Derniers sujets
» Mallotus japonicus
par tragus Aujourd'hui à 4:41

» Du trèfle pour les abeilles sauvages
par tragus Aujourd'hui à 2:28

» Rosa rugosa - le rosier rugueux
par claire Hier à 19:22

» Nerium oleander - laurier rose
par claire Hier à 18:36

» Passiflora caerulea
par cugandense Hier à 17:46

» si l'on parlait du temps qu'il fait ? - tome 6
par pamina Hier à 16:36

» Albuca bracteata (= Ornithogalum caudatum)
par Rémi44 Hier à 16:31

» Un cactus mais lequel? Quels soins?
par Rémi44 Hier à 16:09

» Roldana petasitis (= Senecio petasitis)
par pamina Hier à 16:09

» noyer ou pacanier ? (graines) [id. non terminée]
par Régis Hier à 16:01

» Limbarda crithmoides - inule fausse criste
par pamina Hier à 15:47

» Stachyurus yunnanensis
par KAWAN Hier à 11:13

» Cleome anomala
par Michou Ven 18 Jan 2019 - 21:16

» Brighamia insignis - palmier de Hawaï
par Cormillonne Ven 18 Jan 2019 - 19:37

» Sorbus torminalis [Identification]
par KAWAN Ven 18 Jan 2019 - 19:23

» Hedychium horsfieldii
par KAWAN Ven 18 Jan 2019 - 17:56

» Plumbago capensis = Plumbago auriculata - dentelaire du Cap
par Rémi44 Ven 18 Jan 2019 - 14:16

» Aechmea recurvata
par Rémi44 Ven 18 Jan 2019 - 14:14

» Devinettes ligériennes
par KAWAN Ven 18 Jan 2019 - 12:31

» Tillandsia butzii
par Rémi44 Ven 18 Jan 2019 - 10:32

» Épandage de fosse septique et racines
par cugandense Ven 18 Jan 2019 - 7:35

» Senna didymobotrya
par benji Mer 16 Jan 2019 - 18:55

» Ipomoea alba - fleur de lune
par cugandense Mer 16 Jan 2019 - 7:45

» Daphne odora 'Aureomarginata'
par Rémi44 Mer 16 Jan 2019 - 6:15

» Jardin d'acclimatation privé : l'Oasis (66)
par PierredeSFA Mar 15 Jan 2019 - 21:00

» Subtils réveils
par LardyMum Mar 15 Jan 2019 - 19:45

» Euphorbia knuthii
par Tikati Mar 15 Jan 2019 - 13:24

» Dryopteris filix-mas - fougère mâle
par Vincent24 Mar 15 Jan 2019 - 8:26

» Phymosia umbellata
par cugandense Mar 15 Jan 2019 - 7:01

» Prunus dulcis = amandier
par cugandense Mar 15 Jan 2019 - 6:52

» Xanthium orientale subsp italicum - lampourde d'Italie
par neira Mar 15 Jan 2019 - 6:25

» Solanum betaceum (= Cyphomandra betacea) - tomate en arbre
par dijiris Lun 14 Jan 2019 - 5:09

» La Chaîne des Puys
par Oursine des volcans Lun 14 Jan 2019 - 0:55

» Crassula lactea
par claire Dim 13 Jan 2019 - 22:27

» Peperomia graveolens
par claire Dim 13 Jan 2019 - 22:21

» Peperomia puteolata
par Baobab Dim 13 Jan 2019 - 16:22

» Ipomoea indica (= Ipomoea learii)
par Rémi44 Dim 13 Jan 2019 - 9:24

» Compostion de la terre dite de bruyère
par Darwin Dim 13 Jan 2019 - 9:02

» Graines de citrus - citronnier
par Rémi44 Sam 12 Jan 2019 - 17:22

» les visiteurs à plumes sauvages - 3
par Cormillonne Sam 12 Jan 2019 - 15:13

» La perruche à collier dans le Bois de Vincennes
par PierredeSFA Sam 12 Jan 2019 - 8:33

» Orchidée sauvage à identifier (Cephalanthera ?)
par claire Ven 11 Jan 2019 - 13:25

» Aristolochia gigantea
par Rémi44 Jeu 10 Jan 2019 - 18:46

» Astrophytum capricorne v. aureum = Astrophytum senile v. aureum
par Vincent24 Jeu 10 Jan 2019 - 15:02

» bocal à carnivores
par Oursine des volcans Jeu 10 Jan 2019 - 10:49

» Brugmansia sanguinea
par Rémi44 Jeu 10 Jan 2019 - 9:09

» Identification arbuste
par Régis Jeu 10 Jan 2019 - 9:03

» Zelkova serrata variegata [Identification]
par neira Jeu 10 Jan 2019 - 7:13

» Bituminaria bituminosa - psoralée, trèfle bitumineux
par claire Mar 8 Jan 2019 - 23:26

» Dittrichia viscosa - inule visqueuse
par pamina Mar 8 Jan 2019 - 20:55

» Carex bigelowii
par pamina Mar 8 Jan 2019 - 20:46

» Euphorbia candelabrum
par benji Mar 8 Jan 2019 - 15:00

» Alocasia cucullata
par Rémi44 Mar 8 Jan 2019 - 9:44

» Alpinia zerumbet
par Rémi44 Mar 8 Jan 2019 - 7:50

» Yucca elephantipes - Yucca gigantea - Yucca guatemalensis
par Rémi44 Mar 8 Jan 2019 - 7:33

» Prunus armeniaca = Abricotier
par LardyMum Mar 8 Jan 2019 - 0:31

» Helleborus - les hellébores, ou ellébores
par AnJo11 Lun 7 Jan 2019 - 21:50

» Sansevieria trifasciata 'Moonshine'
par benji Lun 7 Jan 2019 - 20:31

» Phoenix canariensis - phoenix des Canaries, faux-dattier
par AnJo11 Lun 7 Jan 2019 - 19:17

» Suaeda vera (soude arbustive), salicorne, Limoniastrum monopetalum - identification
par tragus Lun 7 Jan 2019 - 18:54

» Elaeagnus rhamnoides (= Hippophae rhamnoides) - argousier
par tragus Lun 7 Jan 2019 - 18:52

» Citrus aurantiifolia - lime, citron vert
par benji Lun 7 Jan 2019 - 18:49

» Nos arbres en hiver 2018
par LardyMum Lun 7 Jan 2019 - 17:38

» Iochroma australe (= Acnistus australis)
par pamina Lun 7 Jan 2019 - 17:07

» Schlumbergera - le genre - cactus de Noël
par benji Lun 7 Jan 2019 - 12:54

» Carica papaya - papayer
par Vincent24 Lun 7 Jan 2019 - 9:55

» Tylecodon singularis.
par Régis Lun 7 Jan 2019 - 8:47

» Hedychium greenii
par Rémi44 Lun 7 Jan 2019 - 7:49

» Senecio herreanus
par tragus Dim 6 Jan 2019 - 21:27

» Cucurbitaceae - Cucurbitacées
par tragus Dim 6 Jan 2019 - 21:19

» Campanula persicifolia - campanule à feuilles de pêcher
par pamina Dim 6 Jan 2019 - 13:13

» Des balcons de fous
par antho Dim 6 Jan 2019 - 12:33

» Acacia - mimosa ???
par Rémi44 Dim 6 Jan 2019 - 12:23

» Sedum 'Rubrotinctum'
par LardyMum Sam 5 Jan 2019 - 19:24

» Strelitzia reginae
par Rémi44 Sam 5 Jan 2019 - 18:47

» Jatropha multifida
par Baobab Sam 5 Jan 2019 - 18:44

» Lac et tourbière de Bourdouze (63)
par neira Sam 5 Jan 2019 - 18:12

» Ornithogalum caudatum - fruits [devinette]
par Vincent24 Sam 5 Jan 2019 - 17:35

» Crassula ovata
par Baobab Sam 5 Jan 2019 - 17:15

» Centaurea nigra ? ou pas ?
par neira Sam 5 Jan 2019 - 13:31

» Euryops virgineus - euryops virginal
par tragus Ven 4 Jan 2019 - 18:03

» Euphorbia umbellata (= Synadenium umbellatum)
par Régis Ven 4 Jan 2019 - 9:43

» orchidées : questions, problèmes et conseils de culture
par neira Ven 4 Jan 2019 - 7:38

» Erica multiflora - bruyère à fleurs nombreuses
par neira Ven 4 Jan 2019 - 7:37

» Anredera cordifolia = Boussingaultia baselloides - boussingaultie
par Baobab Jeu 3 Jan 2019 - 18:49

» Teucrium flavum - germandrée jaune
par tragus Jeu 3 Jan 2019 - 18:23

» Carthamus lanatus - carthame laineux
par neira Jeu 3 Jan 2019 - 16:53

» Cardiospermum halicacabum - cardiosperme
par LardyMum Jeu 3 Jan 2019 - 9:00

» Hoya davidcummingii
par neira Mer 2 Jan 2019 - 21:10

» Campanula rotundifolia - campanule à feuilles rondes
par neira Mer 2 Jan 2019 - 10:15


Epitree, mise en valeur estivale ou à longueur d'année de nos épiphytes.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Epitree, mise en valeur estivale ou à longueur d'année de nos épiphytes.

Message  PierredeSFA le Mer 28 Oct 2015 - 16:03

C'est ma nouvelle passion, mais bien-sûr il faut un peu ou beaucoup, être favorisé par le climat.
Il me paraît incroyable de ne pas avoir vu d'arbre couvert d'épiphytes sur la Côte d'Azur, vers Biarritz ou la Bretagne côtière, tant les conditions y sont favorables.
Beaucoup d'entre vous ont un ou 2 Tillandsia qu'ils oublient plus ou moins dans un coin, un Billbergia nutans ailleurs, des orchidées à faire estiver dehors...
Pourquoi ne pas les regrouper sur un support à mi-ombre ou mieux créer un Epitree ?
Pour les climats plus rudes, il faudra pendre et dépendre les plantes. Mais ne le faites vous pas pour géraniums ou bégonias ?
La progression de ce sujet sera un peu lente, car pour ne pas sacrifier des plantes, ce dont j'ai horreur, je procède par étapes.
Pour vous le présenter, j'ai besoin aussi d'un peu de lecture et de réflexion.
Je compte sur d'éventuelles expériences pour m'aider.
Pour commencer voici comment j'ai découvert cette façon d'utiliser la 3° dimension d'un jardin.
Visite en Californie du Sud, 1994.
....................
avatar
PierredeSFA

Messages : 1669
Date d'inscription : 26/06/2015
Région : Roussillon
Activités : Plantes exotiques, montagne, natation, apiculture.
Humeur : Grand soleil.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epitree, mise en valeur estivale ou à longueur d'année de nos épiphytes.

Message  Nessy le Mer 28 Oct 2015 - 19:21

Il ne manque pas un lien là ?

Ben oui, je pends et dépends mes épiphytes, enfin je les repends dans la serre. Chez moi ce sont des Cacteacae, Hatoria, Rhipsalis etc....
avatar
Nessy

Messages : 2682
Date d'inscription : 20/05/2012
Région : Sud Poitou près de Melle, une des Isles Coufoué
Activités : curieuse
Humeur : Maxoucalinesque

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epitree, mise en valeur estivale ou à longueur d'année de nos épiphytes.

Message  Jean06 le Mer 28 Oct 2015 - 19:30

Pour le fun, mon Billbergia buchholzii que j'ai depuis plus de 30 ans dans un trou d'olivier .
Là c'était à Noel 2009 :



J'en ai plein d'autres, mes oliviers multi centenaires sont des supports géniaux .
avatar
Jean06

Messages : 1005
Date d'inscription : 27/06/2015
Région : Roquebrune-Cap-Martin
Activités : Jardinier-Botaniste en retraite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epitree, mise en valeur estivale ou à longueur d'année de nos épiphytes.

Message  cortejuan le Mer 28 Oct 2015 - 19:35

Bonsoir,

Excellente idée, j'y ai pensé souvent et j'ai fait une tentative sur une vieille souche récupérée dans un bois. J'y ai planté un cactus epiphyte.

Et j'ai fusillé en quinze jours une vieille passiflora edulis contre laquelle j'avais adossé la souche. L'attaque type phytophtora a été fulgurante. Donc attention de ne pas introduire de parasites en récupérant de vieilles branches souvent couvertes de champignons.


Mais l'idée vaut le détour.

Cordialement


Dernière édition par cortejuan le Mer 28 Oct 2015 - 22:28, édité 1 fois

cortejuan

Messages : 1314
Date d'inscription : 28/01/2015
Région : Haute-Saône, Franche-Comté
Activités : Rayé des cadres (ou presque)
Humeur : Râleur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epitree, mise en valeur estivale ou à longueur d'année de nos épiphytes.

Message  cugandense le Mer 28 Oct 2015 - 19:58

Je suis avec attention vos différentes expériences Very Happy : j'ai des troncs de chataigniers morts de l'encre et le lierre c'est bien mais ça manque de ........ quelque chose

_________________
ma galerie
On est gouvernés par des lascars qui fixent le prix de la betterave et qui seraient seulement pas foutus de faire pousser des radis. (Le Président -1961- M. Audiard)
avatar
cugandense
miel toutefleuriste imperturbable

Messages : 10166
Date d'inscription : 26/10/2011
Région : 07 - Cévennes méridionales
Activités : Bidouilleuse
Humeur : Pimprenelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epitree, mise en valeur estivale ou à longueur d'année de nos épiphytes.

Message  PierredeSFA le Mer 28 Oct 2015 - 21:03

Eh bien ça part vite et fort ! Formidable !
Nessy une photo de ce que cela donne en été ?

Jean, ton Billbergia est magnifique : l'arroses-tu régulièrement ? Quelle exposition / soleil ? A-t-il passé de mauvais hivers ?
Quelles autres Bromeliacées ?
avatar
PierredeSFA

Messages : 1669
Date d'inscription : 26/06/2015
Région : Roussillon
Activités : Plantes exotiques, montagne, natation, apiculture.
Humeur : Grand soleil.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epitree, mise en valeur estivale ou à longueur d'année de nos épiphytes.

Message  pamina le Mer 28 Oct 2015 - 21:10

Suite aux remarques de Corte et Cugan, ma première question bête serait :

un Epitree doit-il fatalement être un arbre mort ?
scratch

_________________
L'urgent est fait. L'impossible est en cours. Pour les miracles, prévoir un délai.
pamina : galerie photos --------------- FJpower! : répertoire général des plantes
avatar
pamina
administratopathe heuristique

Messages : 11663
Date d'inscription : 23/09/2010
Région : Provence (13)
Humeur : explosée

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epitree, mise en valeur estivale ou à longueur d'année de nos épiphytes.

Message  Nessy le Mer 28 Oct 2015 - 21:13

Oups non jamais fait de photos, mes plantes sont assez jeunes et c'est à l'ombre, il faudra attendre la belle saison.
Consolation: une photo prise chez une copine à côté de chez moi.


avatar
Nessy

Messages : 2682
Date d'inscription : 20/05/2012
Région : Sud Poitou près de Melle, une des Isles Coufoué
Activités : curieuse
Humeur : Maxoucalinesque

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epitree, mise en valeur estivale ou à longueur d'année de nos épiphytes.

Message  PierredeSFA le Mer 28 Oct 2015 - 23:40

pamina a écrit:Suite aux remarques de Corte et Cugan, ma première question bête serait :

un Epitree doit-il fatalement être un arbre mort ?
scratch
Non, pas du tout !
J'ai fait cela par opportunité, pour masquer un pin mort que j'ai conservé. Par la suite, j'y ai fait mes intoductions que je surveille.
Un arbre vivant c'est mieux à presque tous points de vue :
Mais sur un arbre vivant, il faut se méfier des liens circulaires attachant ses épiphytes et qui deviennent assez vite, des fils à couper le beurre, s'incrustant dans l'écorce et pouvant faire mourir une branche ou groupe de branches
avatar
PierredeSFA

Messages : 1669
Date d'inscription : 26/06/2015
Région : Roussillon
Activités : Plantes exotiques, montagne, natation, apiculture.
Humeur : Grand soleil.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epitree, mise en valeur estivale ou à longueur d'année de nos épiphytes.

Message  Minique le Jeu 29 Oct 2015 - 7:25

Ton système est bien sauf si on doit hiverner les plantes à l'intérieur. J'ai l'expérience de mon mur en mousse du jardin où les plantes se plaisent vite et s'enracinent rapidement dans le mur malgré leur support en liège.

Pour les liens, le moins traumatisant pour les plantes, c'est d'utiliser des liens fait à partir de vieux bas nylon. Comme ils sont extensibles, ils ne blessent pas les racines.
avatar
Minique

Messages : 5809
Date d'inscription : 16/06/2012
Région : Botte du Hainaut
Humeur : "Les fleurs du printemps sont les rêves de l'hiver racontés, le matin, à la table des anges." Khalil Gibran

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epitree, mise en valeur estivale ou à longueur d'année de nos épiphytes.

Message  cugandense le Jeu 29 Oct 2015 - 8:41

Minique a écrit:.....Pour les liens, le moins traumatisant pour les plantes, c'est d'utiliser des liens fait à partir de vieux bas nylon. Comme ils sont extensibles, ils ne blessent pas les racines.

Il existe aussi des bobines de liens en tissus nylon que tu peux trouver dans les petites (ou grosses ?) jardineries/coopératives de village pour tuteurer les arbres fruitiers par exemple: extensible aussi, ce lien se cuit avec le soleil au bout de 2 à 3 ans. Very Happy

Pour ce qui est des arbres, peut-on utiliser toutes les essences pour y installer des épiphytes ? Je sais que le châtaigniers par exemple, sécrètent beaucoup de tanins même morts .....

_________________
ma galerie
On est gouvernés par des lascars qui fixent le prix de la betterave et qui seraient seulement pas foutus de faire pousser des radis. (Le Président -1961- M. Audiard)
avatar
cugandense
miel toutefleuriste imperturbable

Messages : 10166
Date d'inscription : 26/10/2011
Région : 07 - Cévennes méridionales
Activités : Bidouilleuse
Humeur : Pimprenelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epitree, mise en valeur estivale ou à longueur d'année de nos épiphytes.

Message  PierredeSFA le Jeu 29 Oct 2015 - 9:33

Je ne sais pas l'effet des tanins (qui ont parfois mauvaise réputation), ce qui me semblait le plus important est
-le caractère rugueux de l'écorce pour permettre une accroche des racines.
-que l'arbre-support accepte l'arrosage du tronc et feuilles et l'humidité un peu stagnante au niveau de l'implantation des épiphytes, qu'il ait un aspect lui-même un peu exotique.
Pour cela, le camphrier est parfait.
avatar
PierredeSFA

Messages : 1669
Date d'inscription : 26/06/2015
Région : Roussillon
Activités : Plantes exotiques, montagne, natation, apiculture.
Humeur : Grand soleil.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epitree, mise en valeur estivale ou à longueur d'année de nos épiphytes.

Message  Vincent24 le Jeu 29 Oct 2015 - 9:35

En ce qui concerne mes épiphytes, pour la belle saison, je suspends en général mes petits Tillandsia, attachés à un fil nylon, sous le tilleul et d'autres sans support dans les fibres d'un Trachycarpus. J'ai aussi une touffe de T. bergerii accroché dans la jupe d'un Yucca linearis, qui passe l'année dehors.

En dehors de ça je me suis essayé à faire prendre sur le tronc d'un tilleul bien crevassé, des petites fougères locales (polypodium, asplenium...), mais elles ont du mal avec la sècheresse estivale. Ça n'est pas un franc succès jusqu'à présent. Cependant elles prennent mieux au niveau de la souche ou dans une fourche.
J'ai aussi tenté des petits Sedum et Sempervium, mais la pousse est très lente, celui qui marche le mieux c'est S. dasyphyllum.

Autre inconvénient, lors de gros orages ou coups de vent, ces plantes s'arrachent facilement et partent souvent avec des éclats d'écorce.
avatar
Vincent24
xériquentrotre

Messages : 6668
Date d'inscription : 30/04/2012
Région : Dordogne - Périgord noir
Humeur : flurp piti flurp

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epitree, mise en valeur estivale ou à longueur d'année de nos épiphytes.

Message  PierredeSFA le Jeu 29 Oct 2015 - 9:53

Merci.
Indiscutablement il faut penser au vent : ici la Tramontane est l'ennemi juré, donc tout est organisé pour s'en défendre.
Ce sont donc les vents d'Est et Sud-est qui arrachent parfois les plantes.
Il faut le savoir il faut un bon amarrage au départ et penser à une inspection après coups de vent.
T.bergeri est vraiment costaud, mais les fleurs de T.aeronthos sont plus visibles.

Tes tests de fougères et succulentes sont intéressants.
J'aime bcp les"nombrils de Vénus", y compris ce nom vernaculaire, je ne sais si c'est facile de les introduire : qqu'un a-t-il essayé ?
avatar
PierredeSFA

Messages : 1669
Date d'inscription : 26/06/2015
Région : Roussillon
Activités : Plantes exotiques, montagne, natation, apiculture.
Humeur : Grand soleil.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epitree, mise en valeur estivale ou à longueur d'année de nos épiphytes.

Message  Nessy le Jeu 29 Oct 2015 - 10:15

Pour l ' Umbilicus rupestris (Nombril de Venus), je n'en ai pas fait l'expérience personnellement, mais j'ai lu qu'il fallait mieux le multiplier par semis.
avatar
Nessy

Messages : 2682
Date d'inscription : 20/05/2012
Région : Sud Poitou près de Melle, une des Isles Coufoué
Activités : curieuse
Humeur : Maxoucalinesque

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epitree, mise en valeur estivale ou à longueur d'année de nos épiphytes.

Message  PierredeSFA le Jeu 29 Oct 2015 - 10:45

Le problème ce sera de le plaquer sur le support, ou alors semis en place ?
avatar
PierredeSFA

Messages : 1669
Date d'inscription : 26/06/2015
Région : Roussillon
Activités : Plantes exotiques, montagne, natation, apiculture.
Humeur : Grand soleil.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epitree, mise en valeur estivale ou à longueur d'année de nos épiphytes.

Message  Nessy le Jeu 29 Oct 2015 - 11:11

Oui, semis sur place .
avatar
Nessy

Messages : 2682
Date d'inscription : 20/05/2012
Région : Sud Poitou près de Melle, une des Isles Coufoué
Activités : curieuse
Humeur : Maxoucalinesque

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epitree, mise en valeur estivale ou à longueur d'année de nos épiphytes.

Message  Vincent24 le Jeu 29 Oct 2015 - 11:18

C'est pas facile la transplantation de l'Umbilicus, car souvent la racine tubéreuse est incrustée dans le support/insérée dans une faille.
Par contre je n'ai jamais tenté le semis. Mais c'est une bonne idée, de semer en place...dans de la mousse ?

avatar
Vincent24
xériquentrotre

Messages : 6668
Date d'inscription : 30/04/2012
Région : Dordogne - Périgord noir
Humeur : flurp piti flurp

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epitree, mise en valeur estivale ou à longueur d'année de nos épiphytes.

Message  Baobab le Jeu 29 Oct 2015 - 11:55

C'est bon à savoir, un membre sur un autre forum en avait eu 2 pieds, il devait m'en donner un petit bout mais ... il faudrait que je lui demande ce que ça donne. Je n'en ai jamais vu "chez moi " . Cette plante est trop craquante  Very Happy .
avatar
Baobab

Messages : 2627
Date d'inscription : 18/12/2013
Région : Sin-le-Noble 59
Activités : Mes plantes et Animaux, Coquillages, Minéraux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epitree, mise en valeur estivale ou à longueur d'année de nos épiphytes.

Message  Jean06 le Jeu 29 Oct 2015 - 14:55

Je n'ai que très peu de Broméliacées, mais j'en ai eu, comme des Neoregelia  'Fireball '



ou un Tillandsia fuchsii :



J'ai même essayé une année un merveilleux Vriesea :



mais lui n'a pas passé l'hiver, trop frileux pour chez moi .

Maintenant, je préfère héberger des Cactus épiphytes .
Comme ce curieux Epiphyllum oxypetalum à floraison diurne :



Ah j'oubliais le Platycerum bifurcatum que ma mère a installé en 1978, et qui a subit les -5°C dans mon jardin de février 1986 :



Comme on peut le voir, j'utilise au maximum les qualités de mon gros olivier .
A noter que le Justicia brandegeana ( Belloperone ) qu'on voit sur la photo est arrivé tout seul, à mon étonnement !

Depuis il a bien profité , ici en mai 2014:

avatar
Jean06

Messages : 1005
Date d'inscription : 27/06/2015
Région : Roquebrune-Cap-Martin
Activités : Jardinier-Botaniste en retraite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epitree, mise en valeur estivale ou à longueur d'année de nos épiphytes.

Message  Vincent24 le Jeu 29 Oct 2015 - 15:27

cheers Wouah !
La dernière photo est spectaculaire !
avatar
Vincent24
xériquentrotre

Messages : 6668
Date d'inscription : 30/04/2012
Région : Dordogne - Périgord noir
Humeur : flurp piti flurp

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epitree, mise en valeur estivale ou à longueur d'année de nos épiphytes.

Message  PierredeSFA le Jeu 29 Oct 2015 - 22:52

Oui, la dernière photo en jette beaucoup ! L'aurais-tu en bonne définition Jean ?

Le Neoregelias, je les rentre début décembre. Je pense que ça résiste au frais mais pas au froid.
avatar
PierredeSFA

Messages : 1669
Date d'inscription : 26/06/2015
Région : Roussillon
Activités : Plantes exotiques, montagne, natation, apiculture.
Humeur : Grand soleil.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epitree, mise en valeur estivale ou à longueur d'année de nos épiphytes.

Message  neira le Ven 30 Oct 2015 - 4:43

j'admire , je bave !!

_________________
"Ce n'est pas parce que le système est en cours d'effondrement que ça nous dispense de le finir à coups de pelle" Thomas Guénolé
Galerie photos - Galerie Iris
Répertoire Iris TB
avatar
neira
Magic'B

Messages : 40300
Date d'inscription : 16/10/2010
Région : Pôle nord centre
Activités : Cultivatrice exotique
Humeur : verdoyante

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epitree, mise en valeur estivale ou à longueur d'année de nos épiphytes.

Message  PierredeSFA le Ven 30 Oct 2015 - 11:36

Oui, cet olivier nous transporte ailleurs.
avatar
PierredeSFA

Messages : 1669
Date d'inscription : 26/06/2015
Région : Roussillon
Activités : Plantes exotiques, montagne, natation, apiculture.
Humeur : Grand soleil.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epitree, mise en valeur estivale ou à longueur d'année de nos épiphytes.

Message  Rémi44 le Mar 20 Fév 2018 - 10:40

A votre avis où et à quelle date ont été prises ces photos de Tillandsias usneoides ?

1 : A Nouvelle-Orléans en Louisiane ?
2 : A Saint-Denis de la Réunion il y a 2 ans?
3 : Été  2017 dans un jardin à Menton?
4 : Hier au parc du Grand Blottereau à Nantes?

Allé je vous donne un petit indice : 44  

.








avatar
Rémi44

Messages : 2160
Date d'inscription : 16/11/2017
Région : Loire Atlantique Nantes Ville
Activités : Passionné d'exotisme luxuriant!
Humeur : "Voici des fruits, des fleurs , des feuilles et des branches. Et voici mon coeur qui ne bat que pour vous" Paul Verlaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epitree, mise en valeur estivale ou à longueur d'année de nos épiphytes.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum