Derniers sujets
» Crassula ovata
par Analluba Aujourd'hui à 22:43

» Eriocephalus africanus
par Analluba Aujourd'hui à 22:42

» Ipomoea batatas - patate douce
par tragus Aujourd'hui à 19:55

» Dernières fleurettes de l'année
par Minique Aujourd'hui à 18:30

» Daphne odora aurea marginata
par tragus Aujourd'hui à 18:29

» Tillandsia albertiana
par Minique Aujourd'hui à 18:16

» Hoya linearis
par soleil34 Aujourd'hui à 17:54

» Bonsaïs de Crassulas
par Rémi44 Aujourd'hui à 17:14

» Alpinia zerumbet
par Anselme44 Aujourd'hui à 17:00

» les visiteurs à plumes sauvages 2
par Vincent24 Aujourd'hui à 16:45

» Tropaeolum tuberosum - capucine tubéreuse [devinette]
par Vincent24 Aujourd'hui à 8:37

» Ipomoea indica (= Ipomoea learii)
par tragus Aujourd'hui à 7:59

» Senecio - espèce à confirmer - [Identification]
par tragus Aujourd'hui à 7:48

» Identification insecte
par eric13 Hier à 18:33

» Schefflera actinophylla
par -David- Hier à 18:31

» Caryopteris
par Aurore91 Sam 16 Déc 2017 - 19:52

» Vigna caracalla = Cochliasanthus caracalla
par calycanthus Sam 16 Déc 2017 - 12:03

» Boronia crenulata
par tragus Ven 15 Déc 2017 - 18:46

» Myrtus communis - myrte commun
par KAWAN Ven 15 Déc 2017 - 16:45

» Tillandsia - le genre
par Rémi44 Ven 15 Déc 2017 - 12:13

» Opuntia monacantha - Identification Opuntia trouvée
par claire Ven 15 Déc 2017 - 10:07

» si l'on parlait du temps qu'il fait ? - tome 4
par neira Ven 15 Déc 2017 - 8:08

» Streptocarpus saxorum
par tragus Jeu 14 Déc 2017 - 21:32

» Paris quadrifolia - parisette, paris à quatre feuilles
par cugandense Jeu 14 Déc 2017 - 12:08

» Euphorbia millii
par tragus Jeu 14 Déc 2017 - 11:24

» Devinette du lundi résolue: Rosa banksiae, Sherardia arvensis, Ptilostemon hispanica
par tragus Jeu 14 Déc 2017 - 11:19

» Euphorbia pulcherrima - étoile de noël
par tragus Jeu 14 Déc 2017 - 11:17

» Agave americana
par neira Jeu 14 Déc 2017 - 9:31

» Yucca elephantipes
par neira Jeu 14 Déc 2017 - 9:30

» Aechmea recurvata
par Rémi44 Jeu 14 Déc 2017 - 8:13

» Aechmea distichantha
par Rémi44 Jeu 14 Déc 2017 - 8:02

» Saintpaulia - le genre
par PierredeSFA Mer 13 Déc 2017 - 22:05

» Hertia cheirifolia (= Othonna cheirifolia)
par ptivince45 Mer 13 Déc 2017 - 20:55

» orchidées - floraisons du moment 2017
par Cormillonne Mer 13 Déc 2017 - 19:55

» Davallia - Fougère 'Patte de Lapin'
par Rémi44 Mer 13 Déc 2017 - 18:28

» Marais salant et flamant rose
par neira Mer 13 Déc 2017 - 11:26

» Asplenium scolopendrium - scolopendre
par neira Mer 13 Déc 2017 - 11:24

» Des lupins pour le Midi méditerranéen.
par PierredeSFA Mar 12 Déc 2017 - 22:47

» Pachyphytum oviferum
par tragus Mar 12 Déc 2017 - 18:41

» Aloe fragilis
par -David- Mar 12 Déc 2017 - 18:41

» Peltigera canina
par neira Mar 12 Déc 2017 - 13:35

» Flore de la région d'Alicante in situ
par tragus Mar 12 Déc 2017 - 8:50

» Tylecodon paniculatus
par tragus Mar 12 Déc 2017 - 8:43

» Chats
par Rémi44 Mar 12 Déc 2017 - 7:57

» légumes et condiments décoratifs
par Baobab Lun 11 Déc 2017 - 20:51

» Othonna euphorbioides
par Baobab Lun 11 Déc 2017 - 20:46

» Aloe variegata
par Dheeva Lun 11 Déc 2017 - 20:17

» conseil pour le choix d'une orchidée
par cugandense Lun 11 Déc 2017 - 16:00

» Merremia tuberosa= rose de bois, liane de gandelour
par benji Lun 11 Déc 2017 - 10:31

» Ficus retusa
par Rémi44 Lun 11 Déc 2017 - 8:26

» Philodendron bipinnatifidum - selloum
par neira Lun 11 Déc 2017 - 6:27

» Ficus pumila
par antho Dim 10 Déc 2017 - 23:46

» Ophrys apifera - ophrys abeille
par Minique Dim 10 Déc 2017 - 17:30

» Persea americana - avocatier
par PierredeSFA Dim 10 Déc 2017 - 15:38

» Cordyline fructicosa (syn. terminalis) - épinard hawaien
par PierredeSFA Dim 10 Déc 2017 - 14:43

» Arisarum vulgare et Salsola oppositifolia - [Identifications]
par neira Dim 10 Déc 2017 - 9:07

» ACTU : Le Fruit du Dragon en Californie
par michel_combernoux Sam 9 Déc 2017 - 16:32

» rainettes et autres grenouilles
par A.Laucat Sam 9 Déc 2017 - 9:27

» Jardin d'acclimatation privé : l'Oasis (66)
par PierredeSFA Sam 9 Déc 2017 - 9:20

» Hemerocallis - des variétés
par Baobab Ven 8 Déc 2017 - 16:15

» Mussaenda erytrophylla
par PierredeSFA Ven 8 Déc 2017 - 10:29

» Mussaenda erythrophylla - Devinette trouvée
par tragus Ven 8 Déc 2017 - 10:17

» Dendrobium fimbriatum var. oculatum
par Minique Ven 8 Déc 2017 - 6:54

» Colquhounia coccinea var mollis
par Vincent24 Jeu 7 Déc 2017 - 17:07

» Callicarpa dichotoma 'Issai' - Arbuste aux bonbons d'Amérique
par Aurore91 Jeu 7 Déc 2017 - 12:36

» IRIS MDB DIAPORAMA
par Darwin Jeu 7 Déc 2017 - 11:31

» Spathodea campanulata - tulipier du Gabon
par tragus Jeu 7 Déc 2017 - 7:51

» cassia fistula
par neira Jeu 7 Déc 2017 - 5:32

» Ficus benjamina
par neira Mer 6 Déc 2017 - 16:12

» Beaux ciels, crépuscules et nuages
par neira Mer 6 Déc 2017 - 15:52

» Curcuma longa
par Analluba Mer 6 Déc 2017 - 9:40

» Passiflora - questions et conseils de culture
par Rémi44 Mer 6 Déc 2017 - 9:03

» Impatiens 'Goutte de Sang' - Marie-Louise buveuse d'eau
par cugandense Mer 6 Déc 2017 - 7:35

» Hylocereus undatus - pitaya
par tragus Mer 6 Déc 2017 - 7:30

» Mon (tout) petit jardin en mode tropical
par tragus Mar 5 Déc 2017 - 21:18

» Plectranthus glabratus (= coleoides)
par neira Mar 5 Déc 2017 - 11:10

» Dorstenia hildebrandtii
par jeff72 Mar 5 Déc 2017 - 8:30

» Cotyledon orbiculata var oblonga 'Takbok'
par neira Mar 5 Déc 2017 - 6:13

» écureuil en visite journaliere
par neira Mar 5 Déc 2017 - 5:33

» nos amis les chiens
par claire Lun 4 Déc 2017 - 22:16

» Chamaedorea radicalis
par Aurore91 Lun 4 Déc 2017 - 20:55

» Identification terminée- Crossandra infundibuliformis
par benji Lun 4 Déc 2017 - 14:53

» Carica papaya- papayer
par benji Lun 4 Déc 2017 - 14:50

» Colocasia esculenta - taro
par Rémi44 Lun 4 Déc 2017 - 11:14

» Acca sellowiana (Feijoa) - goyavier du Brésil
par cugandense Lun 4 Déc 2017 - 10:27

» Devinettes d'Espagne (trouvées)
par KAWAN Dim 3 Déc 2017 - 22:08

» Magazine jardinage électronique
par tragus Dim 3 Déc 2017 - 19:49

» Roldana petasitis (= Senecio petasitis)
par tragus Dim 3 Déc 2017 - 19:16

» Euphorbia millotii
par Tikati Dim 3 Déc 2017 - 12:56

» Diospyros kaki - plaqueminier
par tragus Sam 2 Déc 2017 - 18:29


Un desherbage salé

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un desherbage salé

Message  cortejuan le Mar 28 Juin 2016 - 10:37

Bonjour,

j'ai déjà essayé beaucoup de moyens pour désherber ma courette pavée. Ma technique depuis une dizaine d'années est le brûleur thermique qui a l'avantage de cramer les graines en même temps que les plantes. Inconvénient, c'est long mais c'est long... et ça consomme du gaz.
Ma dernière trouvaille sans doute bien connue de beaucoup d'entre-vous c'est le sel de déneigement. Produit écolo, c'est à 98 % du sel de cuisine NaCl avec 1 % de complexe Ca + Mg et un additif a base de sodium.

Le prix est très bas et ça se trouve partout même en été (le vendeur n'a pas été étonné quand on lui en a acheté). C'est radical, on l'épand largement par temps variable (il faut de l'humidité dans l'air pour le faire fondre (c'est un produit hygroscopique)). Tout y passe, les pissenlits très résistants au brûlage, les graminées qui habituées à se faire brouter supportent aussi le brûlage s'il n'est pas insistant.

Le nec plus ultra serait d'ajouter à un kilo de sel de cuisine, une cuiller à soupe de son cousin, le chlorate de soude. La je pense que l'on serait tranquille pour pas mal de temps et on limiterait le risque d'incendie dû au pouvoir explosif du chlorate (un gamin a été très sévèrement brûlé, il courait le long de la route sur une partie traitée par la commune au chlorate. Une étincelle entre deux pierres a suffit pour enflammer brutalement tout l’accotement).

Donc pas la peine de se mettre une fausse moustache pour aller acheter son sel de déneigement au mois de juillet, les vendeurs sont au courant.

A plus



Si mon post fait double emploi, hop poubelle.




cortejuan

Messages : 1243
Date d'inscription : 28/01/2015
Région : Haute-Saône, Franche-Comté
Activités : Rayé des cadres (ou presque)
Humeur : Râleur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un desherbage salé

Message  Vincent24 le Mar 28 Juin 2016 - 11:14

Bonne idée, j'avais essayé sur un petit coin, mais sans grand résultat car il avait plu beaucoup de suite après.
Tu me donnes envie de retenter le coup.

L'eau bouillante des pâtes, riz zé patates, fonctionne bien aussi, mais pour de petites surfaces.
avatar
Vincent24
xériquentrotre

Messages : 5780
Date d'inscription : 30/04/2012
Région : Dordogne - Périgord noir
Humeur : flurp piti flurp

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un desherbage salé

Message  cortejuan le Mar 28 Juin 2016 - 11:40

RE,

en fait il ne faut pas lésiner sur le produit. Comme c'est bon marché, il faut en mettre pas mal...

cortejuan

Messages : 1243
Date d'inscription : 28/01/2015
Région : Haute-Saône, Franche-Comté
Activités : Rayé des cadres (ou presque)
Humeur : Râleur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un desherbage salé

Message  cugandense le Mar 28 Juin 2016 - 12:03

Le seul problème, Cortejuan, c'est qu'à terme, le sel se retrouve dans les fossés, les rivières, ...... C'est un problème que connaissent bien les montagnards; c'est pour cela que beaucoup de communes cherchent à le remplacer pour déneiger leurs routes et s'orientent maintenant vers la pouzzolane par exemple.

_________________
ma galerie
On est gouvernés par des lascars qui fixent le prix de la betterave et qui seraient seulement pas foutus de faire pousser des radis. (Le Président -1961- M. Audiard)
avatar
cugandense
miel toutefleuriste imperturbable

Messages : 9223
Date d'inscription : 26/10/2011
Région : 07 - Cévennes méridionales
Activités : Bidouilleuse
Humeur : Pimprenelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un desherbage salé

Message  neira le Mar 28 Juin 2016 - 12:05

la question que je me pose : si on desherbe au sel , est-ce qu'on peut planter l'année suivante ??
je parle d'un terrain bien arrosé au long de l'année ..
avatar
neira
Magic'B

Messages : 36922
Date d'inscription : 16/10/2010
Région : Pôle nord centre
Activités : Cultivatrice exotique
Humeur : verdoyante

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un desherbage salé

Message  cortejuan le Mar 28 Juin 2016 - 12:31

cugandense a écrit:Le seul problème, Cortejuan, c'est qu'à terme, le sel se retrouve dans les fossés, les rivières, ...... C'est un problème que connaissent bien les montagnards; c'est pour cela que beaucoup de communes cherchent à le remplacer pour déneiger leurs routes et s'orientent maintenant vers la pouzzolane par exemple.

oui tu as raison mais si je compare aux produits chimiques tel que le glypho c'est 1000 fois moins polluant. D'ailleurs la mer en est pleine...

Par rapport aux quantités astronomiques répandues sur les routes, l'effet reste marginal, mais bon...

Pour répondre à Neira oui sans problème, le sel est très soluble, il disparait et se retrouve dans les rivière comme dit Cugandense.

Il n'y a pas de solution miracle même le désherbage manuel finit par alimenter les cabinets médicaux avec des douleurs dorsales...




cortejuan

Messages : 1243
Date d'inscription : 28/01/2015
Région : Haute-Saône, Franche-Comté
Activités : Rayé des cadres (ou presque)
Humeur : Râleur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un desherbage salé

Message  neira le Mar 28 Juin 2016 - 12:51

Laughing je suis bien d'accord , c'est pour cela que je cherche des solutions de feignasse    mon dos me remerciera


Dernière édition par neira le Lun 11 Juil 2016 - 13:47, édité 1 fois
avatar
neira
Magic'B

Messages : 36922
Date d'inscription : 16/10/2010
Région : Pôle nord centre
Activités : Cultivatrice exotique
Humeur : verdoyante

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un desherbage salé

Message  Abeille26 le Mar 28 Juin 2016 - 16:36

le sel oui mais ..... hygrométrie autour de 50% on fait quoi ?

j'avais désherbé manuellement la cour en mai, ceux qui connaissent il y a une belle surface, où les voitures passent, à la place des roues pas d'herbe, mais le reste cela repousse un peu, il n'a pas plu, donc seulement un peu, mais je ne me vois pas recommencer. en passant on enlève la moindre petite herbe pour ne pas se laisser envahir comme à la fin de l'hiver
mais comme ici ce n'est pas humide, si je l'étends sur les petites herbes, il ne va jamais fondre !!!

et dans mes cailloux où sont els agaves ? car malgré le géotextile, cela pousse au bout de 7 ans !

oui la gamelle d'eau chaude des légumes cela fait effet, mais il faut une grande famille !!! et pour ce qui est devant la maison

j'avais lu 5l d'eau chaude avec 1kg de sel ménager, qui a essayé ? cela correspond à l'eau des légumes me direz vous.

et puis pour désherber pas question de mettre les gants pour enlever les petites herbes même avec la binette, je vous dis pas l'état des mains après, pas jojo !!

moi aussi cherche solution pour économiser le dos et le temps que cela met !!
avatar
Abeille26
assurancetoufleurix

Messages : 6527
Date d'inscription : 17/03/2012
Région : grand nord de la Provence
Activités : vous être trop curieux
Humeur : ca dépend .. du vent

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un desherbage salé

Message  cortejuan le Mar 28 Juin 2016 - 22:50

Une solution intéresante est l'eau chaude sous forme vapeur. On bénéficie 1) de la chaleur de la vapeur 2) de la chaleur de condensation, 3) enfin de l'effet bydrolysant de l'eau chaude. En gros, le feu brûle mais ça cautérise, l'eau brûle mais crée les conditions pour développer la dégradation de la plante par l'éclatement des cellules.

Il faudrait donc soit partir d'une cocotte minute bricolée soit partir d'un décolleur de tapisserie. J'y ai déjà pensé, quand j'aurai le temps je bricolerrai quelque chose.


Bonne nuit

cortejuan

Messages : 1243
Date d'inscription : 28/01/2015
Région : Haute-Saône, Franche-Comté
Activités : Rayé des cadres (ou presque)
Humeur : Râleur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un desherbage salé

Message  -David- le Mer 29 Juin 2016 - 6:45

Bonjour, nettoyeur vapeur ?
On a un manche façon aspirateur, on peut régler la pression et c'est le top pour nettoyer/désinfecter la maison. Au boulot on a une machine pro, j'essaierai pour le parking.
Pour les brûleurs il existe des buses larges façon peigne.
avatar
-David-

Messages : 3168
Date d'inscription : 06/10/2013
Région : Billère 64 - sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un desherbage salé

Message  neira le Mer 29 Juin 2016 - 6:56

Laughing cela implique un branchement .... pour moi c'est rapé
avatar
neira
Magic'B

Messages : 36922
Date d'inscription : 16/10/2010
Région : Pôle nord centre
Activités : Cultivatrice exotique
Humeur : verdoyante

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un desherbage salé

Message  -David- le Mer 29 Juin 2016 - 7:09

Oooh Magic' B fais un effort un peu. Very Happy
avatar
-David-

Messages : 3168
Date d'inscription : 06/10/2013
Région : Billère 64 - sud-ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un desherbage salé

Message  Nessy le Lun 4 Juil 2016 - 15:29

   c'est quoi cette horreur? se dit-elle en voyant le titre. J'adore le raisonnement, c'est écolo y en a plein dans la mer ..je ne trouve même pas de smiley adapté
avatar
Nessy

Messages : 2643
Date d'inscription : 20/05/2012
Région : Sud Poitou près de Melle, une des Isles Coufoué
Activités : curieuse
Humeur : Maxoucalinesque

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un desherbage salé

Message  AnJo11 le Ven 8 Juil 2016 - 14:53

le sel est vraiment pas bon pour les plantes, sauf celles qu'aiment ça...
culture de salicorne en projet? Laughing
@

AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 2359
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un desherbage salé

Message  Aurore91 le Ven 8 Juil 2016 - 16:42

J'ai tenté de récupérer l'eau chaude salée des pâtes et j'ai versé sur des mauvaises herbes.
Résultat : pas mal, ça les brûle !
Du coup, je vais tenter ce week-end de faire de même sur la zone de 20m² que j'ai désherbée entièrement, sur laquelle j'ai mis des cartons mais qui, lorsque j'ai contrôlé hier, voyait pousser des plantes (blanches et étiolées certes !!!).
Cette zone normalement se verra agrémenter dans un futur proche d'un feutre géotextile et de graviers, je voudrais optimiser le désherbage et faire en sorte de ne pas avoir de surprise tout en restant au naturel !

Aurore91

Messages : 966
Date d'inscription : 20/02/2016
Région : Ile-de-France / Nord Essonne
Activités : plantes, chevaux, insectes, petites et grosses bêtes à poils, à plumes ou à chitine
Humeur : Pour moi, un arbre, un arbuste, une plante, c'est comme un Pokémon : je les veux tous !!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un desherbage salé

Message  lafutaie le Ven 8 Juil 2016 - 17:10

Aurore91 a écrit:   tout en restant au naturel !
Eau salée bouillante sur 20m²,va falloir en manger des pâtes! Laughing

Tu as pensé à la vie de ton sol ?
Je n'aimerais pas être ver de terre chez toi
avatar
lafutaie

Messages : 150
Date d'inscription : 18/12/2015
Région : Loiret

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un desherbage salé

Message  Aurore91 le Ven 8 Juil 2016 - 19:08

Bonsoir Lafutaie,

J'aime bien les pâtes

La vie de mon sol, j'y pense (mais pas assez visiblement), sinon, j'aurai directement attaqué aux produits désherbants chimiques, comme il m'a été conseillé dans pas mal de coin (jardinerie, amateurs de plantes...non, pas ici bien entendu et tant mieux Very Happy). Mes articulations me remercieraient aussi (quoique!) !

Blague à part, je lis sur pas mal de sites se disant respecter la nature que l'on peut préparer un désherbant "naturel" à base d'eau salé et de vinaigre. Le côté "naturel'' me séduisait assez.
Quand je vois le nombre de bouts de verre, de métal, de plastique et de déchets divers et variés que je trouve dès que je creuse, et que je retire, je me dis que je fais au mieux, mes vers de terre et leurs camarades, je les épargne tant que possible en creusant doucement, et parfois je trouve des larves d'insectes, je les remets plus loin, du mieux que je peux.

Et là où je compte (comptais?) faire cela, c'est sur une bande de terre qui était recouverte il y a peu d'épines de Genévrier, je voulais éviter la prolifération des mauvaises herbes très présentes ailleurs dans le jardin pour aménager par la suite un chemin.

Car j'ai beau jouer du couteau désherbeur , cela repousse, plus vite que la phacélie que j'ai planté (et ça sur une centaine de m²) - je n'ai pas trouvé le smiley qui pleure !

Aurore91

Messages : 966
Date d'inscription : 20/02/2016
Région : Ile-de-France / Nord Essonne
Activités : plantes, chevaux, insectes, petites et grosses bêtes à poils, à plumes ou à chitine
Humeur : Pour moi, un arbre, un arbuste, une plante, c'est comme un Pokémon : je les veux tous !!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un desherbage salé

Message  lafutaie le Sam 9 Juil 2016 - 8:57

Aurore91 a écrit:la zone de 20m² que j'ai désherbée entièrement, sur laquelle j'ai mis des cartons mais qui, lorsque j'ai contrôlé hier, voyait pousser des plantes (blanches et étiolées certes !!!).
La technique du carton est assez efficace mais elle a ses limites il est vrai.
Il faut laisser en place plusieurs mois et réapprovisionner régulièrement les paillis dessus.
Quelque soit le résultat, ça a au moins le mérite de te laisser un sol meuble et donc facile à travailler....
Mais si cet emplacement est destiné à recevoir un feutre et des graviers, la vie de ce dernier à un peu moins d'importance puisqu''il n'y aura pas de plantations....
avatar
lafutaie

Messages : 150
Date d'inscription : 18/12/2015
Région : Loiret

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un desherbage salé

Message  AnJo11 le Sam 9 Juil 2016 - 10:00

et puis, il en faut du carton sur une grande surface!
perso., j'ai une source pléthorique de cette matière par mon job, et comme ça devient de plus en plus chiant d'aller aux déchetteries pour les pros, je cartonne à fond tout un ancien potager abandonné depuis qq années pour la reconquérir sans trop me fatiguer à désherber, en mettant couche après couche et recouvrant la moindre pousse genre ronce ou ortie qui tenterait de se faufiler entre...
le seul point noir reste la sensibilité au vent dans mon secteur où Éole se régale...
Quand j'ai le temps et de l'eau, un gros arrosage les colle bien entre eux et au sol, plus qq lests...
Sur mes terrains tjrs plus ou moins pentus, je prends soin de bien monter les carton en tuiles inversées, pour éviter l'effet de ruissellement en cas de pluie, et puis le but n'est pas de tuer le sol en dessous, au contraire!
@

AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 2359
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un desherbage salé

Message  lafutaie le Sam 9 Juil 2016 - 13:13

AnJo11 a écrit: le but n'est pas de tuer le sol en dessous, au contraire!
Effectivement ma remarque concernant la vie du sol s'appliquait à "l'ébouillantage" à l'eau salée qu'Aurore avait envie de faire subir à son carré en complément des cartons......
avatar
lafutaie

Messages : 150
Date d'inscription : 18/12/2015
Région : Loiret

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un desherbage salé

Message  Aurore91 le Sam 9 Juil 2016 - 16:24

Merci pour vos retours Lafutaie et Anjo.

Pour les cartons j'ai commencé par la zone autour et entre les fraisiers et framboisiers.
J'ai ajouté du fumier par dessus, le résultat n'est pas mal même si quelques plantes se faufilent ou poussent sur le fumier, c'est tout de même une zone où je suis contente de ne pas passer des heures par week-end Very Happy
Concernant les autres cartons posés pour le moment, c'est au niveau des futures massifs ou plates bandes, je ne sais pas encore, mais comme avant il va certainement falloir installer un épandage, je patiente. Les cartons permettent donc de ne pas avoir plein de plantes là où j'ai déjà pas mal "nettoyer" à la main.
Le but du dernier "cartonnage" est d'éviter la repousse plus que de permettre d'améliorer le sol.
Pour les cartons, comme j'ai déménagé il y a 6 mois, j'ai encore du stock (et cela me permet de vider les cartons restant) et à mon travail aussi je peux en récupérer (en passant pour encore quelqu'un d'étrange qui aime les cactus, les araignées, la nature et maintenant aussi, les cartons

Aurore91

Messages : 966
Date d'inscription : 20/02/2016
Région : Ile-de-France / Nord Essonne
Activités : plantes, chevaux, insectes, petites et grosses bêtes à poils, à plumes ou à chitine
Humeur : Pour moi, un arbre, un arbuste, une plante, c'est comme un Pokémon : je les veux tous !!!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un desherbage salé

Message  cortejuan le Sam 9 Juil 2016 - 16:49

Bonjour les dèsherbeurs, désherbeuses  (ou l'inverse),

Je ne connais aucune solution sans incidence sur le sol. Même le désherbage mécanique trouvera des critiques.

Le brûlage ?  C'est un paquet de CO2 quand on pense à  l'extraction du gaz, son raffinage et son transport jusqu'à  la bouteille de gaz. Sans parler de la destruction de toute la microphone présente.

Le carton ? A part le côté  franchement inesthétique, a-t-on fait une analyse de la matière  le composant ? Les adjuvants assurant la cohésion de la cellulose ils sont bio ?  

J'avais proposé  dans une autre vie,  d'exploiter les micro-ondes . On m'a rétorqué que j'allais zigouiller la vie animale sur quelques cm de profondeur...

Tout ça  est vrai

Donc de toutes ces méthodes on cherche la moins intrusive. C'est vrai que le sel se retrouve dans les nappes et les rivières mais par rapport aux tonnes d'engrais utilisés par l'agriculture intensive c'est peanuts et moins dangereux : pas de risque d'algues vertes et de destruction des rivières de première  catégorie  (ce qui se passe chez moi) de plus, il ne détruit pas la microfaune. C'est vrai que le dosage doit être raisonnable, on ne prépare pas un bar en croute de sel. On saupoudre c'est tout. Les herbes subissent un vrai stress bloquant la croissance (au minimum).

Le vinaigre oui c'est une solution car il s'evapore vite ou est  dégradé en acétate. Mais si on ne veut pas ère critiqué, il faut le faire soit même de manière  biographie et non chimique.

Donc le concours reste ouvert, quelle autre méthode ? La haute tension ? Le plutonium ?

A plus sous la chaleur

cortejuan

Messages : 1243
Date d'inscription : 28/01/2015
Région : Haute-Saône, Franche-Comté
Activités : Rayé des cadres (ou presque)
Humeur : Râleur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un desherbage salé

Message  Abeille26 le Dim 10 Juil 2016 - 8:15

très bien tout ceci .... pas de solution idéale, à chacun de s'adapter selon son sol, son climat et la configuration des lieux ..;

dans le jardin des agaves et aloé, j'ai fait manuellement, car malgré l’épaisseur de cailloux et le geotextile, avec les années l'herbe pousse. comme je l'ai fait début juin et qu'il n'a pas plu ici, cela n'a pas repoussé. ouf ! je ne l'avais pas fait depuis l'automne dernier ....
Dans al cour de gravier, j'ai tout fait manuellement en avril mai, ai fini pour la venue d'amis jardiniers fin mai, à la binette comem mon père et grand père, et les petites à la main, je ne vous dis pas les mains que j'avais.... heureusement que je ne travaille plus, l'avantage à la binette cela fait remonter le gravier qui a tendance à s'enfoncer dans la terre. où on passe avec les voitures il n'y a rien, masi les surfaces entres les roues et où on ne passe pas en voiture !
et maintenant qu'il pleut moins, cela pousse, d'autres herbes, on enlève en passant, une habitude de Mr Abeille que j'ai pris et mais l'hiver prochain je ne me ferais pas avoir et le ferais au fur et à mesure !!

l'eau des pâtes et des légumes va dehors mais c'est histoire de tuer 4 herbes avec un faitout !!

pour le sel, j'avais lu 1kg de gros sel dans 5 litres d'eau chaude et pulvériser sur les herbes.
Cela correspondrait à l'eau des légumes, mais comem je ne les sale pas, ne serait ce que l'eau chaude ?
avatar
Abeille26
assurancetoufleurix

Messages : 6527
Date d'inscription : 17/03/2012
Région : grand nord de la Provence
Activités : vous être trop curieux
Humeur : ca dépend .. du vent

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un desherbage salé

Message  Nessy le Dim 10 Juil 2016 - 9:26

"C'est vrai que le sel se retrouve dans les nappes et les rivières mais par rapport aux tonnes d'engrais utilisés par l'agriculture intensive c'est peanuts et moins dangereux "
Argument quelque peu critiquable. Le fait que certains font de grosses cochonneries ne doit pas nous pousser à en ajouter des petites, relativement
avatar
Nessy

Messages : 2643
Date d'inscription : 20/05/2012
Région : Sud Poitou près de Melle, une des Isles Coufoué
Activités : curieuse
Humeur : Maxoucalinesque

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un desherbage salé

Message  cortejuan le Lun 11 Juil 2016 - 13:24

Bonjour,

On ne va pas polémiquer sur ce sympathique forum mais des traces de NaCl dans l'eau ce n'est en aucun cas une cochonnerie. Des sources plus ou moins salées existent partout sur le territoire. NaCl est un sel très stable donc pas de risque de dégradation comme certains sels azotés. J'ajoute que nos "rejets" humains, sont pleins de sel à moins que l'on mange sans sel et on est nombreux...

Je vais réfléchir à cette solution, déjà que je m'interroge sur le fait de continuer à manger des animaux.

La vie devient dure.



A plus

cortejuan

Messages : 1243
Date d'inscription : 28/01/2015
Région : Haute-Saône, Franche-Comté
Activités : Rayé des cadres (ou presque)
Humeur : Râleur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un desherbage salé

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum