Derniers sujets
» Agave 2 neira - [identification à suivre]
par pamina Aujourd'hui à 18:44

» Echeveria gigantea et variabilité
par pamina Aujourd'hui à 16:54

» Bryophyllum 'Tessa' = Kalanchoe 'Tessa'
par pamina Aujourd'hui à 16:51

» Washingtonia robusta
par Vincent24 Aujourd'hui à 14:15

» Mammillaria matudae
par pamina Aujourd'hui à 13:32

» Senecio cephalophorus, Crassula cordata [identifications]
par pamina Aujourd'hui à 13:28

» Euphorbia clavarioides [identification à suivre]
par pamina Aujourd'hui à 13:06

» Devinette
par LardyMum Aujourd'hui à 12:32

» Musa basjoo - bananier du Japon
par Rémi44 Aujourd'hui à 12:08

» Aeonium spathulatum [identification]
par claire Aujourd'hui à 10:30

» Philodendron bipinnatifidum - selloum
par Régis Aujourd'hui à 9:18

» Kalanchoe tomentosa
par Régis Aujourd'hui à 9:04

» Drimiopsis maculata (= Ledebouria petiolata)
par tragus Aujourd'hui à 7:44

» si l'on parlait du temps qu'il fait ? - tome 6
par LardyMum Hier à 18:48

» Aloe ferox
par pamina Hier à 18:35

» Cremnosedum 'Little Gem'
par pamina Hier à 15:48

» Melia azedarach
par neira Hier à 14:10

» Thalia dealbata - thalie blanchie
par neira Hier à 14:02

» orchidées - floraisons du moment 2018
par neira Hier à 14:01

» Crithmum maritimum = Criste marine
par Baobab Hier à 13:16

» Aeonium smithii
par tragus Hier à 12:41

» compostage - méthodes et bons trucs
par tragus Hier à 12:19

» Anthurium clarinervium
par tragus Hier à 12:01

» Kalanchoe millotii
par tragus Hier à 11:58

» Bromélias divers en fleurs actuellement
par Régis Hier à 8:33

» Anacampseros papyracea (= Avonia papyracea)
par neira Hier à 8:24

» Sansevieria not Agave neira - [identification non terminée]
par Régis Sam 15 Déc 2018 - 20:05

» Sedum monregalense - orpin de montereale
par pamina Sam 15 Déc 2018 - 18:51

» culture des Cattleya en appartement
par Chris31370 Sam 15 Déc 2018 - 13:29

» Identification = Crithumum maritimum
par claire Ven 14 Déc 2018 - 23:44

» Le jardin d'Anselme (44)
par PierredeSFA Ven 14 Déc 2018 - 20:40

» Nephrolepis cordifolia
par PierredeSFA Ven 14 Déc 2018 - 20:29

» Euphorbia flanaganii, Avonia papyracea et ??? - [identifications]
par tragus Ven 14 Déc 2018 - 18:34

» Mammillaria plumosa
par tragus Ven 14 Déc 2018 - 18:03

» Cotyledon tomentosa subsp. tomentosa
par tragus Ven 14 Déc 2018 - 17:59

» orchidées : questions, problèmes et conseils de culture
par neira Ven 14 Déc 2018 - 16:28

» Cotyledon woodii
par pamina Ven 14 Déc 2018 - 12:38

» Tillandsia - le genre
par Rémi44 Ven 14 Déc 2018 - 7:56

» Erythrina humeana
par PierredeSFA Ven 14 Déc 2018 - 6:29

» Adenium obesum
par soleil34 Jeu 13 Déc 2018 - 21:52

» Ceropegia dichotoma
par benji Jeu 13 Déc 2018 - 18:08

» Adromischus umbraticola ssp. ramosa
par pamina Jeu 13 Déc 2018 - 17:02

» Plumeria pudica
par tragus Jeu 13 Déc 2018 - 16:07

» Crassulacée n°2 à identifier
par claire Jeu 13 Déc 2018 - 14:55

» Jardin d'acclimatation privé : l'Oasis (66)
par PierredeSFA Jeu 13 Déc 2018 - 12:52

» Sedum 'Golden Glow' ? [identification non terminée]
par eric13 Jeu 13 Déc 2018 - 11:28

» Mammillaria kekchose ?? [id. non terminée]
par eric13 Jeu 13 Déc 2018 - 11:04

» Haworthia cymbiformis
par Vincent24 Jeu 13 Déc 2018 - 10:41

» Brugmansia sanguinea
par Rémi44 Jeu 13 Déc 2018 - 9:20

» Sedeveria 'Letizia' - Crassulacée à identifier
par claire Jeu 13 Déc 2018 - 8:35

» Erica multiflora - bruyère à fleurs nombreuses
par neira Jeu 13 Déc 2018 - 7:01

» Senecio sp. [id. en cours]
par Baobab Mer 12 Déc 2018 - 23:23

» deux cactus à identifier chez Benji
par tragus Mer 12 Déc 2018 - 19:12

» Aloe brevifolia - aloès à feuilles courtes
par tragus Mer 12 Déc 2018 - 19:02

» Couleurs d'automne - 2018
par tragus Mer 12 Déc 2018 - 18:49

» Senecio angulatus
par benji Mer 12 Déc 2018 - 14:08

» Saccharum officinarum var. purpureum - canne à sucre pourpre
par pamina Mer 12 Déc 2018 - 12:27

» Brighamia insignis - palmier de Hawaï
par Cormillonne Mer 12 Déc 2018 - 11:51

» Ficus benjamina
par tragus Mer 12 Déc 2018 - 7:35

» Agave 2 - tragus [identification à suivre]
par pamina Mar 11 Déc 2018 - 20:45

» Hydrangea macrophylla - hortensia
par tragus Mar 11 Déc 2018 - 20:25

» grimpouilli/pendouilli [Identification de légende]
par tragus Mar 11 Déc 2018 - 19:35

» Ipomoea cairica
par tragus Mar 11 Déc 2018 - 18:37

» Platycerium - le genre - fougère épiphyte
par PierredeSFA Mar 11 Déc 2018 - 10:57

» Tillandsia 'Cotton Candy'
par Rémi44 Mar 11 Déc 2018 - 10:37

» Au revoir Jean06
par Rémi44 Mar 11 Déc 2018 - 10:34

» Bulbine frutescens
par Rémi44 Mar 11 Déc 2018 - 9:28

» capsule Ismene festalis ou autre chose?
par Cormillonne Lun 10 Déc 2018 - 20:50

» Oxalis bowiei
par tragus Lun 10 Déc 2018 - 18:19

» Morus alba - mûrier blanc
par tragus Lun 10 Déc 2018 - 17:56

» Bauhinia variegata
par benji Lun 10 Déc 2018 - 17:18

» Aloe vera
par benji Lun 10 Déc 2018 - 16:40

» Aloe melanacantha
par pamina Lun 10 Déc 2018 - 15:37

» Kniphofia praecox
par Dehem Lun 10 Déc 2018 - 14:58

» Arbutus canariensis - arbousier des Canaries
par neira Lun 10 Déc 2018 - 6:27

» Matthiolia tricuspidata - comparaison avec Matthiolia sinuata
par neira Lun 10 Déc 2018 - 6:25

» Aloe x delaetii
par pamina Dim 9 Déc 2018 - 18:46

» Diascia  
par LardyMum Dim 9 Déc 2018 - 18:16

» Derniers cadeaux de l'année
par benji Dim 9 Déc 2018 - 13:54

» Impatiens 'Goutte de Sang' - Marie-Louise buveuse d'eau
par Rémi44 Dim 9 Déc 2018 - 11:58

» Impatiens niamniamensis - impatience de Zanzibar, bec-de-perroquet
par Rémi44 Dim 9 Déc 2018 - 11:53

» Tillandsia flabellata
par Rémi44 Dim 9 Déc 2018 - 11:46

» semeurs compulsifs d'exotiques - les bons trucs...
par tragus Dim 9 Déc 2018 - 11:15

» Schinus terebinthifolia - arbre aux baies roses
par tragus Dim 9 Déc 2018 - 11:00

» Tillandsia cyanea - [identification]
par Rémi44 Dim 9 Déc 2018 - 9:53

» Cestrum fasiculatum 'Newellii'
par benji Sam 8 Déc 2018 - 18:03

» Senecio - espèce à confirmer - [Identification]
par benji Sam 8 Déc 2018 - 17:31

» Opuntia ficus-indica
par benji Sam 8 Déc 2018 - 16:14

» Matthiola incana - giroflée des jardins
par neira Sam 8 Déc 2018 - 15:17

» Solandra maxima
par neira Sam 8 Déc 2018 - 15:13


Dendrobium moniliforme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dendrobium moniliforme

Message  lazzaret le Mer 30 Aoû 2017 - 19:27

Dendrobium moniliforme

Famille : Orchidaceae - Epidendroideae


aujourd'hui arrêt sur image sur le Dendrobium moniliforme pour faire son état sanitaire.


l'aération naturelle, c'est quand même fabuleux. Aucune attaque de champignons. Pas de présence d'insectes suceurs. Ces derniers seraient vite contrariés par les araignées qui veillent au grain (de toile) et aux fourmis qui vont et viennent le long du tronc du pommier.

les seules petites choses qui me dérangent encore un peu, c'est que le tronc du pommier ne "veuille " pas phagocyter la plaque de liège que j'ai plaquée contre lui. Patience... bounce . Et la mousse avec laquelle l'orchidée a été montée a jauni...

non seulement, les nouvelles cannes se sont bien développées mais les racines sont sorties en nombre également avec de très belles teintées blanchâtres au bout vert luisant.




je voudrais, si cela est possible, faire "pousser" des lichens pour accompagner l'orchidée. Connaissez-vous une méthode pour les attirer sur un tronc ?

lazzaret

Messages : 114
Date d'inscription : 10/05/2017
Région : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dendrobium moniliforme

Message  tragus le Mer 30 Aoû 2017 - 22:00

Bonjour Lazzaret,
Je me suis permis de séparer ton message concernant ce Dendrobium pour l'envoyer dans la rubrique du forum consacré aux orchidées...
Le fil de discussion concernant cette espèce sera ainsi plus facile à suivre et à retrouver que s'il reste "noyé" dans ton sujet consacré à la permaculture.

Ta plante a l'air en pleine forme, elle produit des racines, c'est bon signe.
Tu l'arrose souvent?
Elle est dehors toute l'année?

Je ne peut pas te répondre concernant les lichens. Tu voudrais qu'il s'en installe sur l'écorce de chêne liège, c'est ça?
Dans la nature il y a effectivement des lichens sur les chênes lièges par contre à l'époque où j'avais pas mal de broméliacées dont certaines fixées sur du liège, j'avais remarqué que les lichens finissaient par disparaître sur ces écorces...

J'ai fait quelques recherches sur cette espèce qui m'a l'air particulièrement intéressante au niveau de sa rusticité.
Voici un lien intéressant qui en parle ICI


_________________
Jardin de 2007 à 2015 en Vendée, jardin parental dans le Var, balcon à Marseille.
avatar
tragus
zi-amaranthophylantrotrofou

Messages : 18666
Date d'inscription : 02/02/2012
Région : Marseille
Humeur : A l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dendrobium moniliforme

Message  lazzaret le Mer 30 Aoû 2017 - 23:45

je l'avais mis dans le fil permaculture et autres...parce que ça fait partie de ce que considère comme mes expérimentations "permaculture-phénoculture-jardins forêt".

aucun souci au fait de lui donner plus de lisibilité, bien au contraire, c'est une initiative excellente !

pour en revenir au sujet proprement dit :
     - je ne l'arrose pour ainsi dire jamais, grand max, 10 fois dans l'année.
     - j'essaie de vaporiser assez souvent, en été, j'essaie de m'astreindre à 1 fois par jour, et en hiver, aucune
       vaporisation.
     - ça fait deux ans et demi qu'il est cultivé en épiphyte (monté sur plaque de liège elle même montée sur le tronc de l'arbre)
     - engraissage minimaliste : 2 pincées de marc de café par an et deux ou trois fientes d'hirondelle

comme je ne peux pas déraciner le pommier...pour le rentrer (et je crois qu'il n'apprécierais pas... ), ce dendrobium passe toute l'année dehors.

concernant les lichens, je voudrais qu'ils s'installent à proximité parce que je suppose (intuitivement) qu'ils peuvent émettre des substances volatiles utiles (anti-fongiques, anti-parasitaires, antibiotiques etc.). J'ai lu quelques papiers qui vont dans ce sens et ça me parait assez logique quand on imagine la résistance dont ils doivent faire preuve pour coloniser un minéral nu (rocher, toiture) ou un tronc d'écorce grillé par le soleil.

lazzaret

Messages : 114
Date d'inscription : 10/05/2017
Région : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dendrobium moniliforme

Message  lazzaret le Jeu 31 Aoû 2017 - 0:08

je connaissais le site de sophie leberre et effectivement, ça me conforte dans ma façon de cultiver le dendrobium moniliforme. En fait il se cultive tout seul parce qu'il semble très rustique et très accommodant.

dans mon idée, ce dendrobium n'est qu'un galop d'essai. J'entends par là que je voudrais en mettre partout dans le parc arboré mais à cela, il me manque deux éléments : la diversité génétique, et là je fais appel à toutes les bonnes volontés, surtout pour échanger des pollinies pour pouvoir tenter la fécondation croisée. Il manque aussi des graines viables de cette espèce pour faire des semis in vitro. Encore, une fois, appel est fait aux généreux donateurs, s'il y en a qui liront ce fil.
voilà pour la première phase qui serait de créer un pool génétique, de cette espèce, adapté aux climats au sud de la loire.

la deuxième phase serait d'élargir le choix d'espèces à d'autres dendrobiums et également à d'autres genres épiphytes, toujours dans un but d'acclimatation, et encore et toujours pour créer un pool génétique, de chaque candidat, adapté au climat hexagonal, enfin au sud de la loire. On peut imaginer que des métropoles comme paris (par exemple) avec un microclimat un peu plus chaud que le reste de l'ile de france serait également éligible, et ce d'autant plus si on imagine ces orchidées sur des arbres dans des cours intérieures relativement protégées.

j'ai déjà personnellement quelques candidats en tête....
epidendrum magnoliae
encyclia tampensis
les orchidées épiphytes des paramo sud américains
probablement quelques bulbophyllums inconnus de ma personne

la problématique étant d'avoir des sources, si ce n'est de plantes, de graines. Si certains d'entre vous sont en contact avec des locaux qui vivent aux alentours d'altitudes à travers le monde où les gels sont présents, et qu'ils peuvent obtenir des graines... cheers



lazzaret

Messages : 114
Date d'inscription : 10/05/2017
Région : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dendrobium moniliforme

Message  tragus le Jeu 31 Aoû 2017 - 7:11

Merci pour toutes ces précision quant à ses conditions de culture!

lazzaret a écrit:
comme je ne peux pas déraciner le pommier...pour le rentrer (et je crois qu'il n'apprécierais pas... ), ce dendrobium passe toute l'année dehors.

Sans déraciner le pommier tu peux toujours au pire détacher le morceau de liège pour le mettre à l'abri en cas d'hiver exceptionnellement froid

Pour ce qui est de la diversification et de l'adaptation par évolution génétique au fil des générations, ça peut prendre du temps quand même... Surtout avec des orchidées!

_________________
Jardin de 2007 à 2015 en Vendée, jardin parental dans le Var, balcon à Marseille.
avatar
tragus
zi-amaranthophylantrotrofou

Messages : 18666
Date d'inscription : 02/02/2012
Région : Marseille
Humeur : A l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dendrobium moniliforme

Message  Vincent24 le Jeu 31 Aoû 2017 - 8:45

Super intéressant tout ça ! Merci de partager ton expérience, Lazzaret.
Ça donne vraiment envie de tenter !

Très instructif le lien que tu as trouvé Tragus (malheureusement, je ne reçois pas les images).


Je sais comment favoriser l'implantation de mousses (mix de débris de mousse + yaourt et éventuellement + bière), mais pas celle des lichens.



Liens concernant les espèces nord-américaines citées : :


Dernière édition par Vincent24 le Jeu 31 Aoû 2017 - 9:48, édité 2 fois
avatar
Vincent24
xériquentrotre

Messages : 6619
Date d'inscription : 30/04/2012
Région : Dordogne - Périgord noir
Humeur : flurp piti flurp

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dendrobium moniliforme

Message  neira le Jeu 31 Aoû 2017 - 9:40

Jolie idée de montage à la naturel .... les mousses sont difficiles à conserver : il leur une orientation nord-ouest , une ambiance humide
Cherche pour la remplacer une variété autochtone peu exigeante , une espèce poussant sur les murs par exemple

_________________
"Ce n'est pas parce que le système est en cours d'effondrement que ça nous dispense de le finir à coups de pelle" Thomas Guénolé
Galerie photos - Galerie Iris
Répertoire Iris TB
avatar
neira
Magic'B

Messages : 40201
Date d'inscription : 16/10/2010
Région : Pôle nord centre
Activités : Cultivatrice exotique
Humeur : verdoyante

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dendrobium moniliforme

Message  lazzaret le Jeu 31 Aoû 2017 - 10:20

tragus a écrit:Merci pour toutes ces précision quant à ses conditions de culture!



Sans déraciner le pommier tu peux toujours au pire détacher le morceau de liège pour le mettre à l'abri en cas d'hiver exceptionnellement froid

Pour ce qui est de la diversification et de l'adaptation par évolution génétique au fil des générations, ça peut prendre du temps quand même... Surtout avec des orchidées!

si je dois rentrer la plante sur un hiver particulièrement froid, je décide d'aller à l'encontre de l'idée d'acclimatation...

et -11 cette année, ce n'est pas particulièrement chaud...

et surtout (ça se voit peut-être mal sur les photos), difficile de détacher le liège sans abimer les racines qui commencent à adhérer au tronc du pommier.

tout à fait d'accord avec toi, la diversification génétique qui préluderait à une adaptation prendrait beaucoup de temps mais comme toute chose, il faut bien que quelqu'un commence un jour...avec une idée folle

concernant cette espèce, le travail a déjà été bien entamé par l'espèce elle-même au japon dans les endroits les plus "froids" où elle pousse. C'est récupérer des graines de ces plantes précisément qui me cause des difficultés mais j'y travaille.

lazzaret

Messages : 114
Date d'inscription : 10/05/2017
Région : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dendrobium moniliforme

Message  lazzaret le Jeu 31 Aoû 2017 - 10:22

Vincent24 a écrit:
Je sais comment favoriser l'implantation de mousses (mix de débris de mousse + yaourt et éventuellement + bière), mais pas celle des lichens.

je garde l'idée des mousses vincent. Merci.

lazzaret

Messages : 114
Date d'inscription : 10/05/2017
Région : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dendrobium moniliforme

Message  lazzaret le Jeu 31 Aoû 2017 - 10:25

neira a écrit:Jolie idée de montage à la naturel .... les mousses sont difficiles à conserver : il leur une orientation nord-ouest ,  une ambiance humide
Cherche pour la remplacer une variété autochtone peu exigeante , une espèce poussant sur les murs par exemple

mousse de mur + la façon de les implanter décrite par vincent : l'idée est séduisante !

lazzaret

Messages : 114
Date d'inscription : 10/05/2017
Région : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dendrobium moniliforme

Message  PierredeSFA le Ven 1 Sep 2017 - 7:03

Bonjour Lazzaret, excellente idée de parler épiphytes en plein-air.
A quel gel a résisté ton Dendrobium ?
Ici intact à -5°C sans protection, pour nous D.nobile est également très valable, alors que D.kingianum a subi des dégâts.
Mais floraison discrète et fugace.
Lorsque nos plants auront suffisamment de"cannes", nous pourrions en échanger qques unes.
Ma plante a une stature beaucoup plus petite et compacte.
Les lichens viennent mal sur liège, en maintenant l'écorce du pommier humide, cela favorisera la venue des lichens surtout dans ta région à tendance océanique.
avatar
PierredeSFA

Messages : 1615
Date d'inscription : 26/06/2015
Région : Roussillon
Activités : Plantes exotiques, montagne, natation, apiculture.
Humeur : Grand soleil.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dendrobium moniliforme

Message  lazzaret le Ven 1 Sep 2017 - 8:17

le dendrobium moniliforme a subi une pointe de quelques heures à -11.

après l'avoir dit, il faut nuancer, ce spécimen est protégé des vents et je crois que c'est très important. Qu'on sous-estime le cumul de facteurs défavorables (basses températures + vents + pluie) m'apparait également de plus en plus comme une erreur.

pourquoi pas sur le long terme échanger des cannes. C'est un moyen de brassage génétique. Je suis d'accord sur l'idée. Il faudrait voir qui en cultive en france en épiphyte et déjà se servir de ce pool génétique. J'imagine qu'il y a quelques "fadas" dans le sud de la france et peut-être quelques autres en bretagne.

en revanche, et c'est ma conviction en la matière, l"'apprentissage" au froid se fait essentiellement par l'étape reproduction sexuée et graines. Je crois que les plantules issues de graines ont la plasticité nécessaire et le souvenir des conditions d'élevage des parents. Il y a des expériences sur d'autres plantes (arabidopsis sp) qui vont en ce sens. Dans cette optique, comme on le fait pour la vanille, je suis en train d'apprendre comment féconder manuellement des fleurs de dendrobium. Et j'espère toujours qu'un insecte opportuniste, si j'ai assez de plantes, trouve là une nouvelle niche écologique à exploiter. Je dois aussi m'informer sur la capacité de cette espèce à s'autoféconder notamment à la périphérie de son aire de répartition. Pour ça, les plantes japonaises m'intéressent beaucoup.

dendrobium nobile est très intéressant (merci de le préciser) étant une plante à très grande répartition géographique. Cette grande aire est un indice d'une certaine plasticité qu'il serait intéressant de pouvoir travailler.

mais pour toute acclimatation réussie, il faudra penser finement tous les facteurs qui la permettent.

lazzaret

Messages : 114
Date d'inscription : 10/05/2017
Région : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dendrobium moniliforme

Message  PierredeSFA le Ven 1 Sep 2017 - 23:37

Là tu prépares du travail pour les décennies à venir !
Non, très peu d'amateurs en France ont des épiphytes au jardin, à de rares exceptions près en PACA.
Les petits Cymbidiums sont aussi TB.
avatar
PierredeSFA

Messages : 1615
Date d'inscription : 26/06/2015
Région : Roussillon
Activités : Plantes exotiques, montagne, natation, apiculture.
Humeur : Grand soleil.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dendrobium moniliforme

Message  Rémi44 le Lun 12 Nov 2018 - 19:21

Je m'intéresse à la bête en mode rustique epiphyte et exotique.

Il ne me reste plus qu'à trouver des Dendrobium moniliforme pour me lancer dans l'expérience  cheers

Un ami m'invit au Japon .... chouette 
avatar
Rémi44

Messages : 2075
Date d'inscription : 16/11/2017
Région : Loire Atlantique Nantes Ville
Activités : Passionné d'exotisme luxuriant!
Humeur : "Voici des fruits, des fleurs , des feuilles et des branches. Et voici mon coeur qui ne bat que pour vous" Paul Verlaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dendrobium moniliforme

Message  lazzaret le Mar 13 Nov 2018 - 23:29

le dendrobium moniliforme est le plus facile d'accès ainsi que le plus rustique mais dans ta jungle urbaine, d'autres espèces du japon mériteraient d'être tentées en acclimatation.

en cette fin d'année, je rajoute un neofinetia falcata et un sedirea japonica.
je pense que le neo devrait passer sans trop de problème à condition de bien l'arroser l'été.
le sedirea est plus un pari...

pierre a parlé des cymbidium, je souscris, noyés sous d'autres persistantes, ça pourrait le faire. A voir pour le calanthe reflexa également. Peut-être aussi des sobralia dont les grandes tiges émargent de la végétation herbacée et arbustive basse.
des petites orchidées que sont les pleiones peuvent aussi adopter l'épiphytisme à condition de les protéger des pluies hivernales. Pas toutes les espèces mais formosana et quelques autres oui.

il y en aurait pas mal d'autres mais avant de les citer, il faudrait pouvoir les avoir testées en climat similaire, et comme disait de nouveau pierre, les fous d'acclimatation de ce genre ne sont guère nombreux.

lazzaret

Messages : 114
Date d'inscription : 10/05/2017
Région : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dendrobium moniliforme

Message  lazzaret le Mer 28 Nov 2018 - 11:52

un moment un peu anxiogène arrive avec la perte du feuillage de la plante même si je sais (maintenant) que c'est tout à fait naturel....

je vois les feuilles jaunir les unes après les autres.
les racines à cette époque paraissent également sèches et "mortes".
la plante se met au repos, tout simplement.


lazzaret

Messages : 114
Date d'inscription : 10/05/2017
Région : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dendrobium moniliforme

Message  tragus le Mer 28 Nov 2018 - 18:33

Les racines meurent chaque et elles sont renouvelées annuellement ou elles paraissent seulement morte et redémarrent au printemps?

_________________
Jardin de 2007 à 2015 en Vendée, jardin parental dans le Var, balcon à Marseille.
avatar
tragus
zi-amaranthophylantrotrofou

Messages : 18666
Date d'inscription : 02/02/2012
Région : Marseille
Humeur : A l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dendrobium moniliforme

Message  lazzaret le Mer 28 Nov 2018 - 20:51

comme la plante est au repos, je penche plus pour le fait qu'elles paraissent mortes et oui, au printemps, la plante refait de nouvelles racines sur les cannes nouvellement formées.

lazzaret

Messages : 114
Date d'inscription : 10/05/2017
Région : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dendrobium moniliforme

Message  Rémi44 le Jeu 29 Nov 2018 - 14:42

Merci pour tous ces détails!
avatar
Rémi44

Messages : 2075
Date d'inscription : 16/11/2017
Région : Loire Atlantique Nantes Ville
Activités : Passionné d'exotisme luxuriant!
Humeur : "Voici des fruits, des fleurs , des feuilles et des branches. Et voici mon coeur qui ne bat que pour vous" Paul Verlaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dendrobium moniliforme

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum