FJpower !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
» Thymelaea sanamunda
par BUGADE Aujourd'hui à 1:03

» Hybrides Sedum, Graptopetalum,..
par Vinci Hier à 22:44

» Michou - un jardin de rêves, de botanique et de curiosités, celui du moulin, voici l'oasis de Marie-Jo et de Michel (44)
par Michou Hier à 21:21

» Champignons de saison - 2021
par AnJo11 Hier à 21:15

» Vespa velutina - frelon asiatique
par AnJo11 Hier à 21:12

» Tillandsia bergeri
par Régis Hier à 20:18

» Phyteuma globulariifolium subsp. pedemontanum
par BUGADE Hier à 20:02

» Tricyrtis - lys des crapauds
par Avalou Hier à 19:55

» Ceratonia siliqua - caroubier
par tragus Hier à 17:59

» Cordyline brasiliensis
par Vincent24 Hier à 17:25

» Billbergia nutans
par Rémi44 Hier à 17:17

» Octobre indien
par Cormillonne Hier à 16:55

» Hedychium coronarium
par Rémi44 Hier à 16:53

» Dendrobium nobile 'Starclass Lilac'
par soleil34 Hier à 9:36

» Hoya carnosa
par soleil34 Hier à 9:35

» Phedimus takesimensis 'Atlantis'
par Régis Hier à 9:08

» Cassia leptophylla
par tragus Hier à 7:49

» Déficoncours "Sous de beaux cieux" - les participations
par Avalou Mer 20 Oct 2021 - 20:02

» Spiranthes spiralis - spiranthe d'automne
par tragus Mer 20 Oct 2021 - 17:09

» Thymelea hirsuta
par tragus Mer 20 Oct 2021 - 16:53

» Microcitrus australasica - citron caviar
par Vincent24 Mer 20 Oct 2021 - 11:34

» Fuchsia - les rustiques
par Rémi44 Mer 20 Oct 2021 - 11:26

» Identification d'un Solanum
par PierredeSFA Mer 20 Oct 2021 - 11:23

» Rémi - Mon (tout) petit jardin en mode tropical
par Rémi44 Mer 20 Oct 2021 - 10:39

» Aechmea gamosepala
par Rémi44 Mer 20 Oct 2021 - 10:28

» Ginkgo biloba - arbre aux quarante écus
par BUGADE Mer 20 Oct 2021 - 7:49

» Crassula perforata
par BUGADE Mer 20 Oct 2021 - 7:47

» Brillantaisia ulugurica (= Brillantaisia subulugurica) - sauge géante
par tragus Mer 20 Oct 2021 - 7:45

» Dittrichia viscosa - inule visqueuse
par tragus Mar 19 Oct 2021 - 18:19

» Lotus berthelotii - lotier de Berthelot
par Rémi44 Mar 19 Oct 2021 - 17:07

» Amaryllis belladona
par Avalou Mar 19 Oct 2021 - 15:00

» Muehlenbeckia - le genre
par Cormillonne Mar 19 Oct 2021 - 12:54

» Fruit d’Akebia ? quelle variété ?
par KAWAN Mar 19 Oct 2021 - 11:27

» Gazania krebsiana - [identification]
par PierredeSFA Mar 19 Oct 2021 - 11:00

» Les botanistes
par Vernousain Mar 19 Oct 2021 - 8:36

» Nerine et x Amarine
par cugandense Mar 19 Oct 2021 - 8:15

» Cynara cardunculus - cardon
par Régis Mar 19 Oct 2021 - 8:06

» Idenfication kalanchoe= kalanchoe hildebrandtii ?
par tragus Mar 19 Oct 2021 - 7:36

» Plectranthus ciliatus
par Rémi44 Mar 19 Oct 2021 - 7:34

» Bromeliaceae - famille - collections
par tragus Mar 19 Oct 2021 - 7:30

» Identification craquage du week-end dernier
par PierredeSFA Mar 19 Oct 2021 - 5:51

» Cueillettes sauvages, par Le chemin de la nature.
par Vincent24 Lun 18 Oct 2021 - 15:45

» Thunbergia grandiflora 'Augusta Blue' - trompette du Bengale
par PierredeSFA Lun 18 Oct 2021 - 10:35

» Philodendron bipinnatifidum - selloum
par PierredeSFA Lun 18 Oct 2021 - 10:04

» Brachychiton acerifolius
par PierredeSFA Lun 18 Oct 2021 - 8:02

» Brachychiton populneus x acerifolius
par PierredeSFA Lun 18 Oct 2021 - 7:39

» Senecio viravira
par Michou Dim 17 Oct 2021 - 20:48

» Salvia 'Phyllis Fancy'
par Michou Dim 17 Oct 2021 - 20:11

» Impatiens walleriana
par Rémi44 Dim 17 Oct 2021 - 10:11

» Sesbania punicea
par Rémi44 Sam 16 Oct 2021 - 12:36

» Asparagus densiflorus 'Meyersii'
par Rémi44 Sam 16 Oct 2021 - 10:18

» Passiflora 'Avalanche'
par Rémi44 Sam 16 Oct 2021 - 10:13

» Salvia - les floraisons du moment
par PierredeSFA Sam 16 Oct 2021 - 8:49

» Pierre - Jardin d'acclimatation privé : l'Oasis (66)
par PierredeSFA Sam 16 Oct 2021 - 8:40

» Phytolacca ou pas - Qui suis je?
par Vincent24 Ven 15 Oct 2021 - 8:58

» Erythrina montana (syn Erythrina longipes)
par cugandense Ven 15 Oct 2021 - 6:29

» Ma p'tite terrasse
par BUGADE Ven 15 Oct 2021 - 1:30

» Viburnum rhytidophyllum
par neira Jeu 14 Oct 2021 - 19:34

» Sumac or not
par tragus Jeu 14 Oct 2021 - 17:18

» Salvia pratensis - sauge des prés
par PierredeSFA Jeu 14 Oct 2021 - 3:33

» Mante religieuse exotique ?
par neira Mer 13 Oct 2021 - 18:18

» Pandorea jasminoides et Pandorea pandorana
par tragus Mer 13 Oct 2021 - 18:10

» Strobilanthes atropurpureus
par tragus Mer 13 Oct 2021 - 17:52

» Zanthoxylum beecheyanum - faux poivrier du Sichouan
par BUGADE Mer 13 Oct 2021 - 17:09

» Salvia - identification des sauges
par BUGADE Mer 13 Oct 2021 - 10:29

» Aloe marlothii
par tragus Mer 13 Oct 2021 - 7:53

» Cornus capitata - cornouiller de l'Himalaya
par cugandense Mer 13 Oct 2021 - 7:51

» Une toute petite devinette Machecoulaise.... trouvée
par tragus Mer 13 Oct 2021 - 7:49

» Diospyros kaki - plaqueminier
par tragus Mer 13 Oct 2021 - 7:47

» Asparagus horridus
par tragus Mer 13 Oct 2021 - 7:46

» Salvia splendens
par tragus Mer 13 Oct 2021 - 7:38

» Eucomis bicolor
par tragus Mer 13 Oct 2021 - 7:37

» Montanoa hibiscifolia - arbre à marguerites
par Michou Mar 12 Oct 2021 - 21:23

» Podranea ricasoliana
par benji Mar 12 Oct 2021 - 17:15

» Nerium oleander - laurier rose
par Darwin Lun 11 Oct 2021 - 16:16

» Araucaria heterophylla - pin de Norfolk
par benji Lun 11 Oct 2021 - 14:42

» Passiflora caerulea
par Rémi44 Lun 11 Oct 2021 - 10:31

» Agave americana
par cugandense Lun 11 Oct 2021 - 9:15

» Stapelia grandiflora
par KAWAN Dim 10 Oct 2021 - 10:34

» Actinidia chinensis
par tragus Dim 10 Oct 2021 - 9:20

» Romneya coulteri
par PierredeSFA Dim 10 Oct 2021 - 7:41

» Iochroma " Bleu Marine Michou "
par Michou Sam 9 Oct 2021 - 21:03

» Carex scaposa
par BUGADE Sam 9 Oct 2021 - 20:49

» Nicandra physaloides
par Rémi44 Sam 9 Oct 2021 - 15:16

» Solanum mauritianum - bringellier marron
par Michou Sam 9 Oct 2021 - 12:19

» Amaranthus - les amarantes horticoles
par tragus Sam 9 Oct 2021 - 9:47

» Curcuma longa
par tragus Sam 9 Oct 2021 - 9:36

» Manihot esculenta et carthaginensis (= grahamii)
par Rémi44 Sam 9 Oct 2021 - 5:55

» Musa 'Helen's Hybrid'
par Rémi44 Sam 9 Oct 2021 - 5:53

» Musa basjoo - bananier du Japon
par Rémi44 Sam 9 Oct 2021 - 5:50

Le Deal du moment : -27%
Bosch – Jeu d’embouts de vissage et ...
Voir le deal
15.19 €

Naissance et adolescence de mon étang

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Naissance et adolescence de mon étang Empty Naissance et adolescence de mon étang

Message  cortejuan Lun 15 Juin 2020 - 13:58

Bonjour,

voici un résumé de l'histoire de mon étang creusé en 1991 dans un champ au pied des Vosges, dans la zone des mille étangs. Pour la petite histoire, cette zone a connu une glaciation avec d'énormes glaciers il y a12000 ans qui onta damé le sol composé de cendre et de laves volcanique basaltiques. Le sol est comme tous les sols volcaniques très riche et c'était comme disait mon beau-père le champ le plus riche du village.

Donc en 91 nous décidons d'y créer un étang de toutes pièces c'est-à-dire une grande flaque d'eau d'un hectare, associé à une plus petit jouant le rôle de bassin de reproduction (carpière en langage indigène).

Voilà les prémices...

Naissance et adolescence de mon étang 3-1-2010

Décapage du sol. On récupère la terre pour créer le "bourrelet" la chaussée qui retiendra l'eau.

Naissance et adolescence de mon étang 3-1-2011

Ça ne ressemble à rien n'est-ce pas ? Mais ça viendra...

En 1996, je décide de l'agrandir car les zones sauvages étaient massacrées par les cultivateurs du coin qui les utilisaient comme raccourci laissant des ornières de 50 cm de profondeur. J'y ajoute une île et arbore tout ça.

Naissance et adolescence de mon étang 3-1-2012

Ah on voit enfin l'eau...

Naissance et adolescence de mon étang 3-1-2013

et la carpière prend forme

Naissance et adolescence de mon étang 3-1-2015

Avec un peu d'imagination on voit l’île apparaître...

En 2007, je le refais légèrement creuser ah les problèmes d'échauffement climatique seraient donc déjà responsables de l'évaporation importante de mon plan d'eau ?

Naissance et adolescence de mon étang P3210010

Fatigué d'atteindre l'île en botte, j'ajoute un ponton...

Naissance et adolescence de mon étang P3180010

Puis un chalet euh plus exactement une petite baraque en bois.

Naissance et adolescence de mon étang P4210010

et je commence à arborer, plutôt je continue car j'ai commencé à planter dès la stabilisation du sol.

That's all for today...

cortejuan

Messages : 1532
Date d'inscription : 28/01/2015
Région : Haute-Saône, Franche-Comté
Activités : Rayé des cadres (ou presque)
Humeur : Râleur

Revenir en haut Aller en bas

Naissance et adolescence de mon étang Empty Re: Naissance et adolescence de mon étang

Message  soleil34 Lun 15 Juin 2020 - 14:10

Quelle profondeur fait l'étang ?
soleil34
soleil34

Messages : 4516
Date d'inscription : 26/04/2011
Région : Gers
Activités : A la recherche du temps perdu !
Humeur : ça dépend du vent !!!

Revenir en haut Aller en bas

Naissance et adolescence de mon étang Empty Re: Naissance et adolescence de mon étang

Message  cortejuan Lun 15 Juin 2020 - 16:33

Les étangs font en général 80 cm de profondeur afin que l'eau en été puisse suffisamment s'échauffer. Beaucoup d'anciens sont plus profonds. Le mien varie de 40 cm à 1,80m enfin c'était avant...

cortejuan

Messages : 1532
Date d'inscription : 28/01/2015
Région : Haute-Saône, Franche-Comté
Activités : Rayé des cadres (ou presque)
Humeur : Râleur

Revenir en haut Aller en bas

Naissance et adolescence de mon étang Empty Re: Naissance et adolescence de mon étang

Message  cortejuan Lun 15 Juin 2020 - 17:21

Voici une vue en 2003, l'étang est bien plein et on commence à voir poindre les premiers arbres.

Naissance et adolescence de mon étang P1010010

Depuis l'île bien déserte.

Naissance et adolescence de mon étang P1010011

Idem, le petit sapin don d'un ami a dû être coupé il y 5 ans, il était devenu énorme et menaçait le chalet.
Le petit conifère doré a été arraché en plein été pour bâtir la terrasse de la cabane. Ne sachant qu'en faire, je l'ai dépacé avec sa maîgre motte, ai décaissé sur 10 cm et l'ai posé, convaincu qu'il allait passer l'arme à gauche. Aujourd'hui, comme on le verra plus loin, il est magnifique et continue à croitre...

Naissance et adolescence de mon étang P1010012

Vue depuis la rue L'arbre à gauche est un tilleul. Lors des travaux d'approfondissement, le collet a été enterré de 80cm (comme son voisin le petit sapin. Aujourd'hui, c'est un gros arbre tout en fleur. Idem pour le sapin.

Naissance et adolescence de mon étang P1010013

Sur l'île, au bout du ponton, on distingue les cimes de deux petits cyprès chauves. Aujourd'hui, ils sont adultes et pourraient fournir de jolies planches... Voilà encore un mystère, pourquoi ces arbres qui dans leur pays ne connaissent pas les gelées, supportent vaillamment les -15 degrés du coin ? C'est vrai qu'ils perdent leurs feuilles et leur brindilles en hiver, souvenir possible d'un passé pas si chaud que ça dans leur pays d'origine.

à plus pour quelques vues encore

cortejuan

Messages : 1532
Date d'inscription : 28/01/2015
Région : Haute-Saône, Franche-Comté
Activités : Rayé des cadres (ou presque)
Humeur : Râleur

Revenir en haut Aller en bas

Naissance et adolescence de mon étang Empty Re: Naissance et adolescence de mon étang

Message  cugandense Mar 16 Juin 2020 - 6:27

C'est vraiment une chouette réalisation que tu nous fais découvrir Naissance et adolescence de mon étang 670211 Oserai-je te demander pourquoi tu as souhaité faire un étang, car d'après ce que je comprends, ce n'est pas ce qui manque dans le coin ? Very Happy


Dernière édition par cugandense le Mar 16 Juin 2020 - 14:05, édité 1 fois

_________________
ma galerie
On est gouvernés par des lascars qui fixent le prix de la betterave et qui seraient seulement pas foutus de faire pousser des radis. (Le Président -1961- M. Audiard)
cugandense
cugandense
miel toutefleuriste imperturbable

Messages : 12854
Date d'inscription : 26/10/2011
Région : 07 - Cévennes méridionales
Activités : Bidouilleuse
Humeur : Pimprenelle

Revenir en haut Aller en bas

Naissance et adolescence de mon étang Empty Re: Naissance et adolescence de mon étang

Message  vally12 Mar 16 Juin 2020 - 9:22

vraiment une superbe réalisation !
vally12
vally12

Messages : 159
Date d'inscription : 07/04/2015
Région : Aveyron

Revenir en haut Aller en bas

Naissance et adolescence de mon étang Empty Re: Naissance et adolescence de mon étang

Message  cortejuan Mar 16 Juin 2020 - 9:39

à cugan

la question est bonne... Je suis un fou de nature et l'eau m'a toujours fasciné par la richesse de la faune et de la flore qu'on y trouve. En fait, j'ai cherché pendant plusieurs années à en acheter un. C'était déjà hors de prix et très rare. Ceux que j'ai trouvés à la portée de ma bourse étaient soit au fin fond de la forêt et inaccessibles sauf en tracteur soit en piteux états avec fuites probables. J'ai donc opté pour dessiner le mien sur un terrain familial. Aujourd'hui, ce serait interdit, à l'époque, jusqu'à 1 hectare on n'avait qu'à demander l'accord du maire.

Donc j'ai réalisé mon rêve et créé mon paradis sans pesticide, sans engrais dans un coin où les seuls éléments étrangers (très peu nombreux) sont les hollandais et les suisses allemands...

cortejuan

Messages : 1532
Date d'inscription : 28/01/2015
Région : Haute-Saône, Franche-Comté
Activités : Rayé des cadres (ou presque)
Humeur : Râleur

Revenir en haut Aller en bas

Naissance et adolescence de mon étang Empty Re: Naissance et adolescence de mon étang

Message  cortejuan Mar 16 Juin 2020 - 9:41

2003,

Les grands travaux le début (?) des ennuis. Jusqu'à cette date, les pluies annuelles remplissait l'étang, la canicule de cette année là a vidé le tiers du plan d'eau. Les étangs des mille étangs sont de gigantesques flaques d'eau, le sol damé par les glaciers sont imperméables et semblables à du béton donc l'eau stagne, sans pénétrer formant ces mille plan d'eau. Trop de soleil ? Pas de pluie ? les flaques se réduisent comme peau de chagrin. Un étang de 80 cm de profondeur qui perd 40 cm de hauteur d'eau, c'est la mort assurée des carpes, poisson emblématique du coin.

Sur ces quelques photos, on voit l'installation du chalet, avec sa dalle, mais on voit aussi l'île qui n'en est plus une. Cette année c'est une hécatombe d'écrevisses qui pour se protéger se sont regroupées sous des tuiles installées là comme cachette. On les a retrouvées piégées par la vase qui en se desséchant autour des abris en ont fait un piège redoutable.

J'ai alerté les écologues universitaires qui m'ont ri au nez. Penses-tu, pas de risque les étangs ne risquent rien. La preuve aujourd'hui, sur de futures photos récentes, on verra mon étang privé du tiers de sa surface.
A quelque chose malheur est bon, c'est le paradis des grenouilles vertes qui sont si nombreuses que leur chant est assourdissant. Les couleuvres et autres minifaunes sont au paradis. Finalement moi aussi...

Naissance et adolescence de mon étang P2160010
La dalle est terminée, prête à accueillir le chalet.

Naissance et adolescence de mon étang P2170010
Le montage du lego commence...

Naissance et adolescence de mon étang P2170011
Presque terminé... on voit que l'eau a disparu devant l'ïle.

Naissance et adolescence de mon étang P4140011
En novembre, de forts orages ont à nouveau rempli l'étang. C'est le bonheur --pour l'instant--. Le chalet est terminé. On distingue les cyprès chauves en couleur d'automne. Ils ont déjà bien poussé.

Naissance et adolescence de mon étang P4140010
Vue de l'étang comme on le verra encore quelques années.

La suite bientôt

cortejuan

Messages : 1532
Date d'inscription : 28/01/2015
Région : Haute-Saône, Franche-Comté
Activités : Rayé des cadres (ou presque)
Humeur : Râleur

Revenir en haut Aller en bas

Naissance et adolescence de mon étang Empty Re: Naissance et adolescence de mon étang

Message  AnJo11 Mar 16 Juin 2020 - 10:58

quel bonheur que d'avoir un plan d'eau!
Lors des sécheresses,les divers (rares) étangs de ma région ont plus ou moins séché, et/ou se sont gravement eutrophisés.
Les hécatombes ont été terribles sur toute es faunes qui y vivent ou en dépendent étroitement.
Mais le plus surprenant au final a été de constater qu'après le retour de l'eau, il restait finalement des survivants d'un peu de tout un peu partout.
Les milieux se reconstituent puissamment, pour peu qu'on leur foute la paix...
@

AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 4442
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

Naissance et adolescence de mon étang Empty Re: Naissance et adolescence de mon étang

Message  neira Mar 16 Juin 2020 - 11:48

Quel boulot !! Un projet grandiose qui avance doucement mais sûrement
Merci pour le partage ; j'admire ta persévérance ; c'est du long terme !!

reste à savoir ce que nous réservent les aléas climatiques ...
neira
neira
Magic'B

Messages : 43862
Date d'inscription : 16/10/2010
Région : Pôle nord centre
Activités : Cultivatrice exotique
Humeur : verdoyante

Revenir en haut Aller en bas

Naissance et adolescence de mon étang Empty Re: Naissance et adolescence de mon étang

Message  Oursine des volcans Mar 16 Juin 2020 - 11:57

Super aventure !
Merci de nous en faire profiter Very Happy
Oursine des volcans
Oursine des volcans

Messages : 4229
Date d'inscription : 01/10/2012
Région : là-haut, sur la montagne... (63)
Humeur : à petites feuilles

Revenir en haut Aller en bas

Naissance et adolescence de mon étang Empty Re: Naissance et adolescence de mon étang

Message  Colombia Mar 16 Juin 2020 - 14:28

Genial ton recit! On veut la suite Very Happy
Colombia
Colombia

Messages : 31
Date d'inscription : 12/10/2019
Région : Bout du bout du Var

Revenir en haut Aller en bas

Naissance et adolescence de mon étang Empty Re: Naissance et adolescence de mon étang

Message  cortejuan Mar 16 Juin 2020 - 16:15

2015...
Les années passent, j'arbore comme un fou furieux avec une multitude d'arbres, plusieurs espèces d'érables (achetés, donnés, issus de semis), des châtaigniers (issus de semis), des chênes américains classiques, des marais, écarlate, je crée une allée de magnolias dont 2 grandiflora, un classique et un à faible extension, un siboldii, 3 stellata dont deux roses, un jaune, un soulangeana, un parfumé,de nombreux conifères dont un cèdre du Liban issu d'une graine d'un cèdre centenaire poussant dans mon bled, sans oublier bien sûr mes trois cèdres chauves, un frêne à fleur, un gledistia inerme, des noyers de chez nous et américains, un tilleul, des saules dont plusieurs japonais et un vulgaire (sic) pleureur, des pawpaws, un diospyros lotus, plusieurs ginkgos (issus de graine), un murier blanc, plusieurs liquidambar, des bouleaux, des pins, des mélèzes !!!

La folie n'était pas loin, je me suis donc calmé je n'ai planté ces deux dernières années qu'un tilleul de Henry, un érable à peau de serpent, un parrotia persica et bien sûr deux arbres à mouchoirs dont un à floraison rapide (sonoma), on comprend pourquoi...

Pendant ce temps, l'eau a commencé à baisser malgré mes prières répétées à Saint Colomban, l'irlandais créateur entre autre de Luxeuil les bains et sans doute un des promoteurs du développement des étangs au moyen âge dans la région. Doit être sourd, l'eau continue de baisser...

Voici quelques images de la période 2015.

Naissance et adolescence de mon étang P1030710
On distingue le chalet qui a changé de couleur. Peint vert olive avec les rives rouge cerise pour casser l'habitude de la lasure bois et donner un peu de peps...

Naissance et adolescence de mon étang P1030711
On distingue au fond mes trois cyprès chauves, au premier plan, derrière le petit conifère doré, un bosquet de rhododendrons (je dois avoir quelque part les photos en fleur) à sa droite un saule crevette.

Votre œil avisé aura remarqué que pour se baigner ça va devenir compliqué...

Quelques photos de trois hydrangea paniculata :

Naissance et adolescence de mon étang P1030712
Le bien connu "limelight" beau en pleine floraison, les panicules fanés sont moins spectaculaires. Mais ils restent très érigés. Valeur sûre

Naissance et adolescence de mon étang P1030713
Un autre dont j'ai oublié le nom "crimson quelque chose" je crois...

Naissance et adolescence de mon étang P1030714
Le vanille-fraise, plus gracile mais joli quand même

Enfin le bleu pétant des hortensias, boutures de plants bretons, végétant en couleur rose dans mon jardin et l'année suivant leur transplantation à l'étang, miracle, bleu intense. Le basalte est toujours bien présent dans le sol.

Naissance et adolescence de mon étang P1030715

Allez, une dernière pour la route :

Naissance et adolescence de mon étang P1030716

A plus, on s'approche doucement de la fin (de l'histoire, eh oh! pas de méprise)

cortejuan

Messages : 1532
Date d'inscription : 28/01/2015
Région : Haute-Saône, Franche-Comté
Activités : Rayé des cadres (ou presque)
Humeur : Râleur

Revenir en haut Aller en bas

Naissance et adolescence de mon étang Empty Re: Naissance et adolescence de mon étang

Message  Gaëtan Mar 16 Juin 2020 - 18:47

C'est chouette cette histoire de la création et de l'évolution de ce projet complétement dingue !
Et dire qu'en créant ma mare de 2m2 j'ai eu l'impression d'accomplir quelque chose de colossal Laughing
Gaëtan
Gaëtan

Messages : 840
Date d'inscription : 24/09/2017
Région : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Naissance et adolescence de mon étang Empty Re: Naissance et adolescence de mon étang

Message  Avalou Mar 16 Juin 2020 - 20:04

Quel récit ! Je me suis délectée. Tu ne rechignes pas à la tâche. Mais tu es récompensé de tes efforts. Maintenant, tu n'as plus qu'à contempler ton oeuvre et prier St-Colomban. Encore un saint Irlandais qui a dû traverser la Manche dans une auge en pierre ! J'aime beaucoup la petite maison sur l'île et les plantations que tu as faites autour du plan d'eau sont nombreuses et variées. J'ai pris goût à regarder pousser les arbres. Je note au passage que ton Davidia ne mettra pas 14 ans pour fleurir ! Quant aux Hydrangeas, on se croirait en Bretagne, surtout avec la couleur bleue et tu en as donné la raison ! Pour les H. paniculata, je suppose que la floraison n'est pas de cette année. Félicitations pour tout ce travail.
Avalou
Avalou

Messages : 1431
Date d'inscription : 16/07/2014
Région : Bretagne
Activités : Retraitée. Rando, vélo, lecture, jardinage.
Humeur : ça dépend du vent

Revenir en haut Aller en bas

Naissance et adolescence de mon étang Empty Re: Naissance et adolescence de mon étang

Message  LardyMum Mer 17 Juin 2020 - 9:36

Naissance et adolescence de mon étang 2857616632  Je reste sans voix devant une telle réalisation. C'est magnifique.
LardyMum
LardyMum

Messages : 2379
Date d'inscription : 16/05/2018
Région : Nord-Ouest de Narbonne-Nord Est de Lézignan
Humeur : curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Naissance et adolescence de mon étang Empty Re: Naissance et adolescence de mon étang

Message  AnJo11 Mer 17 Juin 2020 - 10:14

C'est LE rêve à jamais inaccessible pour moi, un plan d'eau.
"Plan" et "eau" vont très mal avec " petite montagne sèche"!😏😁
Et régime de pluies quasi cévenol en plus.
Alors quel plaisir d'admirer les réalisations des autres fous!
@

AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 4442
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

Naissance et adolescence de mon étang Empty Re: Naissance et adolescence de mon étang

Message  cortejuan Mer 17 Juin 2020 - 10:51

Bonjour,

je commence à rougir Laughing

En fait je n'ai pas grand mérite, d'une part les bulldozers ce n'était pas moi aux commandes... je n'ai réalisé que les dessins du site, l'installation du chalet et de sa terrasse et le ponton. Mes filles s'en souviennent encore (profil râleur).

Pour les plantations, je les ai réalisées au fil du temps tout doucement donc sans grand effort.

Puis j'ai eu la chance de disposer d'un terrain qui s'y prêtait et d'un sol béni des dieux (sans doute Vulcain)

Enfin, si certains d'entre vous sont tentés par ce genre d'aventure, ne passez jamais par un paysagiste pour effectuer les excavations. Il faut attaquer directement du côté des travaux publics (routes, chemins etc). Ils disposent de très gros engins et contrairement à ce que l'on peut penser ce n'est pas si cher. Un paysagiste, de toute façon louerait du matériel.

J'ai encore quelques photos à vous montrer mai aujourd'hui c'est la relevée du miel, c'est sérieux...

cortejuan

Messages : 1532
Date d'inscription : 28/01/2015
Région : Haute-Saône, Franche-Comté
Activités : Rayé des cadres (ou presque)
Humeur : Râleur

Revenir en haut Aller en bas

Naissance et adolescence de mon étang Empty Re: Naissance et adolescence de mon étang

Message  AnJo11 Mer 17 Juin 2020 - 13:28

< Enfin, si certains d'entre vous sont tentés par ce genre d'aventure, ne passez jamais par un paysagiste pour effectuer les excavations. Il faut attaquer directement du côté des travaux publics (routes, chemins etc). Ils disposent de très gros engins et contrairement à ce que l'on peut penser ce n'est pas si cher. Un paysagiste, de toute façon louerait du matériel. >

tout à fait d'accord avec cette remarque, pour du gros boulot, faut s’adresser aux pros du gros.
Dans le BTP, voire l'agricole et para, il y a le matériel qu'il faut, et ceux qui ont une solide expérience pour le manier.
Non que je dénigre les paysagistes, loin de là, mais quand on sait ce que l'on veut, pas forcément la peine de passer par eux pour ce genre de réalisation, où de toute façon, ils vont sous traiter, et donc marger.
Parfois exagérément abusivement je trouve.
@

AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 4442
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

Naissance et adolescence de mon étang Empty Re: Naissance et adolescence de mon étang

Message  Vernousain Mer 17 Juin 2020 - 15:42

L'étang est magnifique .
Les plantations ne semblent pas souffrir , l'équilibre des arbres est parfait . J'aime bien aussi les hortensias .

Il manque juste le pêcheur au bord de l'étang Naissance et adolescence de mon étang 364495
Vernousain
Vernousain

Messages : 1769
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Auverge-Rhone-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Naissance et adolescence de mon étang Empty Re: Naissance et adolescence de mon étang

Message  Vincent24 Ven 19 Juin 2020 - 8:31

Quelle saga cette création d'étang !
Bravo pour cette réalisation titanesque Cortejuan !
cheers


C'est sûr que vu l'environnement et la surface, tu as de quoi t'éclater en plantations ! De quoi faire un bel arboretum !
Pour les plantes de berge et aquatiques, es-tu resté sur des autochtones ou as-tu tenté quelques exotiques ?
Vincent24
Vincent24
xériquentrotre

Messages : 8695
Date d'inscription : 30/04/2012
Région : Dordogne - Périgord noir
Humeur : flurp piti flurp

Revenir en haut Aller en bas

Naissance et adolescence de mon étang Empty Re: Naissance et adolescence de mon étang

Message  cortejuan Ven 19 Juin 2020 - 20:39

Bonsoir,

Je suis resté sur des indigènes, j'ai tenté pourtant une plante que j'adore et qui aurait fait un malheur ici : un gunnera mais il n'a pas tenu au froid qui peut encore être sévère. J'ai aussi tenté la rhubarbe et darmera sans succès.

Ah j'oubliais ma plus belle connerie : l'installation d'une berce du Caucase. J'ai eu le plus grand mal à m'en débarrasser. Heureusement, j'avais choisi l'île donc la bête n'a pu émigrer sur la terre ferme. Pour plus d'info, jetez un oeil sur mes déboires en tapant berce ou heracleum mantegazzianum

Bientôt the last pictures...

cortejuan

Messages : 1532
Date d'inscription : 28/01/2015
Région : Haute-Saône, Franche-Comté
Activités : Rayé des cadres (ou presque)
Humeur : Râleur

Revenir en haut Aller en bas

Naissance et adolescence de mon étang Empty Re: Naissance et adolescence de mon étang

Message  dijiris Sam 20 Juin 2020 - 4:34

Bonjour Cortejuan,

J'ai été très sensible à ce sujet et bravo pour cette magnifique réalisation.

En effet, je fréquente souvent la région des mille étangs étant originaire de Fresse (au-dessus de Melisey) où vivent mes lamas.
Les étangs sont presqu'une religion dans ce coin de France et j'ai des souvenirs merveilleux de réunions entre amis les dimanches d'été.
Le tien se situe où ?

Ce qui m'amuse, c'est ton expérience de Grande Berce. En effet, il y a quelques années, j'ai rapporté de Fresse deux pieds que j'ai planté dans un coin discret de mon jardin bourguignon car cette plante n'est pas trop autorisée en Côte d'or.
Elle ne l'est plus trop en Haute-Saône non plus car mon cousin, adorateur de cette plante, a vu débarquer les services de l'environnement qui l'ont obligé à éradiquer ses plantations…
Bref, j'ai été ravie des floraisons les premières années mais le plaisir a vite été rattrapé par l'invasion.
J'ai dû me battre aussi pour arrêter la propagation et aujourd'hui j'ai réussi à conserver un seul pied que je garde en souvenir.
En coupant les fleurs dès la fin de floraison et en supprimant les nouveaux sujets dès leur apparition, j'arrive à contenir le problème aujourd'hui.
dijiris
dijiris

Messages : 2073
Date d'inscription : 14/07/2016
Région : bourgogne (Dijon)
Activités : juriste retraitée
Humeur : florale

Revenir en haut Aller en bas

Naissance et adolescence de mon étang Empty Re: Naissance et adolescence de mon étang

Message  cortejuan Sam 20 Juin 2020 - 9:52

Bonjour,

Concernant la berce du Caucase, je suis un des responsables de son interdiction en Franche-Comté. Après mon empoisonnement décrit dans un fil sur fjpower! j'ai demandé au SGAR de Franche-Comté (secrétaire général pour les affaires régionales) de l'interdire rapidement, l'ayant vu en vente dans un marché aux plantes en Bourgogne. J'étais à l'époque le délégué du ministre de la recherche en Franche-Comté donc plutôt écouté... Donc rapidement la plante a été interdite sur le territoire régional.

Mon étang se situe pas très loin à Belmont. Si tu vas dans le coin, tu peux t'y promener. Fais seulement attention aux alligators comme l'indiquent les pancartes Laughing

Voici quelques dernières images de juin 2020, montrant l'exubérance de la végétation mais aussi malheureusement la pénurie d'eau qui a transformé le tiers de l'étang en zone humide.

Naissance et adolescence de mon étang P1050710
Deux des trois cyprès chauves. Le feuillage n'est pas encore totalement développé

Naissance et adolescence de mon étang P1050711
Impressionné par les rhodos en Écosse, je me suis dis que les conditions seraient assez semblables et effectivement mes rhodos sont devenus de gros arbrisseaux. Malheureusement, je ne les vois souvent fleuris qu'une année sur deux car cette magnifique floraison ne tient que quelques jours.

Naissance et adolescence de mon étang P1050712
Une touffe de myrtilliers américains. Cette année, ils croulent sous les fruits, j'en mange peu ou pas, les oiseaux et d'autres animaux font bombance chaque année. Cette année, j'ai tout recouvert d'un filet, on verra bien : si le filet s'en va, je saurai que les animaux avaient deux pattes

Naissance et adolescence de mon étang P1050810
Mon cèdre du Liban planté il y a une dizaine d'année, il mesurait 10cm. Il y a 5 ans, la cime a été cassée sans doute par un oiseau. J'ai relevé une branche latérale, l'ai solidement fixée au moignon restant et tout est reparti comme en 14. Cela dit la zone de cassure est visible : elle correspond au passage de la densité de l'arbre à la partie plus gracile. Je pense qu'il faut quelques années pour que la branche latérale acquiert à nouveau toutes les fonctionnalités de l'axe central.

Naissance et adolescence de mon étang P1050811
Un tulipier dont on distingue encore quelques fleurs

Naissance et adolescence de mon étang P1050812
Un cornus kousa sélection japonaise

Naissance et adolescence de mon étang P1050713
Il y a encore quelques années, il y avait 50 cm d'eau, aujourd'hui 10 cm c'est un maximum. Mais ça grouille de vie.


Naissance et adolescence de mon étang P1050813
Enfin, une zone de frai de brochet, l'eau (quelques dizaines de cm) est complètement boueuse par leur agitation, ils sont des dizaines à frayer. On distingue, en regardant bien plusieurs dorsales de jeunes brochets. La faible quantité d'eau est une bénédiction pour eux...

Voilà, la visite est terminée. Ceux qui vivent dans le coin, sont invités à s'y balader pour prendre un bol d'air pur, sans pesticide, sans engrais, de la nature, rien que de la nature.

cortejuan

Messages : 1532
Date d'inscription : 28/01/2015
Région : Haute-Saône, Franche-Comté
Activités : Rayé des cadres (ou presque)
Humeur : Râleur

Revenir en haut Aller en bas

Naissance et adolescence de mon étang Empty Re: Naissance et adolescence de mon étang

Message  demdem Sam 20 Juin 2020 - 10:46

Beau boulot.
ça me donne des envies de lotus et de nénuphars, sachant que tu es en milieu fermé je n'hésiterai pas.
demdem
demdem

Messages : 381
Date d'inscription : 21/05/2018
Région : nantes
Activités : Arrose sous la pluie
Humeur : chaline

Revenir en haut Aller en bas

Naissance et adolescence de mon étang Empty Re: Naissance et adolescence de mon étang

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum