Derniers sujets
» Canna indica 'Brasiliensis'
par Vincent24 Aujourd'hui à 10:34

» Des Racines et Des Ailes : entre le Lot et la Dordogne
par Vincent24 Aujourd'hui à 10:08

» Hippeastrum hybrides
par Rémi44 Aujourd'hui à 7:42

» Petasites pyrenaicus (= Petasites fragrans) - héliotrope d'hiver
par Vincent24 Hier à 16:00

» Erythrina crista-galli
par Anselme44 Hier à 15:54

» semis de Strelitziaceae et Zingiberaceae
par Vincent24 Hier à 11:47

» Canna - le genre
par Vincent24 Hier à 11:18

» Subtils réveils
par Rémi44 Hier à 7:26

» Jardin en permaculture - vidéo : "Les semeurs de vie" -
par Vincent24 Lun 21 Jan 2019 - 14:37

» Marlothistella uniondalensis
par Cormillonne Lun 21 Jan 2019 - 12:24

» Ephedra distachya - raisin de mer
par pamina Dim 20 Jan 2019 - 18:03

» Mallotus japonicus
par neira Dim 20 Jan 2019 - 17:16

» si l'on parlait du temps qu'il fait ? - tome 6
par pamina Dim 20 Jan 2019 - 15:45

» Passiflora caerulea
par Rémi44 Dim 20 Jan 2019 - 15:03

» Nerium oleander - laurier rose
par Michou Dim 20 Jan 2019 - 11:52

» Du trèfle pour les abeilles sauvages
par Bip. Dim 20 Jan 2019 - 11:23

» Alpinia zerumbet
par Rémi44 Dim 20 Jan 2019 - 9:52

» Rosa rugosa - le rosier rugueux
par claire Sam 19 Jan 2019 - 19:22

» Albuca bracteata (= Ornithogalum caudatum)
par Rémi44 Sam 19 Jan 2019 - 16:31

» Un cactus mais lequel? Quels soins?
par Rémi44 Sam 19 Jan 2019 - 16:09

» Roldana petasitis (= Senecio petasitis)
par pamina Sam 19 Jan 2019 - 16:09

» Aesculus sp. & Juglans nigra (graines) [identifications]
par Régis Sam 19 Jan 2019 - 16:01

» Limbarda crithmoides - inule fausse criste
par pamina Sam 19 Jan 2019 - 15:47

» Stachyurus yunnanensis
par KAWAN Sam 19 Jan 2019 - 11:13

» Cleome anomala
par Michou Ven 18 Jan 2019 - 21:16

» Brighamia insignis - palmier de Hawaï
par Cormillonne Ven 18 Jan 2019 - 19:37

» Sorbus torminalis [Identification]
par KAWAN Ven 18 Jan 2019 - 19:23

» Hedychium horsfieldii
par KAWAN Ven 18 Jan 2019 - 17:56

» Plumbago capensis = Plumbago auriculata - dentelaire du Cap
par Rémi44 Ven 18 Jan 2019 - 14:16

» Aechmea recurvata
par Rémi44 Ven 18 Jan 2019 - 14:14

» Devinettes ligériennes
par KAWAN Ven 18 Jan 2019 - 12:31

» Tillandsia butzii
par Rémi44 Ven 18 Jan 2019 - 10:32

» Épandage de fosse septique et racines
par cugandense Ven 18 Jan 2019 - 7:35

» Senna didymobotrya
par benji Mer 16 Jan 2019 - 18:55

» Ipomoea alba - fleur de lune
par cugandense Mer 16 Jan 2019 - 7:45

» Daphne odora 'Aureomarginata'
par Rémi44 Mer 16 Jan 2019 - 6:15

» Jardin d'acclimatation privé : l'Oasis (66)
par PierredeSFA Mar 15 Jan 2019 - 21:00

» Euphorbia knuthii
par Tikati Mar 15 Jan 2019 - 13:24

» Dryopteris filix-mas - fougère mâle
par Vincent24 Mar 15 Jan 2019 - 8:26

» Phymosia umbellata
par cugandense Mar 15 Jan 2019 - 7:01

» Prunus dulcis = amandier
par cugandense Mar 15 Jan 2019 - 6:52

» Xanthium orientale subsp italicum - lampourde d'Italie
par neira Mar 15 Jan 2019 - 6:25

» Solanum betaceum (= Cyphomandra betacea) - tomate en arbre
par dijiris Lun 14 Jan 2019 - 5:09

» La Chaîne des Puys
par Oursine des volcans Lun 14 Jan 2019 - 0:55

» Crassula lactea
par claire Dim 13 Jan 2019 - 22:27

» Peperomia graveolens
par claire Dim 13 Jan 2019 - 22:21

» Peperomia puteolata
par Baobab Dim 13 Jan 2019 - 16:22

» Ipomoea indica (= Ipomoea learii)
par Rémi44 Dim 13 Jan 2019 - 9:24

» Compostion de la terre dite de bruyère
par Darwin Dim 13 Jan 2019 - 9:02

» Graines de citrus - citronnier
par Rémi44 Sam 12 Jan 2019 - 17:22

» les visiteurs à plumes sauvages - 3
par Cormillonne Sam 12 Jan 2019 - 15:13

» La perruche à collier dans le Bois de Vincennes
par PierredeSFA Sam 12 Jan 2019 - 8:33

» Orchidée sauvage à identifier (Cephalanthera ?)
par claire Ven 11 Jan 2019 - 13:25

» Aristolochia gigantea
par Rémi44 Jeu 10 Jan 2019 - 18:46

» Astrophytum capricorne v. aureum = Astrophytum senile v. aureum
par Vincent24 Jeu 10 Jan 2019 - 15:02

» bocal à carnivores
par Oursine des volcans Jeu 10 Jan 2019 - 10:49

» Brugmansia sanguinea
par Rémi44 Jeu 10 Jan 2019 - 9:09

» Identification arbuste
par Régis Jeu 10 Jan 2019 - 9:03

» Zelkova serrata variegata [Identification]
par neira Jeu 10 Jan 2019 - 7:13

» Bituminaria bituminosa - psoralée, trèfle bitumineux
par claire Mar 8 Jan 2019 - 23:26

» Dittrichia viscosa - inule visqueuse
par pamina Mar 8 Jan 2019 - 20:55

» Carex bigelowii
par pamina Mar 8 Jan 2019 - 20:46

» Euphorbia candelabrum
par benji Mar 8 Jan 2019 - 15:00

» Alocasia cucullata
par Rémi44 Mar 8 Jan 2019 - 9:44

» Yucca elephantipes - Yucca gigantea - Yucca guatemalensis
par Rémi44 Mar 8 Jan 2019 - 7:33

» Prunus armeniaca = Abricotier
par LardyMum Mar 8 Jan 2019 - 0:31

» Helleborus - les hellébores, ou ellébores
par AnJo11 Lun 7 Jan 2019 - 21:50

» Sansevieria trifasciata 'Moonshine'
par benji Lun 7 Jan 2019 - 20:31

» Phoenix canariensis - phoenix des Canaries, faux-dattier
par AnJo11 Lun 7 Jan 2019 - 19:17

» Suaeda vera (soude arbustive), salicorne, Limoniastrum monopetalum - identification
par tragus Lun 7 Jan 2019 - 18:54

» Elaeagnus rhamnoides (= Hippophae rhamnoides) - argousier
par tragus Lun 7 Jan 2019 - 18:52

» Citrus aurantiifolia - lime, citron vert
par benji Lun 7 Jan 2019 - 18:49

» Nos arbres en hiver 2018
par LardyMum Lun 7 Jan 2019 - 17:38

» Iochroma australe (= Acnistus australis)
par pamina Lun 7 Jan 2019 - 17:07

» Schlumbergera - le genre - cactus de Noël
par benji Lun 7 Jan 2019 - 12:54

» Carica papaya - papayer
par Vincent24 Lun 7 Jan 2019 - 9:55

» Tylecodon singularis.
par Régis Lun 7 Jan 2019 - 8:47

» Hedychium greenii
par Rémi44 Lun 7 Jan 2019 - 7:49

» Senecio herreanus
par tragus Dim 6 Jan 2019 - 21:27

» Cucurbitaceae - Cucurbitacées
par tragus Dim 6 Jan 2019 - 21:19

» Campanula persicifolia - campanule à feuilles de pêcher
par pamina Dim 6 Jan 2019 - 13:13

» Des balcons de fous
par antho Dim 6 Jan 2019 - 12:33

» Acacia - mimosa ???
par Rémi44 Dim 6 Jan 2019 - 12:23

» Sedum 'Rubrotinctum'
par LardyMum Sam 5 Jan 2019 - 19:24

» Strelitzia reginae
par Rémi44 Sam 5 Jan 2019 - 18:47

» Jatropha multifida
par Baobab Sam 5 Jan 2019 - 18:44

» Lac et tourbière de Bourdouze (63)
par neira Sam 5 Jan 2019 - 18:12

» Ornithogalum caudatum - fruits [devinette]
par Vincent24 Sam 5 Jan 2019 - 17:35

» Crassula ovata
par Baobab Sam 5 Jan 2019 - 17:15

» Centaurea nigra ? ou pas ?
par neira Sam 5 Jan 2019 - 13:31


Cydalima perspectalis - pyrale du buis

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Cydalima perspectalis - pyrale du buis

Message  AnJo11 le Jeu 23 Aoû 2018 - 7:21

chez moi donc, après des années de tranquillité, due à mon avis à la mochitude prononcée des buis locaux due aux dernières années ultra sèches, ce printemps délicieusement humide les a rendu tout verdoyants et très appétant...
Donc, massive attack...
@

AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 2485
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cydalima perspectalis - pyrale du buis

Message  neira le Jeu 23 Aoû 2018 - 8:11

moche ... je compatis ; ça doit être très éprouvant

_________________
"Ce n'est pas parce que le système est en cours d'effondrement que ça nous dispense de le finir à coups de pelle" Thomas Guénolé
Galerie photos - Galerie Iris
Répertoire Iris TB
neira
neira
Magic'B

Messages : 40302
Date d'inscription : 16/10/2010
Région : Pôle nord centre
Activités : Cultivatrice exotique
Humeur : verdoyante

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cydalima perspectalis - pyrale du buis

Message  AnJo11 le Jeu 23 Aoû 2018 - 11:54

je pense que vue la prolificité de cette saloperie et sa rusticité (même les chenilles sont capables de passer l'hiver), ce sera vite pelé.je crois que le pic aura lieu l'année prochaine ici.
@

AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 2485
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cydalima perspectalis - pyrale du buis

Message  AnJo11 le Jeu 23 Aoû 2018 - 12:11

quelqu'un a t il expérimenté les trichogrammes des, micro guêpe parasite de pyrale buis
est ce ce parasite s'implante , passe l'hiver et régule sur le long terme?
@

AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 2485
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cydalima perspectalis - pyrale du buis

Message  tragus le Jeu 23 Aoû 2018 - 18:42

Je ne connaissais pas ces trichogrammes...
Lorsqu'on fait des recherches sur ces micro guêpes on tombe principalement sur des sites commerciaux qui vantent les vertus de cette méthode de lutte "miracle"
Je n'ai vu aucune donnée un tant soit peu scientifique avec ne serait-ce que le nom scientifique de l'espèce utilisée.
Autant dire que si c'est pour introduire un parasite des chenilles originaire de l'autre bout de la planète, je pense à première vue que la prudence est plus que nécessaire!

_________________
Jardin de 2007 à 2015 en Vendée, jardin parental dans le Var, balcon à Marseille.
tragus
tragus
zi-amaranthophylantrotrofou

Messages : 18912
Date d'inscription : 02/02/2012
Région : Marseille
Humeur : A l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cydalima perspectalis - pyrale du buis

Message  AnJo11 le Ven 24 Aoû 2018 - 11:28

je pense pareil, la stricte spécificité de cette micro guêpe n'est pas explicitement affirmée.
sa permanence dans le milieu ensuite non plus d'ailleurs.

Mais comme pour une autre peste asiat , le cynips, on le régule avec son prédateur, Torymus sinensis (qui s'installe définitivement), il faudrait bien trouver une solution équivalente...

Mais là, à mon avis, le risque est grand pour d'autres espèces de papillons, déjà bien fragilisées partout.
Chez moi, il y a ces dernières années de plus en plus d'espèces de papillons et d'insectes, en relation avec les plantes introduites et la gestion des terrains.
Ici, si les buis disparaissent, en dehors du risque certain que certains chemins et talus vont se barrer, car ils ne tiennent que par l’incroyable système racinaire des buis, il n y aura pas de conséquence majeure, ce n'est pas une espèce massivement présente, elle a même due être plantée il y a des siècles en fait.
Je ne vais donc pas courir de risque avec cette micro guêpe sans infos fiables à son sujet.
Mais si c'est une future plaie, le mal est déjà fait , car dans certains coins, des traitements massifs sont déjà testés, et la vente aux particuliers va assurer sa dissémination.
@



AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 2485
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cydalima perspectalis - pyrale du buis

Message  LardyMum le Ven 31 Aoû 2018 - 9:48

Quand, comme moi, on n'a pas de Buis et qu'a priori il n'y en n'a pas dans le secteur, ça n'empêche pas les Cydalima perspectalis de débouler

Depuis quelques jours et chaque jour soir en plus grand nombre, ils sont attirés par les fleurs de mon Cestrum nocturnum en pot sur ma terrasse. Les longues fleurs tubulaires ne peuvent être visitées que par des papillons de nuit et ils les trouvent à leur goût.

J'ai réussi à en choper 3 sur 8 ou 9 hier soir mais c'est très difficile. Ça m'embête qu'ils trouvent à se nourrir et je m'inquiète de savoir s'ils vont pondre dessus.

À votre avis c'est possible ?
LardyMum
LardyMum

Messages : 816
Date d'inscription : 16/05/2018
Région : Nord-Ouest de Narbonne-Nord Est de Lézignan
Humeur : curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cydalima perspectalis - pyrale du buis

Message  tragus le Ven 31 Aoû 2018 - 18:45

Ha oui, en effet, même si l'on n'a pas de buis, ça doit être peu réjouissant de voir ces bestioles squatter son jardin...
Pour ce qui est du risque de dégâts sur d'autre plantes heureusement tu n'as rien à craindre: à priori ces papillons sont strictement inféodés au genre Buxus.

_________________
Jardin de 2007 à 2015 en Vendée, jardin parental dans le Var, balcon à Marseille.
tragus
tragus
zi-amaranthophylantrotrofou

Messages : 18912
Date d'inscription : 02/02/2012
Région : Marseille
Humeur : A l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cydalima perspectalis - pyrale du buis

Message  cugandense le Sam 1 Sep 2018 - 7:27

Ces papillons sont-ils vraiment nocturnes ? scratch  Chez une amie, j'ai vu un Leycesteria envahi en pleine journée par ces saletés qui s'y nourrissaient abondamment taptap


Dernière édition par cugandense le Dim 2 Sep 2018 - 8:38, édité 1 fois

_________________
ma galerie
On est gouvernés par des lascars qui fixent le prix de la betterave et qui seraient seulement pas foutus de faire pousser des radis. (Le Président -1961- M. Audiard)
cugandense
cugandense
miel toutefleuriste imperturbable

Messages : 10172
Date d'inscription : 26/10/2011
Région : 07 - Cévennes méridionales
Activités : Bidouilleuse
Humeur : Pimprenelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cydalima perspectalis - pyrale du buis

Message  LardyMum le Sam 1 Sep 2018 - 8:57

Et bien justement hier soir, en les regardant investir à nouveau le Cestrum, je me demandais où ils pouvaient bien se planquer en journée parce que je n'en n'ai jamais croisés en plein jour.
LardyMum
LardyMum

Messages : 816
Date d'inscription : 16/05/2018
Région : Nord-Ouest de Narbonne-Nord Est de Lézignan
Humeur : curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cydalima perspectalis - pyrale du buis

Message  AnJo11 le Jeu 6 Sep 2018 - 23:02

ils sont "globalement" nocturnes, mais j'en vois tjrs qq uns en plein jour, surtout ceux sans vent.

En tout cas, nocturnes ou diurnes occasionnels, quelle plaie.
Et quel ravage sur les buis sauvages. Dans la haute vallée de l'Aude, des flancs de montagne entiers ne sont plus peuplés que de bâtons gris...

Pour une action locale, des tas de traitements et stratégies sont testés, piégeage des adultes volants avec des liquides divers, dont l'eau savonneuse, où ils se noient . J'ai constaté que le purin dilué les attirait aussi très fort.
Des aspersion d'eau vinaigrée, ou des traitement avec des pilules homéo dissoutes ( PSORINUM ), terre de diatomées sont aussi testés. Ou simplement un gros coup de jet d'eau...et le ramassage manuel...
Mais bon, ça va pour sauver une paire de buis dans un jardin.

la micro guêpe parasite s'appelle trichotop buxus. Elle semble être sure, ultra spécifique...il faudra probablement y avoir recours, ou un autre régulateur exogène, vu que les nôtres n'arrivent pas à juguler cette peste, nulle part (avec des nuances) même avec plus de 10 ans de recul pour les régions les plus anciennement infestées.
Au niveau horticole, le remplacement des buis se fera, au niveau patrimonial, certains parcs vont être salement défigurés.
Mais au niveau des écosystèmes, quelles vont être les conséquences de la mort des buis?
@

AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 2485
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cydalima perspectalis - pyrale du buis

Message  Cormillonne le Ven 7 Sep 2018 - 10:09

Malgré les traitements je vais être obligée de couper mes plus vieux buis à mon grand regret, je les avaient depuis 20 ans et troisième atteinte cette année, ils n'ont pas résisté malgré une "pré-coupe" l'année dernière pour essayer de les conserver.
Pour l'instant je remarque que ce sont les anciennes variétés de buis qui ont été atteintes les plus récentes à feuilles plus petites et moins épaisses ne le sont pas encore, l'odeur aussi était plus forte.
4 buis coupés l'an passé, 4 encore cette année, il m'en reste 5 plus récentes (10 ans)
Cormillonne
Cormillonne

Messages : 3599
Date d'inscription : 16/04/2012
Région : Charente-Maritime
Activités : Retraitée
Humeur : Très bonne au milieu de mes plantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cydalima perspectalis - pyrale du buis

Message  AnJo11 le Dim 16 Sep 2018 - 22:46

il y a des rapports de cas rares de buis communs qui semblent non attractifs de ci de là.
ça demande confirmation, et ce sera peut être la base de la reconstitution des peuplements de buis.

J'ai une observation précise chez moi, qui est corroborée avec une similaire qui m'a été rapportée hier ( à St Salvayre, pas loin d'Alet les Bains, Aude).
Une espèce qu'on m'avait identifiée comme "buis de Madère" (qui n'existe pas dans la nomenclature), qui apparemment était plantée dans les parcs, cimetières, demeures bourgeoises, vers la fin des années 1800, début à mi 1900, plus arborescente que buissonnante, de croissance bien lente (bon, c'est du buis...), feuillage plus gros que sempervirens, n'attirerait pas la pyrale.
J'en ai deux pieds chez moi, des semis spontanés (apparemment très peu courants, mais bien reconnaissables) récupérés dans un très vieux parc de moulin-usine de Montolieu (11170).
Je les avais totalement oubliés, et là, j'ai constaté qu'apparemment, pour le moment en tout cas, les pyrales ne les attrique pas. Mais elles n'ont pas fini de boulotter les buis locaux, le pic sera ici pour 2019...

Apparemment, cette epèce a été effacée des parcs par les grands gels cycliques, var elle est bcp moins rustique. Sauf qq individus.
Mais je suis nul en identification en général, et en buis en particulier, cette famille étant tellement bien représentée et installée dans la région...que je ne m'y suis pas du tout intéressé.

D’où une question; quand/comment bouturer le buis selon vos expériences(les marcotes ne sont pas envisageables, port de type arborescent, très vite plus de branches basses)
@

AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 2485
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cydalima perspectalis - pyrale du buis

Message  AnJo11 le Dim 16 Sep 2018 - 23:20

Bon après recherche, ce serait buxux balearica son nom.
Mais est donné pour du -10°C.
Ceux dont je parle on déjà encaissé deux fois pire plusieurs fois dans leur longue vie. Donc doute sur l'ID. Ou individus particulièrement rustiques.
@

AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 2485
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cydalima perspectalis - pyrale du buis

Message  Carabus le Lun 17 Sep 2018 - 9:36

Anjo a écrit:quand/comment bouturer le buis selon vos expériences

Le bouturage est à faire maintenant (15 août -15 octobre) dans un mélange de sable et de terreau de feuilles (moitié/moitié) ... ça marche très bien. A la maison, c'est 90% de réussite en semant, au fond de la ligne de bouturage, des grains de blé *** qui vont libérer des auxines en germant.

*** quand on n'a pas de blé, on peut faire avec des graines en mélange pour tourterelle
Carabus
Carabus

Messages : 186
Date d'inscription : 09/10/2016
Région : Lauragais Toulousain en Midi Pyrénées
Activités : Retraité heureux d'avoir un grand potager.
Humeur : Très enjoué quand il a bien plu, ce qui se fait de plus en plus rare !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cydalima perspectalis - pyrale du buis

Message  AnJo11 le Lun 17 Sep 2018 - 13:39

salut carabus,
je suis un semeur, très rarement un boutureur! si ça marche bien, sans trop de complication, alors je vais en lancer un bon peu à partir des miens, car je ne me souviens pas y avoir vu des floraisons.
Je vais aussi essayer d'aller trainer vers celui qu'on m'a signalé a St Salvayre, voir si il s'y est ressemé, pour évaluer son potentiel de remplacement du sempervirens qui à mon avis est globalement condamné, et en prélever des boutures.
Si leur résistance à la pyrale se confirme (je reste sceptique sur le long terme) , ça vaut le coup de prendre de l'avance...
@

AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 2485
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cydalima perspectalis - pyrale du buis

Message  AnJo11 le Lun 17 Sep 2018 - 23:29

source, un rapport du FREDON Corse :

En  Europe,  pour  l'instant  l'espèce  a  été  uniquement  observée  sur  les  buis, en Chine d'autres plantes cibles ont été enregistrées:
Ilex purpurea, Euonymus japonicus, Euonymus alatus.
Il n'est donc pas exclu d'en trouver sur les plantes locales cousines (ilex aquifolium et euonymus europaeus).

des test de consommation forcée ont été réalisés au jardin botanique de Bordeaux.
Tous les buis sont consommés, y compris B. Balearicus.
Le fusain ailé un peu, pas les autres fusains ni les houx. Mais bien sur, ces tests sont réalisés avec un faible échantillonnage, hors on est face à une proliférations de milliards d'individus, qui ont en plus une certaine variabilité génétique visible (couleurs des ailes), ces résultats sont à relativiser...
@



AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 2485
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cydalima perspectalis - pyrale du buis

Message  cugandense le Mar 18 Sep 2018 - 19:55

Et bien, on est mal engagé taptap Mais comment font-ils les chinois pour réguler ce fléau ? scratch

_________________
ma galerie
On est gouvernés par des lascars qui fixent le prix de la betterave et qui seraient seulement pas foutus de faire pousser des radis. (Le Président -1961- M. Audiard)
cugandense
cugandense
miel toutefleuriste imperturbable

Messages : 10172
Date d'inscription : 26/10/2011
Région : 07 - Cévennes méridionales
Activités : Bidouilleuse
Humeur : Pimprenelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cydalima perspectalis - pyrale du buis

Message  tragus le Mer 19 Sep 2018 - 18:39

Oui, en effet ces résultats sont à relativiser. Les consommations forcées en labo ne reflètent pas forcément la réalité in situ.
J'ai été très agréablement surpris dernièrement de constater que les populations de buis du Petit Luberon sont plutôt en forme. Les signes d'attaques sont assez fréquents mais de faible intensité et cela représente un très faible pourcentage de feuillage attaqué sur chaque individu.

_________________
Jardin de 2007 à 2015 en Vendée, jardin parental dans le Var, balcon à Marseille.
tragus
tragus
zi-amaranthophylantrotrofou

Messages : 18912
Date d'inscription : 02/02/2012
Région : Marseille
Humeur : A l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cydalima perspectalis - pyrale du buis

Message  AnJo11 le Jeu 20 Sep 2018 - 20:33

effectivement,,la consommation forcée en labo, et sur un petit échantillon de bestioles ne donne qu'une idée du potentiel de la bestiole, pas forcément comment elle va évoluer en pleine nature.
rendons à César etc... c'est sous l'égide de Frédéric TOURNAY, alors Conservateur du Jardin Botanique de l'Université de Strasbourg que les tests ont été réalisés, par C. Brua que les tests ont été réalisés, pas à Bordeaux.
Un autre hôte ponctuel est recensé : Pachysandra terminalis.
Au jardin botanique de Bordeaux, ils étudient le buis des Baléares , qui pour eux est naturellement résistant à la pyrale.
Mais sa faible résistance théorique au froid,(les qq très vieux pieds survivants par ci par là indiquent qu'il y a de la marge d'action), sa moindre tolérance aux conditions extrêmes que supporte le sempervirens, et son type de croissance vont limiter ses utilisations je crois...


J'espère qu'il y aura des zones épargnées, ou qui résisteront bien, si le Lubéron en fait partie, tant mieux!
Faut juste savoir quand à commencé l'invasion dans ce coin là, en général, le pic des dégâts a lieu la deuxième, voire troisième année d'infestation.
La collecte in situ, près de Strasbourg, de chenilles au dernier stade et leur mise en élevage à permis la collecte de deux espèces de parasite: un diptère et un hyménoptère, encore à identifier. Des parasites autochtones pourraient donc s’adapter sur cette pyrale.
Comme des oiseaux, des chauve souris qui commenceraient à s'y habituer (et surtout à tolérer la buxine et autres alcaloïdes).
Mais la tactique de la pyrale de prolifération explosive limite leur impact et pour le moment l'espoir d'une régulation.
La micro guêpe qui est commercialisée est donnée comme autochtone, sur quelques sites...et trichotop buxus n'est qu'un nom commercial, pas un nom d'espèce, qui est secret défense, au moins.
Ces guêpes étant élevées sur oeufs de mites de farine, leur ultra spécificité me pose question (en même temps, ces mites de farine serve de "fourrage" à pas mal de prédateurs dans ces élevages, coccinelles entre autres...).
@


AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 2485
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cydalima perspectalis - pyrale du buis

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum