FJpower !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
» Heteromorpha arborescens - arbre persil
par BUGADE Aujourd'hui à 16:28

» Rusticité du strelitzia
par j-m56 Aujourd'hui à 16:15

» Pinus wallichiana - pin pleureur de l'Himalaya
par KAWAN Aujourd'hui à 12:01

» Michou - un jardin de curiosités et de rêves, voici l'oasis botanique de Marie-Jo et de Michel (44)
par Michou Aujourd'hui à 11:40

» Portugal - Archipel des Açores - Ilha do Pico
par KAWAN Aujourd'hui à 9:58

» Déficoncours "Du givre à la glace " - Les participations
par Michou Hier à 20:47

» Senecio grandifolius
par Michou Hier à 20:24

» Debregeasia longifolia - orange sauvage
par Michou Hier à 18:58

» Erythrina humeana
par Michou Hier à 18:42

» Brugmansia sanguinea
par Michou Hier à 18:27

» Capsicum baccatum - piment clochette
par Michou Hier à 16:36

» Dahlia imperialis
par Michou Hier à 16:17

» Cryptomeria japonica
par Michou Hier à 16:00

» Searsia lancea (= Rhus lancea)
par benji Hier à 12:30

» Si l'on parlait du temps qu'il fait - 2022
par benji Hier à 12:16

» Bryophyllum daigremontiana (= Kalanchoe daigremontiana)
par tragus Hier à 11:32

» Plumeria - frangipanier
par benji Ven 21 Jan 2022 - 12:33

» Brugmansia - le genre
par benji Ven 21 Jan 2022 - 11:34

» Billbergia x windii
par KAWAN Ven 21 Jan 2022 - 9:23

» Ampelaster carolinianus
par KAWAN Ven 21 Jan 2022 - 9:17

» Hedera atypique mais qui suis je? ????
par KAWAN Ven 21 Jan 2022 - 9:01

» Nouvelle année, nouvelles pousses
par tragus Ven 21 Jan 2022 - 8:09

» Araucaria araucana - désespoir du singe
par tragus Ven 21 Jan 2022 - 8:07

» Eriocephalus africanus
par Michou Jeu 20 Jan 2022 - 20:31

» Calocedrus decurrens (= Libocedrus) - cèdre blanc
par tragus Jeu 20 Jan 2022 - 17:28

» Crassula ovata (bonsaï)
par j-m56 Jeu 20 Jan 2022 - 16:39

» Pierre - Jardin d'acclimatation privé : l'Oasis (66)
par Vincent24 Jeu 20 Jan 2022 - 9:41

» Acclimatation des plantes et changement climatique
par Vincent24 Jeu 20 Jan 2022 - 9:30

» Aculops fuchsiae - galle du fuchsia
par tragus Jeu 20 Jan 2022 - 8:54

» Pyrrosia lingua - pyrosie lingulaire
par PierredeSFA Jeu 20 Jan 2022 - 7:47

» Grindelia robusta - Grindélie robusta
par Michou Mar 18 Jan 2022 - 20:54

» Asparagus densiflorus 'Meyersii'
par tragus Mar 18 Jan 2022 - 17:31

» Myrtus communis - myrte commun
par Michou Mar 18 Jan 2022 - 15:31

» Sarcococca - le genre
par Michou Mar 18 Jan 2022 - 15:29

» Physalis peruviana - coqueret du Pérou
par Rémi44 Mar 18 Jan 2022 - 14:14

» Abutilon - le genre
par Rémi44 Mar 18 Jan 2022 - 14:08

» Chats
par Rémi44 Dim 16 Jan 2022 - 15:30

» Daphne x transatlantica 'Eternal Fragrance'
par Rémi44 Dim 16 Jan 2022 - 15:29

» Marlothistella uniondalensis
par Cormillonne Dim 16 Jan 2022 - 15:15

» Des vases et des plantes
par Rémi44 Dim 16 Jan 2022 - 10:31

» Citrus limon - citronnier des quatre saisons
par benji Dim 16 Jan 2022 - 9:49

» Rémi - Mon (tout) petit jardin en mode tropical
par cugandense Dim 16 Jan 2022 - 8:04

» Iris 'Jacquesiana' - Jean-Nicolas Lémon 1840
par Squalens Sam 15 Jan 2022 - 18:01

» Premiers trésors de 2022 ou lorsque les plante font de la résistance
par cugandense Sam 15 Jan 2022 - 17:36

» Daphne odora 'Aureomarginata'
par Rémi44 Sam 15 Jan 2022 - 15:06

» Aspidistra elatior - aspidistra élevé
par Rémi44 Sam 15 Jan 2022 - 14:15

» Buddleja longiflora et Buddleja speciosissima
par KAWAN Sam 15 Jan 2022 - 10:50

» Adiantum venustum
par tragus Sam 15 Jan 2022 - 9:26

» Yucca filifera
par KAWAN Sam 15 Jan 2022 - 9:25

» Edgeworthia tomentosa (= Edgeworthia chrysantha)
par tragus Sam 15 Jan 2022 - 9:22

» Champignons de saison - 2022
par dijiris Sam 15 Jan 2022 - 6:37

» Agave filifera
par cugandense Ven 14 Jan 2022 - 18:55

» Parrotia persica - arbre de fer
par cugandense Ven 14 Jan 2022 - 18:43

» Agave horrida
par KAWAN Jeu 13 Jan 2022 - 22:12

» plantes dans le film "La panthère des neiges"
par Vincent24 Jeu 13 Jan 2022 - 14:26

» Begonia sutherlandii
par Vincent24 Jeu 13 Jan 2022 - 14:10

» Roldana petasitis (= Senecio petasitis)
par benji Jeu 13 Jan 2022 - 13:13

» Euphorbia pulcherrima (= Poinsettia pulcherrima) - étoile de noël
par benji Jeu 13 Jan 2022 - 12:32

» Pteroxygonum giraldii - [Identification]
par Vincent24 Mer 12 Jan 2022 - 11:41

» Michou... trois champignons dans son jardin a définir...????
par dijiris Mer 12 Jan 2022 - 7:08

» Cerinthe major - grand cérinthe, grand mélinet
par Michou Mar 11 Jan 2022 - 20:55

» Lachenalia - le genre
par PierredeSFA Mar 11 Jan 2022 - 20:54

» Sesbania punicea
par Michou Mar 11 Jan 2022 - 20:37

» Drimys winteri - canelle de Magellan
par neira Mar 11 Jan 2022 - 14:10

» Strelitzia reginae
par PierredeSFA Mar 11 Jan 2022 - 10:39

» Radermachera sinica
par tragus Mar 11 Jan 2022 - 7:36

» Sparrmannia africana - tilleul d'appartement
par tragus Mar 11 Jan 2022 - 7:35

» Clematis napaulensis
par cugandense Mar 11 Jan 2022 - 7:26

» Cymbidium hybride à déterminer.
par PierredeSFA Mar 11 Jan 2022 - 6:50

» Identification de grassouillettes
par cugandense Mar 11 Jan 2022 - 6:19

» Zanthoxylum armatum - poivre de Timut
par cugandense Mar 11 Jan 2022 - 5:54

» Michou... Un Salvia à définir... ???
par jeyssi Lun 10 Jan 2022 - 22:22

» Les botanistes
par Vernousain Lun 10 Jan 2022 - 17:20

» Tetrapanax papyrifera
par Cormillonne Lun 10 Jan 2022 - 12:41

» Haemanthus coccineus
par PierredeSFA Lun 10 Jan 2022 - 10:27

» Melia azedarach
par PierredeSFA Lun 10 Jan 2022 - 10:12

» Des devinettes au début de l'année...?? Michou. Déjà trouvées!!
par tragus Lun 10 Jan 2022 - 9:25

» Roystonea regia - palmier royal
par Lu May Dim 9 Jan 2022 - 15:14

» Persea americana - avocatier
par Michou Dim 9 Jan 2022 - 15:12

» Portugal - Archipel des Açores - Ilha de São Miguel
par Rémi44 Dim 9 Jan 2022 - 8:57

» Chamaerops humilis
par Rémi44 Dim 9 Jan 2022 - 8:54

» Bromeliaceae - famille - collections
par Rémi44 Sam 8 Jan 2022 - 16:07

» Plinia cauliflora - jaboticaba
par Rémi44 Sam 8 Jan 2022 - 15:48

» (972) Le jardin botanique de Balata - Martinique
par Vernousain Sam 8 Jan 2022 - 12:14

» Adromischus cooperi
par BUGADE Sam 8 Jan 2022 - 11:27

» Crassula lanuginosa
par Régis Sam 8 Jan 2022 - 9:03

» Melianthus major - grande mélianthe
par Michou Ven 7 Jan 2022 - 20:59

» Paederia lanuginosa
par Michou Ven 7 Jan 2022 - 20:35

» Clivia miniata
par tragus Ven 7 Jan 2022 - 17:47

» Philodendron 'Xanadu'
par tragus Ven 7 Jan 2022 - 17:44

-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% GARNIER Ma routine ultra doux avocat karité
8.99 € 15.09 €
Voir le deal

Aneilema aequinoctiale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aneilema aequinoctiale Empty Aneilema aequinoctiale

Message  eric13 Jeu 12 Mai 2016 - 20:16



menu Commelinaceae

famille - genres - Aneilema - répertoire - documentation

culture - discussions



Aneilema aequinoctiale (P. de Beauvois) G. Don in J. C. Loudon (1830)

Étymologie :
Aequinoctiale = équinoxial. En botanique, ce terme qualifie des fleurs qui s’ouvrent et se ferment chaque jour à des heures déterminées.

Synonymes :
Amelina wallichii C. B. Clarke (1874)
Aneilema adhaerens Kunth (1843)
Aneilema aequinoctiale var. adhaerens (Kunth) C. B. Clarke (1881)
Commelina aequinoctialis P. de Beauvois (1806)
Commelina equinoctialis P. de Beauvois (1806), orth. var.
Lamprodithyros adhaerens (Kunth) Hasskarl (1867)
Lamprodithyros aequinoctialis (P. de Beauvois) Hasskarl (1867)

Note : Aneilema aequinoctiale var. kirkii C.B.Clarke (1881) est placé actuellement dans la synonymie de Aneilema hockii ssp. hockii De Wildeman (1913), et Aneilema aequinoctiale var. minor C.B.Clarke (1881) dans la synonymie de Aneilema forsskalii Kunth (1843).

Distribution :
Afrique tropicale et du sud.
Aneilema aequinoctiale 26835730165_d1978d7f7c_o
Bénin, Ghana, Guinée, Côte d'Ivoire, Liberia, Nigeria, Burundi, République Centrafricaine, Cameroun, Congo, Guinée équatoriale, Rwanda, République Démocratique du Congo, Éthiopie, Soudan, Kenya, Tanzanie, Ouganda, Angola, Malawi, Mozambique, Zimbabwe, Afrique du Sud (Cap-Oriental, Cap-Nord, Cap-Occidental, KwaZulu-Natal, Gauteng, Mpumalanga, Nord-Ouest, Limpopo), Swaziland.

Habitat :
Forêts sempervirentes sèches ou humides, forêts de nuage et forêts rivulaires, plus particulièrement en lisière ou en clairière. Également en sous bois dense, le long des cours d'eau, et dans des environnements perturbés humides (pentes rocailleuses, bords des routes...). De 0 à 1950 m.

Description :

  • Description d'origine (en tant que Commelina aequinoctialis) dans Flore d'Oware et de Bénin, en Afrique, par A. M. F. J. Palisot-Beauvois (Paris, 1806).

  • D'après Faden (FTEA, 2012) :
    Plante vivace aux tiges décombantes pouvant dépasser les 2 mètres, pouvant s'agripper dans la végétation environnante grâce à de robustes poils crochus présents aussi sur les feuilles. Racines fines et fibreuses.
    Feuilles distiques, avec une gaine hirsute de 4,5 cm au maximum, lancéolées à ovales, 3 - 19 cm x 1 - 6 cm, apex aigu à acuminé, marges finement ciliées et scabrides. En plus des longs poils, la surface est pubérulente. On peut observer une certaine hétérophyllie avec deux types de feuilles : Celles de la base des tiges (proximales) sont pétiolées avec une base tronquée à cunéée ; celles du haut, près de l'inflorescence (distales) sont sessiles, avec une base arrondie à cordée et une gaine nettement plus courte.
    Inflorescences en thyrses de 2 à 12 cincinni de 8 cm avec 18 à 24 fleurs, généralement dressés, terminaux ou quelquefois latéraux aux axes pubérulents, pédoncule de 3 à 18 cm présentant une bractée foliacée à peu près en son milieu, bractéoles d'environ 1,5 à 3,5 mm de long en forme de coupe.
    Fleurs bisexuées et mâles, 19 - 29 mm de large avec des pédicelles érigés, sépales verts (quelquefois avec une tache rouge sur les latéraux), légèrement inégaux de 7 - 8 x 2,5 - 3,7 mm, pétales postérieurs jaune vif, de 11 - 16 x 11 - 17 mm, ovales avec une base tronquée à subcordée, un apex arrondi et un onglet poilu, pétale antérieur réfléchi, jaune pâle ou blanc verdâtre, lancéolé à elliptique ou oblong-elliptique de 7 - 9 x 3 - 3,5 mm, 3 staminodes jaunes avec des anthérodes bilobés, 2 étamines latérales avec un filet droit, recourbé à l'apex de 8 - 18 mm, avec de courts poils blancs, étamine médiane plus courte (4 - 8 mm), anthères jaunes à oranges.

Aneilema aequinoctiale est une plante facilement reconnaissable. Seule A. nyasense pourrait être confondue avec elle. Elle en diffère entre autre, par des fleurs plus petites sans poil sur l'onglet des pétales, et possédant des poils rouges sur les gaines foliaires (blancs chez A. aequinoctiale).

Aneilema aequinoctiale 26802424496_d5185f31a8
Plante in situ : Zimbabwe, Campsite, Chirinda Forest.
Photo © B. T. Wursten, avec l'aimable autorisation de son auteur.

Aneilema aequinoctiale 14435734639_aa9b640843
Plante en culture aux serres du Parc de la Tête d'Or – Lyon

Aneilema aequinoctiale 14642281433_f601311205
Plante en culture aux serres d'Auteuil – Paris

Aneilema aequinoctiale 14435713918_6f628a4c67_n Aneilema aequinoctiale 14642290423_fc6cf5bc38_n
Plante en culture : Inflorescence.

Aneilema aequinoctiale 14435555940_cc48637536_n
Plante en cultures : Graines.

Culture :
C'est une plante de culture facile en véranda supportant facilement des températures nocturnes fraîches (pointes à +2°C). Elle se reproduit facilement par boutures ou par semis.

Aneilema aequinoctiale 20164035819_cc542fc498
Semis spontané dans un pot d'Opuntia qui supporte les mêmes conditions en serre (sécheresse, plein soleil, température) que le cactus.

Utilisations :
Cette plante a de multiples utilisations en Afrique : les feuilles peuvent être cuites comme des épinards et les racines utilisées comme aliment pour le bétail. Elle a également des utilisations en médecine traditionnelle (affections cutanées, maladies de l'œil, constipation etc.).
En Ouganda elle est utilisée en automédication par les chimpanzés qui avalent les feuilles entières sans les mâcher : la présence de poils raides et crochus permettrait l'élimination mécanique des nématodes chez les animaux infectés.

Aneilema aequinoctiale 14621846972_84f6974a20_n Aneilema aequinoctiale 14435765659_6d64789d37_n
Plante en culture : Détails des longs poils sur les feuilles et la gaine.

Sources :
- Flora of Tropical East Africa (FTEA)- Commelinaceae, R. Faden (Kew Royal Botanic Gardens, 2012)
- Flora of Zimbabwe, fiche 112770
- World Checklist of Selected Plant Families (WCSP), Kew Royal Botanic Gardens, fiche 219963


Sauf mention contraire, photos E. Barbier (licence CC BY-NC-SA)
Mise à jour : mai 2016


menu Commelinaceae

famille - genres - Aneilema - répertoire - documentation

culture - discussions

eric13
eric13

Messages : 1158
Date d'inscription : 05/02/2016
Région : Allauch (13)
Activités : Jardinier

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum