FJpower !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
» Hedychium rubrum
par benji Aujourd'hui à 12:55

» Jadero07- jardin d'acclimatation en sud Ardèche
par Vincent24 Aujourd'hui à 11:03

» Végétaliser un trottoir
par daniela Aujourd'hui à 9:34

» Opuntia robusta
par daniela Aujourd'hui à 9:24

» Viscum album - gui
par Régis Aujourd'hui à 9:17

» La rentrée au jardin
par Vincent24 Aujourd'hui à 9:00

» Persicaria odorata - coriandre vietnamienne
par daniela Aujourd'hui à 7:53

» Vitis labrusca et cultivars dérivés - vigne framboise
par cugandense Aujourd'hui à 7:49

» Phoenix dactylifera - palmier dattier
par tragus Aujourd'hui à 7:27

» Alocasia zebrina
par Vernousain Hier à 20:09

» Identification de Palmiers
par benji Hier à 20:03

» Transformation du jardin
par France Hier à 18:43

» Iris variegata beige et violet - Flora et Lilou [identification en cours]
par Lilou752 Hier à 12:52

» Iris 'Donegal' - Keppel 1996
par neira Hier à 11:29

» Tuyau d’épandage et racines…
par daniela Hier à 9:41

» Les botanistes
par Vernousain Hier à 8:54

» Déficoncours " Regardons de plus près" - Les votes
par tragus Hier à 7:46

» Setaria palmifolia - sétaire à feuilles de palmier
par tragus Hier à 7:43

» Anredera cordifolia (= Boussingaultia baselloides) - boussingaultie
par tragus Hier à 7:42

» Iris 'Ghost Train' - Schreiner 2000
par neira Hier à 5:55

» Ecorces d'arbres ( et autres ligneux )
par benji Dim 25 Sep 2022 - 17:10

» Michou - un jardin de curiosités et de botanique de Marie-Jo et de Michel " 44 "
par Vernousain Dim 25 Sep 2022 - 11:29

» Iris 'Voltigeur' -[identification]
par neira Dim 25 Sep 2022 - 8:43

» Iris 'Loop The Loop'- Schreiner 1973
par neira Dim 25 Sep 2022 - 8:35

» Zanthoxylum armatum - poivre de Timut
par tragus Dim 25 Sep 2022 - 7:51

» Iris ' Going My Way' - Gibson 72
par neira Dim 25 Sep 2022 - 7:09

» Daniela - notre morceau de colline provençale
par daniela Sam 24 Sep 2022 - 20:38

» Une saison en iris (2022)
par daniela Sam 24 Sep 2022 - 20:24

» Iris 'Santana' - Keppel 76
par neira Sam 24 Sep 2022 - 17:10

» Iris 'Rogue'- J. Ghio 1994
par France Sam 24 Sep 2022 - 17:05

» Pteridium aquilinum - fougère Aigle
par benji Sam 24 Sep 2022 - 10:18

» Phoenix reclinata - Phoenix du Sénégal
par neira Sam 24 Sep 2022 - 7:49

» Arenga engleri - palmier de Formose
par benji Ven 23 Sep 2022 - 20:58

» Yucca elephantipes - Yucca gigantea - Yucca guatemalensis
par benji Ven 23 Sep 2022 - 20:07

» Jardin breton des Côtes d’Armor
par BUGADE Ven 23 Sep 2022 - 11:49

» Albizia julibrissin - arbre à soie
par BUGADE Ven 23 Sep 2022 - 10:19

» Sorbus domestica - cormier
par tragus Ven 23 Sep 2022 - 8:37

» Echinocactus grusonii
par tragus Ven 23 Sep 2022 - 8:29

» Phoenix theophrasti = Phoenix de Crête
par Jadero07 Ven 23 Sep 2022 - 6:56

» Pachypodium lamerei
par benji Jeu 22 Sep 2022 - 12:46

» Phyla nodiflora
par tragus Jeu 22 Sep 2022 - 7:19

» Amphilophium buccinatorium
par Vernousain Mer 21 Sep 2022 - 13:17

» Identification plante épiphyte
par neira Mer 21 Sep 2022 - 12:09

» Helianthus salicifolius
par neira Mer 21 Sep 2022 - 12:05

» Ficus pumila
par Vernousain Mer 21 Sep 2022 - 9:09

» Justicia spicigera
par Sanfeliu Mer 21 Sep 2022 - 8:15

» Oreocereus trollii
par tragus Mer 21 Sep 2022 - 7:21

» Davallia - fougère patte de lapin
par neira Mar 20 Sep 2022 - 19:43

» Aquilegia viridiflora
par neira Mar 20 Sep 2022 - 19:40

» Aconitum lycoctonum subsp. vulparia - aconit tue-loup
par tragus Mar 20 Sep 2022 - 19:17

» Celtis australis - micocoulier
par neira Mar 20 Sep 2022 - 12:08

» Boehmeria : le genre
par neira Mar 20 Sep 2022 - 9:15

» Arbres remarquables
par neira Mar 20 Sep 2022 - 9:06

» Si l'on parlait du temps qu'il fait - 2022
par Jadero07 Mar 20 Sep 2022 - 7:33

» Cascabela thevetia (= Thevetia peruviana)
par Veronica Lun 19 Sep 2022 - 19:08

» Acer monspessulanum - érable de Montpellier
par neira Lun 19 Sep 2022 - 17:59

» Dracaena draco
par benji Lun 19 Sep 2022 - 17:50

» Epipremnum aureum - pothos - Scindapsus aureus
par neira Lun 19 Sep 2022 - 17:38

» ID : plante aquatique, Thalia ?
par neira Lun 19 Sep 2022 - 12:18

» Pritchardia minor - palmier de Hawaii
par Vincent24 Lun 19 Sep 2022 - 11:38

» Campanula medium - campanule de jardin - carillon
par tragus Lun 19 Sep 2022 - 10:28

» Firmiana simplex - firmiana à feuilles de platane
par tragus Lun 19 Sep 2022 - 10:20

» Veronica - Jardinière maçonnée 1 m3 (L 230 / H 70 / P 65) en zone 10
par Veronica Lun 19 Sep 2022 - 9:56

» Ruellia simplex
par Jadero07 Lun 19 Sep 2022 - 6:52

» Veronica - Jardin de pots sur 9 m2 en zone 10
par neira Dim 18 Sep 2022 - 21:00

» Crinum x amabile?
par neira Sam 17 Sep 2022 - 20:22

» Pleiospilos nelii
par tragus Sam 17 Sep 2022 - 18:54

» Portulaca oleracea - pourpier maraicher , porcelane
par Oursine des volcans Sam 17 Sep 2022 - 9:38

» Bismarckia nobilis - palmier bleu de Madagascar
par benji Ven 16 Sep 2022 - 13:58

» hérisson
par daniela Ven 16 Sep 2022 - 11:13

» Ipomœa batatas - [identification]
par tragus Ven 16 Sep 2022 - 9:41

» Identification epiphyllum
par neira Jeu 15 Sep 2022 - 15:43

» Hémérocalles originales
par neira Jeu 15 Sep 2022 - 13:39

» Deuterocohnia brevifolia (= Abromeitiella brevifolia)
par Vincent24 Jeu 15 Sep 2022 - 9:57

» Dioon edule
par neira Jeu 15 Sep 2022 - 9:21

» fil(et) à papillons
par tragus Jeu 15 Sep 2022 - 7:25

» Sedum pachyphyllum
par daniela Jeu 15 Sep 2022 - 7:14

» Dioon rzedowskii
par neira Jeu 15 Sep 2022 - 6:51

» Delosperma floribundum
par neira Mer 14 Sep 2022 - 13:16

» Delosperma nubigenum
par neira Mer 14 Sep 2022 - 12:14

» Charybdis maritima - scille maritime
par neira Mer 14 Sep 2022 - 10:06

» Ca m'agace de ne pas savoir
par Vernousain Mer 14 Sep 2022 - 9:12

» Identification plante
par Vernousain Mer 14 Sep 2022 - 8:35

» Aloe vera
par daniela Mar 13 Sep 2022 - 17:42

» Persicaria amplexicaulis (= Bistorta amplexicaulis)
par neira Mar 13 Sep 2022 - 17:14

» Leycesteria formosa - arbre aux faisans
par Vincent24 Mar 13 Sep 2022 - 10:06

» Jacaranda mimosifolia
par tragus Mar 13 Sep 2022 - 7:35

» Podranea ricasoliana
par tragus Mar 13 Sep 2022 - 7:32

» Aloe striatula
par Vinci Lun 12 Sep 2022 - 18:11

» Sparrmannia africana - tilleul d'appartement
par benji Lun 12 Sep 2022 - 12:23

Le Deal du moment : -20%
PNY – Disque SSD Interne – CS900 – ...
Voir le deal
29.99 €

la famille des Commelinaceae - présentation, description, systématique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la famille des Commelinaceae - présentation, description, systématique Empty la famille des Commelinaceae - présentation, description, systématique

Message  eric13 Jeu 11 Fév 2016 - 21:24



menu Commelinaceae

famille - genres - répertoire - documentation

culture - discussions



Présentation

Il existe 41 genres et environ 650 espèces de Commelinaceae. Ce sont des plantes herbacées des régions tropicales ou sub-tropicales du monde entier. Annuelles ou vivaces, succulentes ou aquatiques, elles présentent une grande diversité de port : depuis la plante rampante s'élevant de quelques centimètres, jusqu'à la plante érigée d'une hauteur de plusieurs mètres.
la famille des Commelinaceae - présentation, description, systématique 52137155897_64c847c5af_z
Dichorisandra thyrsiflora, Tradescantia zebrina, Commelina agrostophylla.
Photos © Russell Cumming


Les fleurs sont simples mais d'une grande variété de couleurs : fréquemment violettes, mais aussi bleues, blanches ou jaunes, elles ont une durée de vie courte mais peuvent se succéder pendant des semaines dans une même inflorescence.
la famille des Commelinaceae - présentation, description, systématique 52138419094_a88617e217_z
Tradescantia 'Osprey', Commelina communis, Aneilema aequinoctiale, Tradescantia fluminensis, Tradescantia x andersoniana, Tradescantia zebrina, Tripogandra sp, Tinantia pringlei, Cyanotis speciosa, Murdannia sp, Commelina coelestis, Streptolirion volubile, Tradescantia hirta, Cyanotis somaliensis, Callisia fragrans

Le feuillage est souvent naturellement vivement coloré et il existe de nombreux cultivars aux feuilles diversement panachées.
la famille des Commelinaceae - présentation, description, systématique 52137155982_03274b7a93_z
Tradescantia 'Albo-vittata', Callisia fragrans, Tradescantia sillamontana, Dichorisandra thyrsiflora, Cyanotis beddomei, Aneilema zebrinum, Siderasis fuscata, Geogenanthus poeppigii, Amischotolype sp, Streptolirion volubile, Callisia navicularis, Tradescantia zebrina, Tradescantia pallida, Tripogandra serrulata, Tinantia pringlei

Seules quelques espèces sont largement cultivées, mais cette famille mériterait une meilleure place parmi les plantes d'intérieur, de serre froide ou même dans les jardins.
la famille des Commelinaceae - présentation, description, systématique 52138419164_a1c090fb53_z
Composition de commelinaceae au jardin botanique de Lyon

Noms vernaculaires :
Ces plantes sont cultivées sous divers noms tels que « misères » (pour certaines Commelina et Tradescantia, en référence à leur résistance à de mauvaises conditions de culture), « éphémères » (pour la courte durée de leurs fleurs) ou « berceau de Moïse » (pour la forme des bractées des Tradescantia). Certains noms plus péjoratifs évoquent leur caractère invasif sous des climats favorables comme « traînasse » ou « grande traînasse » à la Réunion. Enfin certaines plantes utilisées comme fourrage sont nommées « herbe à cochon » (Commelina benghalensis).

Étymologie :
Le terme « commélinacée » a été créé par le botaniste français Charles Plumier (1646 - 1704) en hommage à la famille Commelijn, qui comptait deux botanistes, Jan et Caspar. Le frère de Caspar mort très jeune ne put continuer les travaux de ses parents. Ceci est représenté par les pétales de certaines Commelinaceae (Commelina, Aneilema...) : deux bien visibles et un atrophié.

Description

Commelinaceae Mirbel (1804)
Les Commelinaceae sont des plantes herbacées, souvent plus ou moins succulentes (tiges et / ou feuilles), essentiellement vivaces, plus rarement annuelles, souvent avec une base rhizomateuse ou des racines tubéreuses.

Les feuilles sont simples, entières, alternes ; les nervures sont parallèles ; la base entoure complètement la tige pour former une gaine fermée. Elles sont arrangées en spirale le long de la tige ou distiques, ou forment quelquefois des rosettes basales ou terminales.
La façon dont les feuilles se déroulent lors de leur développement est importante pour la détermination de certains genres, ou de certaines espèces au sein d'un genre donné : Souvent les deux bords se déroulent de chaque côté à la surface supérieure de la feuille : on parle de préfoliation involutive ; et quelquefois un des bords est enroulé autour de l'autre (et autour de la feuille suivante) à la manière d'un cornet : on parle de préfoliation convolutive

Les inflorescences terminales ou axillaires sont des cymes unipares hélicoïdes (cincinni) souvent thyrsiformes (cymes regroupées en grappes) ou fusionnées par paires, habituellement pourvues de bractées et bractéoles. Les bractées peuvent prendre la forme d'un spathe.

Les fleurs sont actinomorphes ou zygomorphes, généralement bisexuées ; plus rarement des fleurs bisexuées et unisexuées sont portées par la même plante (espèces polygames).
On trouve :
3 sépales (très rarement 2) libres (rarement soudés) à peu près égaux.
3 pétales (très rarement 2), quelquefois onguiculés, libres ou soudés à la base, égaux ou inégaux.
6 étamines en 2 verticilles de 3 mais pouvant manquer partiellement ou totalement, diversement différentiés ou stériles (staminodes).
L'ovaire est supère avec 3 (rarement 2) loges.

Les fruits sont généralement des capsules déhiscentes loculicides (les fentes de déhiscence se situent au milieu de chaque loge), rarement des baies indéhiscentes.

Synonymes :
Cartonemataceae Pichon (1946)
Ephemeraceae Batsch (1802). (Ne pas confondre avec Ephemeraceae Schimper (1856) dans le groupe des Bryophytes).
Tradescantiaceae Salisbury (1807)

Place des Commelinaceae dans la systématique des plantes

La systématique est l'étude de la classification des êtres vivants et du rangement des différents taxons dans des taxons de rangs supérieurs (les espèces sont rangées dans les genres, les genres dans les familles, les familles dans les ordres etc.). C'est une science en perpétuel remaniement.

Les modèles classiques (comme le système de Cronquist en 1981) utilisent essentiellement des caractères morphologiques (fleurs, appareil végétatif...).
Plus récemment des approches génétiques (phylogénie) commencent à s'imposer : il s'agit de regrouper les espèces dans différents groupes appelés clades, en fonction de leur séparation dans « l'arbre généalogique » au cours de l'évolution. On compare pour cela certains gènes représentatifs de cette évolution. La systématique phylogénétique s'appelle la cladistique.
Cette approche peut être quelque peu déroutante pour les botanistes « ancienne école » habitués à des systèmes dichotomiques pouvant apparaître désuets aujourd'hui.
Par exemple, les notions de thallophyte et de cormophyte ont complètement disparu : On différenciait les plantes en fonction de la présence ou non de tiges et de feuilles (le corps indifférencié est appelé thalle – comme chez les algues ou les champignons. Le corps différencié en tige et racine est un cormus – cas des mousses ou des plantes à fleurs). Il s'agit en fait d'un système trop artificiel pour rendre compte de réelles parentés entre les groupes de plantes.

Pour les angiospermes (les plantes à fleurs), c'est le système APG (Angiosperms Phylogeny Group) qui prévaut. Publiés en 1998 pour la première fois, ces travaux ont été révisés en 2003 (APG II), en 2009 (APG III) et en 2016 (APG IV)

Le schéma suivant présente l'arbre phylogénétique des plantes terrestres (Embryophyta) et les principaux clades.
Chaque extrémité de « rameau » représente un ordre de plantes (plus rarement une famille). Selon l'organisation de la « branche », ces ordres sont regroupés ou pas dans des clades de rang supérieur.

la famille des Commelinaceae - présentation, description, systématique 52137155912_2e4d46a8dd_z

B : Bryophyta : mousses, hépatiques...
L : Lycopodiophyta : lycopodes, sélaginelles...
P : Pteridophyta : prêles, fougères...
C : Coniferophyta : pin, ginkgo, araucaria, welwitschia, if...
Ang : Angiospermae (ou Magnoliophyta) = plantes à fleurs et fruits.
Mon : Monocotyledoneae (ou Liliopsida) = plantes à un seul cotylédon dans la graine, donc une seule feuille lors de la germination.
Mag : Magnoliidae : aristoloche, peperomia, magnolia, laurier-sauce, avocatier...
Com : Commelinidae : misères, bananier, gingembre, bambou, palmier...
Eud : Eudicotyledoneae ou dicotylédones vraies.
Ros : Rosidae.
Fab : Fabidae : bégonia, haricot, courge, chêne, rosier, figuier, ortie, euphorbe, violette...
Mal : Malvidae : mauve, chou, oranger, érable, eucalyptus, géranium...
Ast : Asteridae.
Lam : Lamiidae : laurier-rose, stapelia, garance, caféier, acanthe, lavande, olivier...
Cam : Campanulidae : houx, tournesol, séneçon, campanule, chèvrefeuille, carotte...

On a ici un autre exemple du caractère « artificiel » des systèmes classiques. Ceux ci présentent en effet une dichotomie entre mono- et dicotylédones basée sur différents caractères morphologiques. Ces groupes apparaissent ainsi homogènes et au même niveau taxinomique.
Les approches génétiques montrent plutôt que seules les monocotylédones (Mon) forment un groupe « réel » qui englobe un seul « tronc commun » et toute sa descendance (on parle de groupe monophylétique), alors que les dicotylédones ne représentent qu'un groupe « par défaut » : il s'agit de toutes les autres angiospermes (Ang), que ce soient les Eudicotyledonae (Eud) ou les Magnoliidae (Mag) qui sont des groupes monophylétiques très éloignés dans l'arbre, mais aussi toutes les branches isolées.
En fait, on a bien un seul tronc commun (celui des angiospermes - Ang) mais auquel on enlève la branche des monocotylédones : Les dicotylédones classiques forment un groupe paraphylétique.

Semis montrant les cotylédons (feuilles charnues servant de réserves lors de la levée).
À gauche semis de Commelina sp (Commelinaceae) : monocotylédone = un seul cotylédon.
À droite semis d'Aeonium sp (Crassulaceae) : dicotylédone = deux cotylédons.
la famille des Commelinaceae - présentation, description, systématique 52138668385_b9088ff738_z

On peut faire un « zoom » sur la branche qui porte les Commelinidae (Com) :
la famille des Commelinaceae - présentation, description, systématique 52138668415_50a24f160d_n

C : ordre des Commelinales
Z : ordre des Zingiberales
P : ordre des Poales
A : ordre des Arecales
D : famille des Dasypogonaceae
As : ordre des Asparagales

¦ L'ordre des Commelinales comprends 5 familles : Commelinaceae, Haemodoraceae, Hanguanaceae, Philydraceae et Pontederiaceae.
¦ Issues du même embranchement, Les Zingiberales (8 familles) forment le clade sœur des Commelinales. On y trouve les Cannaceae (canna), les Musaceae (bananiers) ou les Zingiberaceae (gingembre).
¦ Les Poales (16 familles) comprennent les Bromeliaceae (ananas, tillandsia...), les Poaceae (bambou, fétuques, maïs...) ou les Cyperaceae (carex, papyrus...),
¦ Les Arecales ne comportent qu'une famille : les Arecaceae c'est à dire les palmiers.
¦ Les Dasypogonaceae sont constituées d'une vingtaine d'espèces australiennes réparties en 4 genres.
¦ Les Asparagales (14 familles) forment le clade sœur de tout le groupe des Commelinidae. On y trouve les asperges, les agaves, les iris, les orchidées ou les aloès.

Les études génétiques évoluant en permanence, beaucoup de familles apparaissent, disparaissent ou changent de classification. Il est à noter que les Commelinaceae échappent à ces évolutions : qu'on se situe dans les systèmes classiques ou phylogéniques, on a toujours le même schéma général :
la famille des Commelinaceae - présentation, description, systématique 52138419064_510796ed9d

Une famille consensuelle !


NB : les abréviations utilisées dans ce texte sont uniquement circonstancielles et n'ont aucune valeur officielle.

Mise à jour : avril 2016


menu Commelinaceae

famille - genres - répertoire - documentation

culture - discussions

eric13
eric13

Messages : 1268
Date d'inscription : 05/02/2016
Région : Allauch (13)
Activités : Jardinier

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum