FJpower !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
» Cydalima perspectalis - pyrale du buis
par neira Aujourd'hui à 15:28

» Palmiers résistants aux parasites
par benji Aujourd'hui à 14:07

» Jubaea chilensis - cocotier du Chili
par AnJo11 Aujourd'hui à 13:30

» champignon - identifications
par AnJo11 Aujourd'hui à 13:13

» Spiraea x vanhouttei [identification]
par Vernousain Aujourd'hui à 12:52

» Colquhounia coccinea var mollis
par Vincent24 Aujourd'hui à 10:11

» Si l'on parlait du temps qu'il fait - 2022
par Vincent24 Aujourd'hui à 10:10

» Les botanistes
par Vernousain Aujourd'hui à 9:28

» Les palmiers du Parc Borely à Marseille
par tragus Aujourd'hui à 8:38

» Moules d'eau douce
par tragus Aujourd'hui à 8:25

» Le mois de décembre en fleurs...
par tragus Aujourd'hui à 8:21

» flore du littoral : plages, dunes, vases et rochers maritimes
par tragus Aujourd'hui à 8:19

» Michou - un jardin de curiosités et de botanique de Marie-Jo et de Michel " 44 "
par tragus Aujourd'hui à 8:13

» Myrtus communis - myrte commun
par Jadero07 Aujourd'hui à 7:44

» Qu'est-ce que c'est ?? nouvelle devinette
par Régis Hier à 19:59

» Cecropia sp
par Vernousain Hier à 13:55

» Déficoncours "FLASHY" - Les votes
par neira Hier à 8:39

» Medinilla florinilla 'Bella'
par Vernousain Hier à 7:42

» Devinette écorces pluvieuses - [résolue]
par tragus Hier à 7:39

» Agave americana
par tragus Hier à 7:26

» Couleurs d'automne 2022
par Régis Mer 7 Déc 2022 - 20:14

» Stromanthe sanguinea 'Triostar'
par Vernousain Mer 7 Déc 2022 - 7:52

» Hydnophytum formicarum
par Vernousain Mer 7 Déc 2022 - 7:42

» Faucaria tuberculosa
par tragus Mer 7 Déc 2022 - 7:35

» Gynura aurantica
par tragus Mer 7 Déc 2022 - 7:34

» Dahlia imperialis
par neira Mar 6 Déc 2022 - 19:03

» Pollinisation Bougainvillier
par Vinci Mar 6 Déc 2022 - 9:19

» Cendres de bois
par tragus Mar 6 Déc 2022 - 7:42

» Citrus junos - yuzu
par Jadero07 Mar 6 Déc 2022 - 7:34

» Kleinia neriifolia (= Senecio kleinia)
par tragus Mar 6 Déc 2022 - 7:26

» Tecoma capensis
par PierredeSFA Lun 5 Déc 2022 - 23:24

» Abutilon - le genre
par BUGADE Lun 5 Déc 2022 - 19:29

» Citrus trifoliata (= Poncirus trifoliata)
par cugandense Lun 5 Déc 2022 - 19:19

» Nephrolepis cordifolia
par benji Lun 5 Déc 2022 - 19:05

» Melia azedarach 'Umbracullifera'
par tragus Lun 5 Déc 2022 - 18:23

» Physalis peruviana - coqueret du Pérou
par Michou Lun 5 Déc 2022 - 18:14

» Tetrapanax papyrifera
par Veronica Lun 5 Déc 2022 - 18:08

» Freylinia lanceolata
par Michou Lun 5 Déc 2022 - 17:38

» Paederia lanuginosa
par Michou Lun 5 Déc 2022 - 17:24

» Eriobotrya japonica - bibacier, néflier du Japon
par Michou Lun 5 Déc 2022 - 17:08

» Le jardin n'a pas dit son dernier mot
par cugandense Lun 5 Déc 2022 - 12:14

» Impatiens 'Goutte de Sang' - Marie-Louise buveuse d'eau
par Rémi44 Lun 5 Déc 2022 - 10:15

» Nandina domestica en pot
par BUGADE Lun 5 Déc 2022 - 7:55

» Bauhinia grandiflora
par tragus Lun 5 Déc 2022 - 7:37

» Sorbus domestica - cormier
par Cormillonne Dim 4 Déc 2022 - 19:03

» Impatiens niamniamensis - impatience de Zanzibar, bec-de-perroquet
par Michou Dim 4 Déc 2022 - 16:26

» Polygala myrtifolia
par tragus Dim 4 Déc 2022 - 8:49

» Westringia longifolia - romarin d'Australie
par tragus Dim 4 Déc 2022 - 8:45

» Michou demande le nom de ce frelon???
par PierredeSFA Sam 3 Déc 2022 - 23:49

» Colis nouvelles plantes
par Cormillonne Sam 3 Déc 2022 - 18:06

» Hedychium coronarium
par Rémi44 Sam 3 Déc 2022 - 9:40

» Medinilla venosa
par Vernousain Sam 3 Déc 2022 - 8:19

» Tococa guianensis
par Vernousain Sam 3 Déc 2022 - 8:11

» Jadero07- jardin d'acclimatation en sud Ardèche
par Jadero07 Sam 3 Déc 2022 - 6:20

» Medinilla basaltarum
par Vernousain Ven 2 Déc 2022 - 8:50

» Washingtonia robusta
par tragus Ven 2 Déc 2022 - 7:22

» Asparagus falcatus
par tragus Ven 2 Déc 2022 - 7:18

» Hibiscus trionum 'Simply Love'
par neira Ven 2 Déc 2022 - 6:39

» Identification plante vivace
par neira Jeu 1 Déc 2022 - 18:10

» Passiflora x 'Lavender Lady'
par ptivince45 Jeu 1 Déc 2022 - 9:03

» Debregeasia longifolia - orange sauvage
par Jadero07 Jeu 1 Déc 2022 - 7:53

» Amicia zygomeris
par Michou Mer 30 Nov 2022 - 17:32

» Medinilla sedifolia (Jumelle et H Perrier - 1913)
par Vernousain Mer 30 Nov 2022 - 11:07

» Alpinia zerumbet
par neira Mer 30 Nov 2022 - 10:20

» Cleome anomala
par neira Mer 30 Nov 2022 - 10:18

» Clivia miniata
par Michou Mer 30 Nov 2022 - 10:14

» Cuphea micropetala
par Michou Mer 30 Nov 2022 - 9:39

» Asplenium scolopendrium - scolopendre
par neira Mer 30 Nov 2022 - 8:56

» Leonotis leonurus - [identification]
par Veronica Mer 30 Nov 2022 - 8:52

» Citrus limon - citronnier des quatre saisons
par LardyMum Mer 30 Nov 2022 - 8:45

» Leonotis leonorus - queue-de-lion
par PierredeSFA Mer 30 Nov 2022 - 7:47

» Salvia - Floraisons du moment 2022
par tragus Mer 30 Nov 2022 - 7:31

» Banksia praemorsa 'Yellow' - Banksia à feuilles coupées
par neira Mer 30 Nov 2022 - 6:32

» Alangium chinense - alangium de Chine
par neira Mer 30 Nov 2022 - 6:30

» Musa basjoo - bananier du Japon
par neira Mer 30 Nov 2022 - 6:28

» Aristolochia gigantea
par neira Mer 30 Nov 2022 - 6:26

» Phormium tenax
par neira Mer 30 Nov 2022 - 6:25

» Anagyris foetida - bois puant
par neira Mer 30 Nov 2022 - 6:12

» Ficus mais lequel ?
par benji Mar 29 Nov 2022 - 20:52

» Fascicularia bicolor
par Rémi44 Mar 29 Nov 2022 - 18:35

» Pierre - Jardin d'acclimatation privé : l'Oasis (66)
par Avalou Mar 29 Nov 2022 - 14:38

» Sparrmannia africana - tilleul d'appartement
par benji Mar 29 Nov 2022 - 14:34

» Cnidoscolus aconitifolius - chaya
par tragus Mar 29 Nov 2022 - 7:46

» Kalanchoe beharensis 'Fang'
par tragus Mar 29 Nov 2022 - 7:41

» Carica papaya - papayer
par tragus Mar 29 Nov 2022 - 7:25

» Dombeya x cayeuxii
par PierredeSFA Lun 28 Nov 2022 - 17:49

» Salvia puberula
par Vincent24 Lun 28 Nov 2022 - 17:03

» Pyrostegia venusta
par Sanfeliu Lun 28 Nov 2022 - 15:42

» Passiflora 'Byron Beauty'
par benji Lun 28 Nov 2022 - 15:28

» Tagetes lemmonii - tagète de Lemmon
par PierredeSFA Lun 28 Nov 2022 - 12:42

Le Deal du moment :
Cdiscount : -20% sur 2 jouets, -30% sur 3 jouets, -40% ...
Voir le deal

Les botanistes

Page 14 sur 25 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 19 ... 25  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les botanistes  - Page 14 Empty Re: Les botanistes

Message  Vincent24 Jeu 10 Mar 2022 - 21:14

Je pense que c'est une oie de Magellan, mâle.
Vincent24
Vincent24
xériquentrotre

Messages : 9416
Date d'inscription : 30/04/2012
Région : Dordogne - Périgord noir
Humeur : flurp piti flurp

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes  - Page 14 Empty Re: Les botanistes

Message  tragus Ven 11 Mar 2022 - 7:38

Oui, du même avis.

_________________
Jardin de 2007 à 2015 en Vendée, jardin parental dans le Var, balcon à Marseille.
tragus
tragus
zi-amaranthophylantrotrofou

Messages : 29250
Date d'inscription : 02/02/2012
Région : Marseille
Humeur : A l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes  - Page 14 Empty Re: Les botanistes

Message  Vernousain Ven 11 Mar 2022 - 7:46

Effectivement c'est bien elle .
Merci Vincent pour l'identification et aux dires des spécialistes c'est bien un mâle .
Cet oiseau a pour nom savant mouette de Magellan (Chloephaga picta) et parfois appelée oie de Magellan ou bernache de Magellan et vit au Chili en Patagonie et aux Malouines .
La femelle n'est pas blanche mais entièrement marron ou approchant .
On peut également la voire à Nice au parc Phoenix .
Très bel oiseau de 3 kilos environ


Dernière édition par Vernousain le Lun 21 Mar 2022 - 8:00, édité 1 fois
Vernousain
Vernousain

Messages : 2680
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes  - Page 14 Empty Re: Les botanistes

Message  Vincent24 Ven 11 Mar 2022 - 8:52

Concernant tes "martins pêcheurs", ce sont plutôt des kookaburras (Australie).
Vincent24
Vincent24
xériquentrotre

Messages : 9416
Date d'inscription : 30/04/2012
Région : Dordogne - Périgord noir
Humeur : flurp piti flurp

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes  - Page 14 Empty Re: Les botanistes

Message  Vernousain Sam 12 Mar 2022 - 7:44

Merci Vincent.
Ce sont bien des Martins chasseurs géants appelés Kookaburra rieurs , qui se nourrissent de petits rongeurs
Vernousain
Vernousain

Messages : 2680
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes  - Page 14 Empty Re: Les botanistes

Message  Vernousain Jeu 17 Mar 2022 - 17:37

Il est temps de mettre à l'honneur les 45 hommes de l'expédition et la seule femme du voyage . la plupart sont bien connus et eurent des fonctions bien précises au saint du groupe .
Je ne vais pas tous vous les décrire dans leurs fonctions mais vous parler de ceux qui me paraissent les plus importants dans les rôles qui leurs sont donnés.

Lewis
choisi par Jefferson , on l'a bien compris est le responsable de l'expédition , il emmène une équipe de trappeurs et de soldats qu'il va transformer en une troupe de militaires disciplinés pour une mission très précise : direction l'ouest via le Pacifique par tous les moyens connus de l'époque c'est à dire : à pied , à cheval et sur l'eau .

Clark  
choisi par Lewis , il est son second et qui par le temps devient son égal . Il est un homme de terrain qui sait commander les hommes , il se révèle navigateur et très bon géographe . Il sera capable d'échanger avec les indiens sans pour cela connaitre les nombreuses langues ou dialectes .

La moitié des hommes au départ étaient des militaires .

Il y eut quelques hommes qui furent évincés du groupe pour le manque de discipline et d'autres qui furent fouettés mais dans l'ensemble le groupe restera soudé surtout à l'approche du Pacifique et au retour de l'expédition .

Certains se retrouvent enrôlés dans le voyage à partir du premier hiver au fort Mandan

Toussaint Charbonneau un canadien français se lie à l'équipe qu'à partir du camp Mandan durant le premier hiver . Son rôle est interprète auprès des indiens , préparation des repas et mari d'une jeune indienne qu'il a gagné au jeu .
Elle s'appelle Sacagawea , amérindienne , sera très utile comme interprète auprès des indiens et donnera une énorme confiance sur les rapports d'échanges avec les indiens . Dans un moment très important elle sauve des eaux tous les écrits du voyage . Son rôle fut à n'en pas douter primordial durant tout le voyage . Une femme parmi des hommes avec un enfant rassure toutes les personnes qui les auront croisés
De ce voyage nait un fils Jean Baptiste qui fera tout le voyage aller et retour sans être plus malade que tout le groupe .

York  il est l'esclave de Lewis il le sert et aura une grande influence sur les indiennes qui ne connaissent pas les noirs . Il use de son charisme auprès de ces femmes  qui espèrent prendre la force de cet homme de couleur par des rapports ( il ne sera pas le seul par ailleurs) .

George Drouillard est un expert de la chasse , sans doute le meilleurs du groupe . Il tue un grand  nombre de gros animaux et d'oiseaux car nourrir 45 personnes reste très important surtout dans les zones ou il y aura peu ou pas d'animaux ou d'oiseaux . Il est aussi spécialiste dans les signaux de fumée que  font tout au long du voyage les indiens .

Pierre Cruzatte est français comme beaucoup de personnes de la Louisiane , il est pris pour ses capacités à diriger des embarcations sur le Missouri , reconnu comme très habile . Il aura aussi un rôle d'animateur dans les longues soirées car il est violoniste et pour le moral des hommes le divertissement reste capital lors de ces longs voyages . (sur mer il y a aussi des personnes préposées au chant et à la musique )

Le soldat Francis Labiche.Il est interprète auprès de certains indiens commerçant et trafiquent de fourrures depuis de nombreuses années . Son expérience est capitale lors de ce très long voyage et sa connaissance du terrain .

Le sergent Floyd Il eut la malchance d'être le seul à mourir durant l’expédition lors du  premier été .

Le soldat John Colter Chasseur de gibier et chargé de découvrir les montagnes rocheuses

Les frères Field étaient également des chasseurs et coureurs des bois

John Ordway commis à l'intendance des vivres , il est aussi chargé de remplir le cahier du voyage (ils sont plusieurs à devoir remplir ces cahiers de  notes)

Le sergent Patrick Grass est le premier charpentier

Le soldat William Pratton était forgeron et chasseur

Soldat John Potts de nationalité allemande était le meunier du voyage

Le soldat Hugh Hall jugé en cours martial pour avoir volé du whisky

Le soldat Moses B Reed déserte du groupe et en est par la même exclu

Soldat Silas Goodrich est un très bon pêcheur et principal pêcheur parmi tous les hommes

Le soldat John Chields a un rôle d'armurier, de charpentier et forgeron , il eut des démêlés avec les autorités pour incitation à la mutinerie

Le soldat Alexander Hamilton Willard , il était le second de J Chields dans le domaine du secteur des forges .

Bien sur tous ces hommes étaient placés dans plusieurs postes car il y avait des gardes de nuit à faire parfois sans s'endormir (sinon il y avait 75 coups de fouet ) , pagayer lorsque le courant était trop fort à remonter ou qu'il y avait des vents contraires, je rappelle seulement qu'il y avait donc un navire de 18m de long et deux pirogues à faire avancer presque tous les jours , le reste du temps réparer les avaries des bateaux partir à la chasse lorsque le manque de gibier se faisait ressentir , pour les chefs parlementer très souvent avec les indiens , échanger et essayer de faire des indiens pacifistes avec les blancs.  

Soldat Hugh Mac Neal fut le premier sur la source du Missouri

Détail important : Lewis avait emporté un pistolet à répétition qui tirait beaucoup de balles (très performant pour l'époque) et qui a dissuadé à plusieurs reprises  les indiens (sioux tétons) un peu trop "hargneux" de les attaquer .

Comme au début je vous avais signalé que les deux responsables de l'expédition avaient  été formés en un temps record à la botanique . Il y eut des découvertes de plantes lors du voyage . Ils n'étaient pas tout le temps sur l'eau et s’arrêtaient aussi sur les berges pour dormir ou contourner des rapides d’où de nombreuses plantes décrites . Certaines inconnues d'autres plus méconnues . Les indiens donneront aussi quelques indications sur les plantes qui Guérissent .



Hors sujet quoi que ?

Une surprise lors de la journée de la femme ce mardi 8 mars

En faisant mes courses je passe à deux pas de la mairie de Six Fours dans le Var et que vois-je : une exposition en plein air d'une vingtaine de panneaux . Je m'y dirige et vois une vingtaine de photos de 1,50 m par 2 mètres de femmes qui firent leur gloire et qui sont connues dans le monde entier .

Parmi ces femmes deux nous retiennent l'attention :

Sacagawea notre indienne faisait partie de ces femmes d'honneur ..... une indienne à l'honneur et la seule par ailleurs !

La seconde Femme Jeanne Barret qui fit le tour du monde avec Bougainville et Philibert Commerson .

Dommage je n'avais pas mon appareil photo et du coup pas de témoignage .

La suite très bientôt

Bonne soirée
Vernousain
Vernousain

Messages : 2680
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes  - Page 14 Empty Re: Les botanistes

Message  Vernousain Dim 20 Mar 2022 - 11:39

Quelques détails sur la première partie du voyage de mai à décembre

Tout d'abord à bord du gros bateau de 60 pieds environ .
Il y a une voie carrée qui aide à remonter le courant .Un sergent donnait le rythme aux rameurs qui étaient une vingtaine . Il donnait aussi des temps de pose selon la fatigue de la journée due aux courants et les temps que devaient durer ces poses . deux personnes tenaient des perches pour éviter de s'échouer sur les bancs de sables présents partout sur la rivière . Un sergent tenait le gouvernail , une grosse responsabilité .
Dans les deux barques six rameurs par barque .
le soir les trois bateaux étaient arrimés et surveillés de très près .

Chaque jour parmi les travaux effectués la température était relevée matin de bonne heure et en milieu d'après midi .

Durant une bonne journée c'est à dire avec vent favorable on pouvait parcourir 20 milles soit environ 32 km .

Le paysage en bordure de l'eau est peuplé de saules et de peupliers .

Nos voyageurs croisent régulièrement des trappeurs français ou étrangers qui rapportent des fourrures dans leur bateau mais échangent aussi des fusils et des haches avec les indiens .

Il y a pas mal de jours de pluies et le fleuve fluctue au niveau de l'eau . De nombreuses souches sont évitées mais parfois des dégâts arrivent sur les quilles .

Le daim durant cette partie du voyage sera une nourriture importante pour les hommes . Il est tué régulièrement 4 ou 5 daims  qui font un stock de nourriture pour quelques jours . Parfois un bison est tué cela sur la partie nord de la Louisiane qui remontait jusqu'au Canada .

Une dizaine d'ours furent tués durant tout le voyage .

Afin de ne pas perdre de temps les chasseurs qui abattaient les daims dépeçaient les animaux et les mettaient accrochés aux arbres le long du cours , les navigateurs les entrapercevaient et les cueillaient au passage comme cela tout le monde avançait du mieux que l'on pouvait espérer .

Un nombre incroyable de petites rivières affluent sur le Missouri elles sont de toutes largeurs et apportent de l'eau pour alimenter notre grande rivière .

Des tours de gardes sont instaurés tous les soirs , souvent les hommes dorment au milieu du fleuve , ce qui laisse du temps de réaction en cas d'attaque des indiens .

Le sanitaire n'est pas terrible et de nombreux hommes se plaignent d’attraper des furoncles .

Le castor à la chaire tendre et il est très apprécié . Il est vu aussi nombre de ratons laveurs . Durant l'été de nombreux fruits sauvages alimentent les repas , des mures, des groseilles et des genres de framboises . La cerise de Virginie Prunus virginiana fait également partie des fruits d'été .

Dans cette région on trouve au bord de l'eau Phleum pratense, Chenopodium album, du rotin et des Iris .

Plus dangereux sont les sables mouvants qui ont faillis ensevelir un homme par surprise un soir à la tombée de la  nuit  .

Le fleuve alimente en silures (énormes poissons chats) nos hommes durant une bonne partie du trajet c'est le travail  de Silas Goodrich .

Durant cette partie du voyage il n'a pas fallu beaucoup de chevaux , 2 suffisaient et servaient à rencontrer les indiens et à chasser .

Quelques oies et des pélicans sont tués .

Il existe dans la région plusieurs espèces de loups qui suivent souvent les troupeaux et s'attaquent aux proies les plus faibles ou très jeunes .

Quelques arbres communs font le décor, les frênes, les noyers, les sycomores, les peupliers, les saules, les ormes, des chênes locaux .

Pour prévenir de leur arrivée dans des secteurs ou les indiens sont présents il est coutume en été de mettre des feux contrôlés pour prévenir de leur arrivée ainsi les indiens ne sont pas surpris .

Fin d'été le raisin sauvage est mure et en grande quantité ce qui rafraichit bien les hommes .

Souvent il faut remplacer le mat qui casse et les pagaies  avec les bois locaux le cèdre convient parfaitement encore faut il qu'il soit présent ce qui n'est pas toujours le cas .

Découverte du chien des prairies  un petit animal de 2 kg environ

Les botanistes  - Page 14 GBPIX_photo_449440

Les botanistes  - Page 14 GBPIX_photo_613861

En septembre bien avant d'arriver à Mandan les sioux tétons empêchent les voyageurs de passer sur le fleuve , ce sera au bout d’âpres négociations qui le passage se fait avec beaucoup de difficultés . Les armes ont failli faire la différence mais il fallait penser au retour .

A cette époque aussi l'élan est présent et chassé . .

Fin octobre ils arrivent à fort Mandan un petit comptoir ou plusieurs tribus d'indiens vivent plus ou moins bien en harmonie . Certaines tribus sédentaires cultivent et échangent leurs légumes , pendant que d'autres les protègent plus ou moins finalement une certaine entente se crée entre ces tribus qui se côtoient depuis très longtemps et les guerres ne peuvent pas se faire constamment sinon il n'y aurait plus de d'hommes et de femmes . En plus un problème est arrivé quelques années auparavant : la variole , ils n'étaient pas immunisés contre cette maladie et il y eut chez les indiens de très grosses pertes , la moitié des populations a disparue et du cout les petites tribus ce sont regroupées avec  les grandes tribus.  
Il y a dans le secteur des sioux, des Mandans, de gros ventres, des anglais, des français et des canadiens tout un mélange de peuples .

Début novembre nos voyageurs choisissent une place pour établir leur camp pour l'hiver c'est à cette époque là qu'un français dénommé charbonneau (à plusieurs écritures malles définies )intervient et souhaiterait rester avec Lewis et Clark . Clark voit de suite l'intérêt du projet , la femme de Chabonneau une indienne des montagnes rocheuses âgée de 13 ans s'appelle Sacagawea  souhaite retourner chez les siens et ferait une excellente traductrice tout le monde y trouverait son compte . Charbonneau l'aurait selon toute vraisemblance gagnée aux cartes ?

Le camp monte en bois de peuplier avant que le froid ne soit trop présent , les chefs de tribus défilent au camp en fait on ne sait pas trop si cette arrivée ne va pas déranger cet ordre précaire plus ou moins établi. Ces hommes venus de très loin qui parlent d'un nouveau chef qui règne sur le région et serait très loin .... Ils ont une médaille ce qui pour eux ne représente pas grand chose . Tout l'hiver sera employé à maintenir une certaine osmose entre toutes ces personnes très différentes .

Les traductions se faisaient par Sacagawea du shoshone au hidatsa pour son mari , celui ci traduisait en français pour Labiche et Cruzotte qui eux traduisaient en anglais à Lewis et Clark .

Il fait de plus en plus froid les températures chutent il est temps de stocker de la nourriture le fort fini .
En décembre  les températures descendent jusqu'à moins 27°c .  Des castors sont pris au piège et les chasseurs rapportent une trentaine de daims , des élans et un bison . la viande est fumée et séchée .

La suite prochainement

Bon dimanche à tous
Vernousain
Vernousain

Messages : 2680
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes  - Page 14 Empty Re: Les botanistes

Message  Vernousain Lun 28 Mar 2022 - 11:49

Trois heures d'écriture et j'ai tout effacé avec une double page la rage aussi je vais faire plus court que prévu .  Les botanistes  - Page 14 900730

Noël et le jour de l'an se passent en petit comité dans le camp . Début janvier il gèle et il neige tout le mois de janvier sera occupé à recevoir les indiens , espérer la paix entre les tribus et surtout préparer la seconde partie du voyage . La chasse occupe aussi les hommes qui ont besoin de reprendre des forces et tous ces hommes ne comptent que sur eux pour se nourrir . les animaux se font rares .

En février un peu les mêmes problèmes de nourriture , le forgeron forge des outils pour les indiens qui donnent des maïs en échangent ce qui permet d'attendre des jours meilleurs .

Sacagawea accouche d'un petit garçon Jean Baptiste.

Toujours les mêmes problèmes pour trouver de la viande les animaux étant très maigres à cause du manque d'herbe . En fin de mois les deux pirogues qui étaient prises dans la glace sont débloquées .

Début mars le grand bateau doit redescendre le Missouri une partie de l'équipage soit une douzaine d'hommes repartent sur Saint Louis avec nombre de documents sur la première partie du voyage avec des documents sur le Missouri une carte très détaillée avec les minerais vus sur le parcours , des observations geologiques et des descriptions sur une soixantaine de plantes .

Le 5 avril le bateau repart sur Saint Louis avec le caporal Warfington douze hommes et Gravelines au gouvernail .

De l'autre côté pour remplacer l'énorme volume du bateau six canoés et de plus grandes pirogues sont construites tout le monde est reparti de chaque côté , à la mi avril la rivière Yellowstone est découverte avec un bon nombre de castors ce qui fait le bonheur ds voyageurs qui apprécient beaucoup cette viande . Vers la fin du mois encore beaucoup de bisons .

Début mai le froid revient par moment avec la neige quelques grizzlis sont vus certains sont tués . Blessés ils sont dangereux et à plusieurs reprises il a failli y avoir des accident avec ces animaux qui sont très dangereux .

Fin mai Une surprise non annoncée le Missouri se partage en deux fleuves identiques et cela n'est pas indiqué sur la peau de bison qui est la carte du trajet faite par un indien . Durant huit jours les hommes vont tergiverser : prendre la rivière nord ou celle qui part au sud . Grand bien est décidé et ce sera la bonne la rivière sud est prise . Les paysages changent des petites collines sont présentes et souvent les berges sont solides et le halage est coutumier .

Mi juin les montagnes sont au loin avec les sommets enneigés . Des cascades surviennent à plusieurs reprises et les pirogues sont sorties des eaux transportées sans les bagages ce qui fait faire de nombreux allés et retour au milieu de figuiers de barbaries présents sur les bords de la rivière et qui piquent les pieds meurtris  des marcheurs .

Fin juillet les montagnes se rapprochent

A la mi aout les voyageurs parcourent les prairies avec le Missouri qui n’arrête pas de se diviser , la fatigue est très grande , les furoncles sont toujours la , les fièvres également sans doutes dues à l'eau plus ou moins impropre ?

La saison avance et l'obsession de lewis et Clark est de passer les rocheuses le plus rapidement possible avant que le froid ne passe dans ces zones d'altitude et de froid. Durant tout l'été de petites gelées blanches se sont produites durant les mois d'été , nous sommes au nord des 'USA' presque à la frontière canadienne

Le 12 aout ils arrivent enfin a la source du Missouri l'eau est très claire, pure et fraiche . Nous sommes à la limite du partage des eaux le Missouri à l'est et la Colombia coule vers l'ouest . Ce sera en partie par elle que le voyage continue jusqu'au Pacifique .


Les botanistes  - Page 14 Dsc00061
Le premier tome de mon support

Les botanistes  - Page 14 Dsc00062
et le second support au début je n'avais pas ces deux livres et après la perte de mes documents il m'a bien fallu retrouver les écrits du voyage  (800 pages )




Le lendemain une bonne nouvelle  n'arrivant jamais seule deux indiens sont aperçus . Ce sont les premiers depuis quatre mois et le lendemain ils sont accueillis par les shoshones qui vont leur échanger des chevaux dans les jours à venir afin de poursuivre leur chemin. Clark , Sacagawea et Charbonneau sont plus loin et arrivent cinq jours après . Sacagawea va reconnaitre parmi les indiennes une ancienne amie et ensuite son frère qui est devenu le chef des indiens . Elle va énormément arranger les traductions et sans doute les échanges durant les quinze jours passés chez les shoshones . Vingt chevaux sont ainsi achetés aux shoshones et plus tard dix aux nez percés ce qu'il faut pour transporter les hommes et surtout les marchandises encore très volumineuses qui servent de monnaies d'échanges .

La dernière partie du voyage vers le Pacifique se poursuit et beaucoup de problèmes de froid de nourriture de pente ou les chevaux trébuchent et chutent dans les ravins . toujours est il qu'ils vont arriver en bas dans les prairies et croiser les nez percés une autre tribu qui leur vend du saumon séché et frais car la région regorge de saumons qui remontent les cours d'eau .

La suite à suivre
Bonne journée à tous .
Vernousain
Vernousain

Messages : 2680
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes  - Page 14 Empty Re: Les botanistes

Message  neira Sam 2 Avr 2022 - 11:11

Hello Vernousain
Ce topic est toujours aussi enrichissant !! Quel travail ! un grand bravo à toi et merci pour le partage
C'est d'autant plus rageant quand on a un problème techniQUE  OU UN MOMENT d'inattention qui détruit le travail ; je te comprends , car ça m'arrive souvent .. Grrr

La traversée de Lewis et Clark ne m'était pas inconnue mais restait assez vague , merci pour ces détails

_________________
Le génie de l'homme n'a pas encore égalé la photosynthèse

Iris sur Flick'r
neira
neira
Magic'B

Messages : 46234
Date d'inscription : 16/10/2010
Région : Pôle nord centre
Activités : Cultivatrice exotique
Humeur : verdoyante

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes  - Page 14 Empty Re: Les botanistes

Message  Vernousain Sam 2 Avr 2022 - 11:23

Du côté des montagneuses rocheuses......
le 16 octobre 1805 les amérindiens (peaux rouge indiens) les sokukls rencontrent les voyageurs , ils sont 200 et viennent au devant d'eux en musique .

C'est dans cette région que pousse une plante que les indiens appellent  quamash  qui est une jacinthe indienne endémique du nord des Usa et du sud canadien   dont les bulbes se mangent . De nos jours elle s'appelle Camassia quamash et elle fait partie selon les classifications des Hyacinthacées, des Agavacées, dernièrement des Asparagacées . Elle aura contribué à nourrir les voyageurs durant tout une partie de l'hiver 1805 . Ces bulbes récoltés et séchés sont mangés durant la disette de l'hiver lorsque le gibier se fait rare . Il était consommé cuit ou mis en poudre pour faire des plats qui nourrissaient le corps . Malheureusement pas de photo de cette plante  mais il y a eu sur FJP une identification de faite et une photo d'un champ de Camassia quamash (si quelqu'un veut bien remettre cette photo ??? avec plaisir pour tout le monde)

Le 7 novembre l'océan Pacifique est en vue les hommes sont au bord de falaises qui longent la côte et de l'autre côté une mer démontée ils vont restés coincés plusieurs jours dans ces conditions difficiles . . Durant un mois ils contournent l'embouchure de la Columbia c'est un très pénible moment ou durant deux mois ils subissent la pluie avec que des abris précaires .

Depuis qu'ils ont partis beaucoup d’ustensiles ont été échangés et une question commence à se poser : comment vont ils échanger pour se nourrir jusqu'à la fin du voyage car ils n'en sont qu'à la moitié du voyage .
Finalement c'est sans doute plus de 50 tribus d'indiens qu'ils vont croiser durant ces quinze mille kilomètres parcourus , ils offrent à chaque tribu la médaille de Jefferson leur futur chef qui doit les protéger .

Au sud de l'embouchure de la Columbia est construit le fort de Clatsop , ils sera fini la veille du premier janvier . Enfin un abri sur ou ils vont tous pouvoir vivre un peu au sec car ils n'arrête pas de pleuvoir avec ces montagnes qui bloquent les nuages venant de la mer .

Ici les indiens ne parlent pas la même langue qu'ailleurs ,ils vivent de la pêche du saumon qui remontent les cours d'eau comme la Columbia . Les indiens (sauniers) sèchent les saumons dans des conditions extrêmement difficiles .

C'est durant cette périodes que Sacagawea voit la mer pour la première fois . Elle verra même un baleine échouée que les indiens ont vidé de toute sa graisse et qui est une monnaie d'échange pour nos voyageurs .

Sont encore présents au fort : Lewis et Clark, Ordway, et Glass tous les quatre écrivent le récit du voyage . Drouillard le grand chasseur , Colter, les frères field, Labiche, Shannon, Mc Neal , Chabonneau, Sacagawea, le petit Jean Baptiste qui a déja un an , York, Pryor, Willard, Wiser, Spott, Collins, Bratton, Verner et Howard .

Janvier, février, mars , des jeux avec les indiens , des danses, le calumet de la paix, de la chasse(gibier maigre) et le voyage du retour qui commence à se préciser .
Durant toute cette période Lewis et Clark se sont improvisés docteurs et soignent de nombreux indiens comme des maladies que sont par exemple la syphilis qu'ils soignent avec du mercure . D'autres maladies sont soignées au laudanum c'est aussi un moyen que Lewis et Clark ont trouvé pour se faire apporter de la nourriture pour les soins apportés  .

Le 23 mars le camp est abandonné ils ont connus beaucoup d'indiens , des honnêtes qui rapportent les chevaux et des voleurs qui auront plus qu'énervés Lewis et Clark , passe pour une bricole mais pas question de laisser voler les chevaux et surtout les haches et les fusils .

Il y a encore beaucoup de neige dans les montagnes aussi ils vont rester bloqués plus d'un mois à attendre que la neige fonde . Il fait aussi encore bien froid mais le moral semble bon .
Le petit jean Baptiste tombe malade un abcès et les dents qui poussent . Il est à noter que nos voyageurs sont solides et tombent rarement malades.

Des ours sont tués

Durant cet arrêt ils récupèrent des chevaux qu'ils avaient laissés en garde dans une tribu d'indiens du cout  c'est une cinquantaine de chevaux qui vont repartir avec nos voyageurs à travers les hautes montagnes .

Nous sommes au 15 juin et toujours de la neige sur les sommets et les passages à franchir cependant comme il faut repartir la saison avançant rapidement . Notre  troupe repart avec de la neige , les conditions sont très dures mais ils ont pris énormément de réserves pour les hommes. les chevaux sont à marche forcée au  milieu d'une neige qui laisse que peu d'herbes , il ne faut pas s'arrêter sinon la mort peut survenir , le froid et les chevaux qui transportent toujours les cargaisons qui étaient cachées des indiens . Les montagnes Bitteroot seront traversées entre le 24 et le 30 juin un record par rapport à l'allée . Les grandes montagnes sont passées , les indiens ont bien aidé à prendre les bons chemins ce fut dur pour tout le monde maintenant le mois de juillet est là et les prairies se font verdoyantes .

Lewis n'a pas oublié qu'il doit essayer de trouver des plantes locales .... il découvre une plante rose qui deviendra la Lewisia rediviva elle pousse au bas des montagnes et disparait en hiver pour repousser en été . Elle supporte des - 25°c .

Arrivés aux trois fourches le 3 juillet tout le monde se divise pour étudier la meilleurs route par terre ou par voie navigable

Lewis remonte la Maria's river par le nord avec quelques hommes
Clark passe par le sud par la rivière Yellowstone il est accompagné de York , Charbonneau , Sacagawea etc ...
Deux hommes prennent la rivière Missouri et descendent avec des canoés

Le  12 aout un mois et 9 jours après ,  tous les hommes se retrouvent un peu plus bas que la fourche du Missouri et de la Yellowstone chacun avec des péripéties c'est ainsi que Lewis est blessé par balle (rien de grave) Ils sont très heureux de se retrouver et à cause des milliers de moustiques repartent très vite .

Très vite ils arrivent à Fort Mandan car ils ne veulent pas repasser un hiver sur la route . Charboneau et son épouse Sacagawea sollicitent de rester au fort avec le petit Jean Baptiste . Clark est déçu de perdre le petit Jean Baptiste , il s'était bien habitué à lui .

Des indiens devaient redescendre avec nos voyageurs pour être reçus par Jefferson à Washington mais la guerre est intervenue entre temps ,il semble que personne ne redescende avec Lewis et Clark . C'est un échec du côté de nos deux explorateurs .

La suite du parcours s'effectue très rapidement à raison de certains jours ou sont descendus 150 milles par jours soit dix fois plus vite qu'à l'aller .

Il faudra 15 de jours pour redescendre le Missouri (le même trajet à l'aller avait mis 167 jours les courants étaient contraire et il fallait rencontrer les indiens) , les hommes se plaignent des yeux , la lumière est très intense sur l'eau , il fait de plus en plus chaud , les nuits deviennent chaudes . Ils croisent de nombreux trappeurs , français et anglais .

Les retrouvailles se font à Saint Louis ou on les croyait morts depuis longtemps , on les avait oubliés .

Ils reçoivent un bel accueil .

La mission est terminée , il reste juste à repartir voir le président Jefferson pour lui faire part du voyage et de tout ce qui a fait que le voyage a été long .

Deux cents vingt ans après on en parle encore ......


La fin plus tard car j'espère vous donner quelques noms de plantes qui furent découvertes lors de ce voyage .


Dernière édition par Vernousain le Sam 2 Avr 2022 - 15:35, édité 1 fois
Vernousain
Vernousain

Messages : 2680
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes  - Page 14 Empty Re: Les botanistes

Message  Vernousain Sam 2 Avr 2022 - 11:30

Neira Je travaille sur deux pages ouvertes , ce matin je l'es ai bien décalées afin de ne pas refaire mon erreur de la semaine dernière .
Merci pour ton encouragement pendant que je tapais le retour du voyage .

C'est très très succin comme reportage 28 mois ne se résument pas si facilement aussi vous pouvez toujours trouver le parcours sur bien des livres au jour par jour , je n'ai fait que quelques petits détails .

Bonne journée à toutes et à tous
Vernousain
Vernousain

Messages : 2680
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes  - Page 14 Empty Re: Les botanistes

Message  Vernousain Sam 9 Avr 2022 - 10:32

Si le voyage fut très intéressant côté rapport entre les blancs et les peaux rouge (amérindiens ou indiens comme vous voulez)  Lewis n'oubliera jamais qu'il doit rapporter si possible quelques plantes de son voyage et aussi des animaux inconnus .  Il s'y emploie du mieux qu'il peut car l'hiver toutes ces plantes disparaissent plus ou moins . Les meilleurs saisons étant le printemps et l'été et l'automne . Le remontée du Missouri fut un bon endroit pour collecter ces plantes , ainsi qu'au retour une fois le passage des montagnes rocheuses effectuées .

Voila quelques plantes pour certaines parfaitement inconnues et d'autres dont le genre est déja décrit mais pas encore ces  espèces décrites .

Dans le cas présent ,les plantes furent décrites par Frédérich Trangott Pursh né en Allemagne en 1774 et mort en 1820 à Montréal . Il s'est aguerri à la botanique à Dresde en Allemagne puis il est parti aux (USA ) en 1799. Là il apprend à connaitre les plantes américaines au jardin botanique de New York ?  

Un projet est encours avec un autre botaniste américain Benjamin Smith Barton sur un livre qui identifie les plantes  récoltées par Lewis et Clark durant leur voyage . Ce sera finalement Pursh tout seul qui va effectuer et publier en 1813 "Flora americae septentrionalis"

Un genre de plante porte son nom le Purshia de la famille des Rosaceae . Il y a des espèces aussi identifiées son le nom de purschiana , comme le Rhamnus purshiana ou le Ruellia purshiana .

Purshia tridentata : Rosaceae
Une plante qui pousse dans les montagnes rocheuses .Elle pousse entre 700m et 1200m de hauteur . L'arbuste peut mesurer au maximum 4 à 5  m avec des petites feuilles de 2cm et des petites fleurs jaune .

Lewisia rediviva : Portulacaceae
Il pousse lui aussi dans les chaines montagneuses du nord ouest des U.S.A ( ancienne Colombie britanique). ainsi que l'espèce pygmaea , Le nom bien sur honore notre voyageur botaniste .

Clarkia pulchella : Onagraceae
Magnifique plante du nord ouest des U.S.A aux pétales rose violacé , fut découverte durant le voyage par Lewis ou Clark . C'est Pursh qui honore Clark . Une particularité de la plante est découverte par le botaniste Robert Brown : le "mouvement brownien"  du pollen

Juniperus horizontalis , communis, scrophulorum  : Cupressaceae
Ils sont originaires de ces régions et désormais dans tout nos jardins .
Les botanistes  - Page 14 Dsc00063
L'espèce n'est pas bonne mais on n'en voit moins dans le sud que dans le nord . Ils garnissent par leur horizontalité les terre- pleins centraux de nos voies routières .

Liatris aspera : Asteraceae
Une petite plante que l'on cultive dans nos jardins . J'en ai cultivé mais c'était l'espèce spicata . En fait il y en a 40 espèces qui sont très proches les unes des autres . Originaire du centre des USA Elle fleurit bleu en été et est increvable . Existe aussi en blanc .
Les botanistes  - Page 14 GBPIX_photo_717638

Le Linum lewisii : Linaceae
Le lin de lewis pousse à l'ouest des USA , ce lin a été décrit par Pursh après le retour du voyage donc vers 1813 , il peut mesurer 80 cm de haut et il est vivace . En France je l'ai cultivé (le genre)entre les rangées de pommes de terre pour lutter contre les doryphores , c'était toujours mieux que de traiter . Le lin annuel fleurit rouge .
Les botanistes  - Page 14 GBPIX_photo_624424

Atriplex canescens : Amaranthaceae , Chenopodiacées (ancienne famille)
Différent de halimus que l'on cultive dans le sud pour ses qualités salines . [img]http://gardenbreizh.org/modules/pix/cache/photos_470000/GBPIX_photo_474871.jpg[/img Atriplex canescens j'ai pu le photographier au jardin botanique de Nice ou il y avait un pied . La plante peut fixer les dunes (au Maroc) . Il ne craint pas le froid , environ - 15°c

Les botanistes  - Page 14 GBPIX_photo_542993
halimus sauf mauvaise identification en rade de Toulon


Nicotiana quadrivalvis Solanaceae
Nom vernaculaire tabac sacré chez les indiens . Toujours issu de la même région ouest nord ouest . Les fleurs petites mesurent dans les 5 cm , elles sont blanche . Il était cultivé sur le fleuve Columbia  par les indiens lorsque Lewis et Clark le collecte . On le retrouve dans le Haut Missouri ou les Mandans et les Arikaras le cultivent . Ce n'est pas le même  "Tabac" que Lewis et Clark transportaient  et qu'ils offraient aux indiens en gages d'amitié et d'échange.

Stipa comata Poaceae
Aujourd'hui appelé Hesterostipa comateuse , elle pousse dans les zones humides des prairies américaines et peut monter à 1 m de hauteur . Bien présente en Amérique du nord et sur toute la bordure nord des USA . Jeune elle nourrit nombre d'animaux sauvages comme le chien de prairie . Résiste à toutes les périodes les plus froides .

Euphorbia marginata Euphorbiaceae
Surprise je ne pensais pas que cette Euphorbe venait de ces régions . En fait son nom vernaculaire neige des montagnes à cause de son feuillage à moitié blanc . Elle se plait bien au soleil et peut faire de magnifiques bouquets . Attention cependant à son "lait" toxique caractéristique de la famille . Les botanistes  - Page 14 Dscn9254

La suite ce sera pour lundi Les botanistes  - Page 14 322241 Les botanistes  - Page 14 322241 Les botanistes  - Page 14 188715 Les botanistes  - Page 14 154655
Vernousain
Vernousain

Messages : 2680
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes  - Page 14 Empty Re: Les botanistes

Message  tragus Dim 10 Avr 2022 - 8:56

Merci pour ces récits!
Au delà de l'aspect historique et du côté aventureux des expéditions de ces premiers botanistes, c'est aussi bien de resituer des plantes dans leur contexte d'origine!
Concernant les lins annuels il y en a aussi des bleus (ils sont d'ailleurs le plus souvent de cette couleur) et des jaunes (tout petits).

_________________
Jardin de 2007 à 2015 en Vendée, jardin parental dans le Var, balcon à Marseille.
tragus
tragus
zi-amaranthophylantrotrofou

Messages : 29250
Date d'inscription : 02/02/2012
Région : Marseille
Humeur : A l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes  - Page 14 Empty Re: Les botanistes

Message  Vernousain Dim 10 Avr 2022 - 10:23

Les botanistes  - Page 14 GBPIX_photo_631539
Celui ci je l'ai cultivé en annuel , je ne savais pas que le bleu pouvait être annuel Les botanistes  - Page 14 355479
Vernousain
Vernousain

Messages : 2680
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes  - Page 14 Empty Re: Les botanistes

Message  tragus Lun 11 Avr 2022 - 7:20

Oui, c'est Linum grandiflorum, qui en effet est annuel.
Et dans les bleus annuels tu as tous ceux du groupe usitatissimum.

_________________
Jardin de 2007 à 2015 en Vendée, jardin parental dans le Var, balcon à Marseille.
tragus
tragus
zi-amaranthophylantrotrofou

Messages : 29250
Date d'inscription : 02/02/2012
Région : Marseille
Humeur : A l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes  - Page 14 Empty Re: Les botanistes

Message  Vernousain Lun 11 Avr 2022 - 7:55

Merci pour l'information concernant l'espèce usitatissimum et sur mon espèce à fleur rouge grandiflorum .

Vernousain
Vernousain

Messages : 2680
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes  - Page 14 Empty Re: Les botanistes

Message  Vernousain Lun 11 Avr 2022 - 9:23

suite de ces plantes venues d'Amérique du nord et découvertes ( pour nous aussi européens ) lors du voyage de Lewis et Clark

Salvia reflexa : Lamiaceae

Cette sauge nous vient des montagnes rocheuses à feuilles bien sures opposées appelée régulièrement sauge bleu , sauge à feuille d'agneau , sauge à feuilles de lance ou menthe sauge . Il mesure environ 70 cm de hauteur , toxique pour les vaches et les chèvres .
De nos jours elle est diffusée sur les cinq continents .

Penstemon fruticosus : Plantaginaceae

Toujours des mêmes régions qui longent le Pacifique nord , on l'appelle Pensemon de brousse car il pousse à l'est des rocheuses dans l’Oregon , le Wyoming le Montana etc ... Pour les puristes les fleurs sont rose , violette, de forme tubulaire et appartiennent au sous genre Penstemon groupe Dasanthera


Quercus macrocarpa : Fagaceae

Les botanistes  - Page 14 GBPIX_photo_487161
Lui aussi nous vient des régions froides du Canada et nord des USA . Décrit pour la première fois par le Français André Michaux en 1801 . Il fait de grandes feuilles de 30 cm de longueur et des glands qui atteignent 3 à 4 cm dans son milieu naturel . On a pu remarquer qu'il y avait pas mal d'endroits dans le voyage de Lewis et Clark ou les arbres étaient absents en voici un qui a servi de mât pour le grand bateau qui cassa son mas plusieurs fois durant la première partie du voyage entre Saint Louis et Mandan au Nord dans la haute Louisiane .

Le Camassia quamash : Asparagaseae anciennement Liliaceeset Hyacinthacées

Cette plante à bulbe pousse dans les champs et les prairies nord canadiennes et à l'ouest des USA
D'ailleurs si vous avez une photo ...
Elle servait en 1800 et bien avant à nourrir les indiens en hiver lorsqu'il y avait rien d'autre à manger . Lors du passage des rocheuses Sacagawea avait récolté ce bulbe qui permit aux voyageurs de passer ces montagnes enneigées. Quamash en amérindien de la tribu des nez percés veut dire doux (de gout) . Attention plusieurs plantes ressemblantes , non comestibles . Il est donc impératif dans le milieu naturel de bien connaitre celle ci avant de la manger .

Artemisia ludoviciana : Astéraceae

A placer dans les plantes rhizomateuses qui fleurit en été d'une hauteur de 1m . Panicules blanc laineux, formé de capitules brun -jaune . De nos jours de nombreux cultivars existent . C'est l'anglo américain Thomas Nuttal qui le décrit en 1818 , il a pour synonyme  Atemisia purshiana

Arctostasphylos uva ursi : Ericaceae

Nom commun raisin d'ours ou busserole
De la même sous famille que les Arbutus . Ils sont originaires de cette grande région des rocheuses qui part du Canada et descend sur 3000 km dans le sud en parcourant la moitié du nord ouest des  USA . La forme est rampante et considérée il y a cent ans comme plante médicinale elle soignait les voies urinaires comme la systite . Les fleurs sont faites de petites clochettes comme l'Arbutus par petit groupe de fleur rose . Ses fruits ronds mesurent un petit cm et de couleur rouge . On retrouve la plante en france dans toutes les montagnes et plus particulièrement dans la montagne Sainte Victoire dans les Bouches du Rhône .
Les amérindiens mélangeaient parfois cette feuille avec leur tabac .
Résiste à des froids de l'ordre de - 25°c et résiste au sec une fois la plante bien implantée .

Guttierezia sarothrae : Astéraceae

Nord américaine décrite par Pursh
Fleur jaune, 1 m de haut et autant en large . Les indiens utilisaient cette plante en regroupant les branches pour en faire le balai local devant les tipii des plaines . Guttierezia honore sans doute un espagnol du nom de Guttierezmais je ne peux en dire plus ?? peut être était-il le contremaitre Roque Guttierez , de l'expédition José Célestino Mutis prêtre et botaniste  en Nouvelle Grenade en 1783 .

Prunus pensylvanica : Rosaceae

Bien présent à l'état naturel dans les rocheuses . Il atteint 15 m de hauteur et sert d'alimentation l'hiver sur des sujets plus modestes aux lièvres d'Amérique , aux élans et aux cerfs qui n'ont rien à manger . Les fruits en automne peuvent servir à faire des confitures . Le fruit étant très moyen en goût . Je ne crois pas que l'espèce soit présente chez nous ?

La suite dans la matinée
Vernousain
Vernousain

Messages : 2680
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes  - Page 14 Empty Re: Les botanistes

Message  Vernousain Lun 11 Avr 2022 - 10:20

Rosa arkensana : Rosaceae

Un rosier des prairies sauvages du grand centre nord des USA et des rocheuses. Les fleurs sont rose soutenu . Il est de nos jours cultivé dans les jardins ou il mesure 1,50 m de hauteur et ne semble pas avoir d'épine

Zizania palustris : Poaceae

Un riz sauvage originaire d'Amérique du nord de 3 m de hauteur . Il pousse dans des zones très humides ou l'eau est permanente . Ce qui est très fréquent dans certains secteurs du nord des Amériques . Les amérindiens récoltent ce riz sauvage à l'aide de leur canoé , avec leur rame il tapent les graines qui tombent dans le canoé et la récolte suivante se fait avec les grains qui sont tombés à côté . Ce riz est annuel et a nourri depuis des siècles de nombreuses tribus proches de ces endroits inondés . Le riz est noir et très long .

Cléome serrulata  Capparaceae

la Cléome est originaire d'Amérique du nord . Annuelle et mellifère les fleurs rose regroupées au sommet de la plante . Elle était utilisée par les indiens en infusion pour soigner les maux d'estomac et la fièvre . Les indiens Navajo consomment les graines et les feuilles .
Les botanistes  - Page 14 GBPIX_photo_790745
Sans doute l'espèce spicata ??

Mimulus guttatus et lewisii : Scrophulariaceae et Phrymaceae
Deux espèces américaines appelée Erythrante guttata actuellement
Les botanistes  - Page 14 GBPIX_photo_714878
je l'ai identifiée comme guttatus ou est ce une variété  ?


Originaire des USA . L'espèce lewisii est de couleur rose soutenu tirant sur le violet .
J'ai cultivé ce mimulus dans mon jardin . Il était la première année au soleil ou il a beaucoup souffert . L'année suivante je l'ai mis au nord il s'est mieux accommodé à l'ombre et a talé en rampant et faisant des racines au niveau de chaque entrenœud . Les fleurs jaune sont très belles et pures . Je l'ai conservé très longtemps et puis le Cotonéaster l'a envahit et du cout au bout de cinq années il a disparu .
L'espèce lewisii a été récoltée sans doute par Lewis lors de son voyage à moins que ce ne soit Clark ? Ressemble un peu à une fleur de Calcéolaire (normal c'est la même famille )

Solidago rigida Asteraceae

C'est notre verge d'or , une fleur de printemps et d'été qui fleurit de son beau jaune nos massifs , elle est américaine avec de nombreuses espèces et variétés .
Il existe trois sous espèces
Les racines étaient utilisées en décoctions à l'époque de Lewis et Clark par les indiens pour des lavements . Certains indiens transforment les fleurs en lotions contre les piqures d'insectes .

Rubus spectabilis : Rosaceae

Une très belle ronce admirable aux fleurs rose soutenu ,aux feuilles trifoliées pouvant monter à 3 m de hauteur . Les fruits ressemblent à de grosses framboises et plusieurs fois l'équipe entière a mangé de ce fruit qui dure deux ou trois mois (dans la première partie du voyage ) .

Equisetum arvence : Equisetaceae  

Cette plante primaire est appelée prêle des champs qui grimpe à 50 cm de haut pousse partout ou c'est humide et l'on a pu voir à quel point le voyage fut souvant très humide (selon les saisons) Laplante est de nos jours prescrite en phytothérapie . les indiens connaissaient les bienfaits de la prêle contre les maux de dents . En fait elle soigne de beaucoup de maladies, petits bobos etc ...
Connue des jardiniers , on en fait un purin  
Les botanistes  - Page 14 GBPIX_photo_434278

Echinacea angustifolia Asteraceae

Que l'on confond facilement avec les Rudbeckia . Encore une Astéracée originaire de nord de l'Amérique La plante a encore quelques vertus médicinales
Les botanistes  - Page 14 GBPIX_photo_773810
Vernousain
Vernousain

Messages : 2680
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes  - Page 14 Empty Re: Les botanistes

Message  LardyMum Lun 11 Avr 2022 - 12:04

Toujours aussi intéressant.
Comme je disposais de quelques photos j'ai ouvert un sujet => Camassia mais je n'ai rien décrit, juste des photos  Les botanistes  - Page 14 553736927
LardyMum
LardyMum

Messages : 2529
Date d'inscription : 16/05/2018
Région : Nord-Ouest de Narbonne-Nord Est de Lézignan
Humeur : curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes  - Page 14 Empty Re: Les botanistes

Message  Vernousain Lun 11 Avr 2022 - 13:03

Merci pour l'ouverture de ce Camassia qui ressemble de loin à une jacinthe
On a du mal à voir la couleur , sans doute à cause du soleil
Bleu très clair ou blanc légèrement bleuté ? sans doute une variété ?
Vernousain
Vernousain

Messages : 2680
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes  - Page 14 Empty Re: Les botanistes

Message  LardyMum Lun 11 Avr 2022 - 17:37

À ta demande je transfère une des photos ici.

Les botanistes  - Page 14 Dscn3215
LardyMum
LardyMum

Messages : 2529
Date d'inscription : 16/05/2018
Région : Nord-Ouest de Narbonne-Nord Est de Lézignan
Humeur : curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes  - Page 14 Empty Re: Les botanistes

Message  Vernousain Lun 11 Avr 2022 - 19:24

Merci Lardymun et en plus c'est la plus belle de tes photos
Vernousain
Vernousain

Messages : 2680
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes  - Page 14 Empty Re: Les botanistes

Message  Vernousain Mar 12 Avr 2022 - 13:33

On avance dans les plantes originaires du nord américain avec :

Pinus ponderosa : Pinaceae

Pin jaune ou pin lourd . Très peu de photos surtout en Europe , il est aussi originaire des montagnes rocheuses . Il fait des aiguilles de 25 cm de longueur qui sont groupées par trois et l'arbre dans son milieu mesure dans les 40 m . Il ne s’étale pas beaucoup en largeur . Les sujets peuvent atteindre 500ans lorsqu'il n'est pas coupé pour faire des constructions de maisons . Lewis et Clark l'ont croisé à coup sur sur le long de la Columbia et sans doute plus loin sur le chemin du retour lorsqu'il il a eu le retour sur la Yellowstone .

Claytonia lanceolata : Portulacaceae et Montiaceae

Une belle petite plante pas bien haute décrite en 1813 par Pursh .
Le nom porte le nom d'un botaniste américain John Clayton né en Angleterre et vivra ensuite en Virginie . C'est Linné qui l'honore .
Son tubercule était bien connu , au gout de pomme de terre , il nourrissait les indiens en hiver . Tous les voyageurs eurent recours à ce légume l'hiver 1805 . 1806 . Il existe aussi  une espèce sibirica et virginica et perfoliata qui elles aussi doivent résister au froid de ces régions . J'ai une  idée du froid pour Sibirica - 28°c on a le temps de voir arriver le froid Les botanistes  - Page 14 4252002958

Populus deltoides : Salicaceae

Je vous ai parlé de ce peuplier noir d'Amérique aux feuilles plus ou moins triangulaires et légèrement denté qui était présent sur le voyage . Son bois léger a servi à faire des feux de camp durant leur voyage et par manque de bois solide a remplacé le mât entre Saint Louis et Mandan . Ce peuplier peut atteindre les 20 m de hauteur . Dans certaines régions il pousse comme brise vent et il est considéré comme poussant très rapidement (deux avantages ) . Je ne sais pas s'il est présent en France ? je ne l'ai vu que sur des sites canadiens .

Mirabilis nyctagineae: Nyctaginaceae

Il est originaire d'Amérique du nord , une espèce quasi inconnue ? en Europe . Les fleurs s'ouvrent quelques heures par jour . Les feuilles sont opposées . L'espèce jalapa (belle de nuit ) est la plus cultivée en France .
Les botanistes  - Page 14 GBPIX_photo_648601
Une belle couleur bicolor

Zea maïs Poaceae

Un maïs venu depuis longtemps d'Amérique du Sud . Mesure entre 1,50 m et 2 m . Nos voyageurs mangèrent ce maïs grillé à Mandan et sans doute dans d'autres secteurs ? Toujours est il qu'il nourrit nos voyageurs en période de disette .

Xerophyllum tenax  Liliacées aujourd'hui Mélanthiaceae

Herbe d'ours , même si je n'ai rien trouvé concernant le fait que les ours en mangent cela parait évident sinon pourquoi ce nom ?
En fleur la plante mesure dans les 1, 50 m de haut . Ses fleurs blanches forment un gros panache en "massue" (plus de 100 à 200 fleurs dans ce panache ) . On la croisait à l'époque dans l'ancienne Colombie britannique dans les prairies et les montagnes côtières . La plante produit des rhizomes qui survivent au feu , ce qui en fait une des premières plante à repousser après un incendie .

Sarcobatus vermiculatus : Chenopodiaceae devenu Sarcobataceae

Plante de 0,50 m de haut à 3 m de haut . Des feuilles de 1 à 4 cm de long pour 0,2cm de large . Floraison en été rouge rosé dans toute l'ex Colombie britannique ou nos voyageurs se trouvent le dernier hiver . C'est une plante de zone semi désertique saline. Ce bois servait comme flèche pour les indiens et comme bois de chauffage . Il me semble que cette plante n'est pas présente en France .
Nota : plusieurs plantes que j'ai pu décrire ne sont pas présentes en France aussi je recopie les quelques informations trouvées à droite et à gauche . Donc une erreur peut siniser  

Œnothera caespitosa : Onagraceae

Là on connait mieux au moins le genre . L'espèce locale est à fleur blanche , appelée onagre du désert . Je l'ai cultivé et elle est très plaisante (pas la même espèce ) la mienne était avec du feuillage rouge ce qui était très joli. Dans son milieu naturel elle pousse dans des sols sableux et souvent sur des talus
Les botanistes  - Page 14 GBPIX_photo_714909Espèce fruticosa ?? je ne sais pas faire les différences .
Il existe aussi une espèce missourensis . et une à fleur rose spéciosa 'Rosea'
caespitosa fleurit la nuit . Il atteint difficilement les 10 cm de haut . Les pétales par ont la forme d'un cœur blanc .

Aster oblongifolius : Asteraceae

C'est un Aster originaire de ces régions . Il pousse sur n'importe quel sol . Ces racines sont traçantes et lorsqu'elle se plait bien peut devenir envahissante. Les fleurs sont bleu lavande . Il supporte bien le froid et fait partie des belles vivaces de fin d'été qui perdurent presque jusqu'à la toussaint.

Sphaeralcea coccinea Malvaceae

Mauve du désert . Elle fut découverte par Lewis lorsqu'il passa avec quelques hommes la rivière Marias . C'est une belle Malvacée qui a des rhizomes et qui en fleurs peut faire dans les 30 cm . Le dessous des feuilles est poilu . Il est  présent au nord des USA et les fleurs sont d'un rouge orangé très prononcé.
A essayer en zone méditerranéenne en bordures car il résiste bien à la chaleur et au froid à - 10°c . Plusieurs espèces intéressantes mais difficiles à trouver .

A suivre
Vernousain
Vernousain

Messages : 2680
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes  - Page 14 Empty Re: Les botanistes

Message  LardyMum Mar 12 Avr 2022 - 18:54

Je viens de faire une requête avec Xerophyllum tenax .
Qu'est-ce que c'est joli ! Les botanistes  - Page 14 151547
LardyMum
LardyMum

Messages : 2529
Date d'inscription : 16/05/2018
Région : Nord-Ouest de Narbonne-Nord Est de Lézignan
Humeur : curieuse

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes  - Page 14 Empty Re: Les botanistes

Message  Vernousain Mer 13 Avr 2022 - 7:55

Oui je l'ai moi aussi découverte cette plante "massue"
Vernousain
Vernousain

Messages : 2680
Date d'inscription : 31/05/2020
Région : Toulon

Revenir en haut Aller en bas

Les botanistes  - Page 14 Empty Re: Les botanistes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 25 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 19 ... 25  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum