l'archipel Juan Fernandez sont d'origine volcanique, situées à 700 km des côtes du Chili, elles n'abritent que 600 habitants. (Photo Philippe Danton)


Désolé la photo n'apparait pas


botanistes et Le conservatoire botanique national de Brest a reçu une collection exceptionnelle de plantes en danger venant de l'archipel Juan Fernandez, au Chili, fruit du travail d'une association de du conservatoire de Mulhouse.
Le trésor botanique est arrivé de Mulhouse en camion pour rejoindre les serres du conservatoire botanique national du Stang Alar, à Brest. Une traversée de la France qui n'est qu'un petit voyage pour ces 62 plantes en voie de disparition, arrivées de l'autre bout du monde dans l'Hexagone, sous la forme de graines, grâce à l'association Robinsonia. « Sur les 62 plantes, 35 viennent de l'archipel Juan Fernandez, d'autres de l'île de Pâques ou des îles de Macaronésie : Açores, Canaries, Madère... Notre conservatoire a été créé en 1992 et depuis cette date, nous avons reçu régulièrement des graines de l'association Robinsonia. Nos jardiniers ont réussi à faire germer les graines et cultiver sans avoir d'information sur ces plantes inconnues. L'intérêt de partager aujourd'hui notre collection avec Brest est de la protéger un peu plus », dit Mathieu Hildenbrand, du conservatoire botanique de Mulhouse, venu avec Muriel Litzer. Cette dernière va revenir à Brest dans le cadre d'un programme d'échanges entre les deux conservatoires. « Cette collection, j'en rêvais depuis des années et elle est fragile. La responsabilité est grande, autant la partager », ajoute Stéphane Buord, responsable scientifique du conservatoire de Brest.
67 % d'endémiques

Cette collection est le fruit du travail de l'association Robinsonia et notamment du botaniste Philippe Danton, qui a fait dix séjours de trois mois dans les îles de cet archipel perdu à 700 km des côtes chiliennes. L'archipel comprend trois îles principales : Robinson Crusoe, Alejandro Selkirk et Santa Clara, mais seulement 600 habitants qui vivent principalement de la pêche à la langouste. « Il faut 48 heures de voyage pour arriver là-bas, j'ai passé mon temps à me perdre dans ces îles très escarpées. Ce sont des îles volcaniques que j'ai arpentées à la recherche de plantes. La flore est très particulière puisqu'elle comprend 67 % d'espèces endémiques, deux plantes sur trois n'existent que là, c'est exceptionnel ! Et dans les forêts de Juan Fernandez, tous les arbres sont endémiques. Il est important de préserver cette biodiversité, chaque plante est comme un petit laboratoire produisant des molécules uniques qui seront peut-être nos médicaments demain », dit Philippe Danton. Mais cette richesse est aujourd'hui en danger du fait de l'introduction d'espèces cultivées dans les jardins qui risquent de prendre le pas sur les espèces endémiques qui ne savent pas résister à la compétition.
Un merle fauteur de troubles

« Une ronce, un arbre qui produit des fruits comestibles et un goyavier sont les trois plantes qui posent problème, associées à un merle, dont la population a explosé avec l'introduction de ces fruits qui les nourrissent. Les graines sont disséminées dans la nature, même dans les lieux les plus isolés, par les déjections des merles. C'est dramatique pour la flore de ces îles », ajoute Philippe Danton, dont le dernier séjour sur l'archipel Juan Fernandez date de 2009. Les 62 plantes ont été installées dans un tunnel du conservatoire botanique avant de trouver place dans la serre subtropicale, au printemps prochain, ou dans le jardin, pour les plus rustiques, comme ce sophora toromiro qui produit de belles fleurs jaunes et que l'on trouvait aussi sur l'île de Pâques. Il sera planté dans le jardin du Stang Alar dans l'espace dédié au Chili. Parmi les autres plantes sauvées : un tabac, trouvé à Santa Clara ; une fougère inconnue du genre synammia, mais qui n'a pas encore de nom d'espèce, ou encore un thamnoseris, dont les graines ont été rapportées à Philippe Danton par un pêcheur de langoustes.

 
A Draguignan il laisse à sa mort un legs de 1000francs -or au collège ou il est passé pour fonder trois prix annuels
Un premier de littérature française
Un second de littérature latine
Un troisième des sciences mathématiques ou physiques décerné pour la première fois en 1879 supprimé en 1968 .

La place qui l'honore à Draguignan avec son portrait est composée de plusieurs centaines d'oiseaux et d'animaux qui reproduisent son visage

Les botanistes - Page 23 GBPIX_photo_879377
Cette fresque murale trompe l’œil a été réalisée par le peintre François Fichaux en mai 2004 en un mois de temps

Voila ce que je pouvais dire de cet inconnu  qui fit beaucoup pour les relations France Chili .


Dernière édition par Vernousain le Mer 16 Nov 2022 - 13:34, édité 3 fois
Vernousain
Vernousain

Messages : 2770
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 23 Empty Re: Les botanistes

Message  Vernousain Mer 16 Nov 2022 - 13:27

J'étais entrain décrire la suite lorsque tu es intervenu sur Claude Gay

Et bien voila une espèce supplémentaires attribuée à Claude Gay

Le Lycopodium gayanum que j'ai stipulé endémique
et le Ribes gayanum du Chili

Merci pour la découverte
Vernousain
Vernousain

Messages : 2770
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 23 Empty Re: Les botanistes

Message  tragus Jeu 17 Nov 2022 - 7:31

Très intéressant....
Et finalement aucune espèce française ne lui a été dédiée.
En cherchant j'ai quand même trouvé la sous espèce gayanum de Trifolium montanum.
J'aime bien le détail de la fresque qui dans ses couleurs et motifs peut vaguement rappeler l'art nouveau.

_________________
Jardin de 2007 à 2015 en Vendée, jardin parental dans le Var, balcon à Marseille.
tragus
tragus
zi-amaranthophylantrotrofou

Messages : 29567
Date d'inscription : 02/02/2012
Région : Marseille
Humeur : A l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 23 Empty Re: Les botanistes

Message  Vernousain Jeu 17 Nov 2022 - 7:56

Il y a peut être un genre Gaya qui lui est attribué ?

Un arbuste persistant de 1 m de hauteur pourrait bien exister et qui honore sans doute notre botaniste . Cet arbuste est originaire du nord de l'Amérique du sud . Il a une dizaine d'espèce dont l'espèce gaudichaudiana 1827 qui pourrait correspondre ?
Le Gaya gaudichaudia 1821 a pour synonyme Tetraptera parviflora , Cristaria corchorifolia et Gaya gracilipes ....Source plantes botanique
Famille des Malvaceae

Mais il y a plusieurs botanistes qui s’appellent Gay alors ?
Jacques Etienne Gay botaniste Suisse 1786 . 1864 le genre Gaya semble lui appartenir ?


Dernière édition par Vernousain le Jeu 17 Nov 2022 - 8:03, édité 1 fois
Vernousain
Vernousain

Messages : 2770
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 23 Empty Re: Les botanistes

Message  daniela Jeu 17 Nov 2022 - 8:01

vernoussain
je pense que tu fais un super travail
on ne trouve nulle part une compil des botanistes
peut être penser à une publication papier ....

daniela

Messages : 724
Date d'inscription : 17/06/2022
Région : provence

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 23 Empty Re: Les botanistes

Message  Vernousain Jeu 17 Nov 2022 - 8:22

Je sais qu'il existent de nombreux livres qui parlent beaucoup de botanistes mais tous ne peuvent être nommés ils sont tellement nombreux

Les botanistes - Page 23 GBPIX_photo_263903
Il parle un peu des principaux botanistes


Les botanistes - Page 23 GBPIX_photo_543661
celui ci un peu plus spécialisé

Les botanistes - Page 23 GBPIX_photo_263737
Celui là est encore plus spécialisé


Les botanistes - Page 23 GBPIX_photo_263460
Sans doute le plus intéressant celui ci qui est assez complet

Les botanistes - Page 23 GBPIX_photo_719651
Celui là ne traite que d'une personne (ou presque )


Les botanistes - Page 23 GBPIX_photo_263536
Et celui là parle en particulier d'un botaniste .

On peut aussi trouver des livres en anglais sur les voyages de Cook , de Banks , des livres sur Linné et la liste est inépuisable il faut pas mal rechercher et surtout cibler ce que l'on recherche .
Vernousain
Vernousain

Messages : 2770
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 23 Empty Re: Les botanistes

Message  daniela Jeu 17 Nov 2022 - 8:38

merci pour toutes ces infos
quand j'irais à la bibliothèque je regarderais s'il y a celui des botanistes de marseille et de provence
celui là au moins il devrait l'avoir

daniela

Messages : 724
Date d'inscription : 17/06/2022
Région : provence

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 23 Empty Re: Les botanistes

Message  Vernousain Jeu 17 Nov 2022 - 8:59

Marseille est une grande ville , il y a sans doute une bibliothèque spécialisée sur la marine comme à Toulon et là il y a des livres très très intéressants qui décrivent les grands voyages et leurs botanistes .
Je pense également à Brest ,Nantes ,Bordeaux , la Rochelle , Paris, le Havre etc ..
Vernousain
Vernousain

Messages : 2770
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes - Page 23 Empty Re: Les botanistes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 23 sur 27 Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24, 25, 26, 27  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum