Derniers sujets
» Devinette été 2014
par KAWAN Aujourd'hui à 14:27

» Idesia polycarpa
par Vincent24 Aujourd'hui à 13:48

» Apprentis sorciers hybrideurs
par Ln_hana Aujourd'hui à 12:36

» Dodonaea viscosa - dodonée visqueuse
par tragus Aujourd'hui à 12:09

» Chimonathus praecox et Staphylea pinnata - Devinette feuillage printannier trouvée
par claire Aujourd'hui à 11:24

» Bestioles vertes !
par tragus Aujourd'hui à 9:10

» Une saison en iris (2020)
par dijiris Aujourd'hui à 6:40

» Panier des fous confinés
par dijiris Aujourd'hui à 6:21

» Portugal - Parc Terra Nostra
par neira Aujourd'hui à 5:50

» Herniaria hirsuta - herniaire hérissée
par neira Aujourd'hui à 5:48

» Cyrtostachys renda - palmier à tronc rouge
par KAWAN Hier à 15:26

» Portugal - Archipel des Açores
par KAWAN Hier à 13:30

» Discussion, la direction du vent le jour des Rameaux...
par LardyMum Hier à 12:46

» Araujia sericifera - kapok
par tragus Hier à 10:54

» Bryophyllum beauverdii = Kalanchoe beauverdii
par tragus Hier à 10:49

» Paeonia - pivoines arbustives
par cugandense Lun 6 Avr 2020 - 21:00

» écorce fendue sur Malus
par cugandense Lun 6 Avr 2020 - 20:49

» Le réveil du crapaud
par tragus Lun 6 Avr 2020 - 19:30

» Une petite devinette Machecoulaise
par medoc33 Lun 6 Avr 2020 - 12:23

» Clivia miniata
par PierredeSFA Lun 6 Avr 2020 - 9:54

» Billbergia nutans
par PierredeSFA Lun 6 Avr 2020 - 9:36

» Saxifraga tridactylites - saxifrage à trois doigts
par tragus Lun 6 Avr 2020 - 9:35

» Colocasia esculenta 'Jack Giant'
par KAWAN Lun 6 Avr 2020 - 7:00

» Citrus limon - citronnier des quatre saisons
par Rémi44 Dim 5 Avr 2020 - 16:05

» Ensete ventricosa maurelli - bananier rouge
par Rémi44 Dim 5 Avr 2020 - 16:01

» Iris confusa
par KAWAN Dim 5 Avr 2020 - 15:34

» Erythrina humeana
par Michou Dim 5 Avr 2020 - 14:41

» Syringa vulgaris - lilas commun
par Michou Dim 5 Avr 2020 - 14:05

» Ecorce d'un pommier qui se "délamine"
par AnJo11 Dim 5 Avr 2020 - 10:08

» Epimedium 'Sulphureum'
par tragus Dim 5 Avr 2020 - 9:41

» Cyanus montanus - centaurée des montagnes
par tragus Dim 5 Avr 2020 - 9:26

» Bromeliaceae - famille - collections
par Rémi44 Dim 5 Avr 2020 - 9:15

» Support à épiphytes et broméliacées rustiques
par Rémi44 Dim 5 Avr 2020 - 9:03

» Aechmea 'Covata too'
par tragus Sam 4 Avr 2020 - 18:42

» Kerria japonica - corète du Japon
par Bip. Sam 4 Avr 2020 - 17:44

» Et vos fruitiers ?
par Bip. Sam 4 Avr 2020 - 17:30

» Wollemia nobilis - pin de Wollemi
par Carduus Sam 4 Avr 2020 - 14:41

» vos plus beaux feuillages
par Avalou Sam 4 Avr 2020 - 14:14

» Ledebouria socialis
par soleil34 Sam 4 Avr 2020 - 12:25

» Asparagus scandens
par tragus Sam 4 Avr 2020 - 11:54

» Pilea angulata subsp. petiolaris - (Pilea petiolaris)
par tragus Sam 4 Avr 2020 - 10:51

» Pelargonium gibbosum - pélargonium goutteux
par tragus Sam 4 Avr 2020 - 9:25

» Pelargonium carnosum
par Gaëtan Sam 4 Avr 2020 - 9:02

» 2-3 trucs pour meudirkéceussé
par tragus Ven 3 Avr 2020 - 19:08

» Ajuga reptans - formes horticoles de bugle rampante
par Vincent24 Ven 3 Avr 2020 - 12:40

» Beesia deltophylla
par Vincent24 Ven 3 Avr 2020 - 12:33

» Jasminum grandiflorum - jasmin à grandes fleurs
par Anselme44 Ven 3 Avr 2020 - 10:34

» Zanthoxylum beecheyanum ou faux poivrier du Sichouan
par Régis Ven 3 Avr 2020 - 9:05

» Erodium pelargoniflorum ≠ Erodium trifolium - discussion
par claire Jeu 2 Avr 2020 - 22:33

» Akebia quinata - liane ou vigne chocolat
par cugandense Jeu 2 Avr 2020 - 20:54

» Iris jaune/blanc - 41 de pamina [identification en cours]
par Carduus Jeu 2 Avr 2020 - 18:14

» Devinette écorce du 30 mars - résolue
par tragus Jeu 2 Avr 2020 - 8:52

» Albuca namaquensis et Albuca spiralis
par tragus Mer 1 Avr 2020 - 18:48

» Jasminum azoricum - jasmin des Açores
par tragus Mer 1 Avr 2020 - 18:21

» Soleirolia soleirolii - helxine
par Vincent24 Mer 1 Avr 2020 - 9:46

» Ça bouge au jardin
par cugandense Mer 1 Avr 2020 - 6:19

» si l'on parlait du temps qu'il fait ? - tome 6
par AnJo11 Mer 1 Avr 2020 - 5:00

» Truffe or not Truffe ? !!!
par AnJo11 Mer 1 Avr 2020 - 4:58

» Aechmea recurvata
par Rémi44 Mar 31 Mar 2020 - 18:49

» Mes nuits sont plus belles que vos jours
par Rémi44 Mar 31 Mar 2020 - 18:44

» Iris bucharica
par Cormillonne Mar 31 Mar 2020 - 16:31

» Malus Perpetu 'Evereste'
par LardyMum Lun 30 Mar 2020 - 10:43

» Sedum acre - orpin brûlant, poivre des murailles
par Vincent24 Lun 30 Mar 2020 - 7:03

» Chats
par claire Dim 29 Mar 2020 - 22:25

» Tillandsia albida
par Rémi44 Dim 29 Mar 2020 - 11:13

» Solanum rantonnetii
par Rémi44 Dim 29 Mar 2020 - 10:12

» Roldana petasitis (= Senecio petasitis)
par Rémi44 Dim 29 Mar 2020 - 10:07

» Camellia 'Mme Marie-Jo'
par cugandense Dim 29 Mar 2020 - 8:38

» Paulownia fortunei ® 'Minfast'
par Michou Sam 28 Mar 2020 - 21:10

» Un jardin de camellias dans le Sud-Finistère
par demdem Sam 28 Mar 2020 - 20:46

» Correa 'Ivory Bells'
par claire Sam 28 Mar 2020 - 18:29

» les 8 pattes - araignées et compagnie
par richardunord Sam 28 Mar 2020 - 11:54

» Une belle tribu d'anciens
par neira Sam 28 Mar 2020 - 10:56

» Pericallis lanata (=Cineraria aurita) - péricallis laineux
par Michou Sam 28 Mar 2020 - 10:46

» Puya chilensis
par Rémi44 Ven 27 Mar 2020 - 9:25

» Epimedium - fleur des elfes
par Rémi44 Ven 27 Mar 2020 - 9:22

» Nouvelle devinette Machecoulaise
par tragus Ven 27 Mar 2020 - 9:05

» Crassula rupestris
par Régis Ven 27 Mar 2020 - 8:39

» Identification petite mignonne
par Régis Ven 27 Mar 2020 - 8:35

» Est-ce que les plantes, elles, ont le droit de sortir !!!
par Rémi44 Ven 27 Mar 2020 - 6:56

» Devinette d'un mardi de confinement et demande de conseil
par claire Jeu 26 Mar 2020 - 19:06

» Bromeliacée mystère à identifier
par Rémi44 Jeu 26 Mar 2020 - 18:54

» identification
par tragus Jeu 26 Mar 2020 - 13:02

» Helleborus vesicarius
par AnJo11 Jeu 26 Mar 2020 - 9:48

» Syringa protolaciniata et espèces voisines
par cugandense Mer 25 Mar 2020 - 8:02

» Iris violet foncé n°2018-2 - Cugan [Identification à suivre]
par neira Mer 25 Mar 2020 - 6:54

» les visiteurs à plumes sauvages - 3
par AnJo11 Mar 24 Mar 2020 - 20:18

» Aeonium 'Velour'
par tragus Mar 24 Mar 2020 - 18:17

» Aeonium arboreum 'Zwartkop'
par claire Mar 24 Mar 2020 - 15:27

» Clematis recta - [identification]
par vally12 Mar 24 Mar 2020 - 10:21

Le Deal du moment :
2 jeux de société achetés : le ...
Voir le deal

Quercus suber - chêne liège

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quercus suber - chêne liège Empty Quercus suber - chêne liège

Message  claire le Mer 15 Juin 2016 - 15:35

Quercus suber
Nom commun : chêne liège

Famille des Fagacées


Origine et habitat :
Originaire d'Afrique du Nord, le chêne-liège a été naturalisé dans les régions de climat méditerranéen. On le retrouve au bord de la mer jusqu'à 500 m d'altitude environ. C'est une espèce strictement calcifuge, héliophile et thermophile, qu'il serait vain de vouloir planter en terrain calcaire.

Naturalisé ça et là en sol sableux du littoral corse et dans les forêts méditerranéennes dont le milieu lui convient.
En France on peut l'observer dans les Pyrénées Orientales, dans le massif des Maures et de l'Estérel (souvent en compagnie de pins parasol), sur les Iles d'Hyères et en Corse, notamment du sud, où il est encore exploité pour son écorce.
(En France, la Corse est le principal pourvoyeur de liège.)

A La Ciotat on peut le voir au Parc du Mugel, qui bénéficie d'un milieu très atypique par rapport à la région : le poudingue, formé de galets et de sable agglomérés dont la dégradation fournit un sol sableux relativement acide.


Description :
C'est un arbre tortueux, parfois dégingandé avec de très longues branches, pas très haut (10 à 15 m).
Feuillage persistant, vert luisant sur le dessus des feuilles, clair et duveteux au revers.
Les feuilles sont petites, entières et pointues.

Rencontrer un beau spécimen de cet arbre est un choc !

Jolie plantation de chênes liège à Porto-Vecchio (sans doute taillés) :
Quercus suber - chêne liège 053_6010
Quercus suber - chêne liège 049_6010

En bord de mer on voit que sa forme est bien différente :
Quercus suber - chêne liège Img_2010


Toute son originalité réside dans cette écorce profondément fissurée dont l'épaisseur, qui peut atteindre à maturité 25 cm, le protège de la chaleur et des incendies.
Son écorce qu'on croirait fossilisée :
Quercus suber - chêne liège Corse_10

Quercus suber - chêne liège P1150910
claire
claire

Messages : 8147
Date d'inscription : 26/02/2013
Région : La Ciotat
Activités : La nature dans tous ses états
Humeur : taquine

Revenir en haut Aller en bas

Quercus suber - chêne liège Empty Re: Quercus suber - chêne liège

Message  claire le Mer 15 Juin 2016 - 15:42

Magnifique chêne liège au Parc du Rayol (Var) On voit bien la longueur invraisemblable des branches :
Quercus suber - chêne liège Chyne_10

Après un incendie l'arbre est noir mais ni le feuillage ni l'écorce n'en ont réellement pâti :
Quercus suber - chêne liège Corse_11

Environ tous les dix ans dans les exploitations, cette écorce est prélevée par larges plaques et laisse le tronc à nu d'un couleur brun rouge assez spectaculaire.
Cette année, en 2016 c'était le cas, j'attendais depuis longtemps de pouvoir faire ces photos :

Quercus suber - chêne liège 037_3310

Quercus suber - chêne liège 041_6010

Jolie déco :
Quercus suber - chêne liège Chez_j11
claire
claire

Messages : 8147
Date d'inscription : 26/02/2013
Région : La Ciotat
Activités : La nature dans tous ses états
Humeur : taquine

Revenir en haut Aller en bas

Quercus suber - chêne liège Empty Re: Quercus suber - chêne liège

Message  neira le Mer 15 Juin 2016 - 15:55

J'en reste sans voix !!
Sur la 1ere photo (qui est très réussie ), l'arbre a un côté hiératique, ancien , majestueux .. il inspire un respect absolu
La couleur du tronc écorché est toujours bluffante

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu, quand la dernière rivière aura été empoisonnée , quand le dernier poisson aura été pêché , alors on saura que l'argent ne se mange pas "- Géronimo

Galerie photos - Galerie Iris
Répertoire Iris TB
neira
neira
Magic'B

Messages : 42026
Date d'inscription : 16/10/2010
Région : Pôle nord centre
Activités : Cultivatrice exotique
Humeur : verdoyante

Revenir en haut Aller en bas

Quercus suber - chêne liège Empty Re: Quercus suber - chêne liège

Message  claire le Mer 15 Juin 2016 - 16:03

Et ce n'est pas fini...
Pour ce qui est de l'exploitation du liège :" Le premier liège qui apparaît  (liège mâle) est peu exploitable et sert essentiellement à la fabrication d'agglomérés. Une fois celui-ci ôté le tronc apparaît rouge terre de Sienne, puis se reforme une deuxième liège différent du premier, plus homogène et appelé (liège femelle), de bien meilleure qualité". (J.M. Polèse : Arbres et arbustes de méditerranée)

Quercus suber - chêne liège Chez_j12
claire
claire

Messages : 8147
Date d'inscription : 26/02/2013
Région : La Ciotat
Activités : La nature dans tous ses états
Humeur : taquine

Revenir en haut Aller en bas

Quercus suber - chêne liège Empty Re: Quercus suber - chêne liège

Message  claire le Mer 15 Juin 2016 - 16:07

Tu parles de la première photo de la deuxième série je pense Neira Laughing
Hé oui, c'est un splendide chêne qui devait déjà être sur place avant la création du "jardins des méditerrannées" composé par Gilles Clément.
A quand une visite de folie dans ce fabuleux Parc ?
En septembre peut-être... ? Je l'avais proposé, j'y reviendrais bounce Je peux loger 6 personnes.
(c'est ça ou la Corse où toutes les autres photos ont été prises Quercus suber - chêne liège 364495 )
claire
claire

Messages : 8147
Date d'inscription : 26/02/2013
Région : La Ciotat
Activités : La nature dans tous ses états
Humeur : taquine

Revenir en haut Aller en bas

Quercus suber - chêne liège Empty Re: Quercus suber - chêne liège

Message  neira le Mer 15 Juin 2016 - 16:31

Laughing  ben oui j'ai oublié de préciser la 1ere de la 2eme série !!
En fait la 1ere de la 1ere série montre des chênes qui de loin ne se démarquent pas trop des autres espèces ( chêne pédonculé par exemple )

un grand merci à toi pour ce sujet sur un arbre qui , bizarrement , n'en avait pas

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu, quand la dernière rivière aura été empoisonnée , quand le dernier poisson aura été pêché , alors on saura que l'argent ne se mange pas "- Géronimo

Galerie photos - Galerie Iris
Répertoire Iris TB
neira
neira
Magic'B

Messages : 42026
Date d'inscription : 16/10/2010
Région : Pôle nord centre
Activités : Cultivatrice exotique
Humeur : verdoyante

Revenir en haut Aller en bas

Quercus suber - chêne liège Empty Re: Quercus suber - chêne liège

Message  Vincent24 le Mer 15 Juin 2016 - 17:24

Belle présentation Claire et superbe série de photos !

Cependant, il n'est pas seulement inféodé au bassin méditerranéen, il subsiste quelques suberaies en Aquitaine, surtout dans Les Landes, mais on peut en trouver jusque dans le Médoc et dans le Lot-et- Garonne.
Vincent24
Vincent24
xériquentrotre

Messages : 7586
Date d'inscription : 30/04/2012
Région : Dordogne - Périgord noir
Humeur : flurp piti flurp

Revenir en haut Aller en bas

Quercus suber - chêne liège Empty Re: Quercus suber - chêne liège

Message  claire le Mer 15 Juin 2016 - 18:58

En effet Vincent ! J'espère toujours en lançant des sujets que vous y apportiez votre contribution bounce  
Je viens de lire un article très intéressant (et très long) intitulé "Les suberaies d’Aquitaine : entre enjeux patrimoniaux et relance économique" . On y apprend plein de choses sur cette industrie qui a connu grandeur et décadence.
Espérons que le remplacement des bouchons de liège par des bouchons en plastique ne viendra à bout des quelques industries artisanales qui existent encore en Gironde... Du coup se pose la question : Comment valoriser le liège autrement que par la fabrication des bouchons ? Par la muséification de l'activité industrielle à travers le Musée du liège et du bouchon et autres éco-musées, par des circuits touristiques et pédagogiques qui mettent en avant les savoir-faire traditionnels liés au liège (en partant des paysages liés aux suberaies, de la récolte à sa transformation du liège) en tant que patrimoines naturel et culturel local...

La guerre des bouchons ne fait que commencer !!! Quercus suber - chêne liège 4010746209
claire
claire

Messages : 8147
Date d'inscription : 26/02/2013
Région : La Ciotat
Activités : La nature dans tous ses états
Humeur : taquine

Revenir en haut Aller en bas

Quercus suber - chêne liège Empty Re: Quercus suber - chêne liège

Message  lechenevert le Mer 15 Juin 2016 - 22:29

claire a écrit:

Du coup se pose la question : Comment valoriser le liège autrement que par la fabrication des bouchons ?

c'est aussi utilisé en revêtement mural déco
(souvent plaques de 30cm/30cm/1mm)
et j'en commercialisais à une époque, aggloméré comme tu dis en panneaux pour isolation ; le produit venait du Portugal

pour la petite histoire, après avoir atteint les 4m de haut ici à l'abri du gel sous des pins parasol, il a été rabattu au sol en février 2012, et surprise, reforme une jolie cépée maintenant ; mais bon, d'ici que j'ai ces écorces corses geek
lechenevert
lechenevert

Messages : 1181
Date d'inscription : 28/03/2013
Région : Chabanais 16-87
Activités : vivre
Humeur : vivante

Revenir en haut Aller en bas

Quercus suber - chêne liège Empty Re: Quercus suber - chêne liège

Message  Abeille26 le Mer 15 Juin 2016 - 22:47

claire a écrit:... Du coup se pose la question : Comment valoriser le liège autrement que par la fabrication des bouchons ? :

en relançant la mode des couasses !
Abeille26
Abeille26
assurancetoufleurix

Messages : 6523
Date d'inscription : 17/03/2012
Région : grand nord de la Provence
Activités : vous être trop curieux
Humeur : ca dépend .. du vent

Revenir en haut Aller en bas

Quercus suber - chêne liège Empty Re: Quercus suber - chêne liège

Message  claire le Mer 15 Juin 2016 - 22:55

Ah le revêtement mural en lège ! très tendance dans les années 70/80 je crois ? ! J'en ai posé aussi, c'était sympa. Complètement passé de mode maintenant, de même que les objets de déco. C'est un matériau léger, agréable à l'odeur et au toucher. On fait maintenant des revêtements de sol, des panneaux agglomérés pour l'isolation, des joints d'étanchéité... Je ne sais pas si le liège est encore un matériau d'avenir mais certaines vieilles entreprises familiales subsistent encore dans les Landes Laughing

Abeille j'allais poster quand j'ai lu ton message ! Donc ça s'appelait des couasses ? je ne savais pas... On en a tous eu !
En cherchant sur Google je suis tombée sur une entreprise des Maures qui a comme enseigne : Fabricant de granulés de liège de la forêt des Maures - Isolant thermique, phonique, performant, écologique.
Et avec toutes ces qualités si le Liège ne rebondit pas on perdra quelque chose !
claire
claire

Messages : 8147
Date d'inscription : 26/02/2013
Région : La Ciotat
Activités : La nature dans tous ses états
Humeur : taquine

Revenir en haut Aller en bas

Quercus suber - chêne liège Empty Re: Quercus suber - chêne liège

Message  Abeille26 le Mer 15 Juin 2016 - 23:01

des couasses j'en ai toujours, énormes et moins, ma mère en a une petite qui lui sert de corbeille à pain et autre pour les fruits, mois j'ai récupéré les très grandes, quand on est nombreux pour les fruits.

Elles sont de famille , des cousins qui nous les ont données, prélevé sur leurs chênes.

ma grand mère me disait au début du siècle dernier, on mettait les bébés dans de très grandes couasses, les femmes les emmenaient avec elles aux vignes , à l'ombre et le pitchoune dormait pendant que la maman travaillait.
Abeille26
Abeille26
assurancetoufleurix

Messages : 6523
Date d'inscription : 17/03/2012
Région : grand nord de la Provence
Activités : vous être trop curieux
Humeur : ca dépend .. du vent

Revenir en haut Aller en bas

Quercus suber - chêne liège Empty Re: Quercus suber - chêne liège

Message  claire le Mer 15 Juin 2016 - 23:08

Jolie évocation Abeille ...
claire
claire

Messages : 8147
Date d'inscription : 26/02/2013
Région : La Ciotat
Activités : La nature dans tous ses états
Humeur : taquine

Revenir en haut Aller en bas

Quercus suber - chêne liège Empty Re: Quercus suber - chêne liège

Message  AnJo11 le Jeu 16 Juin 2016 - 9:02

an Afrique du nord, les grandes plaques de liège servaient pour transporter des tas de trucs en place de paniers, je ne sais pas si a encore cours.
léger, costaud, vite prêt, et en plus, ça ne pourrit pas facile...
en Dordogne, il y en a eu de planté dans certains coins pas très calcaires (il y a du châtaignier), mais les arbres sont morts, dominés par les autres arbres ou tués par les grands gels. Les troncs ont pourri; Mais ils reste encore les écorces, très épaisses, parfois presque intactes.
@

AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 3655
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

Quercus suber - chêne liège Empty Re: Quercus suber - chêne liège

Message  tragus le Jeu 16 Juin 2016 - 13:30

Merci de nous avoir présenté cette superbe espèce de chêne Claire Very Happy
Sur le littoral atlantique il existe des populations dans les haies rétro littorales vers Saint Gilles Croix de Vie, mais je ne sais pas si elles sont spontanées...

_________________
Jardin de 2007 à 2015 en Vendée, jardin parental dans le Var, balcon à Marseille.
tragus
tragus
zi-amaranthophylantrotrofou

Messages : 22743
Date d'inscription : 02/02/2012
Région : Marseille
Humeur : A l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Quercus suber - chêne liège Empty Re: Quercus suber - chêne liège

Message  claire le Jeu 16 Juin 2016 - 14:25

Le problème c'est que s'il y a un coin de France que je connais très mal c'est bien le sud ouest ! C'est pour ça que vos commentaires sont très utiles à la méditerranéenne que je suis !
Dommage que vous n'ayez pas de photos ...
claire
claire

Messages : 8147
Date d'inscription : 26/02/2013
Région : La Ciotat
Activités : La nature dans tous ses états
Humeur : taquine

Revenir en haut Aller en bas

Quercus suber - chêne liège Empty Re: Quercus suber - chêne liège

Message  tragus le Lun 14 Nov 2016 - 9:36

Hier vers Collobrières (83), une vue de la suveraie (forêt de chênes lièges du massif des Maures:

Quercus suber - chêne liège Rps20158

Et vu de intérieur c'est comme ça :
Quercus suber - chêne liège Rps20159

Un individu isolé qui émerge du maquis:

Quercus suber - chêne liège Rps20160

_________________
Jardin de 2007 à 2015 en Vendée, jardin parental dans le Var, balcon à Marseille.
tragus
tragus
zi-amaranthophylantrotrofou

Messages : 22743
Date d'inscription : 02/02/2012
Région : Marseille
Humeur : A l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Quercus suber - chêne liège Empty Re: Quercus suber - chêne liège

Message  AnJo11 le Lun 14 Nov 2016 - 10:00

en plus d'être beau, c'est une espèce qui adulte, bien protégées par son liège, résiste très bien aux feux d'herbes ou de broussailles basses rapides, aussi, avant, les bergers écobuaient fréquemment les sous bois des forêts de chênes lièges claires (celles exploitées aussi avant tout pour le liège), ce qui évitait les grands feux dévastateurs;
C'est un chêne qui contrairement au chêne vert, laisse bien pousser l'herbe.
Nota bene: je ne suis pas hyper pour l'écobuage, mais bien géré , sans surpâturage derrière (le plus dur à gérer en fait), ça a bien fonctionné pdt des siècles, et permis à une foule d'espèces végétales et animales de prospérer;
ces espèces sont actuellement en voie de quasi disparition, elles étaient intimement liées à l'utilisation de l'espace par l'homme;
Le chêne liège était la clef de voûte de divers systèmes agricoles et pastoraux, où le gland, fourrager et comestible pour nous aussi n'était pas la moindre ressource;
L'abandon de ces systèmes d'exploitation entrainera aussi à terme la disparition de ce chêne de la plupart des régions, qui si il est plus résilient que les autres espèces de par sa durée de vie, car si il n'est plus exploité, donc entretenu, il est finalement dominé et/ou éliminé par d'autres espèces, par l'étouffement et/ou le feu (par les pins et eucalyptus par exemple).
Si le sol est occupé par les broussailles, il n y quasi plus de jeunes plants.
Et après un incendie, se sont les pins (ou eucalyptus), de levées très rapide et favorisée par le feu, qui vont tout étouffer.

En planter, pour ceux qui le peuvent, est un acte salvateur...
@

AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 3655
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

Quercus suber - chêne liège Empty Re: Quercus suber - chêne liège

Message  pamina le Lun 14 Nov 2016 - 10:16

Si tu as de la semence, je suis preneur.

Il n'y en a pas dans mon coin. Mais les autres chênes y poussent facilement.

Pat, toi qui connais un peu mon paysage, tu crois que le chêne liège pourrait s'y faire une place ?

_________________
L'urgent est fait. L'impossible est en cours. Pour les miracles, prévoir un délai.
pamina : galerie photos --------------- FJpower! : répertoire général des plantes
pamina
pamina
administratopathe heuristique

Messages : 12016
Date d'inscription : 23/09/2010
Région : Provence (13)
Humeur : explosée

Revenir en haut Aller en bas

Quercus suber - chêne liège Empty Re: Quercus suber - chêne liège

Message  tragus le Lun 14 Nov 2016 - 11:04

Aïe! Je pense que c'est compromis par chez toi Quercus suber - chêne liège 192281
En effet il lui faut absolument des sols acides. Je n'en ai jamais vu en Provence calcaire. Il me semble que je n'en connais pas sur le 13.
Peut-être sur les grès et les poudingues de La Ciotat ?

_________________
Jardin de 2007 à 2015 en Vendée, jardin parental dans le Var, balcon à Marseille.
tragus
tragus
zi-amaranthophylantrotrofou

Messages : 22743
Date d'inscription : 02/02/2012
Région : Marseille
Humeur : A l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Quercus suber - chêne liège Empty Re: Quercus suber - chêne liège

Message  pamina le Lun 14 Nov 2016 - 12:12

C'est bien ce qui me semblait.
Merci ! Very Happy

_________________
L'urgent est fait. L'impossible est en cours. Pour les miracles, prévoir un délai.
pamina : galerie photos --------------- FJpower! : répertoire général des plantes
pamina
pamina
administratopathe heuristique

Messages : 12016
Date d'inscription : 23/09/2010
Région : Provence (13)
Humeur : explosée

Revenir en haut Aller en bas

Quercus suber - chêne liège Empty Re: Quercus suber - chêne liège

Message  cugandense le Lun 14 Nov 2016 - 14:32

pamina a écrit:Si tu as de la semence, je suis preneur.....

Me too Quercus suber - chêne liège 496499
Dans les P.O. les seules suberaies que je connaisse sont entourées de clôture Quercus suber - chêne liège 192281

_________________
ma galerie
On est gouvernés par des lascars qui fixent le prix de la betterave et qui seraient seulement pas foutus de faire pousser des radis. (Le Président -1961- M. Audiard)
cugandense
cugandense
miel toutefleuriste imperturbable

Messages : 11305
Date d'inscription : 26/10/2011
Région : 07 - Cévennes méridionales
Activités : Bidouilleuse
Humeur : Pimprenelle

Revenir en haut Aller en bas

Quercus suber - chêne liège Empty Re: Quercus suber - chêne liège

Message  Jean06 le Lun 14 Nov 2016 - 18:28

Le seul exemplaire que je connaisse sur Menton pousse dans le sable de décomposition du grès de la cuvette, au niveau de l'autoroute ( Eocène, je crois ). Comment est-il arrivé là, mystère ! Il est assez vieux .
Le sable de décomposition du grès de Menton est acide, il y a des bosquets d'Acacia dealbata, et des bois de châtaigners , à quelques km du bord de mer . Mais dès qu'on sort de la cuvette, en gros au niveau de l'autoroute, on retrouve le calcaire du jurassique .
La Côte d'Azur est une mosaique de sols très différents .
Jean06
Jean06

Messages : 1005
Date d'inscription : 27/06/2015
Région : Roquebrune-Cap-Martin
Activités : Jardinier-Botaniste en retraite

Revenir en haut Aller en bas

Quercus suber - chêne liège Empty Re: Quercus suber - chêne liège

Message  cortejuan le Lun 14 Nov 2016 - 19:59

Super toutes ces Infos et un merci particulier à Claire pour l'initiative, mais parlons peu et parlons bien qu'elle est sa rusticité ? Vous voyez où je veux en venir...


Mais je me fais peu d'illusions


A plus

cortejuan

Messages : 1442
Date d'inscription : 28/01/2015
Région : Haute-Saône, Franche-Comté
Activités : Rayé des cadres (ou presque)
Humeur : Râleur

Revenir en haut Aller en bas

Quercus suber - chêne liège Empty Re: Quercus suber - chêne liège

Message  AnJo11 le Lun 14 Nov 2016 - 21:35

Bon, j'en ai deux petits en train de pousser, germés tardivement en plein été...
le problème avec les glands de la plupart des chênes, c'est que soit ils se dessèchent très vite et perdent leur faculté germinative, soit ils germent intempestivement, donc pas facile à stocker ou expédier...

sinon, pour des glands, voire des jeunes plantes, secteur de Collioure, derrière la ville, parmi les vignes en terrasse, il y a encore pas mal d'arbres adultes, accès libre à priori, du moment qu'on ne dégrade rien..., et bcp sont en bord de la (mini) route et chemins agricoles.
Dans Collioure même il doit y en avoir qquns, mais c'est trop balayé à mon avis.
Sinon, autour de l'ancienne poudrerie.
Après, route d'Espagne depuis Perpignan, un peu coté Français, bcp coté espagnol après le Pertus .
Et bien sur bien au delà en Espagne et Portugal, Maghreb, Corse, Sardaigne, Italie et ses îles, moyen orient méditerranéen...
En remontant la vallée de le Têt, je sais qu'il y en a, mais dire où comme ça...
Dans le var bien sur (Maures/Estérel) et l'aquitaine/pays basque un peu...
Jardin botanique de Toulouse, il y en avait, mais je ne suis pas sur qu'ils aient survécu aux grandes manoeuvres immobilières récentes dans ce lieu.Demander aux jardiniers du lieu. Il y en a dans d'autres endroits de la ville, mais privés.

Question rusticité, un arbre adulte peut résister à un gel exceptionnel de -15°, mais dans un contexte de climat ensoleillé et assez sec. Il n'aime ni les étés humides et frais répétitifs, ni les hivers trop froids trop fréquents.
On dira que des hivers qui tournent à -10°c maxi, et pas trop longtemps, ça va.

Terrain acide obligatoire, à la limite neutre, mais sans calcaire, mais se greffe sur d'autre chênes (comme le châtaignier) en cas de désir irrépressible de le cultiver en terrain basique; terres pauvres, craint l'eau en excès, caillasse, sable, pentes ardues, expositions calcinantes, ça, il aime...

Si ne fais un raid en Espagne ou dans les P.O. (prévu en décembre), promis le regarderai si il y encore du gland. J'en avais ramassé en Janvier en Espagne parfaitement viable...
@





AnJo11
expériplanteur intrépide

Messages : 3655
Date d'inscription : 14/02/2015
Région : Languedoc-Roussillon, Aude, limite Minervois/Cabardès, montagne sèche schisteuse à météo et hygrométrie aléatoires mais bien ventée, à 600m d'alt., exposition sud-est à sud-ouest.
Activités : artisan, loisirs variés, procrastineur cyclothymique, liseur accro dès que j'ai 5mn, fan de BD...
Humeur : de super soft à ultra GRRRRRR

Revenir en haut Aller en bas

Quercus suber - chêne liège Empty Re: Quercus suber - chêne liège

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum