FJpower !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
» Euphorbia resinifera
par Rémi44 Aujourd'hui à 18:10

» Aphyllanthe monspeliensis
par BUGADE Aujourd'hui à 18:02

» Dracunculus vulgaris
par tragus Aujourd'hui à 17:49

» Clivia miniata
par tragus Aujourd'hui à 17:44

» Beschorneria yuccoides
par tragus Aujourd'hui à 17:42

» Aechmea recurvata
par Rémi44 Aujourd'hui à 14:05

» Végétaliser un trottoir
par Rémi44 Aujourd'hui à 13:59

» Musa basjoo - bananier du Japon
par Rémi44 Aujourd'hui à 13:40

» Alocasia 'Portodora'
par tragus Aujourd'hui à 7:29

» Cestrum aurantiacum
par tragus Aujourd'hui à 7:25

» Convolvulus cneorum - liseron de Turquie
par tragus Aujourd'hui à 7:22

» Phylica Ericoides - [identification]
par dijiris Aujourd'hui à 7:06

» Tetrapanax papyrifera
par Michou Hier à 20:52

» Aloe humilis
par benji Hier à 18:24

» Clivia nobilis
par tragus Hier à 17:45

» Alocasia scabriuscula
par Vernousain Hier à 16:32

» Alocasia zebrina
par Vernousain Hier à 16:13

» Caloplaca - le genre - caloplacas placodioïdes- lichen
par BUGADE Hier à 13:45

» Les botanistes
par Vernousain Hier à 13:10

» Balantium antarcticum (= Dicksonia antarctica)
par AnJo11 Hier à 9:18

» Billbergia x windii
par Rémi44 Hier à 8:15

» Himantoglossum robertianum - barlia robertiana
par tragus Hier à 7:49

» Potentilla neumanniana (verna) - potentille de Neumann
par tragus Hier à 7:30

» Orchidées - floraisons du moment 2021
par cugandense Mar 2 Mar 2021 - 21:06

» Mars, et ça repart !!
par tragus Mar 2 Mar 2021 - 18:39

» Le nom de cette plante d'ombre ????
par pamina Mar 2 Mar 2021 - 12:30

» Ficaria verna (= Ranunculus ficaria) - ficaire
par pamina Mar 2 Mar 2021 - 11:58

» Trois devinettes fleuries (trouvées)
par KAWAN Mar 2 Mar 2021 - 10:53

» Spiraea thunbergii 'Fujino Pink'
par KAWAN Mar 2 Mar 2021 - 10:49

» Magnolia - le genre
par KAWAN Mar 2 Mar 2021 - 9:19

» Trachycarpus fortunei
par Rémi44 Mar 2 Mar 2021 - 9:11

» Magnolia - identifications
par KAWAN Mar 2 Mar 2021 - 9:09

» Phaenosperma globosa - Herbe aux Perles
par KAWAN Mar 2 Mar 2021 - 9:06

» Berberidopsis beckleri
par KAWAN Mar 2 Mar 2021 - 9:01

» Déficoncours "A perte de vue..." - les votes
par cugandense Mar 2 Mar 2021 - 8:42

» Sansevieria hyacinthoides ?
par tragus Mar 2 Mar 2021 - 7:36

» Amorphophallus bulbifer
par cugandense Mar 2 Mar 2021 - 6:16

» Jasminum mesnyi
par cugandense Lun 1 Mar 2021 - 21:07

» Iris confusa
par Rémi44 Lun 1 Mar 2021 - 13:33

» Erythrina crista-galli leucochlora
par zinna34 Lun 1 Mar 2021 - 13:22

» Asplenium scolopendrium - scolopendre
par Rémi44 Lun 1 Mar 2021 - 12:21

» (44) Parc Floral de la Beaujoire - Nantes
par KAWAN Lun 1 Mar 2021 - 11:39

» Trois devinettes sans fleurs (trouvées)
par Vincent24 Lun 1 Mar 2021 - 11:06

» Branches de vie
par cugandense Lun 1 Mar 2021 - 5:33

» bouture ananas
par Michou Dim 28 Fév 2021 - 18:00

» Michou - un jardin de curiosités, botanique, le moulin, l'oasis de Michel (44)
par Rémi44 Dim 28 Fév 2021 - 15:19

» Rémi - Mon (tout) petit jardin en mode tropical
par Rémi44 Dim 28 Fév 2021 - 15:14

» Polypodium groupe vulgare - polypode commun
par Rémi44 Dim 28 Fév 2021 - 15:02

» Philodendron bipinnatifidum - selloum
par tragus Dim 28 Fév 2021 - 12:27

» Wisteria - les glycines
par tragus Dim 28 Fév 2021 - 9:41

» Découvertes et voyages au sud de Nantes et son climat protégé. Michou
par Michou Dim 28 Fév 2021 - 9:40

» Grevillea johnsonii greffé sur Grevillea robusta [identification]
par PierredeSFA Dim 28 Fév 2021 - 9:35

» Magnolia x soulangeana
par Rémi44 Sam 27 Fév 2021 - 15:49

» Mes nuits sont plus belles que vos jours
par Rémi44 Sam 27 Fév 2021 - 15:21

» Euphorbia characias
par Rémi44 Sam 27 Fév 2021 - 15:12

» Aloe x spinosissima
par Rémi44 Sam 27 Fév 2021 - 15:10

» Support à épiphytes et broméliacées rustiques
par Rémi44 Sam 27 Fév 2021 - 15:06

» Hemiboea subcapitata
par KAWAN Sam 27 Fév 2021 - 9:31

» Sedum stahlii
par BUGADE Sam 27 Fév 2021 - 8:57

» Ulex parviflorus - ajonc de Provence
par tragus Sam 27 Fév 2021 - 8:25

» Helleborus viridis - hellébore vert
par tragus Ven 26 Fév 2021 - 9:46

» Vitis vinifera - vigne
par tragus Ven 26 Fév 2021 - 9:18

» Magnolia ? [Identification en cours]
par KAWAN Jeu 25 Fév 2021 - 19:30

» Alocasia lauterabachiana
par tragus Jeu 25 Fév 2021 - 18:27

» Nostoc - crachat de lune
par BUGADE Jeu 25 Fév 2021 - 10:34

» Alocasia clypeolata
par Vernousain Jeu 25 Fév 2021 - 8:59

» Ginkgo biloba - arbre aux quarante écus
par Vernousain Jeu 25 Fév 2021 - 8:48

» Alocasia 'Stingray'
par Vernousain Jeu 25 Fév 2021 - 8:01

» Alocasia brancifolia
par Vernousain Jeu 25 Fév 2021 - 7:53

» Alocasia wentii 'Variegata '
par Vernousain Jeu 25 Fév 2021 - 7:49

» Edgeworthia chrysantha 'Akebono'
par Vernousain Jeu 25 Fév 2021 - 7:46

» Mousses, lichens et autres fantaisies de l'hiver
par claire Mer 24 Fév 2021 - 23:11

» Aechmea pimenti-velosoi
par PierredeSFA Mer 24 Fév 2021 - 22:07

» rainettes et autres grenouilles
par cugandense Mer 24 Fév 2021 - 21:39

» Alocasia odora 'Variegata' Forme Gold
par Vernousain Mer 24 Fév 2021 - 9:01

» laurier palme et maladie du trou ?
par Vernousain Mar 23 Fév 2021 - 19:47

» Edgeworthia tomentosa (= Edgeworthia chrysantha)
par KAWAN Mar 23 Fév 2021 - 17:44

» Justicia floribunda (= Justicia pauciflora)
par benji Mar 23 Fév 2021 - 14:38

» Aglaonema pictum 'Tricolor'
par GILLES17 Mar 23 Fév 2021 - 10:31

» Elaeagnus angustifolia - olivier de bohême
par BUGADE Mar 23 Fév 2021 - 10:12

» Alocasia 'Sarian '
par Vernousain Mar 23 Fév 2021 - 10:08

» Pelargonium sp. (non crispum)
par tragus Mar 23 Fév 2021 - 7:24

» Smyrnium olusatrum - maceron
par Michou Lun 22 Fév 2021 - 21:37

» Gleditsia triacanthos - févier d'Amérique
par BUGADE Lun 22 Fév 2021 - 19:10

» Venise paysages et jardins
par Vernousain Lun 22 Fév 2021 - 17:16

» Les Iris plicata - une longue histoire et un bel exemple d'évolution
par Squalens Lun 22 Fév 2021 - 10:56

» Smyrnium olusatrum - [identification]
par tragus Lun 22 Fév 2021 - 10:29

» répertoire des non-arbres
par cugandense Lun 22 Fév 2021 - 8:25

» Melianthus major - grande mélianthe
par cugandense Lun 22 Fév 2021 - 8:22

» Zantedeschia aethiopica 'Himalaya'
par Rémi44 Dim 21 Fév 2021 - 17:17


Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) Empty Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6)

Message  Carabus Dim 30 Oct 2016 - 22:37

Bonjour à toutes et tous,

Nous avons vu dans les 5 posts précédents :
..... Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) 60560 "la matière du sol" : ICI
..... Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) 60560 "la vie du sol" : LA
..... Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) 60560 "la plante respire et transpire" : ICI
..... Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) 60560 "la plante se nourrit" : la
..... Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) 60560 "les besoins de nos légumes" : ici

On arrive au bout ... avec ce volet n° 6 où on va voir les divers fertilisants utilisables au potager et quelques calculs pour trouver
.... Like a Star @ heaven Comment "apporter tant de Kg de potasse" au jardin "avec tel fertilisant" ?
.... Like a Star @ heaven et/ou "Quand j'ai épandu telle quantité de fertilisant", quelle est  "la quantité d'azote apportée par hectare" ?

jocolor Les engrais que l'on peut trouver dans le commerce ?
Vaste sujet qui ne cesse d'évoluer au fil du temps, en particulier en jardinerie où nous trouvons une multitude de formules soit disant adaptées aux besoins "qui des tomates", "qui des melons" mais aussi un "spécial fraisiers" sans oublier la formule miracle pour faire pousser les poireaux !
Tous ces produits sont souvent fort chers, en petit conditionnement et en concentrations parfois analogues bien que s'adressant à des plantes différentes.  Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) 939642

Sachons trouver la Coopérative Agricole du coin qui va nous proposer des matières premières en formules simples (N ou P ou K), binaires (souvent P et K) ou ternaires (N-P et K à la fois). Certes, il faudra acheter des sacs de 10, 25 ou 50 Kg mais les besoins des pelouses, des massifs de fleurs et des fruitiers ou arbustes sauront valoriser ces apports de nutriments autant que notre potager. Ainsi le sac sera assez vite utilisé.

jocolor Les valeurs fertilisantes des engrais retenus.
On trouvera ci-dessous les valeurs nutritives des amendements et engrais que nous utiliserons, plus tard, pour les fiches consacrées à chaque légume.

....... Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) 556356 Les composts et fumiers
Je n'ai retenu que le compost familial dans les fiches à venir sur la fertilisation de chaque légume, compost, que beaucoup de jardiniers se plaisent à réaliser dans un coin du jardin et c'est, nous le verrons, un excellent produit pour peu qu'on en produise assez chaque année.
Ci-dessous, toutefois, pour divers autres produits, les valeurs à utiliser dans un calcul de fertilisation.
Si des questions sont posées sur les autres sources que le compost familial, nous aurons les chiffres à retenir.

........Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) Npk_po10

Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) 174326 Les calculs à faire avec ces chiffres :
Ces chiffres sont des Kg de minéraux apportés par tonne brute de produit.

Je sais que ma brouette (0,06 m³) pleine de compost familial (d=500 Kg /m³) contient autour de 30 Kg de compost.
J'ai étalé le compost de la brouette sur 10 m² et j'ai donc mis 3 Kg de compost par m²
Le calcul NPK : Avec 5,2 Kg d'azote par tonne de compost, il faut écrire :
3 Kg de compost X 0,0052 Kg de N par Kg de compost X 10000 m² = 156 Kg d'azote par hectare.
Avec ces produits dont la teneur est donnée par tonne, il suffit aussi de faire :
Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) Npk_po11
Ainsi 3 Kg de compost / m² font un NPK/Ha de : 3 X 5,2 X 10 = 156 N et 3 X 3,1 X 10 = 93 P et 3 X 5 X 10 = 150 K

....... Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) 556356 Les engrais minéraux, organiques et spéciaux.
Tant pour les engrais "minéraux" que pour les "organiques", on trouvera dans la liste ci-dessous :
 - des formules permettant des apports azotés,
 - d'autres pour un supplément en phosphore ou en potasse quand les besoins le nécessiteront
 - une forme ternaire qui apporte N, P et K dans un équilibre qui convient assez bien à nos légumes.

Like a Star @ heaven Les engrais minéraux.
Ces engrais minéraux sont naturels comme certains phosphates ou dits "de synthèse" fabriqués avec l'azote de l'air ou l'extraction de roches en Alsace, au Maroc, au Chili etc ...
Beaucoup de formulations existent et c'est à s'y perdre ! il fallait choisir.
Nous avons retenu les principales sources de minéraux assez faciles à trouver dans le commerce et assez "passe partout" pour apporter : azote, phosphore et potasse et nous les utiliserons "en culture conventionnelle"

Like a Star @ heaven Les engrais organiques.
Ce sont des engrais issus du traitement des déchets de plantes ou d'animaux. Ce sont eux que nous utiliserons dans les tableaux en "culture biologique".

Like a Star @ heaven Les engrais "spéciaux".
On les utilisera afin de couvrir des besoins particuliers de certains légumes en calcium, magnésium et en soufre.

........Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) Npk_po12

Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) 174326 Les calculs à faire avec ces chiffres :
Ces chiffres sont des Kg de minéraux apportés par 100 Kg de produit (et non plus par tonne comme avec les composts et fumiers)

Si je souhaite apporter 80 Kg/Ha de potasse avec du Patenkali, je vais écrire :
80 Kg de potasse par Ha / 30 Kg de potasse X 100 apportés par 1 Kg de patenkali = 267 Kg de patenkali par hectare
Au jardin, pour arriver directement à des grammes d'engrais par m², on retiendra :
Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) Npk_po13
Exemple avec le calcul précédent : 80 / 30 X 10 = 27 grammes de Patenkali par m²

....... Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) 556356 De quelle quantité d'engrais j'ai besoin au potager ?
Quand on a fait ce calcul, on n'hésite plus à fertiliser correctement ses légumes.  scratch
Pour ce faire, on va s'appuyer sur les besoins moyens pour nos légumes, tous mélangés ? Il faut tabler sur un NPK/Ha de 150-80-220.
On va dire que c'est l'exportation moyenne annuelle par hectare d'un jardin familial.
Comme expliqué dans le volet 5, nous allons satisfaire tous ces besoins sans compter sur la fertilité naturelle du jardin.

Like a Star @ heaven Avec du compost :
Si on épand 3 Kg de compost (NPK/t. = 5,2 - 3,1 - 5) par m² partout au jardin, chaque année, c'est un apport de NPK/Ha de 155 - 95 - 150 (en arrondissant)

................Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) Npk_po14

Oh !!! quelle surprise  Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) 188715 On a couvert les besoins en azote et en phosphore et il ne va manquer que 70 Kg de potasse.
C'est la grande vertu du compost que certain(e)s vont peut-être découvrir avec un immense bonheur.
On pourra apporter ces 70 Kg/Ha avec 23 gr./ m² de Patenkali (30% K) qui vaut, sur la toile, autour de 2 € le kilo.
Pour un jardin de 100 m², on aura dépensé 2,3 Kg de Patenkali soit 4,6 € d'engrais pour l'année !

Like a Star @ heaven Sans compost :
Si on n'a pas de compost et que toute la nourriture des légumes doit être apportée avec des engrais ... on pourra utiliser :

................Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) Npk_po15

Au total, on aura mis 16 à 17 Kg d'engrais à potager de 100 m², apportant NPK/Ha = 147-86-225, qui couvrent tous les besoins des légumes et pour une dépense de 52 € en arrondissant.
Pour une production de l'ordre de 3,5 Kg de légumes par m² et par an, cela nous fait une dépense de 0,17 € d'engrais par Kg de légumes.

Alors !!! cela ne vaut-il pas le coup de "bien" se pencher sur un apport raisonné d'engrais au potager, légume par légume ?
Aurais-je réussi à vous convaincre de tenter quelque chose au potager, l'an prochain ?  Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) 208604
Faut-il réaliser ces fiches "par légume" dont je vous bassine depuis le début de ces 6 messages ?
ou bien, ce que j'ai raconté, en étant souvent trop long, je sais,  Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) 3141605087 ... vous paraît amplement suffisant  Laughing  Laughing  Laughing

Au détour de vos réponses, on reconnaitra les heureux possesseurs d'un potager  Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) 687649 ...
... qui sont-ils, ou sont elles et comment vous satisfaire ?
Au grand plaisir de vous lire, même si vous me dites que tout cela est fort compliqué ...
... << de quoi vous dégouter d'aller au potager ! >>  Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) 124991 Oh non, pas quand même.
Carabus
Carabus

Messages : 195
Date d'inscription : 09/10/2016
Région : Lauragais Toulousain en Midi Pyrénées
Activités : Retraité heureux d'avoir un grand potager.
Humeur : Très enjoué quand il a bien plu, ce qui se fait de plus en plus rare !

Revenir en haut Aller en bas

Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) Empty Re: Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6)

Message  neira Lun 31 Oct 2016 - 13:57

Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) 670211 merci à toi pour cet énorme travail ; j'admire ta façon très organisée de présenter les choses , avec une documentation approfondie !!
Reste plus qu'à utiliser tes données pour chaque cas
neira
neira
Magic'B

Messages : 42976
Date d'inscription : 16/10/2010
Région : Pôle nord centre
Activités : Cultivatrice exotique
Humeur : verdoyante

Revenir en haut Aller en bas

Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) Empty Re: Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6)

Message  maraichin85 Dim 6 Nov 2016 - 9:46

Bonjour
Quelle différence fais-tu entre le compost familial et le compost de déchets verts? En ce qui me concerne je mélange les deux, j'y rajoute même du fumier de cheval et je laisse la transformation se faire jusqu'au printemps pour les futures plantations.

Un autre tas de compost, demi-mûr celui-ci, va être étalé sous peu sur place avec fumier de cheval puis recouvert de foin. Les petites bêtes vont faire le boulot à ma place durant l'hiver.
maraichin85
maraichin85

Messages : 24
Date d'inscription : 04/11/2016
Région : pays de Loire

Revenir en haut Aller en bas

Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) Empty Re: Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6)

Message  Carabus Dim 6 Nov 2016 - 10:24

maraichin85 a écrit: Quelle différence fais-tu entre le compost familial et le compost de déchets verts ?
Le compost "familial" est celui que nous fabriquons tous avec des déchets du jardin et ceux de la cuisine. On y retrouve ce qu'on y met et la valeur nutritive semble moins élevée que celle des déchets verts.
C'est ce qui ressort des analyses malheureusement pas très nombreuses.

Le compost de "déchets verts" est celui des plates formes de compostage qui reçoivent les déchets végétaux des déchèteries (particuliers, mairies, élagueurs ...) qui parait beaucoup plus riche ! Je ne fais que rapporter la synthèse des analyses que j'ai trouvées sur la toile.
maraichin85 a écrit: En ce qui me concerne je  mélange les deux, j'y rajoute même du fumier de cheval et je laisse la transformation se faire jusqu'au printemps pour les futures plantations.
C'est une bonne pratique qui permet d'avoir le sol couvert pendant tout l'hiver. La reprise au printemps est alors assez facile. Ce mélange avec du fumier doit permettre de couvrir la plupart des besoins des légumes sans rien avoir à rajouter hormis de la potasse pour les plantes les plus gourmandes (tomates, aubergines ...)
maraichin85 a écrit: Un autre tas de compost, demi-mûr celui-ci, va être étalé sous peu sur place avec fumier de cheval puis recouvert de foin.
Rajouter du foin apporte beaucoup de graines qui vont favoriser le salissement des cultures. Il vaut mieux de la paille.
Carabus
Carabus

Messages : 195
Date d'inscription : 09/10/2016
Région : Lauragais Toulousain en Midi Pyrénées
Activités : Retraité heureux d'avoir un grand potager.
Humeur : Très enjoué quand il a bien plu, ce qui se fait de plus en plus rare !

Revenir en haut Aller en bas

Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) Empty Re: Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6)

Message  maraichin85 Mar 8 Nov 2016 - 18:57

Bonjour Carabus
Après tes explications sur le compost de "déchets verts" je vais rectifier le tir, je ne vais pas en chercher sur les plates formes de compostage. Ce qui est mis en déchetterie ne me convient pas (conifère, laurier, tomates malades, fruitiers malades, etc..). Je broie les déchets verts que je produit et les mélange au compost ménager.

Ce mélange avec le fumier de cheval couvre effectivement une bonne partie des besoins des légumes et j'avais rajouté cette année de la potasse au moment de la plantation des légumes gourmands (après avoir lu tes tableaux que j'ai conservé d'ailleurs).

Pour ce qui est de couvrir avec de la paille, pour avoir essayé, je ne la trouve pas pratique à installer et la transformation, à mon avis , est beaucoup trop longue. Après avoir vu certains utiliser le foin je tente l'expérience, d'après ce que j'ai lu, le foin nourrirait plus le sol que la paille. Pour les mauvaises herbes je pense qu'il faut gérer l'épaisseur. J'en reparlerai à la prochaine saison de culture.
maraichin85
maraichin85

Messages : 24
Date d'inscription : 04/11/2016
Région : pays de Loire

Revenir en haut Aller en bas

Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) Empty Re: Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6)

Message  Carabus Mar 8 Nov 2016 - 21:07

maraichin85 a écrit: Pour ce qui est de couvrir avec de la paille, pour avoir essayé, je ne la trouve pas pratique à installer et la transformation, à mon avis , est beaucoup trop longue.
Tu as raison, la paille, en l'état, épandue sur le sol, sera longue à se décomposer mais le foin, surtout s'il a été réalisé à un stade avncé des plantes, le sera tout autant.

Un petit détail explique la chose.
Dans les végétaux, on trouve en gros 2 natures de structures : la lignine et la cellulose.

Like a Star @ heaven La lignine , c'est le bois des brindilles aoûtées, les branches et les écorces. Il faut une attaque de champignons pour la débobiner en cellulose, lesquels sont aérobies. Ils ont besoin d'oxygène pour bosser.
En conséquence, il faut laisser ces déchets sur le sol sans jamais les enfouir. C'est le cas du BRF, ces mêmes déchets mais broyés avant épandage.

Like a Star @ heaven La cellulose, ce sont les tiges non aoûtées, les pailles, le foin et les feuilles vertes. Leur décomposition se fait par les bactéries anaérobies.
Au jardin, il est bon de passer tout ce petit monde à la tondeuse à gazon afin d'augmenter la surface des brins offerte aux microorganismes et on peut alors enfouir avec un coup d'outil.

Dans les deux cas on va avoir une fixation d'azote par les microorganismes responsables de cette dégradation.
Pour imager le phénomène : le carbone des végétaux sera le carburant des bactéries et l'azote du sol sera leur aliment.
On estime à 3 Kg l'azote ainsi pompé par tonne de végétation épandue au sol, azote qui sera, pour un temps, privé à l'alimentation des légumes de la planche.

Mon explication est certes sommaire mais c'est ce qu'il faut avoir à l'esprit quand on apporte des végétaux au jardin.
Carabus
Carabus

Messages : 195
Date d'inscription : 09/10/2016
Région : Lauragais Toulousain en Midi Pyrénées
Activités : Retraité heureux d'avoir un grand potager.
Humeur : Très enjoué quand il a bien plu, ce qui se fait de plus en plus rare !

Revenir en haut Aller en bas

Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) Empty Re: Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6)

Message  AnJo11 Sam 12 Nov 2016 - 10:12

attention au foin en couverture de sol au potager!
moi, je l'utilise seulement pour ...semer de la prairie sur un sol nu!
le foin est une mine de graines, des plus variées si c'est du foin de prairie.
à la rigueur, du foin de graminée de culture, coupé jeune avant la montaison, bien avant, sachant que les graines de graminées même relativement immatures sont quand même capables de se mettre en capacité de germer pendant le séchage, et que sur un tige florale, les stades de maturités sont très étalés.
de plus, à moins de tomber sur un lot impropre à la consommation, c'est du foin cher.
la paille est moins chère, et bcp moins chargée en graines, sinon celles de la céréale elle même...
@

AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 4143
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) Empty Re: Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6)

Message  AnJo11 Sam 12 Nov 2016 - 11:08

je reviens sur les NPK.
Les apports sont bien sur nécessaires pour entretenir et améliorer la fertilité des potagers et vergers...(pour les fleurs et autres plantes décoratives, je suis plus pour s'adapter au sol qu'on a)

D'accord pour l'azote, en dehors des aides des plantes fixatrices fort utiles, légumineuses principalement mais pas que, et de celles qui le stockent en mauvaise saison et évitent son lessivage comme les orties, consoudes etc, il faut des apports proportionnés aux objectifs de production.

Pour les P et K, en France, sauf cas rarissimes, les sols en contiennent largement assez. C'est leur biodisponibilité qui peut poser problème, et seulement elle.
Hors la tentation d'avoir recours aux engrais solubles met celle ci en danger, qu'elle existe ou qu'on veuille l'améliorer.

Ce sont les bactéries et champignons, les libres et surtout ceux des mycorhizes qui doivent faire le job, particulièrement pour le phosphore qui est leur grande spécialité.
Donc pour moi, la voie est de favoriser cette action, même  si le résultat peut être plus long qu'avec les engrais solubles.
En plus, l'exploitation des phosphates est une monstruosité écologique (parmi tant d'autres) en Polynésie ou dans l'Atlas...Mais comme toutes les monstruosités, ça paye bien...

L'apport d'engrais solubles, surtout sur un sol peu actif conduit à trois effets:
1)baisse de l'activité des organismes du sol et ceux associés aux plantes
2)fuite par lessivage, car ils ne sont pas fixés et très solubles, donc perte financière et pollution;
3)blocage du phosphore naturel (par baisse puis suppression  d'activité microbienne) et dans certains sols, paradoxalement, solubilisation par réaction chimique des réserves du sol, et puis aussi lessivage. Donc appauvrissement du sol!

Reste que les calculs des besoins des tableaux plus haut sont supers!

Mais diverses étudent qui essayent de quantifier les pertes de phosphore des sols agricoles par lessivage donnent des chiffres affolants, entre 50% à...90%.
Perte directe pour l'agriculteur, et cout énorme des conséquences écologiques...

Carabus, tu dois connaitre l'essai de culture blé sur blé conduit à la ferme de Loudes (prsè de (l'ex?)CAL, à Castelnaudary) sans aucun apport de PK pendant des années (décennies)...Je n'ai gardé aucune note de cette époque, mais la conclusion, soigneusement tue, c'est que jamais aucun effet de carence n'est apparu.
Avec un rendement tout à fait correct (ordre de 60/70 autant que je me souvienne).
Par contre, sur parcelle voisine, la même culture boostée au PK soluble faisait un meilleur rendement brut.
Mais d’après qq analyses faites (hors cadre à la FNAMS voisine, où j'ai bossé) les taux intéressants (protéines, qualité panifiable etc) étaient nettement en faveur de la culture non supplémentée.
Et le résultat financier net semblait aussi en faveur de la culture 1, mais là, ma sainte aversion de la compta m'interdit de ressortir aujourd'hui le moindre chiffre, d'autant que le calcul se basait sur des estimations, par une réalité d'exploitation...

Je pense que comme le dit Claude BOURGUIGNON, l'abandon dans les années 70 de l'enseignement de la vie du sol en Agro a été une catastrophe, et a durablement vrillé les raisonnement des acteurs du monde agricole français, dont je le répète, j'ai fait partie un temps certain...

la vie des sols représente selon diverses estimations 90% de la vie terrestre de surface;(volume/masse, mais aussi diversité, on n'en connait que qq %)
(au même titre, les micro-organismes aquatiques représentent la même proportion, le plancton proprement dit n'en faisant pas partie, et représente aussi lui même au moins les deux tiers des organismes supérieurs)
Les sols vivants peuvent faire des miracles, et on peut effectivement, grâce aux techniques modernes créer de ces sols vivants même dans des zones très défavorables, et naturellement quasi stériles.
Y compris d'ailleurs en s'aidant des engrais "chimiques", du labour, voire profond...a condition de vite s'en affranchir!

Mais force est de constater que la voie actuellement suivie n'est pas celle là, car on ne peut que déplorer la stérilisation des sols agricoles traditionnels, anciennement fertiles, et les dégradation radicales d'autres sols plus fragiles mis en culture partout dans le monde (dust bowl aux USA, salinisation un peu partout dont Australie, érosion partout, désertification probablement irréversible un peu partout aussi, comme en Espagne , etc...)

Bon, je sais, je suis un chouia lourd, mais attention avec les engrais chimiques, ils éliminent directement les champignons du sol.
Hors, sans eux, un sol n'est plus qu'un support inerte....
@

AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 4143
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) Empty Re: Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6)

Message  cortejuan Sam 12 Nov 2016 - 11:41

Super cette longue discussion des uns et des autres. Sur la dernière intervention de Anjo je suis d'accord malheureusement, le fonctionnement naturel des sols est incompatible avec les hauts rendements : dans cette vision productiviste un sol stérile alimenté chaque année en engrais minéraux est la solution...

Concernant le maintien de la masse active dans les sols, on retrouve encore les traces des silos à compost de nos "ancêtres les gaulois" (comme dit un grand philosophe) l'herbe est depuis 1800 ans encore plus verte qu'ailleurs.

Moi-même j'ai longtemps utilisé des engrais minéraux en apport, car mon sol a été exploité depuis sans doute plus de mille ans et il me semblait assez épuisé. Je réduis aujourd'hui ces apports à quelques poignées tous les deux ans, mon BRF et mon compost ménager plus quelques crottes de poules me semblant bien suffisant.

Sur le désastre écologiste, je me rappelle que les habitants de l'Atlas marocain vivant vers les sites d'extractions avaient de grave affections dentaires dues à la consommation d'eau trop chargée et souvenons-nous qu'au delà de l'écologie, les enjeux économiques sont importants : le Maroc n'aurait sans doute pas envahi le territoire des sahraouis si le sol n'avait pas contenu des quantités énormes de phosphate. Je vivais à l'époque là-bas.

à plus

cortejuan

Messages : 1525
Date d'inscription : 28/01/2015
Région : Haute-Saône, Franche-Comté
Activités : Rayé des cadres (ou presque)
Humeur : Râleur

Revenir en haut Aller en bas

Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) Empty Re: Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6)

Message  Carabus Sam 12 Nov 2016 - 12:33

AnJo11 a écrit: Bon, je sais, je suis un chouia lourd, mais attention avec les engrais chimiques
Mais non Anjo, pas lourd du tout et même intéressant par la manière réfléchie et argumentée que tu utilises pour expliquer le ... pourquoi du comment.

Pour moi, le sol est une immense "boite noire" où la complexité des phénomènes et des inter-actions qui s'y déroulent amène à une nécessaire grande modestie.
Ce que j'ai retenu de mes lectures sur le sujet, tient en deux mots : "matières organiques" et ces deux mots pourraient être accouplés à beaucoup des idées et arguments que tu as développés.

Cette matière organique, par sa disparition tant dans les préoccupations des gens qui cultivent la terre que dans les analyses de sol qui l'atteste avec effroi, explique beaucoup de désordres agronomiques dans tous les pays du globe où la rentabilité des cultures importe bien davantage que la protection de la vie du sol.

Dans cette étude sur les stocks de carbone en France on ira voir la carte de la page 23 assez révélatrice. Les grandes plaines agricoles sont au plus bas alors que les zones d'élevage et de montagne gardent un stock satisfaisant. On va au plus vite, on laboure profond et on n'enfouit plus les résidus de récolte ... pire encore, on passe les surfaces au glyphosate pour aller encore plus vite !!! De plus, comme les élevages ont disparu de ces grandes zones de polyculture, on n'a plus de fumiers à épandre à l'automne.
La matière organique des sols disparait et comme les rendements baissent, on sur-fertilise en devant épandre encore plus d'engrais pour maintenir les rendements.

Il ne faut pas stigmatiser les engrais minéraux au regard de telles pratiques.
Bien employés dans des sols où la MO a été entretenue, ils n'ont pas les effets dévastateurs de ces pratiques irresponsables.

Bref, pour en revenir à nos potagers, la matière organique en quantité suffisante et chaque année, permet deux choses :

.......... Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) 205125 entretenir le niveau de cette MO qui s'use inexorablement
.......... Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) 205125 et apporter 80 à 90% des besoins nutritifs de nos légumes ... c'est gagné. cheers

Ensuite, quelques rajouts d'engrais minéraux ne va pas avoir beaucoup d'inconvénients surtout s'ils sont raisonnés quant à leur nature et aux quantités strictement nécessaires, surtout en potasse car c'est très souvent là que le bas blesse.

Cortejuan parlait des << traces des silos à compost de nos "ancêtres les gaulois ... où  l'herbe est plus verte qu'ailleurs." >> ... il en est de même à la porte des pâturages où les animaux attendent qu'on viennent les chercher en s'allégeant allègrement de quelques bouses ...
... sans doute pour ne pas salir le chemin qui va les mener jusqu'à l'étable Very Happy
Carabus
Carabus

Messages : 195
Date d'inscription : 09/10/2016
Région : Lauragais Toulousain en Midi Pyrénées
Activités : Retraité heureux d'avoir un grand potager.
Humeur : Très enjoué quand il a bien plu, ce qui se fait de plus en plus rare !

Revenir en haut Aller en bas

Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) Empty Re: Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6)

Message  maraichin85 Dim 13 Nov 2016 - 17:56

Bonjour
Carabus si j'avais dû passer la paille à la tondeuse ça m'aurait pris trop de temps vu la quantité à broyer.
Le foin est plus fin, j'ai pu le placer plus facilement.Je précise que je ne l'enfouis pas et sous ce foin a été mis du compost avec fumier de cheval que je n'ai pas enfouis non-plus. Je verrai le résultat au printemps.

Anjo même s'il y a une bonne épaisseur de foin en couverture les graines qu'il contient vont germer au travers?
Pour ce qui est du prix je l'ai eu pour 2 euros la botte (j'avais eu le même prix pour la botte de paille). La qualité m'a semblé bonne

Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) Mini_3684951004910

Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) Mini_8591821004911
maraichin85
maraichin85

Messages : 24
Date d'inscription : 04/11/2016
Région : pays de Loire

Revenir en haut Aller en bas

Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) Empty Re: Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6)

Message  AnJo11 Dim 13 Nov 2016 - 21:31

une botte de foin mouillée laissée à la lumière va verdir avant même de pourrir, alors l'épaisseur...
@

AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 4143
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) Empty Re: Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6)

Message  AnJo11 Dim 13 Nov 2016 - 21:49

Bon, je ne veux pas être négatif, ça fait tjrs un bon apport de MO!
...peut être pailler juste les allées avec?
@

AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 4143
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) Empty Re: Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6)

Message  maraichin85 Mar 15 Nov 2016 - 18:07

AnJo11 a écrit:une botte de foin mouillée laissée à la lumière va verdir avant même de pourrir, alors l'épaisseur...
@

Bonjour
Il ne va pas avoir le temps de pourrir puisqu'il va être installé dans les jours qui viennent. Il y a peu il était encore à l'abri
maraichin85
maraichin85

Messages : 24
Date d'inscription : 04/11/2016
Région : pays de Loire

Revenir en haut Aller en bas

Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) Empty Re: Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6)

Message  maraichin85 Mar 15 Nov 2016 - 18:12

AnJo11 a écrit:Bon, je ne veux pas être négatif, ça fait tjrs un bon apport de MO!
...peut être pailler juste les allées avec?
@

Bonjour
Comme tu as pu le constater précédemment, je l'utilise pour pailler par-dessus les apports de compost et de fumier en ce moment, ça ne sert pas seulement d'apport de MO mais surtout de protection.
maraichin85
maraichin85

Messages : 24
Date d'inscription : 04/11/2016
Région : pays de Loire

Revenir en haut Aller en bas

Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6) Empty Re: Le NPK pour les nuls !!! (Volet 6)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum