FJpower !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
» Iris variegata beige et violet - Flora et Lilou [identification en cours]
par neira Aujourd'hui à 10:22

» Michou - un jardin de curiosités et de botanique de Marie-Jo et de Michel " 44 "
par Michou Aujourd'hui à 10:09

» Transformation du jardin
par France Aujourd'hui à 9:54

» Iris 'Voltigeur' -[identification]
par neira Aujourd'hui à 8:43

» Iris 'Loop The Loop'- Schreiner 1973
par neira Aujourd'hui à 8:35

» Zanthoxylum armatum - poivre de Timut
par tragus Aujourd'hui à 7:51

» Vitis labrusca et cultivars dérivés - vigne framboise
par tragus Aujourd'hui à 7:37

» Iris ' Going My Way' - Gibson 72
par neira Aujourd'hui à 7:09

» Daniela - notre morceau de colline provençale
par daniela Hier à 20:38

» Une saison en iris (2022)
par daniela Hier à 20:24

» Iris 'Santana' - Keppel 76
par neira Hier à 17:10

» Iris 'Rogue'- J. Ghio 1994
par France Hier à 17:05

» Pteridium aquilinum - fougère Aigle
par benji Hier à 10:18

» Ecorces d'arbres ( et autres ligneux )
par neira Hier à 9:11

» La rentrée au jardin
par neira Hier à 9:10

» Phoenix reclinata - Phoenix du Sénégal
par neira Hier à 7:49

» Jadero07- jardin d'acclimatation en sud Ardèche
par Jadero07 Hier à 6:13

» Arenga engleri - palmier de Formose
par benji Ven 23 Sep 2022 - 20:58

» Yucca elephantipes - Yucca gigantea - Yucca guatemalensis
par benji Ven 23 Sep 2022 - 20:07

» Jardin breton des Côtes d’Armor
par BUGADE Ven 23 Sep 2022 - 11:49

» Albizia julibrissin - arbre à soie
par BUGADE Ven 23 Sep 2022 - 10:19

» Sorbus domestica - cormier
par tragus Ven 23 Sep 2022 - 8:37

» Echinocactus grusonii
par tragus Ven 23 Sep 2022 - 8:29

» Phoenix theophrasti = Phoenix de Crête
par Jadero07 Ven 23 Sep 2022 - 6:56

» Pachypodium lamerei
par benji Jeu 22 Sep 2022 - 12:46

» Setaria palmifolia - sétaire à feuilles de palmier
par Jadero07 Jeu 22 Sep 2022 - 8:00

» Phyla nodiflora
par tragus Jeu 22 Sep 2022 - 7:19

» Amphilophium buccinatorium
par Vernousain Mer 21 Sep 2022 - 13:17

» Identification plante épiphyte
par neira Mer 21 Sep 2022 - 12:09

» Helianthus salicifolius
par neira Mer 21 Sep 2022 - 12:05

» Ficus pumila
par Vernousain Mer 21 Sep 2022 - 9:09

» Les botanistes
par Vernousain Mer 21 Sep 2022 - 8:40

» Justicia spicigera
par Sanfeliu Mer 21 Sep 2022 - 8:15

» Oreocereus trollii
par tragus Mer 21 Sep 2022 - 7:21

» Davallia - fougère patte de lapin
par neira Mar 20 Sep 2022 - 19:43

» Aquilegia viridiflora
par neira Mar 20 Sep 2022 - 19:40

» Aconitum lycoctonum subsp. vulparia - aconit tue-loup
par tragus Mar 20 Sep 2022 - 19:17

» Celtis australis - micocoulier
par neira Mar 20 Sep 2022 - 12:08

» Boehmeria : le genre
par neira Mar 20 Sep 2022 - 9:15

» Arbres remarquables
par neira Mar 20 Sep 2022 - 9:06

» Si l'on parlait du temps qu'il fait - 2022
par Jadero07 Mar 20 Sep 2022 - 7:33

» Cascabela thevetia (= Thevetia peruviana)
par Veronica Lun 19 Sep 2022 - 19:08

» Acer monspessulanum - érable de Montpellier
par neira Lun 19 Sep 2022 - 17:59

» Dracaena draco
par benji Lun 19 Sep 2022 - 17:50

» Epipremnum aureum - pothos - Scindapsus aureus
par neira Lun 19 Sep 2022 - 17:38

» ID : plante aquatique, Thalia ?
par neira Lun 19 Sep 2022 - 12:18

» Pritchardia minor - palmier de Hawaii
par Vincent24 Lun 19 Sep 2022 - 11:38

» Campanula medium - campanule de jardin - carillon
par tragus Lun 19 Sep 2022 - 10:28

» Firmiana simplex - firmiana à feuilles de platane
par tragus Lun 19 Sep 2022 - 10:20

» Veronica - Jardinière maçonnée 1 m3 (L 230 / H 70 / P 65) en zone 10
par Veronica Lun 19 Sep 2022 - 9:56

» Ruellia simplex
par Jadero07 Lun 19 Sep 2022 - 6:52

» Veronica - Jardin de pots sur 9 m2 en zone 10
par neira Dim 18 Sep 2022 - 21:00

» Crinum x amabile?
par neira Sam 17 Sep 2022 - 20:22

» Déficoncours " Regardons de plus près" - Les votes
par tragus Sam 17 Sep 2022 - 19:02

» Pleiospilos nelii
par tragus Sam 17 Sep 2022 - 18:54

» Portulaca oleracea - pourpier maraicher , porcelane
par Oursine des volcans Sam 17 Sep 2022 - 9:38

» Bismarckia nobilis - palmier bleu de Madagascar
par benji Ven 16 Sep 2022 - 13:58

» hérisson
par daniela Ven 16 Sep 2022 - 11:13

» Ipomœa batatas - [identification]
par tragus Ven 16 Sep 2022 - 9:41

» Identification epiphyllum
par neira Jeu 15 Sep 2022 - 15:43

» Hémérocalles originales
par neira Jeu 15 Sep 2022 - 13:39

» Deuterocohnia brevifolia (= Abromeitiella brevifolia)
par Vincent24 Jeu 15 Sep 2022 - 9:57

» Dioon edule
par neira Jeu 15 Sep 2022 - 9:21

» fil(et) à papillons
par tragus Jeu 15 Sep 2022 - 7:25

» Sedum pachyphyllum
par daniela Jeu 15 Sep 2022 - 7:14

» Dioon rzedowskii
par neira Jeu 15 Sep 2022 - 6:51

» Delosperma floribundum
par neira Mer 14 Sep 2022 - 13:16

» Delosperma nubigenum
par neira Mer 14 Sep 2022 - 12:14

» Charybdis maritima - scille maritime
par neira Mer 14 Sep 2022 - 10:06

» Ca m'agace de ne pas savoir
par Vernousain Mer 14 Sep 2022 - 9:12

» Identification plante
par Vernousain Mer 14 Sep 2022 - 8:35

» Aloe vera
par daniela Mar 13 Sep 2022 - 17:42

» Persicaria amplexicaulis (= Bistorta amplexicaulis)
par neira Mar 13 Sep 2022 - 17:14

» Leycesteria formosa - arbre aux faisans
par Vincent24 Mar 13 Sep 2022 - 10:06

» Jacaranda mimosifolia
par tragus Mar 13 Sep 2022 - 7:35

» Podranea ricasoliana
par tragus Mar 13 Sep 2022 - 7:32

» Aloe striatula
par Vinci Lun 12 Sep 2022 - 18:11

» Sparrmannia africana - tilleul d'appartement
par benji Lun 12 Sep 2022 - 12:23

» Agave n°1 ardéchois [identification à suivre]
par cugandense Lun 12 Sep 2022 - 9:12

» Muehlenbeckia - le genre
par Veronica Lun 12 Sep 2022 - 8:40

» Falkia repens
par neira Lun 12 Sep 2022 - 8:06

» Phoenix dactylifera - palmier dattier
par cugandense Lun 12 Sep 2022 - 7:36

» Petites vivaces tapissantes et coussinantes pour rocaille
par tragus Lun 12 Sep 2022 - 7:34

» Brahea armata - palmier bleu du Mexique
par tragus Lun 12 Sep 2022 - 7:31

» Bauhinia galpinii
par daniela Lun 12 Sep 2022 - 7:30

» Haworthia nigra
par tragus Lun 12 Sep 2022 - 7:26

» Tuyau d’épandage et racines…
par daniela Lun 12 Sep 2022 - 6:56

» Tropaeolum tuberosum - capucine tubéreuse
par cugandense Lun 12 Sep 2022 - 6:21

» Liste de contrôle officielle des cultivars de Tradescantia !
par neira Dim 11 Sep 2022 - 13:31

» Aloe maculata
par tragus Dim 11 Sep 2022 - 9:35

Le Deal du moment : -41%
PNY CS900 – SSD interne – 1 To – ...
Voir le deal
59.99 €

Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers Empty Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers

Message  Michou Jeu 22 Juil 2021 - 17:05

Gryllotalpa gryllotalpa

Courtilière
Taupette
Taupe-Grillon

Famille Cryllotalpidais

Origine :Europe Occidentale

Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers Img21851


Espèce d'insecte a la grosse tête et au thorax massif semble issu du croisement incertain d'une taupe et d'un grillon.
De la taupe, il y a les pattes fouisseuses très puissantes lui permettant de creuser des galeries dans le sous-sol

La courtilière passe en effet une partie de son existence sous terre dans des sols meubles aérés des champs et des jardins.

Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers Img21854


La femelle pont en juin de 200 à 300 oeufs.
Trois espèces en France, la courtilière commune; la courtilière des vignes et la courtilière provençale.

Elle est très fonceuse, la courtilière creuse ses galeries droit devant, découpant tout sur son passage, sans prendre la peine de contourner les racines, ravageant ainsi les potagers et les cultures.



Edit Modo: (Source: https://www.franceculture.fr/emissions/pas-si-betes-la-chronique-du-monde-sonore-animal/la-courtiliere)

Adieu.... Les belles frites...

Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers Img21855

Un bon 35/100 est jeté, pour une récolte de plus de cent kilos...percées même pourries. J'ai tué plus de 50 individus en les arrachant .

Adieu... aussi...les belles  carottes....

Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers Img21856

Vous avez vu les dégâts...Si je mets ce sujet c'est pour savoir si vous êtes victimes de cette saloperie d'insecte.
Les moyens ont été efficace avec les anciens produits, maintenant interdit.

Aujourd'hui... les moyens du bord sont vraiment dérisoire????

Ah le BIO ????, cela va devenir une vraie invasions  de toutes sortes de bestioles. Cette année un nuage de pucerons sur toutes les plante.

Des biches, pigeons, tourterelles, étourneaux, merles,  et quelquefois des vols de légumes et de plantes.
Voilà la vie du jardinier Michou... actuellement

Les anciens mettaient de la chaux vive ???  Essaies non concluant.
Des boîtes remplies d'eau sucré, pour l'instant 5 noyades..
Aussi les traitements à base de plantes, plus que rien... Au contraire la terre humide les soirs, encore d'avantage de galeries et de destruction.

On peut s'arracher les derniers cheveux!!!

Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers Img21857

Les courtilières sont venues par l'apport de fumier de cheval des box du champ de course tout proche, il y a de cela une quinzaine d'années.

Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers Img21858

Pièges efficaces mais pas rapide, avec plus de 200 nouvelles courtilières par an... Je n'arriverais jamais à la destruction totale...

Une petite consolation la partie jardin d'agrément est pour l'instant épargnée ???? Pour combien de temps ???


Dernière édition par Michou le Ven 23 Juil 2021 - 20:48, édité 1 fois
Michou
Michou

Messages : 2561
Date d'inscription : 03/01/2019
Région : Sud de la Loire-Atlantique
Activités : Joyeux Retraité, profitant de la vraie nature
Humeur : Prendre le temps de vivre, selon le climat....

Revenir en haut Aller en bas

Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers Empty Re: Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers

Message  AnJo11 Ven 23 Juil 2021 - 13:14

Michou, moi qui vit au milieu des forêts, avec les chevreuils qui dorment à vue, les ramiers qui ont oublié depuis longtemps ce que le mot "migration" signifie, les merles et grives d'implantation récente, le lièvre qui est revenu, les sangliers et blaireaux jardiniers, etc etc, je peux te dire qu'on arrive malgré tout à jardiner.
Des équilibres s’instaurent...
Mais pour le prédateur nocturne à deux pieds, amateur de légumes frais, je ne connais pas de recette.
Légale en tout cas.
Pour les courtilières non plus. Pas de recette magique en tout cas.
J'en ai vu, très peu, et elle n'ont pas, à ce jour, posé de problème ici.
Peut être que la longue liste de ses potentiels prédateurs plus ou moins présents ici maintienne sa population dans une limite indolore? (chats, chiens, hérissons, blaireaux,taupes, merles, chouettes et autres oiseaux, musaraignes etc...)
Mais c'est plutôt la sécheresse estivale forte qui limite sa présence à mon avis.
L'espèce provençale n'est pas signalée par chez moi.

Au titre des amis du jardin, je trouve regrettable que tu aies éliminé un efficace et inoffensif auxiliaire, protégé de surcroit, (pratiquement tous les reptiles le sont).
Je ne sais pas si il bouffe les courtilières, mais surement plein de trucs néfastes aux légumes du jardinier.
Je peux comprendre qu'on n'aime pas les serpents, voire qu'on en aie une peur qui ôte tout discernement, mais de là à les tuer!?
On les chasse, en les dérangeant souvent, ils vont ailleurs.
Ou on les attrape pour les lâcher loin.
Chez moi, les orvets prolifèrent (ils adorent le paillage carton et broya), les couleuvres sont chez elles et se reproduisent bien.
Différentes espèces de lézards, et probablement le début de l'installation des geckos, des batraciens, des salamandres etc..., tout ça concoure à une protection efficace du jardin contre les dégâts aux cultures excessifs.
Certes, je fais gaffe quand je tombe sur un reptile (surtout pour ne pas le blesser  jocolor ), je l'identifie, et si c'est une vipère (arrivé 2 fois en plus de 30 ans), je la chope pour lui faire visiter du pays, mais jamais je ne la tue.

Je comprends que ton jardin était mené en "conventionnel" (CAD chimique)
Techniquement, ça fonctionne. Je le sais bien, j'étais dans le monde agricole avant.
Mais ça a tellement bien fonctionné, que tous les "cides" accumulés(plus d'autres causes) ont gravement perturbé les écosystèmes de la planète, réduit les réserves en eau potable, massivement contaminé les humains, conduisant à une explosion délirantes de maladies liées aux perturbations endocriniennes et des cancers (particulièrement leucémies et cancer lymphatiques en milieu agricole ).
Je ne compte plus les anciens collègues et patrons que j'ai enterré ces derniers temps.
Bien plus jeunes que moi pour certains.
Et leurs enfants aussi parfois...

Il lui faudra un certain temps, voire un temps certain pour se rééquilibrer à ce jardin.
Particulièrement pour la partie potager, car les exigences qu'on a sur les légumes sont élevées, et les variétés cultivées actuellement sont souvent assez fragiles.
Plus ton jardin est éloigné de zones à biodiversité importantes, plus cela risque d'être long.
Mais il y a des très nombreuses techniques qui permettent d'aller vite, extraordinairement vite même.

En attendant, contre les courtilières, en dehors de favoriser les prédateurs auxiliaires, ce qui n'est pas toujours sans conter-partie (particulièrement avec les merles, étourneaux et pies), tu dois entamer une guerre d'usure.
Qui ne portera vraiment ses fruits que au bout de ...? ... années.
Repérage des cavités de ponte (une cavité de la taille d'un oeuf, les détruire avec de l'huile végétale et eau, qui va étouffer les oeufs, et faire sortir l'adulte si il est là, à tuer direct. (ou donner aux poules)
L'eau bouillante fonctionne aussi, mais plus compliqué à mettre en oeuvre (sauf si tu as récupéré un échaudoir viticole de l'époque)
Piégeage oui, mais il faut bcp de pièges, des boite de conserves métallique enterrées au ras du sol, sous un abri maintenu frais (tuile ou planche par exemple) à relever régulièrement.
Piège à eau idem, au ras du sol. avec paroi lisse, la courtilière nage bien.
Pièges attractifs à fumier:
Des petits tas posés sur le sol, où elles vont se réfugier, à checker régulièrement.  au petit matin.
Pièges à fumier enterré (des trous de 0.40 X 0.40cm) remplis de fumier en automne quand elles vont chercher un coin douillet pour hiverner. Recouvrir de terre, carton, planche, et faire la tournée en hiver.
Éloigner d'ailleurs tas de composts et autres du potager dans les zones à courtilières, pour cette raison, et être prudent en important du fumier de l'extérieur, on peut aussi importer les bestioles avec.

Il y a aussi un nématode commercialisé pour lutter contre, mais je n'ai aucune expérience là dessus.
Le pyrèthre serait efficace pulvérisé dans les galeries, je suppose dans les cas où il y en partout, comme dans certaines pelouses...
Les purins de plantes sont réputés répulsifs, celui de sureau revient cité souvent.

Les plantes fortement aromatique seraient aussi répulsives, genre la rue, ou les fritillaires. Perso, j'ai en permanence dispersé aléatoirement dans le jardin uniquement des annuelles ou bisannuelles odorantes ou urticantes, tagètes, soucis, daturas, ricins, euphorbes. (plus d'autres espèces, genre cosmos, mauve de Mauritanies etc...)
La rue et les fritillaires sont à l'extérieur.

Le travail du sol est réputé les déranger, mais j'en suis moyennement convaincu.

Mais il ne faut pas oublier non plus que cette bestiole est AUSSI un efficace prédateur de vers blancs, gris, taupins, limaces (probablement petits escargots) etc...
Donc, ce qu'il faut viser, c'est sa régulation, pas son éradication.
C'est un autre paradigme que celui de la lutte chimique, qui a entretenu l'illusion de la pilule miracle et le mensonge de la solution radicale (pour ne pas employer "finale", un peu connoté...)
La chimie agricole ne fonctionne qu'au prix d'une fuite en avant et d'une surenchère toujours plus mortifère, et n'a su obtenir des résultats séduisants, au début, que parce qu'elle "tapait" dans les réserves des sols et écosystèmes.
Maintenant que les sols sont rincés, et les écosystèmes à l'agonie, même les cultures hyper dopées voient leurs rendements  baisser, parfois  s’effondrer. Ou au mieux, stagner, mais alors au prix d'une augmentation couteuse des intrants.
Le jardin, ce n'est pas un western des années 60; Il n'y a pas seulement des méchants indiens et de valeureux cow-boys.
Il y a bien plus que sept nuances de green...
@

AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 4553
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers Empty Re: Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers

Message  AnJo11 Ven 23 Juil 2021 - 14:07

je viens de voir qu'il existe un granulé (et en liquide aussi) cité utilisable en bio, qui serait efficace contre divers trucs , dont la courtilière.
pas pu trouver la composition...
@

AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 4553
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers Empty Re: Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers

Message  Michou Ven 23 Juil 2021 - 14:21

Merci Anjo 11... Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers 4252002958

Merci de ton long exposé sur le respect de préserver la vraie nature.

Elle n'a pas été épargnée depuis la seconde guerre mondiale, donc depuis je suis né...

On nous a forcer à vouloir produire de plus en plus, et maintenant marche arrière pour cause des dérèglements climatiques et tout se qui entraine comme conséquence aujourd'hui.
Michou
Michou

Messages : 2561
Date d'inscription : 03/01/2019
Région : Sud de la Loire-Atlantique
Activités : Joyeux Retraité, profitant de la vraie nature
Humeur : Prendre le temps de vivre, selon le climat....

Revenir en haut Aller en bas

Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers Empty Re: Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers

Message  AnJo11 Ven 23 Juil 2021 - 14:26

De rien Michou.

J'ai demandé la compo du granulé, si c'est correct, je le citerai dans ce sujet...Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers 355479
@

PS purin de fougère aigle revient souvent aussi, en répulsif.

AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 4553
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers Empty Re: Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers

Message  tragus Ven 23 Juil 2021 - 19:34

Intéressant...
Alors par où commencer scratch

Concernant les titres des sujets, pas de jugements de valeur: "l'ennemie des jardiniers" c'est ton point de vue que tu peux exprimer ensuite dans la discussion.
Nom latin suivi du nom français suffisent donc je supprimerai le reste.

Quant à savoir si c'est nuisible ou pas, ta description de la bête est un peu empreinte de catastrophisme à mon goût.
Pour contre balancer, il faut savoir que les courtilières sont en forte régression. Donc c'est plutôt réjouissant de voir qu'il y en a encore de belles populations dans certains coins.
ça fait tellement longtemps que je n'en ai pas vu que je ne me souviens pas de la dernière fois!

Ce sont des omnivores et si elles consomment des végétaux elles raffolent également de larves, insectes souterrains et autres vers... Donc à mon avis s'il y en a autant chez toi c'est qu'il n'y a pas que des patates dans le sol de ton potager Laughing
Au final ce sont quand même des auxiliaires précieux.
Et puis franchement combien de patates endommagées en proportion de celles intactes?

Enfin, que vient faire ici cette photo de serpent massacré?
J'espère que ce n'est pas une couleuvre au moins Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers 4159405794


_________________
Jardin de 2007 à 2015 en Vendée, jardin parental dans le Var, balcon à Marseille.
tragus
tragus
zi-amaranthophylantrotrofou

Messages : 28732
Date d'inscription : 02/02/2012
Région : Marseille
Humeur : A l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers Empty Re: Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers

Message  BUGADE Sam 24 Juil 2021 - 8:41

Voici la seule rencontrée jusqu'à ce jour de ma vie.
Pas eu un seul instant l'idée de lui porter un coup fatal malgré sa mauvaise réputation.
Me suis contentée de lui réserver le sort du p'tit poucet.
Je ne sais combien de temps ça peut vivre, peut-être est elle encore en forme ?
À la suite des photos, une tite chanson sur le pouce, pour à ma façon, vous l'dire en douce  Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers 2824121243
Vous connaissez l'air ? Chantez-le en lisant ces paroles.
Sur un air bien connu de G.Brassens,
sans méchanceté et aucunement personnel
Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers Courti10
Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers Courti11
Au village sans prétention, c'est moi qui grignote les chignons ♪♫♪
Vers lombrics et autres fourmis, c'est pour le repas de midi

Je ne fais pourtant de tort à personne, en r'tournant la terre j'aèreu le sol
Mais les braves gens n'aiment pas que l'on grignoteu leurs pommes de terre
Non les braves gens n'aiment pas que l'on farfouilleu dans leurs parterres
Tout le monde veut me faire la guerre, depuis l'grand-père c'est un enfer

Pas besoin d'être Jérémy pour d'viner l'sort qui m'est promis
Si je m'en tiens pas aux p'tites fourmis, attention à mes abatis

Je ne fais pourtant de tort à personne en créant l'métro dans vos p'tits sous sol
La famille des jardiniers, me cherche partout pour m'écraser
Par passion je suis omnivore et peur de moi vous auriez tort
Tout le monde me foule au pas et me sauver, j'y arrive pas
♪♫ ♪
BUGADE
BUGADE

Messages : 1277
Date d'inscription : 16/06/2017
Région : Languedoc-Roussillon
Activités : Maniaque du plan rapproché. Outrageuse de diptères.

Revenir en haut Aller en bas

Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers Empty Re: Gryllotalpa gryllotalpa - la courtilière, l'ennemie des jardiniers

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum