FJpower !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
» Colis nouvelles plantes
par benji Aujourd'hui à 19:39

» Si l'on parlait du temps qu'il fait - 2022
par benji Aujourd'hui à 19:29

» Gynura aurantica
par Jadero07 Aujourd'hui à 19:09

» Abutilon - le genre
par BUGADE Aujourd'hui à 19:02

» Jadero07- jardin d'acclimatation en sud Ardèche
par PierredeSFA Aujourd'hui à 18:50

» Hibiscus trionum 'Simply Love'
par BUGADE Aujourd'hui à 18:41

» Dahlia imperialis
par neira Aujourd'hui à 18:19

» Tococa
par neira Aujourd'hui à 18:15

» Washingtonia robusta
par benji Aujourd'hui à 18:15

» Michou - un jardin de curiosités et de botanique de Marie-Jo et de Michel " 44 "
par Michou Aujourd'hui à 18:12

» Identification plante vivace
par neira Aujourd'hui à 18:10

» Asparagus falcatus
par benji Aujourd'hui à 18:08

» Le mois de décembre en fleurs...
par tragus Aujourd'hui à 17:44

» Passiflora x 'Lavender Lady'
par ptivince45 Aujourd'hui à 9:03

» Tecoma capensis
par Régis Aujourd'hui à 8:24

» Debregeasia longifolia - orange sauvage
par Jadero07 Aujourd'hui à 7:53

» Freylinia lanceolata
par tragus Aujourd'hui à 7:35

» Amicia zygomeris
par Michou Hier à 17:32

» Medinilla basaltarum
par neira Hier à 14:40

» Medinilla venosa
par Vernousain Hier à 12:04

» Medinilla sedifolia (Jumelle et H Perrier - 1913)
par Vernousain Hier à 11:07

» Alpinia zerumbet
par neira Hier à 10:20

» Cleome anomala
par neira Hier à 10:18

» Clivia miniata
par Michou Hier à 10:14

» Cuphea micropetala
par Michou Hier à 9:39

» Les botanistes
par Vernousain Hier à 9:31

» Asplenium scolopendrium - scolopendre
par neira Hier à 8:56

» Leonotis leonurus - [identification]
par Veronica Hier à 8:52

» Citrus limon - citronnier des quatre saisons
par LardyMum Hier à 8:45

» Leonotis leonorus - queue-de-lion
par PierredeSFA Hier à 7:47

» Salvia - Floraisons du moment 2022
par tragus Hier à 7:31

» Banksia praemorsa 'Yellow' - Banksia à feuilles coupées
par neira Hier à 6:32

» Alangium chinense - alangium de Chine
par neira Hier à 6:30

» Musa basjoo - bananier du Japon
par neira Hier à 6:28

» Aristolochia gigantea
par neira Hier à 6:26

» Phormium tenax
par neira Hier à 6:25

» Anagyris foetida - bois puant
par neira Hier à 6:12

» Ficus mais lequel ?
par benji Mar 29 Nov 2022 - 20:52

» Fascicularia bicolor
par Rémi44 Mar 29 Nov 2022 - 18:35

» Pierre - Jardin d'acclimatation privé : l'Oasis (66)
par Avalou Mar 29 Nov 2022 - 14:38

» Sparrmannia africana - tilleul d'appartement
par benji Mar 29 Nov 2022 - 14:34

» Couleurs d'automne 2022
par Vincent24 Mar 29 Nov 2022 - 8:52

» Cnidoscolus aconitifolius - chaya
par tragus Mar 29 Nov 2022 - 7:46

» Kalanchoe beharensis 'Fang'
par tragus Mar 29 Nov 2022 - 7:41

» Le jardin n'a pas dit son dernier mot
par tragus Mar 29 Nov 2022 - 7:32

» Carica papaya - papayer
par tragus Mar 29 Nov 2022 - 7:25

» Dombeya x cayeuxii
par PierredeSFA Lun 28 Nov 2022 - 17:49

» Salvia puberula
par Vincent24 Lun 28 Nov 2022 - 17:03

» Pyrostegia venusta
par Sanfeliu Lun 28 Nov 2022 - 15:42

» Passiflora 'Byron Beauty'
par benji Lun 28 Nov 2022 - 15:28

» Tagetes lemmonii - tagète de Lemmon
par PierredeSFA Lun 28 Nov 2022 - 12:42

» Furcraea parmentieri (= Furcraea bedinghausii)
par KAWAN Lun 28 Nov 2022 - 12:20

» Déficoncours "FLASHY" - Les votes
par tragus Lun 28 Nov 2022 - 11:38

» Tetrapanax papyrifera
par cortejuan Lun 28 Nov 2022 - 11:18

» Phytolacca dioica - bel ombra
par benji Lun 28 Nov 2022 - 10:02

» Michou demande le nom de ce frelon???
par KAWAN Lun 28 Nov 2022 - 9:55

» Dioscorea elephantipes (= Testudinaria elephantipes)
par Régis Lun 28 Nov 2022 - 9:41

» Persicaria microcephala 'Red Dragon'
par Rémi44 Lun 28 Nov 2022 - 9:28

» Ipomoea indica (= Ipomoea learii)
par Veronica Lun 28 Nov 2022 - 9:20

» Viscum album - gui
par tragus Lun 28 Nov 2022 - 8:45

» Tous ces rosiers que l'on aime - floraisons 2022
par cugandense Lun 28 Nov 2022 - 8:34

» Schlumbergera - le genre - cactus de Noël
par cugandense Lun 28 Nov 2022 - 8:28

» Iris confusa
par cugandense Lun 28 Nov 2022 - 7:42

» Végétaliser un trottoir
par Veronica Lun 28 Nov 2022 - 0:02

» Identification plante
par neira Dim 27 Nov 2022 - 19:27

» Setaria palmifolia - sétaire à feuilles de palmier
par Gaëtan Dim 27 Nov 2022 - 17:24

» Roldana petasitis (= Senecio petasitis)
par Cormillonne Dim 27 Nov 2022 - 16:35

» Au pied de mon arbre ... - Les cimetières pleins de vie
par Régis Dim 27 Nov 2022 - 15:53

» Brugmansia - le genre
par Rémi44 Dim 27 Nov 2022 - 15:15

» Strelitzia reginae
par Rémi44 Dim 27 Nov 2022 - 15:07

» Aechmea fasciata
par Rémi44 Dim 27 Nov 2022 - 15:03

» La Guyane en 2018
par Vernousain Dim 27 Nov 2022 - 11:42

» Impatiens tinctoria
par Ronan Sam 26 Nov 2022 - 18:12

» Zanthoxylum armatum - poivre de Timut
par tragus Sam 26 Nov 2022 - 8:55

» Mespilus germanica - néflier
par tragus Sam 26 Nov 2022 - 8:50

» Ipomoea batatas - patate douce
par Michou Ven 25 Nov 2022 - 17:45

» Salvia mexicana 'Ocampo'
par PierredeSFA Ven 25 Nov 2022 - 8:34

» Semis de Protea
par PierredeSFA Ven 25 Nov 2022 - 8:32

» Geranium maderense - géranium de Madère
par jeyssi Jeu 24 Nov 2022 - 21:54

» Dolichos kilimandscharicus var. argyrophyllus (= Dolichos lablab) - dolique d'Egypte
par Michou Jeu 24 Nov 2022 - 17:48

» Punica granatum - grenadier commun
par PierredeSFA Jeu 24 Nov 2022 - 12:41

» Eucalyptus gunnii
par PierredeSFA Mer 23 Nov 2022 - 23:00

» Semer ??? Oui, oui et même à la folie, cela n'a que des avantages !
par PierredeSFA Mer 23 Nov 2022 - 19:13

» Bauhinia purpurea ?
par PierredeSFA Mer 23 Nov 2022 - 12:47

» Identification arbuste - Osyris lanceolata [Identification]
par tragus Mer 23 Nov 2022 - 7:21

» Retama monosperma - genêt blanc
par PierredeSFA Mar 22 Nov 2022 - 19:42

» Bauhinia variegata
par benji Mar 22 Nov 2022 - 18:46

» Nicotiana glauca
par tragus Mar 22 Nov 2022 - 18:46

» Solandra maxima
par Cormillonne Mar 22 Nov 2022 - 15:05

» Tagetes minuta - tagète des décombres
par Michou Mar 22 Nov 2022 - 9:30

Le Deal du moment :
Pack Smartphone Samsung Galaxy S22 6.1″ + Galaxy ...
Voir le deal
599 €

comment gérer le fumier au jardin

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

comment gérer le fumier au jardin Empty comment gérer le fumier au jardin

Message  Aurore91 Mar 17 Mai 2016 - 12:31

Bonjour les jardiniers cheers

Grâce à mon fidèle destrier retraité et à ses petits camarades de pré, j'ai à disposition du crottins à différents stades de décomposition,du vieux, du frais, avec ou sans paille...
J'ai aussi accès au centre équestre, mais la nourriture est moins "bio"...

Mes questions sont les suivantes :
- mon terrain étant quelque peu argileux, quelle est la meilleure méthode pour lui apporter du fumier ? surface et bêcher - bêcher, mélanger, en surface et laisser poser, creuser des tranchées, incorporer le fumier et refermer... vu l'état de mon terrain en ce moment et des ses centaines d'herbes que j'aimerai, je l'avoue, ne plus voir, cf ce post : https://fjpower.forumgratuit.org/t8198-est-ce-desherbable-je-suis-envahie#153189
- Faut-il / peut-on mettre le fumier "pur" (cela m'arrangerai, car il n'y a pas des masses de pailles (le crottin par contre oui !)
- mieux vaut attendre l'automne pour faire le tri ?
- si je dois virer toutes les herbes envahissantes, j'imagine qu'il vaut mieux commencer par là, puis mettre le fumier ?
- mieux vaut-il rapatrier du fumier sur mon terrain et le stocker pour qu'il continue de murir ?

Merci à vous !

Aurore91

Messages : 1083
Date d'inscription : 20/02/2016
Région : Ile-de-France / Nord Essonne
Activités : plantes, chevaux, insectes, petites et grosses bêtes à poils, à plumes ou à chitine
Humeur : Pour moi, un arbre, un arbuste, une plante, c'est comme un Pokémon : je les veux tous !!!

Revenir en haut Aller en bas

comment gérer le fumier au jardin Empty Re: comment gérer le fumier au jardin

Message  Aurore91 Mer 18 Mai 2016 - 10:25

Mince, je vous ai refroidi avec mon sujet fumant tongue

Ou alors existe-t-il un site explicatif ?
Je n'ai pas trouvé de post ici en passant par le moteur de recherche.


Aurore91

Messages : 1083
Date d'inscription : 20/02/2016
Région : Ile-de-France / Nord Essonne
Activités : plantes, chevaux, insectes, petites et grosses bêtes à poils, à plumes ou à chitine
Humeur : Pour moi, un arbre, un arbuste, une plante, c'est comme un Pokémon : je les veux tous !!!

Revenir en haut Aller en bas

comment gérer le fumier au jardin Empty Re: comment gérer le fumier au jardin

Message  neira Mer 18 Mai 2016 - 10:29

comment gérer le fumier au jardin 364495
moi je ne peux t'aider , aucune expérience de fumier sur argile comment gérer le fumier au jardin 124991

_________________
Le génie de l'homme n'a pas encore égalé la photosynthèse

Iris sur Flick'r
neira
neira
Magic'B

Messages : 46204
Date d'inscription : 16/10/2010
Région : Pôle nord centre
Activités : Cultivatrice exotique
Humeur : verdoyante

Revenir en haut Aller en bas

comment gérer le fumier au jardin Empty Re: comment gérer le fumier au jardin

Message  AnJo11 Mer 18 Mai 2016 - 11:26

bon, je me crucifie, j'y vais jocolor

le fumier (mélange paille, resquits de foin et aliments, crottin et urine très concentrée en urée, et parfois aussi copeaux ou autres supports organiques, genre broyats, carton déchiqueté etc...) en provenance des centres équestres contient en plus forcément au minimum des résidus de vermifuges et parfois d'autres produits chimiques genre antibios ou autres (traitement d'une galle par exemple), plus les traces éventuelles des chimies apportées par l'alimentation.

Bon, c'est pas reluisant, certains centres traitent bcp, faut connaitre un peu ce qui s'y fait...
mais c'est vrai pour pratiquement toutes les matières issues de l'agriculture, de l'élevage, de la viti et autres sources potentielles de M.O. (matières organiques)

Maintenant, faut se dire que le bénéfice est quand même très net, et que le risque reste bas, d'autant que la décomposition et l'action des mico-organismes du sol réduisent pas mal de substances à des métabolites moins ou pas toxiques.
Et que peut repassent dans les plantes ensuite (mais ceci est variable selon les espèces)
Le compostage chaud fait de même, désinfecte bien et tue les graines de la plupart des adventices, mais entraine aussi une grande perte d'azote. C'est néanmoins une bonne manière d'améliorer des déchets organiques à priori pas top, ou a risques, comme les déjections humaines (et canines, félines et autres domestiques familiaux) généralement porteuses de parasites, et d'en faire un excellent amendement...Si on a de gros volumes facilement, c'est une très bonne voie...

Le fumier de cheval chauffe très fort, on en faisait des couches chaudes jadis...ensuite c'est un engrais puissant, mais pas "brulant" pour les plantes, précisément parce que l'azote a été bcp consommé...et débarrassé des graines non désirées, car épandu en direct, il en est très riche!
Pour être clair, moi je m'en sers pour végétaliser des sols décapés ou bouleversés (massacrés) après un chantier et éviter l'installation de plantes indésirables, et c'est impressionnant ce qui lève , en l’étalant direct en surface (comme les vieux foins)

Voilà en résumé pour le fumier;


le crottin, lui, c'est simple, il contient quasi pas d'azote, c'est de la fibre, on le voit bien après quelques jours de pluie , il ne reste que ça.
Pas très riche, ne brule pas les plantes, on peut le mettre direct sorti du luc du cheval au pied des plantes, auxquelles il apporte quand même qq nutriments très bénéfiques (les pélargos adorent par exemple), bon effet de mulching, peu de graines dedans (mais y en a quand même, ma montagne est semée de plein d'espèces utiles pour mes tondeuses automotrices 4X4 à éjection postérieure par leurs propres déjections...
Le pâturage crée la prairie...

Le sol argileux, j'ai connu ça avant, en argilo-calcaire, ce qui j'espère est ton cas, parce que c'est le meilleur potentiel.
Même très lourd, compacté, massacré, si on lui apporte de la M.O. en quantité, on obtient au final une merveille de terre arable ou le complexe argilo-humique très stable et aux qualités multiples est un miracle permanent...

Dans les autres sols où les trois matières ne sont pas réunies (argile, M.O.; et calcium) celui ci ne peut pas se créer, et on doit sans cesse faire des apports, car on a l'impression (fondée) que les M.O. y fondent...l'humus qui peut s'y former et surtout s'y stocker est plus fragile, moins abondant...

Le crottin, riches en cellulose (voire lignine si comme les miens ils ébranchent pas mal) est de toute façon un apport bénéfique pour le sol.
On peut le mélanger superficiellement à la terre sans soucis pour la plupart des plantes, en terre lourde ça l'aère...

à priori et de façon surprenante il y a peu de risques de transmission de parasitisme par les crottins utilisés ainsi, les ascaris équins ne sont pas bien accueillis dans notre tractus, ce qui est heureux vu qu'on dirait des spaghettis, très impressionnant, mais des cas sont néanmoins connus.
Les autres parasites sont neutres pour nous;
Le fumier de cheval est réputé riche en bactérie clostridium tetani, je n'en sais rien en fait, mais vaut mieux être vacciné quand on jardine de toute façon...

en conclusion, de toute façon, pour moi toute matière organique (raisonnablement propre) est bonne pour un sol quel qu'il soit, faut juste gérer les inconvénients d'usage de chacune en fonction du but recherché...
@

AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 4561
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

comment gérer le fumier au jardin Empty Re: comment gérer le fumier au jardin

Message  Aurore91 Mer 18 Mai 2016 - 13:37

Merci Neira et Anjo,

Je récupèrerai donc le fumier du pré, mon gros est nourri à l'herbe et au foin, ainsi qu'aux floconnés pendant l'hiver, un peu moins mauvais, si on peut dire, que les granulés.
Le vermifuge difficile de s'en passer, je partage mon pré avec d'autres chevaux et personnes.
Et c'est vrai que pour avoir connu un cheval infesté, c'est impressionnant.
Revenons à nos moutons chevaux !
Comme mon gros et ses copains gâchent pas mal, il y a un bel espace de foin mélangé aux crottins et urines, je pourrai en prendre aussi.
Pour les traitements antibio, cela remonte à 2012.

Pour mon sol, j'ai fait le test du vinaigre blanc ce n'est pas concluant... mais j'ai plein de pierre meulière (j'adore creuser et en trouver des grosses - tout est relatif, je peux les porter !).

J'en ai appris plein sur la production de mes bestioles préférées, merci !

Je sais ce que je fais à ma prochaine visite !
(déjà la dernière fois, j'en ai pris un peu, la tronche de mon loulou me voyant remplir des sacs de crottins jocolor )

Aurore91

Messages : 1083
Date d'inscription : 20/02/2016
Région : Ile-de-France / Nord Essonne
Activités : plantes, chevaux, insectes, petites et grosses bêtes à poils, à plumes ou à chitine
Humeur : Pour moi, un arbre, un arbuste, une plante, c'est comme un Pokémon : je les veux tous !!!

Revenir en haut Aller en bas

comment gérer le fumier au jardin Empty Re: comment gérer le fumier au jardin

Message  pamina Mer 18 Mai 2016 - 20:26

Et bien merci à tous !  Very Happy
Moi aussi je viens d'apprendre plein de choses.

Car figurez-vous que je viens de trouver une mine... de crottin... à 10 mètres de mon lieu de bricolage vigneronesque.
J'en avais déjà ramassé sur le chemin, où les grosses bestioles d'à côté se promènent de temps en temps, mais là, c'est la mine. Je suppose que ça évite d'en avoir à trop en transporter : ils le vident directement depuis le pré, par dessus la clôture, dans une espèce de fossé en bordure de champs, que pas grand monde doit voir, derrière une masse d'aubépine.
Je suis allée y faire des photos, (et parloter à beau dada qui commence à s'habituer à moi)... et j'ai failli me vautrer dedans.

J'ai fissa rempli un seau, la prochaine fois j'y vais avec la remorque.
comment gérer le fumier au jardin 124991

On peut en mettre dans les iris du crottin ? Et quand ?

Et sur les rosiers c'est quand et combien de fois ?

Crucifié pour crucifié, Anjo, tu peux en remettre une petite louche steuplé ?

comment gérer le fumier au jardin 568652


EDIT : on s'est un peu écarter de la question "terrain argileux", mais bon.
Le mien ne l'est pas vraiment.

_________________
L'urgent est fait. L'impossible est en cours. Pour les miracles, prévoir un délai.
pamina : galerie photos --------------- FJpower! : répertoire général des plantes
pamina
pamina
administratopathe heuristique

Messages : 12308
Date d'inscription : 23/09/2010
Région : Provence (13)
Humeur : explosée

Revenir en haut Aller en bas

comment gérer le fumier au jardin Empty Re: comment gérer le fumier au jardin

Message  Abeille26 Mer 18 Mai 2016 - 22:49

depuis que nous n'avons plus de moutons et brebis, des chevaux viennent tondre le pré de temps en temps ( oui car lorsqu'il n'y a plus d'herbe, ils vont ailleurs ) ! et Mr Abeille ramasse le crottin. rien ne se perd. mais cela a bien amélioré notre sol depuis 25 ans que je jardine dans ce qu'il y avait de plus ingrat et caillouteux !

en ce qui concerne le crottin de cheval
- il en met sur le tas de compost végétal, une couche de déchets du jardin, une couche de crottin,
- il le stocke dans d'anciennes poubelles carré à roulettes de la commune et là cela fait au bout de quelque temps de la matière organique bien décomposée
- parfois il le met pas décomposé au pied des arbustes, bon paillage pour l'été, mais j'aime moins, pas trop esthétique comme paillage !!

pas d'expérience sur un terrain comme le tien

Abeille26
Abeille26
assurancetoufleurix

Messages : 6523
Date d'inscription : 17/03/2012
Région : grand nord de la Provence
Activités : vous être trop curieux
Humeur : ca dépend .. du vent

Revenir en haut Aller en bas

comment gérer le fumier au jardin Empty Re: comment gérer le fumier au jardin

Message  pamina Jeu 19 Mai 2016 - 1:24

pas d'expérience sur un terrain comme le tien
Le mien ou celui d'Aurore ?
Parce que là, j'ai un peu squatté son sujet...
Laughing

Et tu en mets aux Iris ?

_________________
L'urgent est fait. L'impossible est en cours. Pour les miracles, prévoir un délai.
pamina : galerie photos --------------- FJpower! : répertoire général des plantes
pamina
pamina
administratopathe heuristique

Messages : 12308
Date d'inscription : 23/09/2010
Région : Provence (13)
Humeur : explosée

Revenir en haut Aller en bas

comment gérer le fumier au jardin Empty Re: comment gérer le fumier au jardin

Message  neira Jeu 19 Mai 2016 - 6:17

comment gérer le fumier au jardin 124991 et ça marcherait les iris avec du crottin d'âne ?

_________________
Le génie de l'homme n'a pas encore égalé la photosynthèse

Iris sur Flick'r
neira
neira
Magic'B

Messages : 46204
Date d'inscription : 16/10/2010
Région : Pôle nord centre
Activités : Cultivatrice exotique
Humeur : verdoyante

Revenir en haut Aller en bas

comment gérer le fumier au jardin Empty Re: comment gérer le fumier au jardin

Message  Abeille26 Jeu 19 Mai 2016 - 7:25

Je répondais à Aurore pour le pas d'expérience sur le terrain

Oui sur les iris le compost , il en a mis une bonne couche cet hiver après le désherbage de ceux de l'entrée et une belle floraison cette annee , mais surtout tranquille pour le moment pour l'herbe
Abeille26
Abeille26
assurancetoufleurix

Messages : 6523
Date d'inscription : 17/03/2012
Région : grand nord de la Provence
Activités : vous être trop curieux
Humeur : ca dépend .. du vent

Revenir en haut Aller en bas

comment gérer le fumier au jardin Empty Re: comment gérer le fumier au jardin

Message  neira Jeu 19 Mai 2016 - 7:44

merci
je crains toujours que ce soit trop frais , et que cela "brûle ' les plantes

_________________
Le génie de l'homme n'a pas encore égalé la photosynthèse

Iris sur Flick'r
neira
neira
Magic'B

Messages : 46204
Date d'inscription : 16/10/2010
Région : Pôle nord centre
Activités : Cultivatrice exotique
Humeur : verdoyante

Revenir en haut Aller en bas

comment gérer le fumier au jardin Empty Re: comment gérer le fumier au jardin

Message  Aurore91 Jeu 19 Mai 2016 - 8:39

Au contraire, c'est super d'avoir des informations pour tout type de sol !
Je devrais éditer mon titre non ? en retirant la précision du sol.
Comme ça tout le monde peut y aller de son expérience :-)

Aurore91

Messages : 1083
Date d'inscription : 20/02/2016
Région : Ile-de-France / Nord Essonne
Activités : plantes, chevaux, insectes, petites et grosses bêtes à poils, à plumes ou à chitine
Humeur : Pour moi, un arbre, un arbuste, une plante, c'est comme un Pokémon : je les veux tous !!!

Revenir en haut Aller en bas

comment gérer le fumier au jardin Empty Re: comment gérer le fumier au jardin

Message  Abeille26 Jeu 19 Mai 2016 - 9:06

neira a écrit:merci
je crains toujours que ce soit trop frais , et que cela "brûle ' les plantes

le crottin de cheval ne brule pas les plantes, mais je ne trouve pas cela esthétique .... donc il le met dans le compost , et c'est cela qu'il a mis sur les iris.

par contre le crottin ramassé mis au pied des arbustes, comem il ne pleut pas ici les 3/4 mois d'été, cela reste tel quel, mais ne brule pas.
Abeille26
Abeille26
assurancetoufleurix

Messages : 6523
Date d'inscription : 17/03/2012
Région : grand nord de la Provence
Activités : vous être trop curieux
Humeur : ca dépend .. du vent

Revenir en haut Aller en bas

comment gérer le fumier au jardin Empty Re: comment gérer le fumier au jardin

Message  Vincent24 Jeu 19 Mai 2016 - 9:42

neira a écrit:merci
je crains toujours que ce soit trop frais , et que cela "brûle ' les plantes

Tu n'as pas lu ce qu'a écrit AnJo ! Laughing
Vincent24
Vincent24
xériquentrotre

Messages : 9385
Date d'inscription : 30/04/2012
Région : Dordogne - Périgord noir
Humeur : flurp piti flurp

Revenir en haut Aller en bas

comment gérer le fumier au jardin Empty Re: comment gérer le fumier au jardin

Message  neira Jeu 19 Mai 2016 - 10:02

sisi Crottin à chaud ................> ne brûle pas comment gérer le fumier au jardin 124991

_________________
Le génie de l'homme n'a pas encore égalé la photosynthèse

Iris sur Flick'r
neira
neira
Magic'B

Messages : 46204
Date d'inscription : 16/10/2010
Région : Pôle nord centre
Activités : Cultivatrice exotique
Humeur : verdoyante

Revenir en haut Aller en bas

comment gérer le fumier au jardin Empty Re: comment gérer le fumier au jardin

Message  AnJo11 Jeu 19 Mai 2016 - 10:30

décidément, cette discussion scatologique roule bien, comme les crottins de l'âne, plus petits et compacts, mais tout aussi bons pour les plantes...
J'ai eu l'occasion de constater que ces bestioles ont des crottoirs, ce qui facilite le ramassage (prosaïquement les endroits où ils stationnent longtemps), où leurs piétinements et les urines désherbent pas mal...
J'ai eu l'occasion de constater que les iris, où mes délicates bestioles larguent sans vergogne, comme partout où bon leur chante, apprécient fort cette manne, sans aucuns inconvénients...

Comme le dit justement Abeille, si ça ne brule pas, ça améliore vraiment bien les sol, grâce à sa richesse en cellulose, mais aussi je crois au douillet accueil pour la pedofaune/flore que le crottin offre.
J'ai pu constater que du crottin un peu lavé et délité fait un excellent support de culture, je me suis déjà amusé à semer dans des boulettes ou des pots remplis de crottin pur, et ça marche très bien, mais faut arroser régulièrement, ça ne retient pas l'eau comme un bon terreau...
@

AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 4561
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

comment gérer le fumier au jardin Empty Re: comment gérer le fumier au jardin

Message  neira Jeu 19 Mai 2016 - 10:59

comment gérer le fumier au jardin 203146 mon jardin ma clairière étant voisine d'un pré d'une clairière à ânes , tu comprendras que cela me titille d'aller brouetter de ce côté là ...

_________________
Le génie de l'homme n'a pas encore égalé la photosynthèse

Iris sur Flick'r
neira
neira
Magic'B

Messages : 46204
Date d'inscription : 16/10/2010
Région : Pôle nord centre
Activités : Cultivatrice exotique
Humeur : verdoyante

Revenir en haut Aller en bas

comment gérer le fumier au jardin Empty Re: comment gérer le fumier au jardin

Message  AnJo11 Jeu 19 Mai 2016 - 11:57

En général, si les ayants droits de ces merveilleux crottins n'en ont l'usage, ils sont ravis qu'on en dégage le terrain de jeux de leurs gros lapins, ne serait ce que pour limiter les auto ré-infestations parasitaires...

Le mieux est de leur faire part de cette scatophilie, parfois certains vont jusqu'à mettre à dispo du matériel idoine hachement pratique : c'est comme ça qu'un soir je suis arrivé avec 6Tonne de fumier là où je créchais dans le Lauragais, juste pour avoir demandé si je pouvais en prendre un sac ou deux...fallait juste que je le sorte de l'ancienne bergerie...
... mais j'ai eu, en plus du méga tracteur plus la maousse remorque pour le transporter, une fourche hydraulique pour faire le plein bien tassé...
royal quoi!
mais je bossais dans le monde agricole depuis des années, qui est un petit monde très consanguin où tout se sait et tous se connaissent, et visiblement, ce paysan que je ne connaissais pas moi même ne manquait pas d'infos sur moi, et en dehors de mon caractère spécial et de mes cheveux longs, je bénéficiais visiblement d'une très bonne réputation... agricole.
j'avais quand même été surpris de son offre! même si ça l’arrangeait bien, j'avais entre les mains des dizaines de milliers de francs de matos...
Du coup je lui ai vidé toute sa bergerie, devait y en avoir 100 tonnes, des années d'entassage bien compact, ai pris ce qui me over suffisait, refusé tout paiement pour mon réel travail, et me suis créé de fait un excellent soutien local dans la branche dure de la FNSEA locale, tout en gardant ma liberté de parole...

En tout cas, vaut tjrs mieux demander avant d'aller ramasser qq chose chez l'autrui d'à coté, histoire de voisiner en paix durable... comment gérer le fumier au jardin 568652
@

AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 4561
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

comment gérer le fumier au jardin Empty Re: comment gérer le fumier au jardin

Message  neira Jeu 19 Mai 2016 - 12:08

comment gérer le fumier au jardin 364495 comment gérer le fumier au jardin 364495 comment gérer le fumier au jardin 364495
je suis pliée sur mon clavier !! j'en pleure

Rien d'aussi ambitieux de ma part : quelques ânes pour touristes de passages et quelques petits tas oubliés qui n'intéressent personne .. un accès totalement libre ...
le genre de chose à ramasser avec un seau et une petite pepelle non motorisée , histoire de contenter quelques plantounes

_________________
Le génie de l'homme n'a pas encore égalé la photosynthèse

Iris sur Flick'r
neira
neira
Magic'B

Messages : 46204
Date d'inscription : 16/10/2010
Région : Pôle nord centre
Activités : Cultivatrice exotique
Humeur : verdoyante

Revenir en haut Aller en bas

comment gérer le fumier au jardin Empty Re: comment gérer le fumier au jardin

Message  AnJo11 Jeu 19 Mai 2016 - 12:25

tu pourras te débarrasser de ton pain sec en paiement de cet or en boulette, ils seront ravis!

Pour en revenir aux iris, en dehors des crottins qui leur tombent dessus de par la grâce des hasards des saint sphincters, je leur balance sans vergogne aucune ceux qui sont tombés sur les chemins, ainsi qu'aux autres plantes, sans distinction ni précaution, et ce depuis des années, et tout le monde va vraiment trèèèès bien...
ça compense largement ce que mes psychoquatrepathes cassent, piétinent ou bouffent...
@

AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 4561
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

comment gérer le fumier au jardin Empty Re: comment gérer le fumier au jardin

Message  pamina Jeu 19 Mai 2016 - 13:37

dan a écrit:je crains toujours que ce soit trop frais , et que cela "brûle"
Pareil. D'où ma question, précisément sur les iris qui ont, pour rappel, les rhizomes à l'air...

(Et oui, Abeille, j'avais bien lu Anjo.)  Very Happy

Pour la plantation des rosiers, on conseille de mettre le fumier au fond, de remettre de la terre, mélanger, pui, mettre la plante, pour ne pas qu'elle ait les racines en contact direct avec le fumier. Bon, c'est ce qu'on m'a dit la seule fois où j'ai planté un rosier avec non pas du fumier, d'ailleurs, mais du crottin d'âne.
Et il va plutôt bien. (Je crois qu'il aimerait bien maintenant un peu de crottin au pied. Je m'en vais le satisfaire sans tarder.

danette a écrit:cela me titille d'aller brouetter de ce côté là ...
Depuis 3 ans, ça me titillait aussi... mais comme Anjo, je ne me sers pas sans demander. Chaque soir (quand je suis à la dite vigne, s'entend) j'entends le gars venir faire son ramassage, mais la configuration du site faisant, je n'avais encore pas fait le pas d'aller à sa rencontre. (Je l'entends, mais je ne le vois pas. Et lui non plus.)
C'est pourquoi, ayant découvert le tas, hors clôture et qui pour le coup, est chez moi... je pense que clairement, ça les arrange qu'on en enlève un peu. Et je compte pas y aller au tracto. Deux ou trois brouettes et j'en aurai pour l'année.
bounce

En plus, du coup, c'est du crottin bien aéré.

Conclusion : la semaine prochaine, j'entreprends la chose. Pour tous les iris et rosiers, ça fera déjà un peu de boulot.
bounce bounce bounce

Fini la pépelle et le seau sur le chemin !!
J'y vais avec la remorque.


Aurore : je modifie le titre.

Ceci dit, la gestion réelle sur terrain vraiment argileux reste une question pas tout à fait résolue, je pense...?

_________________
L'urgent est fait. L'impossible est en cours. Pour les miracles, prévoir un délai.
pamina : galerie photos --------------- FJpower! : répertoire général des plantes
pamina
pamina
administratopathe heuristique

Messages : 12308
Date d'inscription : 23/09/2010
Région : Provence (13)
Humeur : explosée

Revenir en haut Aller en bas

comment gérer le fumier au jardin Empty Re: comment gérer le fumier au jardin

Message  Aurore91 Jeu 19 Mai 2016 - 13:47

Petit aparté : pas trop de pain sec pour les équidés, pas top pour la santé (en trop grand nombre bien sur, mais pour avoir vu des personnes pensant bien faire déverser des sacs entiers de boulangerie remplis de pains secs, mieux vaut prévenir que ne pas pouvoir guérir...) et aussi, sur les vieux chevaux qui n'ont plus beaucoup de dents ou des problèmes de mastication, ils peuvent s'étouffer (vu aussi).
Idem pour les pommes, à couper en deux voire quatre au risque de les voir l'avaler entière.
Je referme la parenthèse :-)

Pour revenir à notre discussion scatophile bien engagée, quel bol d'avoir des coins wc !
J'avais réussi à éduquer mes deux chevaux à l'époque, mais depuis que mon vieux n'est plus de ce monde et que donc mon moins vieux se retrouve avec des "cradocs" qui étalent leurs crottins partout dans les hectares... c'est un peu plus long pour le ramassage bounce

A vos sacs, brouettes et remorques !
(mais pourquoi n'ai-je pas de remorque :-((( !)

Aurore91

Messages : 1083
Date d'inscription : 20/02/2016
Région : Ile-de-France / Nord Essonne
Activités : plantes, chevaux, insectes, petites et grosses bêtes à poils, à plumes ou à chitine
Humeur : Pour moi, un arbre, un arbuste, une plante, c'est comme un Pokémon : je les veux tous !!!

Revenir en haut Aller en bas

comment gérer le fumier au jardin Empty Re: comment gérer le fumier au jardin

Message  pamina Jeu 19 Mai 2016 - 15:19

La remorque, je sens que ça va pas traîner. comment gérer le fumier au jardin 496499


Et pour l'aparté, ce genre de bons conseils est toujours bon à dire, ou à répéter.
Merci !

_________________
L'urgent est fait. L'impossible est en cours. Pour les miracles, prévoir un délai.
pamina : galerie photos --------------- FJpower! : répertoire général des plantes
pamina
pamina
administratopathe heuristique

Messages : 12308
Date d'inscription : 23/09/2010
Région : Provence (13)
Humeur : explosée

Revenir en haut Aller en bas

comment gérer le fumier au jardin Empty Re: comment gérer le fumier au jardin

Message  Cormillonne Dim 30 Oct 2016 - 19:14

Et moi je me demande si je ne  pourrais pas récupérer les crottes de chiens et  chats car j'en jette un paquet? et comment les utiliser quelqu'un a déjà fait l'expérience comment gérer le fumier au jardin 40356 comment gérer le fumier au jardin 763795
Cormillonne
Cormillonne

Messages : 4771
Date d'inscription : 16/04/2012
Région : Charente-Maritime
Activités : Retraitée
Humeur : Très bonne au milieu de mes plantes

Revenir en haut Aller en bas

comment gérer le fumier au jardin Empty Re: comment gérer le fumier au jardin

Message  LardyMum Dim 29 Sep 2019 - 9:31

Je consulte assez souvent la rubrique jardinage sur LeBonKoin et je viens de trouver quelqu'un qui accepte de livrer jusqu'à chez moi. Auparavant, je ne trouvais que des annonces avec un rayon de livraison trop court ou alors il fallait venir chercher la matière sur place. Je n'ai pas de remorque et mon coffre ne pourrait éventuellement contenir que quelques sacs. Bref, je suis très contente d'avoir trouvé un filon.

Avant de me mettre d'accord pour une date avec l'annonceur et bien qu'ayant lu avec attention vos diverses interventions, j'ai quelques questions à vous poser.

Déjà, je ne sais pas trop où stocker les environ 2m³ que semble contenir sa remorque. Je n'ai jamais eu la notion de volume et me plante systématiquement lorsque par exemple je dois transvaser quelque chose dans un récipient de forme différente.

Je vais sans doute poser une vieille toile cirée au sol (environ 2,20m x 1,40 m) et lui demander de déverser le crottin dessus mais est-ce que ça sera assez grand ? Ça doit être comme la terre, ça doit foisonner.
Ensuite, je remplirai les deux composteurs dont je dispose où le compost ne se fait pas, faute de matière azotée en suffisance.

Forcément il restera du surplus et c'est là que j'ai besoin de vos conseils :
- si j'en répands sur le potager abandonné cette année, dois-je écarter le foin que j'avais mis pour tenter de maintenir une certaine fraîcheur ou dois-je le poser par dessus ?
- j'ai cru comprendre que ça ne brûle pas les plantes et donc j'ai l'intention d'en mettre au pied d'un grand nombre que ma terre ne suffit pas à nourrir suffisamment. Si je le fais à l'automne, est-ce que ça ne risque pas de les stimuler au mauvais moment et de les fragiliser pour résister à l'hiver en devenant trop tendres ?
- et dernière question d'une pas douée   Embarassed  est-ce que le crottin est malodorant pendant longtemps ou est-ce que ça s'estompe très vite ?
LardyMum
LardyMum

Messages : 2523
Date d'inscription : 16/05/2018
Région : Nord-Ouest de Narbonne-Nord Est de Lézignan
Humeur : curieuse

Revenir en haut Aller en bas

comment gérer le fumier au jardin Empty Re: comment gérer le fumier au jardin

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum