FJpower !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
» Si l'on parlait du temps qu'il fait - 2023
par PierredeSFA Aujourd'hui à 13:34

» Pierre - Jardin d'acclimatation privé : l'Oasis (66)
par PierredeSFA Aujourd'hui à 13:30

» Erythrina X fulgens.
par PierredeSFA Aujourd'hui à 13:26

» Les botanistes
par Vernousain Aujourd'hui à 13:20

» Plantes à floraison printanière du bout du monde, environs de Sydney.
par PierredeSFA Aujourd'hui à 13:16

» Brachychiton acerifolius
par PierredeSFA Aujourd'hui à 13:07

» Euphorbia tirucalli
par benji Aujourd'hui à 12:29

» Festivités jardinesques
par Jadero07 Aujourd'hui à 11:27

» Searsia lancea (= Rhus lancea)
par tragus Aujourd'hui à 7:50

» Joaopinto81 - Mon jardin en occitanie
par Veronica Hier à 21:47

» Cyrtanthus - le genre
par PierredeSFA Hier à 20:04

» (85) - Le potager extraordinaire à La Roche sur Yon
par Michou Hier à 18:58

» Ptivince - Nouvelle Page - Le jardin de Saint-Pierre
par ptivince45 Hier à 12:44

» Michou - un jardin de curiosités et de botanique de Marie-Jo et de Michel " 44 "
par Michou Mer 6 Déc 2023 - 18:56

» Aeonium arboreum 'Zwartkop'
par Veronica Mar 5 Déc 2023 - 19:10

» Derniers fruits d'automne
par cortejuan Mar 5 Déc 2023 - 9:13

» Philodendrons nouvelles variétés
par Vernousain Mar 5 Déc 2023 - 8:39

» Platanus x hispanica - platane commun
par tragus Mar 5 Déc 2023 - 7:42

» Gaëtan - Bienvenue dans ma jungle urbaine
par BUGADE Mar 5 Déc 2023 - 1:43

» Ficus - les rustiques
par Jamard Lun 4 Déc 2023 - 23:00

» Jadero07- jardin d'acclimatation en sud Ardèche
par Jadero07 Lun 4 Déc 2023 - 22:18

» Paréidolie ou lorsque les plantes deviennent bêtes
par BUGADE Lun 4 Déc 2023 - 18:05

» Arbutus x 'Marina'
par Jadero07 Lun 4 Déc 2023 - 8:26

» Dryopteris sieboldii - dryopteris de Siebold
par Jamard Dim 3 Déc 2023 - 21:50

» Aeonium arboreum
par BUGADE Dim 3 Déc 2023 - 10:16

» Tagetes lemmonii - tagète de Lemmon
par KAWAN Dim 3 Déc 2023 - 9:52

» Torminalis glaberrima (Sorbus torminalis) - Alisier torminal
par tragus Sam 2 Déc 2023 - 10:14

» Déficoncours " l'architecture au jardin" - Les participations
par BUGADE Sam 2 Déc 2023 - 9:25

» Au secours, rat taupier !
par BUGADE Sam 2 Déc 2023 - 8:44

» Eucalyptus leucoxylon subsp. megalocarpa
par PierredeSFA Ven 1 Déc 2023 - 16:49

» Citrus paradisi - pomélo
par ptivince45 Ven 1 Déc 2023 - 10:11

» Cycas revoluta
par PierredeSFA Ven 1 Déc 2023 - 9:29

» Pigeon voyageur
par benji Ven 1 Déc 2023 - 9:18

» Vent de folie (floral ?) au jardin
par cugandense Ven 1 Déc 2023 - 6:28

» Espagne - flore de la région d'Alicante
par tragus Jeu 30 Nov 2023 - 7:40

» Trachycarpus fortunei 'Wagnerianus'
par tragus Jeu 30 Nov 2023 - 7:32

» Couleurs d'automne 2023
par daniela Jeu 30 Nov 2023 - 7:03

» Aechmea recurvata var. ortgiesii
par Jamard Mer 29 Nov 2023 - 20:51

» Dahlia imperialis
par Jamard Mer 29 Nov 2023 - 20:41

» Clivia miniata
par cugandense Mer 29 Nov 2023 - 14:17

» Farfugium japonicum (= Ligularia kaempferi)
par bruno645 Mer 29 Nov 2023 - 13:21

» Celtis occidentalis - micocoulier occidental
par tragus Mer 29 Nov 2023 - 7:38

» Chamaedorea elegans
par PierredeSFA Mer 29 Nov 2023 - 7:08

» Aloysia virgata - verveine amande
par tragus Mar 28 Nov 2023 - 17:38

» Populus tremula - tremble, peuplier tremble
par BUGADE Lun 27 Nov 2023 - 9:13

» Tillandsia bergeri
par tragus Lun 27 Nov 2023 - 8:40

» Physalis peruviana - coqueret du Pérou
par Michou Dim 26 Nov 2023 - 10:11

» Lamiaceae à identifier
par tragus Dim 26 Nov 2023 - 8:22

» Igne - 500m² chez mes parents
par daniela Sam 25 Nov 2023 - 9:36

» changement de temps, changement de méthodes
par tragus Sam 25 Nov 2023 - 7:55

» Echinops ritro - azurite, oursin bleu
par BUGADE Ven 24 Nov 2023 - 9:52

» France - Transformation jardin
par France Ven 24 Nov 2023 - 9:50

» Ampelaster carolinianus
par tragus Ven 24 Nov 2023 - 9:25

» Celtis australis - micocoulier
par tragus Ven 24 Nov 2023 - 9:10

» Une idée d'arbuste pour la mi-ombre ?
par Veronica Mer 22 Nov 2023 - 19:41

» Tillandsia usneoides
par tragus Mer 22 Nov 2023 - 7:47

» Agave guiengola ??? [ Identification en cours ]
par benji Mar 21 Nov 2023 - 11:45

» Identification arbuste
par Veronica Mar 21 Nov 2023 - 9:58

» Veronica — ‘Jurassic Parc’
par tragus Mar 21 Nov 2023 - 7:39

» Agave victoriae-reginae - agave de la Reine Victoria
par tragus Mar 21 Nov 2023 - 7:37

» Clerodendrum x speciosum
par benji Lun 20 Nov 2023 - 14:12

» Ribes sanguinea - groseiller à fleur
par KAWAN Lun 20 Nov 2023 - 14:11

» Pancratium illyricum
par Jadero07 Dim 19 Nov 2023 - 18:47

» Passiflore 'Rauhnacht'
par KAWAN Dim 19 Nov 2023 - 10:54

» Ferocatus gracilis (baril de feu)
par Veronica Sam 18 Nov 2023 - 21:28

» Aristolochia gigantea
par Michou Sam 18 Nov 2023 - 21:01

» Liriope spicata
par daniela Sam 18 Nov 2023 - 17:43

» Buddleja dysophylla
par KAWAN Sam 18 Nov 2023 - 9:35

» Buddleja myriantha
par KAWAN Sam 18 Nov 2023 - 9:30

» Bulbine frutescens
par Jadero07 Sam 18 Nov 2023 - 8:22

» Diospyros armata
par KAWAN Ven 17 Nov 2023 - 22:56

» Exbucklandia populnea
par KAWAN Ven 17 Nov 2023 - 9:47

» Fallugia paradoxa
par tragus Ven 17 Nov 2023 - 7:31

» Identification - Crète (2)
par tragus Ven 17 Nov 2023 - 7:24

» Grenadier "wonderful"
par tragus Ven 17 Nov 2023 - 7:21

» Rhododendron à identifier
par KAWAN Jeu 16 Nov 2023 - 12:34

» Citrus 'Meyer'
par KAWAN Jeu 16 Nov 2023 - 12:04

» Philadelphus 'Belle Etoile'
par KAWAN Jeu 16 Nov 2023 - 11:28

» Diospyros kaki - plaqueminier
par KAWAN Jeu 16 Nov 2023 - 10:46

» Identification - Crète (11)
par KAWAN Jeu 16 Nov 2023 - 9:18

» Alocasia macrorrhizos
par tragus Jeu 16 Nov 2023 - 7:59

» Aponogeton dystachyos
par Michou Mer 15 Nov 2023 - 21:05

» Roldana petasitis (= Senecio petasitis)
par Michou Mer 15 Nov 2023 - 20:28

» Brillantaisia ulugurica (= Brillantaisia subulugurica) - sauge géante
par Michou Mer 15 Nov 2023 - 20:12

» Phoenix dactylifera - palmier dattier
par tragus Mer 15 Nov 2023 - 13:22

» Kohleria - genre, espèces et variétés
par tragus Mer 15 Nov 2023 - 13:14

» changement climatique, changement de nos jardins
par cortejuan Mer 15 Nov 2023 - 8:45

» Plectranthus 'Mona Lavander'
par tragus Mer 15 Nov 2023 - 7:39

» Haemanthus albiflos
par tragus Mer 15 Nov 2023 - 7:36

» vos plus beaux feuillages
par BUGADE Mar 14 Nov 2023 - 16:22

Le Deal du moment : -64%
Cocotte ronde / faitout TEFAL en fonte 5 L Pierre ...
Voir le deal
79 €

Pleione - le genre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pleione - le genre Empty Pleione - le genre

Message  Minique Sam 22 Fév 2014 - 15:42

Pleione - le genre
D. Don 1825

Surnommé « Indian crocus ».

Le nom du genre  a été donné par Don et vient de « pleiôn » en grec qui signifie « plus nombreux », allusion au nombre de pseudobulbes qu’une plante peut développer.
Malgré tout, Don ne fut pas suivi dans sa distinction du genre et les Pleione furent placés dans le genre des Coelogyne. Il faut dire que les Pleione sont très proches évolutivement des Coelogyne. Il faudra attendre 1903 pour que le genre soit reconnu.

Le genre comprend une vingtaine d’espèces et 6 hybrides naturels.

Les Pleione sont épiphytes, terrestres ou lithophytes.
Ils sont originaires du Sud Est asiatique (Inde, Népal, Birmanie, Thaïlande, Vietnam et Laos). On en retrouve dans le Sud de la Chine et sur l’île de Taïwan.
Ce sont des plantes de montagne qui poussent entre 1000 et 3500 m d’altitude, voire 4300 m.

Les Pleione sont des orchidées sympodiales qui possèdent de petits pseudobulbes annuels coniques ou cylindriques. Ils poussent généralement les uns contre les autres. Des bulbilles se forment au sommet des pseudobulbes adultes de plusieurs espèces. Suivant les espèces, les pseudobulbes possèdent une à 2 feuilles à l’apex. Le feuillage est généralement caduque. Les feuilles sont plicates et longues de 7 à 30 cm. Les inflorescences prennent naissance à la base du pseudobulbe. Elles donnent une à 2 fleurs. La floraison est annuelle. Pour la majorité, elle a lieu au printemps. P. maculata, praecox et saxicola fleurissent en automne avant le repos hivernal.

Le secret de leur résistance au froid dans leur milieu naturel, réside dans la présence d’un manteau neigeux qui les maintiennent au sec sous le froid.
Minique
Minique

Messages : 5912
Date d'inscription : 16/06/2012
Région : Botte du Hainaut
Humeur : "Les fleurs du printemps sont les rêves de l'hiver racontés, le matin, à la table des anges." Khalil Gibran

Revenir en haut Aller en bas

Pleione - le genre Empty Re: Pleione - le genre

Message  Minique Sam 22 Fév 2014 - 15:45

Conditions générales de culture :

- Le seul Pleione que l’on puisse cultiver toute l’année dehors est le P. limprichtii qui résiste juque -17°c si le pseudobulbe est conservé au sec. Il faut donc protéger les plantes contre les pluies d’hiver (à l’aide d’un plastique par exemple) et contre le réchauffement trop brusque (terrain à l’ombre le matin). Le terrain doit être bien drainé (avec rajout de graviers et de sable).

- Tous les autres Pleione se cultivent en serre froide avec des températures minimales de 5°c. Les hybrides et les espèces qui fleurissent en automne demandent des températures minimales nocturnes de 8-10°c et un maintien de leur substrat légèrement humide en hiver.

- Culture en situation semi-ombragée avec un peu de soleil matinal.

- Les plantes apprécient de fortes différences de températures entre le jour et la nuit.

- Substrat : Il n’y a pas de compost idéeal. Il doit être adapté suivant le mode d’arrosage… Le substrat doit être bien drainant tout en retenant une certaine humidité. On peut placer une couche de drainage (billes d’argile, cailloux, polystyrène…) d’1 cm environ au fond du pot. Le substrat peut être composé d’écorces de pin (2 parts), de charbon de bois ou de perlite (1 part) et de sphaigne (1 part). Certains cultivent les Pleione en sphaigne pure.

- Calendrier de culture :
• Mise en terrine en hiver quand les plantes n’ont plus leur feuillage.
Le pot ne doit pas avoir une profondeur de plus de 7 cm.
Pour les espèces à floraison automnale, il faut faire bien attention à ne pas casser les racines car les Pleione n’ont pas la capacité de renouveler leur système racinaire. On place les pseudobulbes au centre du pot de telle sorte que le 1/3 inférieur des pseudobulbes soit dans le substrat et les 2/3 supérieurs soient au-dessus. Il y a 3 exceptions : P. bulbocodioides, scopulorum et yunnanensis qui demandent d’avoir les pseudobulbes recouverts de sphaigne ou de mousse. Et puis, on n’arrose pas ! Les plantes sont maintenues au frais.
• Quand les premières pousses apparaissent vers la fin janvier, on arrose très légèrement en laissant sécher le substrat.
• En mars/avril, les espèces printanières fleurissent. A ce moment-là, on donne un peu plus d’eau.
• Dès que le risque de gelées est écarté, les plantes peuvent sortir dans un coin mi-ombragé.
• En été, les plantes demandent beaucoup d’eau et d’engrais pour produire de gros pseudobulbes.
Il faut les placer dans un endroit frais, ne dépassant pas 25°c.
• En septembre, on diminue les arrosages.
Les espèces automnales fleurissent.
• En octobre, les plantes perdent leur feuillage. On arrête les arrosages et on range les plantes dans un endroit frais entre 2 et 6°c.
• Pendant l’hiver, on rempote les pseudobumbes après avoir coupé leurs racines à 2-3 mm des pseudobulbes. Si on ne peut les rempoter, on les maintient dans un endroit sec et frais jusqu’à la reprise de la végétation.
Minique
Minique

Messages : 5912
Date d'inscription : 16/06/2012
Région : Botte du Hainaut
Humeur : "Les fleurs du printemps sont les rêves de l'hiver racontés, le matin, à la table des anges." Khalil Gibran

Revenir en haut Aller en bas

Pleione - le genre Empty Re: Pleione - le genre

Message  cugandense Sam 22 Fév 2014 - 17:49

Bravo et merci beaucoup, Minique pour ce calendrier de culture des pleiones  Pleione - le genre 618301 
Ces petites demandent une surveillance de tout les instants  Very Happy 

_________________
On est gouvernés par des lascars qui fixent le prix de la betterave et qui seraient seulement pas foutus de faire pousser des radis. (Le Président -1961- M. Audiard)
cugandense
cugandense
miel toutefleuriste imperturbable

Messages : 14521
Date d'inscription : 26/10/2011
Région : 07 - Cévennes méridionales
Activités : Bidouilleuse
Humeur : Pimprenelle

Revenir en haut Aller en bas

Pleione - le genre Empty Re: Pleione - le genre

Message  Minique Sam 22 Fév 2014 - 17:56

Pleione albiflora

Floraison printanière
Pas trouvé facilement en culture car difficile de culture.

Pleione aurita

Floraison printanière (mars-avril)
Confondu auparavant avec le Pleione chunii
Fleure de 8 à 10 cm
Originaire du Sud-Ouest de la Chine entre 1800 et 2500 m d’altitude

Pleione bulbocodioides

Floraison printanière (mars)
Terrestre ou épiphyte, il porte une seule feuille qui se développe après la floraison. L’inflorescence est longue de 20 cm.
Il existe des clones hexaploides probablement suite à un mélange avec le Pleione yunnanensis.
Espèce chinoise qui pousse entre 900 et 2500 m d’altitude.
Il faut couvrir le pseudobulbe dans le substrat lors du rempotage.

Pleione chunii

Syn. Pleione hookeriana var. sinensis
Floraison printanière (février – mars)
Fleur de 9 cm
Originaire du Sud de la Chine, du Nord de la Thaïlande et du Nord du Laos où il pousse entre 2200 et 2700 m d’altitude.

Pleione coronaria

Floraison printanière (avril)
Pousse uniquement au Népal dans une aire très limitée entre 2600 et 2800 m d’altitude.
Plutôt épiphyte
Rare en culture

Pleione formosana

Floraison printanière (mars – avril)
Fleur entre 6 et 9 cm, surtout rose pourpre avec un labelle parfois plus jaune, rouge, avec des taches brunes.
Parfois parfumé
Originaire de l’Est de la Chine et de Taïwan (anciennement Formose) où il pousse entre 500 et 2500 m d’altitude.
Il existe une septantaine de clones différents actuellement dans la littérature (en 1961, il y en avait 5).
Le plantes sont terrestres, lithophytes ou épiphytes. Leurs psudobulbes sont unifoliés. L’inflorescence peut atteindre 25 cm.

Pleione forestii

Floraison printanière (mars)
Seule espèce à fleurs jaunes.
(Il existe un hybride naturel jaune : Pln. Albiflora x forestii = Pln x confusa)
Il existe des formes alba mais avec toujours des taches brun-rouge au niveau du labelle.
Originaire du Sud-Ouest de la Chine (il provient des hautes montagnes du Yunnan), du Nord du Vietnam et du Nord du Burna où il pousse entre 2400 et 3100 m d’altitude.
C’est un Pleione très difficile en culture.  Pour espérer de meilleurs résultats, on rajoute plus de sphaigne au substrat.

Pleione grandiflora

Floraison printanière
Fleurs de 9 cm surtout blanches avec un labelle taché de brun ou parfois plus jaune.
Il existe un hybride naturel : Pleione x barbarae, hybride entre un Pln grandiflora et un Pln bulbocodioides.

Pleione hookeriana

Floraison printanière (avril – mai-
Fleur de 2 – 3 cm
Originaire du Nord-Est de l’Inde, du Bhutan, Népal, Nord du Burna et du Sud-Ouest de la Chine où il pousse entre 2200 et 4000 m d’altitude.
Sa culture est difficile pour deux raisons : c’est qu’il demande une période au froid et donc une période de repos plus longue que les autres espèces et que ses pseudobulbes sont très petits.

Pleione humilis

Floraison printanière
C’est le premier Pleione à fleurir pendant l’année, vers janvier – février.
Il n’a pas de vrai hampe florale.
Originaire de Nord-Est de l’Inde, du Burna, du Népal, et de Chine où il pousse entre 1800 et 3200 m d’altitude.
Il demande un froid intense (entre 0 et 1°c) entre octobre et décembre.
Il se reproduit très lentement.

Pleione - le genre Pleion12
Pleione humilis purple marking

Pleione kaatiae

Décrit par Peeters (belge) en 2003
Floraison printanière (juin – juillet)
Ressemble fort au Pln scopulorum.
Originaire de l’Ouest de la Chine
Rare car difficile de culture ( pseudobulbes très petits).

Pleione limprichtii
Schlecter 1922

Floraison printanière (mars – avril)
Au départ, il y avait 3 clones en culture. Depuis, il y en a beaucoup plus.
Fleur de 4 à 8 cm, rose lavande avec un labelle tacheté de rouge.
Il pousse entre 1800 et 3200 m d’altitude.
C’est le Pleione qui résiste le mieux au froid.

Pleione - le genre Limpri10  
 
Pleione maculata

Floraison automnale (novembre)
Fleur de 4 à 6 cm
Parfumé
Nord de l’Inde, Thaïlande, Burna
Comme il ne perd pas complètement ses racines, on le rempote avec ses vieilles racines et on maintient le substrat humide toute l’année.
Placé dans un endroit un peu plus chauffé que les autres Pleione avec des minimas de 5 à 8°c la nuit.

Pleione pleionoides

Syn. Pln. voltolini, speciosa, hubeiensis
Floraison printanière (mars – avril)
Fleur de 7 à 8 cm, rouge-pourpre. Le labelle peut être rouge foncé.

Pleione praecox

Floraison automnale (octobre)
Fleur de 7 à 10 cm
Parfumé
Les inflorescences apparaissent généralement après la chute des feuilles.
Labelle pourpre, tacheté de pourpre
Il existe une forme alba (pas cultivée en Europe, en existe peut être au Japon)
Originaire du Bouthan, de Birmanie, Chine, Nord de l’Inde, Thaïlande, Népal, Sikkim où il pousse entre 1200 et 3400 m d’altitude.
La culture sera légèrement plus chaude pour des plantes venues de 1200 m d’altitude et légèrement plus froide pour des plantes issues de 3400 m.

Pleione saxicola

Floraison automnale
Originaire de Chine et du Bhutan où il pousse entre 2300 et 2800 m d’altitude.
Pseudobulbe très plat

Pleione scopulorum

Floraison printanière
Fleur de 3 à 4 cm
Il en existe une forme presque alba.
Originaire du Nord du Myanmar, du Sud-Ouest de la Chine et du Nord-Est de l’Inde où il pousse entre 1800 et 4200 m d’altitude.
Rare en culture, surtout dans sa forme alba.
Il fut décrit en 1921 et seulement quelques exemplaires furent mis en culture vers 1985-1986 en Europe.
Il faut recouvrir le pseudobulbe avec de la mousse ou de l’écorce.

Pleione yunnanensis

Floraison printanière (avril – mai)
Fleur de 6 à 7 cm, bleu-lavande
Originaire du Sud Ouest de la Chine et du Nord du Myanmar où il pousse entre 1350 et 3200 m d’altitude.
Il en existe des formes hexaploides.
Comme il pousse sous le sol, à quelques cm sous terre, il faut bien recouvrir le pseudobulbe lors du rempotage.
Minique
Minique

Messages : 5912
Date d'inscription : 16/06/2012
Région : Botte du Hainaut
Humeur : "Les fleurs du printemps sont les rêves de l'hiver racontés, le matin, à la table des anges." Khalil Gibran

Revenir en haut Aller en bas

Pleione - le genre Empty Re: Pleione - le genre

Message  neira Sam 22 Fév 2014 - 18:22

Pleione - le genre 749768 Pleione - le genre 618301 Pleione - le genre 618301 Pleione - le genre 618301  merci Minique pour ce gros travail !!
C'est une belle synthèse , qui donne envie de les cultiver
Peut-être que certaines sont à ma portée

_________________
Le génie de l'homme n'a pas encore égalé la photosynthèse

Iris sur Flick'r
neira
neira
Magic'B

Messages : 46864
Date d'inscription : 16/10/2010
Région : Pôle nord centre
Activités : Cultivatrice exotique
Humeur : verdoyante

Revenir en haut Aller en bas

Pleione - le genre Empty Re: Pleione - le genre

Message  Baobab Sam 22 Fév 2014 - 19:46

Cet aprem en allant chercher de la nourriture pour poisson j'ai jeté un oeil au rayon bulbes . J'ai trouvé un Pleione Formosana . En voyant tes belles photos je vais tenter ... il a démarré pousse d'environ 1cm . Je le mets en pot demain , j'ai de la sphaigne , des écorces et du gros gravier d'aquarium neuf que j'avais acheté pour mes cactées . Est ce que j'arrose ? en sachant que j'ai environ 10 degrés et 14 l'après midi en ce moment . Merci .
Baobab
Baobab

Messages : 2819
Date d'inscription : 18/12/2013
Région : Sin-le-Noble 59
Activités : Mes plantes et Animaux, Coquillages, Minéraux

Revenir en haut Aller en bas

Pleione - le genre Empty Re: Pleione - le genre

Message  Minique Sam 22 Fév 2014 - 20:10

Non tu n'arroses pas. Tant qu'une plante n'a pas de racines, ça ne sert à rien d'arroser, on risque juste de faire pourrir le nouvelles pousses. Tu patientes encore un peu.
Minique
Minique

Messages : 5912
Date d'inscription : 16/06/2012
Région : Botte du Hainaut
Humeur : "Les fleurs du printemps sont les rêves de l'hiver racontés, le matin, à la table des anges." Khalil Gibran

Revenir en haut Aller en bas

Pleione - le genre Empty Re: Pleione - le genre

Message  doly Lun 24 Fév 2014 - 14:20

Superbe post minique  Very Happy 
Les miennes pointent le bout de leur nez et j'attend le départ de la floraison pour commencer à réarosser. Ensuite, le pot ira dehors .... c'est fou comme ça se multiplie vite quand ils sont bien  Pleione - le genre 181239 
doly
doly

Messages : 393
Date d'inscription : 22/04/2013
Région : Val-de-Marne (94)
Activités : toutes les occasions sont bonnes pour sortir de ma boîte
Humeur : taquine

Revenir en haut Aller en bas

Pleione - le genre Empty Re: Pleione - le genre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum